Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50III. Conservation-restaurationHistoire des pratiques de comblem...

III. Conservation-restauration

Histoire des pratiques de comblement de lacunes d’objets en plâtre : le cas de la collection de cadres du xixe siècle et la collection de statuaire moulée de la gypsothèque du musée du Louvre

The history of methods of filling in holes in plaster objects: the case of the collection of 19th-century frames and the gallery of plaster casts at the Louvre
Juliette Robin Dupire, Anne-Solenn Le Hô, Charlotte Chastel-Rousseau, Élisabeth Le Breton, Sigrid Mirabaud, Yannick Mélinge et François Pernot
p. 104-113

Résumés

L’article présente les premières recherches du projet REMuPlât, qui s’intéresse aux matériaux de comblement des œuvres en plâtre, à travers l’étude de deux corpus du musée du Louvre, la gypsothèque et la collection de cadres du xixe siècle. Il a pour but d’affiner les connaissances sur le matériau plâtre et d’approfondir la recherche sur les formulations de comblement. L’étude de ces collections de tirages et de cadres à décor moulé révèle des changements de valeurs et de statuts, pouvant être mis en parallèle avec des méthodes de conservation-restauration. Ainsi trois grandes périodes de pratiques de comblement peuvent être dégagées. On observe alors la modification et l’adaptation des traitements, notamment par le choix de matériaux distincts, suivant la patrimonialisation des artefacts et l’évolution des critères déontologiques.

Haut de page

Notes de l’auteur

Ce travail a bénéficié du soutien de l’École universitaire de recherche PSGS HCH Humanités, Création, Patrimoine, Investissement d’Avenir ANR-17-EURE-0021 – Fondation des Sciences du Patrimoine.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2022.

Plan

Introduction
Les collections étudiées
Préliminaires
Les cadres du xixe siècle
Collection de la gypsothèque
Les pratiques de comblement et de restitution
Pratiques « anciennes »
Des années 1980 aux années 2000
Depuis les années 2000
Conclusion et perspectives

Aperçu du texte

Introduction

Les collections muséales en plâtre sont nombreuses et variées : statues et moules, cadres avec des ornements en plâtre, médailles, modèles anatomiques, tirages de collections d’histoire naturelle... Généralement moins considérés que d’autres typologies d’objets, les plâtres ne suscitèrent pas toujours dans le passé un intérêt suffisant pour leur bonne conservation. De plus, le matériau est fragile d’un point de vue mécanique, peu résistant en cas de choc ou de chute. Ainsi les œuvres présentent bien souvent des pertes de matière et des lacunes. Ces altérations requièrent des interventions de comblement et parfois de restitution, nécessitant l’apport de matériaux exogènes. Actuellement, le choix du matériau de restauration est adapté aux besoins des objets, mais cela n’a pas toujours été le cas. D’une façon générale, toutes spécialités confondues, les protocoles de conservation-restauration se sont affinés au fil du temps grâce aux travaux de recherche. Il en va de même p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Juliette Robin Dupire, Anne-Solenn Le Hô, Charlotte Chastel-Rousseau, Élisabeth Le Breton, Sigrid Mirabaud, Yannick Mélinge et François Pernot, « Histoire des pratiques de comblement de lacunes d’objets en plâtre : le cas de la collection de cadres du xixe siècle et la collection de statuaire moulée de la gypsothèque du musée du Louvre »Technè, 50 | 2020, 104-113.

Référence électronique

Juliette Robin Dupire, Anne-Solenn Le Hô, Charlotte Chastel-Rousseau, Élisabeth Le Breton, Sigrid Mirabaud, Yannick Mélinge et François Pernot, « Histoire des pratiques de comblement de lacunes d’objets en plâtre : le cas de la collection de cadres du xixe siècle et la collection de statuaire moulée de la gypsothèque du musée du Louvre »Technè [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 01 avril 2022, consulté le 02 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/techne/8218 ; DOI : https://doi.org/10.4000/techne.8218

Haut de page

Auteurs

Juliette Robin Dupire

Restauratrice du patrimoine en spécialité Sculpture, doctorante en conservation-restauration de l’EUR Humanités, création et patrimoine, CY Cergy Paris Université, C2RMF, INP, FSP (juliette.robin-dupire[at]culture.gouv.fr).

Anne-Solenn Le Hô

Responsable du groupe Peinture, département Recherche, C2RMF (anne-solenn.leho[at]culture.gouv.fr).

Articles du même auteur

Charlotte Chastel-Rousseau

Conservatrice de la collection de cadres, département des Peintures, musée du Louvre (charlotte.chastel-rousseau[at]louvre.fr).

Élisabeth Le Breton

Conservatrice du patrimoine, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre (elisabeth.lebreton[at]louvre.fr).

Sigrid Mirabaud

Pensionnaire, département des Études et de la Recherche, Institut national d’histoire de l’art (sigrid.mirabaud[at]inha.fr).

Articles du même auteur

Yannick Mélinge

Professeur des universités, Laboratoire de Mécanique et Matériaux du Génie Civil (L2MGC – EA 4114)- LRMH (yannick.melinge[at]culture.gouv.fr).

François Pernot

Professeur des universités en histoire moderne, CY Cergy Paris Université, directeur de l’EUR Humanités, création et patrimoine (francois.pernot[at]cyu.fr).

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Technè. La science au service de l’histoire de l’art et de la préservation des biens culturels est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search