Navigation – Plan du site

AccueilNuméros77ÉcrirePratiques féministes et queer de ...

Écrire

Pratiques féministes et queer de la microédition

Graphisme, langage, transmission
Elise Goutagny
p. 158-177

Résumé

Ce portfolio présente un corpus de fanzines et microéditions féministes et queer : fanzines de la collective Bye Bye Binary, ateliers du Club Maed, éditions de la maison Les Grillages, zine-revue Mamma Rassise. La sélection d’images donne un aperçu du laboratoire graphique du genre que constituent ces productions. Issus de pratiques fondamentalement collectives et en réseau, les imprimés étudiés matérialisent une réflexion typographique et poétique sur l’écriture inclusive, en cherchant à la diversifier et à « décomplexer » son usage par des jeux de découpage. Les formes qui s’y développent se veulent irrécupérables, utopiques, hors des normes de lisibilité. Ces microéditions ont également pour vocation de faire circuler des textes militants, augmentés, traduits, et de rendre visibles des savoirs alternatifs en dehors des circuits d’édition traditionnels. Matérialisant des vécus et des savoirs, ces objets imprimés contribuent à renforcer un réseau d’adelphité féministe et queer.

This portfolio presents a selection of feminist and queer fanzines and micro-publications: fanzines from the Bye Bye Binary collective, Club Maed workshops, publications from Les Grillages, and the zine Mamma Rassise. This selection of images provides an overview of the « graphic workshop on gender » that such productions constitute. Stemming from fundamentally collective and network-based practices, the works we study here materialize a typographical and poetic reflection on inclusive writing, seeking to diversify it and to "unburden" its use through the practice of papercutting and collage. The resulting forms are meant to be camp, idealistic, and outside the norms of legibility. These micro-publications also aim at promoting the circulation of activist texts, augmented and translated, and to give visibility to alternative knowledge outside the traditional channels of publishing. As embodiments of lived experience and knowledge, these printed objects contribute to strengthening a network of feminist and queer solidarity.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture.

Image d’ouverture.

Extrait de Mamma Rassise no 2. « Pour le deuxième j’ai essayé d’aller plus loin dans les jeux de superposition et d’appropriation d’espace de la page. Je l’ai relu tout à l’heure et des fois il y a des trucs qui m’agacent. Je ne sais pas, je me suis vraiment dit, fais ce que tu veux, peux, essaie de faire des images avec ces textes, et peu importe si c’est trop décousu. »

© Marine Forestier / Marine Forestier [entretien, 10 décembre 2020] / cliché Elise Goutagny

Le 11 mars 2020, j’ai pris le train pour rencontrer les fondateurices des Éditions Les Grillages, maison grenobloise autogérée et DIY (Do It Yourself). Nous avons passé deux heures à échanger, diverses éditions éparpillées sur la table, autour d’un café. Je les ai quitté·es galvanisée par cet échange.

Enquêter sur les fanzines et la microédition féministe et queer consiste en une démarche singulière, pour deux raisons. D’une part, l’importance de ces objets graphiques est présent...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elise Goutagny, « Pratiques féministes et queer de la microédition », Techniques & Culture, 77 | 2022, 158-177.

Référence électronique

Elise Goutagny, « Pratiques féministes et queer de la microédition », Techniques & Culture [En ligne], 77 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 12 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/tc/17554 ; DOI : https://doi.org/10.4000/tc.17554

Haut de page

Auteur

Elise Goutagny

Elise Goutagny prépare une thèse en design graphique à l’université Paris 8 sous la direction de Catherine de Smet. Ses recherches portent sur la notion de graphisme féministe et sur les pratiques graphiques féministes post #metoo en France.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search