Navigation – Plan du site

AccueilNuméros74Refuges et pratiques réparatricesPlanetary Dance d’Anna Halprin

Refuges et pratiques réparatrices

Planetary Dance d’Anna Halprin

Étoile d’une constellation kinesthésique et écologique
Joanne Clavel et Camille Noûs
p. 174-177

Notes de la rédaction

Retrouvez l’article complet sur http://journals.openedition.org/tc/14728 : Techniques&Culture 74 « Semer le trouble » (rubriques électroniques, supplément 74).

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Détail de la partition de Anna Halprin, In and on the mountain (1981). Rituel dansé pour le Mont Tamalpais, Marin County, Californie.

© Anna Halprin. Avec l’aimable autorisation de Anna Halprin Papers, The Elyse Eng Dance Collection, Museum of Performance & Design of San Francisco.

Anna Halprin, chorégraphe et pédagogue nord-américaine, a fêté son centième anniversaire durant l’été 2020. Pendant la seconde moitié du xxe siècle, elle a participé à l’invention d’un mouvement d’art expérientiel et somatique qui va influencer notablement l’histoire de la danse. Pionnière du champ chorégraphique, Halprin revendique un art politiquement engagé. En 1967, sa performance Blank Placard Dance réunit une vingtaine de danseurs de son groupe le Dancers Workshop portant des pancartes blanches lors d’une marche silencieuse dans les rues agitées du centre-ville de San Francisco. Aux badauds et aux passantes qui s’interrogent sur le motif de cette étrange ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joanne Clavel et Camille Noûs, « Planetary Dance d’Anna Halprin », Techniques & Culture, 74 | 2020, 174-177.

Référence électronique

Joanne Clavel et Camille Noûs, « Planetary Dance d’Anna Halprin », Techniques & Culture [En ligne], 74 | 2020, mis en ligne le 28 octobre 2020, consulté le 18 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/tc/14462 ; DOI : https://doi.org/10.4000/tc.14462

Haut de page

Auteurs

Joanne Clavel

Joanne Clavel, chercheuse CNRS au Laboratoire LADYSS, est écologue de formation puis chercheuse en danse. Après l’étude de l’impact edes changements globaux sur la biodiversité et l’homogénéisation biotique, elle questionne les enjeux esthétiques, somatiques et politiques de la disparition du vivant chez une diversité d’acteurs : chorégraphes, cultivateurs, praticiens du littoral.

Articles du même auteur

Camille Noûs

Camille Noûs, Laboratoire Cogitamus. Camille Noûs représente la part collective irréductible de notre travail de construction, de critique et de consolidation des savoirs.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search