Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50III. Conservation-restaurationLes altérations du zip : focus su...

III. Conservation-restauration

Les altérations du zip : focus sur les pertes d’adhésion et reproduction de ces phénomènes en laboratoire

Alterations in Zip film: focus on the loss of adhesion and the reproduction of these phenomena in scientific laboratory
Marion Cinqualbre, Eleonora Pellizzi, Stéphane Bouvet et Maroussia Duranton
p. 114-123

Résumés

Le projet ZIP a pour objectif l’élaboration de traitements de restauration des zips (films plastiques auto-adhésifs imprimés) altérés sur les dessins d’architecture. Dans cet objectif, l’un des phénomènes de dégradation observé sur les collections, la perte d’adhésion, a été reproduit en laboratoire sur des éprouvettes réalisées avec des zips collectés et non utilisés, en suivant des protocoles de vieillissements artificiels à la lumière et en enceinte climatique. L’évolution des pertes d’adhésion a fait l’objet de suivis rigoureux afin d’encadrer les protocoles de vieillissements pour obtenir des altérations représentatives de celles observées sur les œuvres des collections muséales. Les jeux d’éprouvettes ainsi obtenus permettront de réaliser par la suite l’ensemble des essais de traitement de restauration.

Haut de page

Notes de l’auteur

Ce travail a bénéficié du soutien de l’École universitaire de recherche PSGS HCH Humanités, Création, Patrimoine, Investissement d’Avenir ANR-17-EURE-0021 – Fondation des Sciences du Patrimoine.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2022.

Plan

Introduction
Pertes d’adhésion dans les collections
Typologies
Morphologie de la couche d’adhésif
Typologie de la rupture
Caractérisation dans les collections
Reproduction en laboratoire et explication des phénomènes de dégradation
Matériel et méthodes
Vieillissement en enceinte lumière
Réalisation des éprouvettes
Conditions du vieillissement
Vieillissement en enceinte climatique (T°-humidité)
Réalisation des éprouvettes
Conditions des deux types de vieillissements
Méthodes d’évaluation
Résultats
Vieillissement à la lumière
Vieillissement en enceinte climatique
Croisement des résultats des différents vieillissements
Corrélations entre les résultats et l’étude des collections
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le projet ZIP a débuté en 2014 dans le but de définir des protocoles de conservation et de restauration pour les dessins d’architecture présentant des zips. Le zip ou zipaton produit industriellement durant la deuxième moitié du xxe siècle est constitué de plusieurs composants. Sa stratigraphie se décompose en une surface colorée ou à motifs, imprimée à l’encre, sur un support plastique transparent préencollé avec un adhésif et apposé sur divers supports : papier calque, papier à dessin, carton, ou sur le papier de protection sur lequel il est vendu (fig. 1). Il est importé des États-Unis après la Seconde Guerre mondiale afin d’accélérer les méthodes de production dans un contexte de reconstruction urbaine du pays. Le zip devient incontournable dans la pratique des architectes à partir des années 1960. Il est commercialisé dans le monde entier par une vingtaine de marques dans les années 1970-1980, parmi lesquelles Letraset® et Mécanorma, mais disparaît brutalement à la ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marion Cinqualbre, Eleonora Pellizzi, Stéphane Bouvet et Maroussia Duranton, « Les altérations du zip : focus sur les pertes d’adhésion et reproduction de ces phénomènes en laboratoire »Technè, 50 | 2020, 114-123.

Référence électronique

Marion Cinqualbre, Eleonora Pellizzi, Stéphane Bouvet et Maroussia Duranton, « Les altérations du zip : focus sur les pertes d’adhésion et reproduction de ces phénomènes en laboratoire »Technè [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 01 avril 2022, consulté le 02 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/techne/8303 ; DOI : https://doi.org/10.4000/techne.8303

Haut de page

Auteurs

Marion Cinqualbre

Restauratrice indépendante d’œuvres d’arts sur papier (cinqualbrem[at]gmail.com).

Eleonora Pellizzi

Physico-chimiste, laboratoire scientifique et technique, Bibliothèque nationale de France (eleonora.pellizzi[at]bnf.fr).

Stéphane Bouvet

Physico-chimiste, Bibliothèque nationale de France (stephane.bouvet[at]bnf.fr).

Maroussia Duranton

Physico-chimiste, laboratoire de recherche, Institut national du patrimoine (maroussia.duranton[at]inp.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Technè. La science au service de l’histoire de l’art et de la préservation des biens culturels est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search