Navigation – Plan du site

AccueilNuméros74Refuges et pratiques réparatricesJürgen Nefzger, activiste visuel ...

Refuges et pratiques réparatrices

Jürgen Nefzger, activiste visuel sur le terrain de la tradition paysagère

Raphaële Bertho et Jürgen Nefzger
p. 194-209

Résumés

« Do we make places, or do they make us ? » (« Façonnons-nous les lieux, ou nous façonnent-ils ? »). C’est au prisme de cette formule de W.J.T. Mitchell que Raphaële Bertho propose d’analyser le portfolio réunissant des clichés réalisés par Jürgen Nefzger sur les installations liées au nucléaire en Europe. Englobant toutes les dimensions du vivant, de l’infiniment petit à l’échelle terrestre, l’énergie nucléaire reste pourtant hors de portée de la vision humaine comme de la vue photographique. Ne pouvant imager son sujet, se fonder sur le fait de le « donner à voir » littéralement, Jürgen Nefzger déploie son « activisme visuel » sur le terrain de la visualité elle-même. L’historienne commente ainsi la manière dont le photographe joue et déjoue les régimes scopiques qui fondent notre modernité, s’en approprie les codes pour mieux venir les perturber puis s’en détourner. Dans un premier temps, il s’installe dans la tradition visuelle paysagère et l’occupe afin d’en défendre une perception renouvelée avec la série Fluffy Clouds. Puis, avec Bure, ou la vie dans les bois, le terrain d’engagement du photographe n’est plus seulement celui des images mais bien celui de la lutte militante. Passant de la mise en scène de l’ingénierie étatique de l’aménagement du territoire européenne de la seconde partie du xxe siècle au mouvement de contestation, de la fissure de l’atome aux sites d’enfouissement des déchets, le photographe interroge profondément le « partage du sensible » et engage en acte une autre pensée de notre rapport au monde.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Centrale nucléaire d’Isar en Bavière, Allemagne, 2005. Série « Fluffy Clouds »

© Jürgen Nefzger, avec l’aimable autorisation de la Galerie Françoise Paviot, Paris.

À la proposition de portfolio faite par le photographe Jürgen Nefzger, je propose ici de nouer un dialogue depuis le champ des études visuelles. Parce qu’elles sont indissociables, pratique et théorie sont des terrains toujours entremêlés et construisent une réflexion conjointe sur la manière dont l’image engage une façon de penser le monde contemporain.

« Do we make places, or do they make us » (Mitchell 2002). « Façonnons-nous les lieux, ou nous façonnent-ils ? » : la formule, dans sa synthèse efficace, pose frontalement la question de nos rapports aux lieux, en des termes qui ne renvoient pas simplement à l’usage ou à la posture mais plus fondamentalement à notre manière d’être terrestres. L’enjeu est d’ordre philosophique et fait écho aux réflexions contemporaines sur la pl...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Raphaële Bertho et Jürgen Nefzger, « Jürgen Nefzger, activiste visuel sur le terrain de la tradition paysagère », Techniques & Culture, 74 | 2020, 194-209.

Référence électronique

Raphaële Bertho et Jürgen Nefzger, « Jürgen Nefzger, activiste visuel sur le terrain de la tradition paysagère », Techniques & Culture [En ligne], 74 | 2020, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 18 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/tc/14533 ; DOI : https://doi.org/10.4000/tc.14533

Haut de page

Auteurs

Raphaële Bertho

Jürgen Nefzger

Raphaële Bertho est maîtresse de conférences en Arts à l’université de Tours, historienne de la photographie, directrice du laboratoire InTRu. Elle travaille depuis 2005 sur les enjeux esthétiques et politiques de la représentation du territoire contemporain. Elle a publié en 2013 l’ouvrage La Mission photographique de la DATAR. Un laboratoire du paysage contemporain (La Documentation française) et a été commissaire en 2017 de l’exposition Paysages français. Une aventure photographique 1984-2017 (BnF, 2017-2018).Jürgen Nefzger est photographe, lauréat du Prix Niépce 2008. Il enseigne la photographie à l’École supérieure d’art d’Aix-en-Provence (ESAAix). Parmi ses parutions, Fluffy Clouds (Hatje Cantz, 2009) et Bure, ou la vie dans les bois. (Spector books, 2019).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search