Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50VariaUn musée pour l’aéronautique : ét...

Varia

Un musée pour l’aéronautique : étude de l’histoire matérielle de la collection du musée de l’Air et de l’Espace, de 1918 à l’après-Seconde Guerre mondiale

An aeronautical museum: study of the material history of the Musée de l’Air et de l’Espace collection, from 1918 to post-World War II
Jean Cabaret
p. 126-133

Résumés

L’étude de la collection du musée de l’Air et de l’Espace offre une profondeur historique de près d’un siècle. En s’intéressant aux premières décennies qui ont suivi la création de ce musée, il est possible de comprendre comment la pratique de la reconstitution des objets techniques s’est ancrée dans les fondements mêmes de l’institution. Le premier facteur de cet ancrage est la vocation didactique du musée, que ses fondateurs ont conçu pour la formation des ingénieurs mais aussi pour l’accueil du grand public. Les difficultés rencontrées, qu’elles soient dues aux dommages de guerre ou à des résistances administratives, ont eu de lourdes conséquences sur les objets. Elles ont de ce fait contribué à renforcer le rôle des ouvriers intervenant sur les collections au sein de l’établissement.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2022.

Plan

Introduction
La création d’un conservatoire de l’aéronautique : « remettre en état » les objets pour une présentation didactique
Entretenir une collection en faisant face aux difficultés et aux ambitions nouvelles
Des bombardements au contexte d’après-guerre : face aux dégradations, remettre en état ou laisser à l’abandon ?
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le musée de l’Air et de l’Espace, inauguré en 1921, est le plus ancien musée aéronautique du monde. Aujourd’hui situé dans l’ancienne aérogare du Bourget, construite en 1937, il conserve une collection aussi vaste que diversifiée. Cependant, l’histoire de cette collection, en raison des événements qui ont eu des conséquences – parfois lourdes – sur les objets, est mal connue. Cette histoire matérielle est d’autant plus difficile à appréhender que, jusque dans les années 2000, selon des principes appliqués également dans d’autres musées aéronautiques, des interventions de réparation et de reconstitution ont été effectuées sur de nombreux objets techniques. Cette pratique, qui peut aujourd’hui être déconcertante, a contribué à effacer des traces plus anciennes – phénomène accentué par une absence de documentation des interventions – tout en s’inscrivant elle-même dans l’histoire de la collection : l’exposition Restaurer les avions de musée, présentée en 2016 au musée de l’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Cabaret, « Un musée pour l’aéronautique : étude de l’histoire matérielle de la collection du musée de l’Air et de l’Espace, de 1918 à l’après-Seconde Guerre mondiale »Technè, 50 | 2020, 126-133.

Référence électronique

Jean Cabaret, « Un musée pour l’aéronautique : étude de l’histoire matérielle de la collection du musée de l’Air et de l’Espace, de 1918 à l’après-Seconde Guerre mondiale »Technè [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 01 avril 2022, consulté le 02 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/techne/8388 ; DOI : https://doi.org/10.4000/techne.8388

Haut de page

Auteur

Jean Cabaret

Élève conservateur à l’Institut national du patrimoine, spécialité patrimoine scientifique, technique et naturel (jean.cabaret[at]inp.fr).

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Technè. La science au service de l’histoire de l’art et de la préservation des biens culturels est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search