Navigation – Plan du site
Les devenirs des pannes

Les glitchs, ces moments où les algorithmes tremblent

Axel Meunier, Donato Ricci, Dominique Cardon et Maxime Crépel
p. 200-203

Notes de la rédaction

En ligne : retrouver l’article complet sur journals.openedition.org/tc : Techniques&Culture 72 « En cas de panne » : https://journals.openedition.org/tc/12594.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Portrait algorithmique au glitch. Le site thispersondoesnotexist.com produit automatiquement des photos de visages humains grâce à des réseaux antagonistes génératifs, une technologie de machine learning utilisée pour créer des images photoréalistes à partir d’un ensemble de photographies collectées sur Flickr.

©Tero Karras & Ian Goodfellow.

Imaginons un utilisateur qui voudrait comprendre comment sont ordonnés les résultats des recherches sur Google. Il adresse une requête au fameux moteur de recherche. Le 26 mars 2019, à sa question « how does google page rank work ? » – disons que notre utilisateur est anglophone – Google fournit une liste de liens hypertextes, mais aussi d’autres informations arrangées sur la page de résultats. La première ligne indique qu’il y a environ 281 millions de résultats récupérés en 0,59 seconde. La deuxième ligne : « Did you mean : how does google pagerank work ? » propose une reformulation de la demande de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Axel Meunier, Donato Ricci, Dominique Cardon et Maxime Crépel, « Les glitchs, ces moments où les algorithmes tremblent », Techniques & Culture, 72 | 2019, 200-203.

Référence électronique

Axel Meunier, Donato Ricci, Dominique Cardon et Maxime Crépel, « Les glitchs, ces moments où les algorithmes tremblent », Techniques & Culture [En ligne], 72 | 2019, mis en ligne le 25 novembre 2019, consulté le 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/tc/12698

Haut de page

Auteurs

Axel Meunier

Axel Meunier est chercheur associé au médialab de Sciences Po. Sa recherche concerne l’intégration de méthodes de design dans les sciences sociales numériques et la conception de formats de participation du public. Il expérimente des situations de recherche avec des collectifs situés d’humains et de non-humains.

Articles du même auteur

Donato Ricci

Donato Ricci est designer et chercheur au médialab de Sciences Po. Spécialisé dans l’utilisation des méthodes de design dans les sciences humaines et sociales, il est professeur adjoint de « Representação e Conhecimento » à l’universidade de Aveiro et contribue au programme SPEAP en arts politiques au sein de l’École d’affaires publiques de Sciences Po.

Articles du même auteur

Dominique Cardon

Dominique Cardon est directeur du médialab de Sciences Po. Ses recherches actuelles proposent de conduire une analyse sociologique des algorithmes du web et des big datas visant à comprendre à la fois la forme interne des calculs et le monde que les calculateurs projettent sur nos sociétés. Il a notamment publié À quoi rêvent les algorithmes. Nos vies à l’heure des big datas (2015). Il est membre du comité de rédaction de la revue Réseaux, du comité prospective de la CNIL et du conseil scientifique de Wikimédia France.

Articles du même auteur

Maxime Crépel

Maxime Crépel est sociologue, ingénieur de recherche au médialab de Sciences Po. Ses travaux de recherche portent sur les usages du numérique. Il a participé à plusieurs projets d’étude relatifs aux usages des réseaux sociaux et pratiques de publication de contenus en ligne, aux usages du livre numérique et du téléphone mobile, ainsi qu’aux identités numériques.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page