Navigation – Plan du site
Laboratoire mémoriel

Laboratoire mémoriel Belgique-België

Dans le prochain numéro
Memory laboratory Belgium-Belgique
Herinneringslabo België-Belgique
p. 226
Traduction(s) :
Herinneringslabo België-Belgique

Texte intégral

1Cette rubrique abordera les questions mémorielles touchant à la Belgique par des contributions interdisciplinaires de chercheurs belges et étrangers. Interviews, comptes rendus de recherches, de livres, annonces de spectacles et d’expositions, dialogues et débats ponctueront ces pages. Il s’agit de suivre de près l’actualité, notamment celle des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale qui a eu un impact mémoriel important sur les identités nationales et régionales belges.

2La rédaction et la coordination de ces pages sont assurées par une équipe de 5 chercheurs flamands et francophones. Issus de différentes disciplines des sciences humaines et sociales, ces chercheurs collaborent étroitement depuis plusieurs années autour des questions de mémoires collectives et des identités belges.

Monument national à l’Infanterie Belge, 1935.

Monument national à l’Infanterie Belge, 1935.

© Philippe Mesnard.

3Les diverses représentations du passé constituent le coeur des recherches menées par Marnix Beyen, qui s’intéresse à l’histoire de la Belgique et des Pays-Bas aux XIXe et XXe siècles. Il étudie en particulier la construction d’identités politiques à travers des master narratives sur le passé et des pratiques ou objets commémoratifs (tels que le roman historique, les commémorations, les noms de rues) donnant une forme concrète à ces récits.

4Elke Brems est coordinatrice du Centre for Reception Studies (Centre d’études de réception) de la KULeuven à Bruxelles. Sa recherche est située à l’intersection de la théorie littéraire et de la traductologie. Plus précisément, elle se concentre sur les différents aspects du transfert culturel  sur la circulation de la littérature et de la culture par la réception, la traduction et l’adaptation de textes. En général, ses analyses portent sur la littérature néerlandaise de la première moitié du XXe siècle et son rapport avec des littératures étrangères.

5Olivier Luminet est professeur de psychologie (UCL et ULB) et Directeur de recherche au Fonds de la recherche scientifique (FRS-FNRS). Ses recherches portent notamment sur les liens entre émotions, identité et souvenir individuels et collectifs. Récemment, il a envisagé ces questions en lien avec l’histoire de Belgique (affaire de Louvain, souvenirs intergénérationnels liés à la Seconde Guerre mondiale, sentiments d’honneur et de honte parmi les soldats de la Première Guerre mondiale). Il a notamment coordonné l’ouvrage Belgique-België. Un état, deux mémoires collectives ? (2012, publié en néerlandais sous le titre België-Belgique. Een staat, twee collectieve geheugens?).

6Laurence van Ypersele est professeur à l’UCL où elle enseigne l’histoire contemporaine. Elle est l’auteur ou la coauteure de plusieurs ouvrages sur la Première Guerre mondiale, dont De la guerre de l’ombre aux ombres de la guerre (Labor, 2004), Le roi Albert, histoire d’un mythe (Labor, 2006), La Patrie crie vengeance (Le Cri, 2008), Je serai fusillé demain (Racine, 2011) et Bruxelles, la mémoire et la guerre (La Renaissance du Livre, 2014).

7Geneviève Warland (UCL), historienne et philosophe, spécialisée en historiographie et en théorie de l’histoire (XIXe-XXe siècles). Elle étudie plus particulièrement les usages publics de l’histoire dans la formation des identités nationales (Allemagne, Belgique, France et Pays-Bas) ainsi que les réseaux d’historiens dans une perspective transnationale. L’activité d’historien-témoin est une thématique qui fait l’objet de ses recherches actuelles concernant la Première Guerre mondiale.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Monument national à l’Infanterie Belge, 1935.
Crédits © Philippe Mesnard.
URL http://journals.openedition.org/temoigner/docannexe/image/1078/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 109k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Laboratoire mémoriel Belgique-België », Témoigner. Entre histoire et mémoire, 118 | 2014, 226.

Référence électronique

« Laboratoire mémoriel Belgique-België », Témoigner. Entre histoire et mémoire [En ligne], 118 | 2014, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 22 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/temoigner/1078 ; DOI : 10.4000/temoigner.1078

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Auschwitz
  • Logo Fédération Wallonie-Bruxelles
  • Logo Loterie nationale
  • Logo Nationale Loterij
  • OpenEdition Journals