Navigation – Plan du site

AccueilNuméros74Arts de la subversionPolitiques de la craftification

Arts de la subversion

Politiques de la craftification

Thomas Golsenne
p. 128-143

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Le désir de craft
Le goût du faire
Le jeu du « suédage »
Le plaisir du travail en commun

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize, Barbadoigt (cosmic), 2018 faïence englobée et émaillée, 75 x 30 x 40 cm, collection privée, Paris.

Avec l’aimable autorisation et photo des artistes Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize

Le désir de craft

Voilà une quinzaine d’années que de plus en plus d’artistes et de designers, d’expositions et de publications manifestent un intérêt sérieux pour l’artisanat ou plutôt pour le craft  au point, pour les uns, d’adopter les matériaux et les techniques artisanales et pour les autres, de présenter en même temps des travaux d’artistes, de designers et d’artisans . Le craft n’est plus seulement conçu comme un ensemble de métiers du faire traditionnels, distincts des beaux-arts, mais, comme le dit Glenn Adamson, l’un des auteurs emblématiques de ce tournant craft de l’art, à la fois comme « une attitude » (un rapport appuyé à l’utilitaire, à l’expérience matérielle, à l’habileté, à la marginalité) et « un h...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Golsenne, « Politiques de la craftification », Techniques & Culture, 74 | 2020, 128-143.

Référence électronique

Thomas Golsenne, « Politiques de la craftification », Techniques & Culture [En ligne], 74 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 18 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/tc/14351 ; DOI : https://doi.org/10.4000/tc.14351

Haut de page

Auteur

Thomas Golsenne

Thomas Golsenne est maître de conférences en histoire de l’art et culture visuelle modernes à l’université de Lille. Il a notamment co-dirigé « Essais de bricologie » (avec P. Ribault), Techniques&Culture 64 (2015/2), et « Par-delà art et artisanat » (avec F. Cozzolino), Images Re-vues, hors-série 7, 2019. Il a publié Carlo Crivelli et le matérialisme mystique du Quattrocento (Rennes, 2017).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search