Navigation – Plan du site

AccueilNuméros78Renouer avec le rituel« Faire danser la terre »

Renouer avec le rituel

« Faire danser la terre »

Le lasotè: un rituel agricole en Martinique ?
Francesca Cozzolino et Sophie Krier
p. 170-187

Résumés

Cette contribution prend la forme d’un portfolio commenté : nous avons agencé des images de terrain issues d’une recherche en cours autour du lasotè, une pratique de travail collectif de la terre en Martinique qui repose sur l’idée de solidariser les différents membres d’un groupe autour d’une parcelle agricole. Nous avons observé et documenté la chaîne opératoire mise en place, en suivant les actions entreprises au cours de deux séances de lasotè réalisées par des membres de l’association Lasotè, installée à Fonds-Saint-Denis et qui milite pour la reconnaissance de cette pratique en tant que « Patrimoine culturel immatériel » du ministère de la Culture et de l’Unesco. Par effet de voisinage d’images documentant ces deux situations, nous souhaitons rendre visibles les relations entre gestes agricoles et techniques vocales et les spécificités des outils qui permettent le « bon » déroulement de cette pratique d’entraide dite « coup de main ». Les situations que nous avons documentées montrent que son efficacité se joue dans la synchronisation et la coprésence des différents éléments (sociaux, matériels, spirituels, végétaux) convoqués qui, lorsqu’ils sont réunis, acquièrent une valeur rituelle.

Haut de page

Notes de la rédaction

* Trois extraits sonores sont consultables, sous condition d’accès, dans la version numérique de l’article. Les astérisques signalent, dans le texte, les extraits consultables en ligne.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

L’origine du lasotè et la notion de koudmen (« coup de main »)
Préparer la terre et s’installer
La matérialité du lasotè : les outils pour travailler la terre et les instruments de musique
La progression du lasotè
Des énoncés performatifs : les mots du crieur
L’efficacité du lasotè : produire de la subsistance alimentaire et façonner le collectif

Aperçu du texte

Image d’ouverture.Portrait d’Émeric Jubenot, souffleur de konè (conque de lambi)

Image d’ouverture. Portrait d’Émeric Jubenot, souffleur de konè (conque de lambi)

Morne Vert, 22 janvier 2022 © R. Courtemanche

Quels sont ces gestes que l’on doit « bien » faire et les conditions qui doivent être réunies, sous peine de rater un lasotè ? La première observation de cette pratique a eu lieu en juin 2021 sur une parcelle de l’association Lasotè à Fonds-Saint-Denis  et la seconde en janvier 2022 sur la parcelle d’un agriculteur membre de l’association Lasotè à Morne-Vert  (fig. 1). Il s’agit ici de décrire, par l’agencement d’images, le fonctionnement et l’environnement matériel du lasotè depuis les préparatifs de la performance vocale du kryé (crieur) qui agit sur l’action des bourè (laboureurs) à la présentation des outils de travail et des instruments mobilisés (conque de lambis, instruments en bois, tambours). Plus particulièrement, nous souhaitons exposer la réciprocité qui s’établit entre l’activité des musiciens et celle des bourè (fi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francesca Cozzolino et Sophie Krier, « « Faire danser la terre » »Techniques & Culture, 78 | 2022, 170-187.

Référence électronique

Francesca Cozzolino et Sophie Krier, « « Faire danser la terre » »Techniques & Culture [En ligne], 78 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 24 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/tc/18411 ; DOI : https://doi.org/10.4000/tc.18411

Haut de page

Auteurs

Francesca Cozzolino

Francesca Cozzolino enseigne les sciences humaines et sociales à l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad), PSL Research University, Paris, chercheuse à EnsadLab, laboratoire de recherche en art et design et membre affiliée au Laboratoire d’Ethnologie et Sociologie Comparative (LESC-CNRS) de l’Université de Paris Nanterre.

Articles du même auteur

Sophie Krier

Sophie Krier, artiste-chercheuse relationnelle, est depuis 2018 responsable du développement artistique de la plateforme « art, design et société » de EnsadLab PSL Research University, le laboratoire de recherche de l’École des arts décoratifs de Paris.

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search