Navigation – Plan du site

Toucher la pollution industrielle du doigt grâce aux lichens

Ethnographie d’une observation scientifique et citoyenne dans le golfe de Fos
Christelle Gramaglia et Charles-Enzo Dauphin
p. 130-133

Notes de la rédaction

En ligne : Retrouver l’article complet, sur revues.org, Techniques&Culture 68 « Mondes infimes » : https://journals.openedition.org/tc/8610

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture.

Image d’ouverture.

Lichens

Crédits : Ernst Hæckel, Artforms of Nature (1904)

La zone industrialo-portuaire de Fos  1 (ZIP) est l’une des plus grandes d’Europe. Elle a été construite à la fin des années 1960 sur les rives du golfe du même nom, en lieu et place de la steppe de la Crau, des prairies, des marais et des étangs cernant les villes de Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône. Dès le démarrage des activités pétrochimiques et métallurgiques, les connaissances sur les impacts cumulés des pollutions y ont fait défaut. Les autorités ont, un temps, pensé déclarer la zone insalubre (Paillard 1981). C’était sans compter sur les protestations des riverains et de certains de leurs élus, lesquelles ont fluctué jusqu’à ces dernières années au gré de la conjoncture économique et des efforts consentis par certains industriels pour limiter leurs émissions et rejets. Dans les années 2000, de nouveaux projets d’équipement dans le domaine de l’incinération des déch...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christelle Gramaglia et Charles-Enzo Dauphin, « Toucher la pollution industrielle du doigt grâce aux lichens », Techniques & Culture, 68 | 2017, 130-133.

Référence électronique

Christelle Gramaglia et Charles-Enzo Dauphin, « Toucher la pollution industrielle du doigt grâce aux lichens », Techniques & Culture [En ligne], 68 | 2017, mis en ligne le 18 décembre 2017, consulté le 18 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/tc/8630

Haut de page

Auteurs

Christelle Gramaglia

Christelle Gramaglia est sociologue au sein de l’UMR G-EAU, à l’IRSTEA de Montpellier. Ses thèmes de recherche sont 1. La production des savoirs sur la qualité environnementale et les pollutions en situation de controverse ; 2. Les effets sociaux des pollutions sur l’habitabilité des territoires et diverses initiatives développées pour parer aux dégradations environnementales. Elle est également chargée de cours à l’université de Montpellier et à PontsParisTech.

Articles du même auteur

Charles-Enzo Dauphin

Charles-Enzo Dauphin est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en écologie et biosciences de l’environnement. Il est actuellement chargé de mission bio-indication et responsable de l’Observatoire citoyen de l’environnement au sein de l’Institut écocitoyen pour la connaissance des pollutions de Fos-sur-Mer.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page