Navigation – Plan du site

AccueilNuméros78En coulisses« Défaire ce qui enserre »

En coulisses

« Défaire ce qui enserre »

Fabrication, utilisation et symbolique de la corde dans les soins au Gabon
Marc-Emmanuel Grandgeorge
p. 66-69

Notes de la rédaction

Retrouvez l’article complet sur journals.openedition.org/tc : Techniques&Culture 78 « Mécaniques rituelles », https://journals.openedition.org/tc/17867

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Nganga (devin guérisseur) se préparant (maquillage, pagne en raphia et différentes protections du corps entre autres) avant de commencer la cérémonie dite de la « coupure de corde » (province du Moyen-Ogooué, Gabon).

© Marc-Emmanuel Grandgeorge, 2022

Le Gabon est connu dans la littérature scientifique pour la richesse de son univers rituel. Celui-ci est composé d’une multitude de sociétés initiatiques tant masculines que féminines, souvent interconnectées. Ces sociétés forment un paysage hétérogène singulier inextricablement part du quotidien des populations du Gabon. Le bwiti, sûrement le plus connu de ces ensembles rituels, réputé pour sa complexité et sa diversité, est axé autour de la manducation, c’est-à-dire la mastication, d’une plante, considérée comme sacrée partout au Gabon, appelée iboga (Tabernanthe iboga, Baill.). Elle est connue en Occident pour ses puissants effets hallucinogènes et psychotropes, entre autres. Le bwiti est ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc-Emmanuel Grandgeorge, « « Défaire ce qui enserre » »Techniques & Culture, 78 | 2022, 66-69.

Référence électronique

Marc-Emmanuel Grandgeorge, « « Défaire ce qui enserre » »Techniques & Culture [En ligne], 78 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 25 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/tc/18001 ; DOI : https://doi.org/10.4000/tc.18001

Haut de page

Auteur

Marc-Emmanuel Grandgeorge

Marc-Emmanuel Grandgeorge est doctorant en ethnologie et anthropologie sociale dans le cadre d’une cotutelle de l’université de Strasbourg et de l’université Omar Bongo, Libreville, Gabon, membre du laboratoire SAGE (CNRS & université de Strasbourg), lauréat 2020 de la bourse doctorale Louise Beyrand et Olivier Toussaint.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search