Skip to navigation – Site map

HomeNuméros118Dictionnaire testimonial et mémorielÉcrivain combattant

Dictionnaire testimonial et mémoriel

Écrivain combattant

Soldier-poet
Schrijver-soldaat
Nicolas Beaupré
p. 201-202
Translation(s):
Soldier-poet [en]

Full text

1Dans la plupart des pays belligérants en 1914-1918, un phénomène fait rapidement son apparition, celui de la littérature combattante. Ses auteurs, selon les pays, sont appelés écrivains combattants (France et Belgique), Frontdichter (Allemagne) ou Soldier-poets (Royaume-Uni). Ces dénominations désignent des auteurs qui, ayant fait l’expérience du front, en ont tiré des œuvres littéraires et se sont constitués, à l’issue de la Première Guerre mondiale, en Association des écrivains combattants sous l’égide de José Germain.

2Ce phénomène culturel se développa en raison de la mobilisation ou de l’engagement volontaire massif des intellectuels dans le conflit. De nombreux écrivains se retrouvèrent ainsi sous l’uniforme. Rares furent ceux qui choisirent de demeurer silencieux sur une expérience souvent vécue comme paroxysmique. Les livres qu’ils publiaient semblaient ainsi frappés du sceau de l’authenticité. Même censurés, ils répondaient à une attente du grand public qui y trouvait une image de la guerre plus réaliste que dans les reportages des journaux souvent assimilés au « bourrage de crâne ». Soutenus par la critique, les éditeurs, les prix littéraires, les écrivains devenus combattants comme Henri Barbusse furent vite rejoints par de plus jeunes auteurs, combattants devenus écrivains. Certains comme Maurice Genevoix ou Ernst Jünger découvrirent leur vocation dans les tranchées.

3La poésie, le journal intime et le récit de guerre furent les genres les plus massivement pratiqués avec des différences selon les pays, en fonction notamment des traditions littéraires. La poésie de guerre fut ainsi davantage présente en Allemagne et au Royaume-Uni qu’elle ne le fut en France, même si elle n’en était pas absente. Après le conflit, la reprise de l’expérience de guerre par le roman fut de plus en plus importante. En effet, si le phénomène éditorial déclina après 1918, il connut un renouveau notable au tournant des années 1920 et 1930 avec la publication de romans de guerre remportant un succès considérable comme À l’Ouest rien de nouveau (1929) d’Erich Maria Remarque vendu à 1,2 millions d’exemplaires en allemand et traduit en plus de cinquante langues.

4Les textes des écrivains combattants soulevèrent de vifs débats liés à leur statut ; il y eut notamment celui qui entoura la publication de la première étude critique du corpus français, Témoins (1929), par Jean Norton Cru, historien de la littérature et lui-même ancien combattant. Pour lui, la fonction testimoniale de ces textes primait sur toutes les autres et c’est à cette seule aune qu’il jugeait avec une grande sévérité les livres de guerre, faisant peu de cas des intentions propres aux auteurs. Un certain nombre d’entre eux, notamment Roland Dorgelès, répliqua vertement, en mettant en avant la dimension littéraire de leur œuvre, considérée par eux comme aussi fondamentale que le témoignage.

Top of page

Bibliography

Beaupré Nicolas, Écrits de la guerre 1914-1918, Paris, CNRS éditions, « Biblis », 2013 [2006].

Laurence Campa, Poètes de la Grande Guerre : expérience combattante et activité poétique, Paris, Garnier, 2010.

Schoentjes Pierre, Fictions de la Grande Guerre, Paris, Garnier, 2009.

Top of page

References

Bibliographical reference

Nicolas Beaupré, Écrivain combattantTémoigner. Entre histoire et mémoire, 118 | 2014, 201-202.

Electronic reference

Nicolas Beaupré, Écrivain combattantTémoigner. Entre histoire et mémoire [Online], 118 | 2014, Online since 01 October 2015, connection on 18 May 2021. URL: http://journals.openedition.org/temoigner/1261; DOI: https://doi.org/10.4000/temoigner.1261

Top of page

About the author

Nicolas Beaupré

Université Blaise Pascal – CHEC Clermont-Ferrand, IUF.

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search