Navigation – Plan du site

AccueilDerniers numéros46EditorialMalgré la crise, un Territoire to...

Editorial

Malgré la crise, un Territoire toujours en Mouvement

Caroline Norrant

Texte intégral

1L’année 2020 s’achève, et cette année a été une année de crises. Sur fond de crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, se sont succédées les crises économique, politique, de l’Université et de la recherche, sans oublier les aspects environnementaux et climatiques.

2Dans ce contexte particulièrement inédit et anxiogène, la revue Territoire en Mouvement est parvenue à maintenir sa ligne de publication et à partager du contenu scientifique inédit, et cela même si la surcharge de travail qui a touché le monde universitaire, principal contributeur de la revue, a eu de lourdes conséquences négatives sur le nombre d’articles soumis –en raison aussi du retard pris dans les résultats de travaux de recherche, le confinement empêchant également le travail de terrain- ainsi que sur le travail d’expertise.

3Afin d’aider l’enseignement et la recherche, la revue Territoire en Mouvement, dont les articles sont déjà en accès et consultation libres, a décidé pendant la période de confinement d’aller plus loin dans cette démarche et de donner le libre accès total à ses articles, en autorisant le téléchargement gratuit des articles en pdf. Nous espérons par cette action avoir contribué à une plus grande diffusion du savoir et des connaissances, dont dépend le développement de la réflexion et de la pensée critique, alors que l’accès aux bibliothèques universitaires était impossible.

4Dans ce numéro varia de cette année si singulière, un article de Cécile Asanuma-Brice et Tristan Guillot est venu inaugurer notre nouvelle rubrique Perspectives, avec un sujet d’actualité sur l’administration du coronavirus au Japon : réussites et déboires. Les auteurs reviennent sur les méthodes employées par le Japon dès les premières semaines pour contenir l’épidémie de Covid-19, même si les difficultés existent encore.

5Puis des articles traitant de sujets de fond viennent enrichir ce numéro varia : deux articles sur la thématique des transports invitent à la discussion, le premier de Sherline Dumano, Rémy Louis Budoc et Claude Fiore sur le transport maritime à courte distance du Plateau des Guyanes à la Mer des Caraïbes : la perception des parties prenantes. Les dessertes maritimes interrégionales étant à ce jour inexistantes entre la Guyane française et le Brésil et le Suriname (avec lesquels existe une coopération économique illégale et informelle), l’objectif de cet article est de croiser la vision et la perception des acteurs les plus proches de cette filière, afin de déterminer si le projet de TMCD (transport maritime à courte distance) peut devenir une solution crédible de transport et identifier les critères de viabilité indispensables à sa mise en œuvre et à sa prospérité. Le second article, de Guillaume Carrouet, porte sur les enjeux de l’intervention régionale dans le secteur aéroportuaire : le cas de l’Occitanie. En effet, le paysage aéroportuaire français comprend de grands aéroports internationaux (Roissy Charles de Gaulle), de grands aéroports régionaux (Toulouse Blagnac) et des aéroports locaux. La décentralisation a modifié les modalités de propriété et d’exploitation de ces aéroports. Dans ce paysage hétérogène, la région semble devenir un acteur important notamment parce qu’elle gagne en compétences dans l’aménagement du territoire ; l’objectif de cet article est de vérifier ce fait avec le cas de la région Occitanie.

6L’article d’Hélène Bodren-Houdayer traite d’Oxygène/Oxylane, un cas de résistance éclairée aux portes de Montpellier. Cet article montre par une étude de cas comment s’est organisée la résistance à un Grand Projet Inutile et Imposé (GPII).

7Ensuite, l’article de Natalia Guilly-Sulikashvili, Godefroy Kizaba et Abdelouahid Assaidi, Making Roubaix more attractive, montre comment la ville de Roubaix a reconstruit son attractivité, en s’aidant des modèles du Diamant de Porter et de CERISE REVAIT®, considérés comme des outils pour la mesure de l’attractivité. L’article montre dans cette optique l’importance du secteur de l’art et de la culture.

8Enfin, l’article de Mounir Jarraya clôture ce numéro en revenant sur le thème de la santé, en mettant en évidence la vulnérabilité de la population à Sfax aux conjonctivites : synergie entre ambiance automnale et contexte de vie sociale.

9En vous souhaitant une bonne lecture et en espérant que cette année reste une exception, portez-vous bien et faites attention à vous et à vos proches.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Caroline Norrant, « Malgré la crise, un Territoire toujours en Mouvement », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 46 | 2020, mis en ligne le 17 décembre 2020, consulté le 19 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/tem/7017 ; DOI : https://doi.org/10.4000/tem.7017

Haut de page

Auteur

Caroline Norrant

Université de Lille
Laboratoire Territoires, Villes, Environnement & Société (TVES) ULR 4477
UFR de Géographie et Aménagement
Campus Cité Scientifique
59655 Villeneuve d’Ascq cedex
caroline.norrant@univ-lille.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Territoire en mouvement est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search