Navigation – Plan du site
Dispositifs

Spatialités et objets votifs

Le projet « Núcleo de Pesquisa dos Ex-votos »
José Cláudio Alves de Oliveira et Caroline Perrée
p. 126-139

Résumés

Initié en 2005, le projet “Núcleo de Pesquisa dos Exvotos” porte sur les Salles des Miracles recevant les ex-voto dans les sanctuaires, depuis le Brésil jusqu'au Sud des États-Unis. L'analyse des dispositifs d'accrochage et de monstration révèle comment la mémoire sociale et collective est constituée d'objets témoins de vies et de dévotions, dont le fonctionnement repose sur l'interaction d’un corps malade, celui de l’homme, avec un corps guérisseur, celui de la puissance divine. Si elle permet d'appréhender l'objet votif dans sa diversité grâce aux catégories formelles qu'elle établit, son exposition manifeste également sa dimension informative et communicationnelle. La Salle des Miracles spatialise et donne ainsi à voir une histoire collective des hommes, constituée à partir de témoignages individuels sur leurs maux et leurs croyances.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Les Salles des Miracles
Le lieu d’une mémoire sociale
Objet figuratif, objet métonymique, la mémoire du corps
Objet sémiotique d’une histoire collective
Objet de « folkcommunication »

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Salle des Miracles du Convento do Carmo, à São Cristóvão, état de Sergipe, Brésil

© Photo de J.C.A. de Oliveira

Depuis 2005, l’Université fédérale de Bahia (UFBA) au Brésil consacre un projet d’études aux salles qui reçoivent les ex-voto. Appelées « Sala dos Milagres » (Salle des Miracles), elles sont situées dans la proximité d’un sanctuaire, à l’intérieur, à côté ou en dessous, et regroupent des objets hétéroclites aux origines diverses souvent extraits du quotidien. En 2008, le projet « Núcleo de Pesquisa dos Ex-votos » (NPE) coordonné par José Cláudio Alves de Oliveira, réunit 10 chercheurs et 38 étudiants. Partie du Brésil (2005-2011), la recherche s’étend aux pays d’Amérique centrale puis à l’Amérique du Nord (2011-2013) pour se concentrer sur le Mexique (de 2013 à nos jours). Le Brésil s’impose par le nombre de sanctuaires étudiés : 40 lieux saints qui s’échelonnent de l’État de São Paolo à celui de Alagoas en passant par les États...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

José Cláudio Alves de Oliveira et Caroline Perrée, « Spatialités et objets votifs », Techniques & Culture, 70 | 2018, 126-139.

Référence électronique

José Cláudio Alves de Oliveira et Caroline Perrée, « Spatialités et objets votifs », Techniques & Culture [En ligne], 70 | 2018, mis en ligne le 06 décembre 2020, consulté le 15 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/tc/9746 ; DOI : 10.4000/tc.9746

Haut de page

Auteurs

José Cláudio Alves de Oliveira

José Cláudio Alves de Oliveira est chercheur en communication et culture contemporaine à l’Université fédérale de Bahia (UFBA) au Brésil. Il a réalisé son doctorat en communication et technologies à l’Université de Minho au Portugal. Il est actuellement professeur associé III du département de muséologie de l’UFBA et coordonne le « Núcleo de Pesquisa dos Ex-votos » et le « Projeto Ex-votos du Mexique ». Il est professeur titulaire des programmes de master en science des informations et en muséologie à l’UFBA.

Caroline Perrée

Caroline Perrée est docteure et chercheuse en histoire de l’art au CEMCA à Mexico. Après un doctorat portant sur l’ex-voto dans l’art contemporain, ses recherches actuelles s’inscrivent dans le champ de l’anthropologie de l’image par l’analyse des objets votifs et des images dévotionnelles, et leurs interactions avec les créations artistiques contemporaines, notamment au Mexique. Elle travaille plus généralement sur les questions de temporalité en art à travers l’analyse des continuités et des subversions dans la création des images.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page