Navigation – Plan du site

AccueilNuméros120DossierChronologie partielle

Dossier

Chronologie partielle

Beknopte chronologie
Concise chronology
p. 118-119
Traduction(s) :
Concise chronology [en]

Entrées d’index

Haut de page

Notes de la rédaction

Extraite de l’ouvrage d’Ahmed Insel et de Michel Marian, Dialogue sur le tabou arménien, entretien animé par Ariane Bozon, Paris, Liana Levi, 2009. Compléments chronologiques venant de : www.massviolence.org/PdfVersion?id_article=110&lang=fr

Texte intégral

11839-1876 : Ère de réformes appelée Tanzimât. C’est la première fois que l’Empire ottoman reconnaît l’égalité juridique entre ses sujets chrétiens et ses sujets musulmans.

21878 : Guerre russo-turque et traité de Berlin : les frontières changent entre la Russie et la Turquie. Création de la Bulgarie.

31896 : Suite à de nombreux massacres contre les Arméniens, un commando s’empare de la Banque ottomane et réclame un arbitrage international de la question arménienne.

41908 : Révolution des jeunes-turcs du comité Union et Progrès et rétablissement de la monarchie constitutionnelle avec comme devise : « Liberté, égalité, fraternité et justice ».

51912 : Première guerre balkanique entre l’Empire ottoman et la Serbie, la Bulgarie, le Monténégro et la Grèce.

61913 : Deuxième guerre balkanique à l’issue de laquelle l’Empire ottoman récupère la Thrace orientale.

73 janvier 1914 : Nomination d’Ismail Enver comme ministre de la Guerre à l’initiative des dix membres du Comité Central (CC) du Comité Union et Progrès (CUP). L’opposition est éliminée. Le régime du parti unique est instauré, contrôlé par une majorité de jeunes officiers.

82 août 1914 : Les négociations menées par l’ambassadeur allemand à Constantinople, le baron Wangenheim, et les membres du Comité central jeune-turc aboutissent à la signature d’un traité secret prévoyant une alliance militaire entre l’Allemagne et l’Empire ottoman contre la Russie.

93 août 1914 : Réunion du Comité Central (CC) du CUP décidant de la formation de l’Organisation spéciale (O.S.) (Teskilât-i Mahsusa), groupe paramilitaire chargé de lutter contre les « ennemis intérieurs », indépendant des structures officielles de l’Etat.

10Septembre 2014 : Début du recrutement de criminels de droit commun, libérés de prison par décret du ministère de la Justice, et de la formation d’escadrons de l’O.S. Installation du centre opérationnel de l’Organisation à Erzerum, dans la juridiction de la IIIe armée, pour opérer dans les vilayets d’Erzerum, Bitlis, Van, Dyarbekir, Harpout, Trébizonde, Sivas et le mutessarifat de Canik.

111914 (octobre) : l’Empire ottoman entre en guerre aux côtés de l’Allemagne.

121915 (janvier) : Défaite d’Enver Pacha devant les troupes russes. Les autorités ottomanes décrètent la démobilisation et le désarmement des Arméniens.

13Du 14 au 28 février 1915 : 800 Arméniens de Salmast et Dilman, en Azerbaïdjan iranien, sont transférés dans les villages voisins de Haftevan et Khosrova, où ils sont torturés et mutilés, puis jetés dans les puits et les citernes.

1425 février 1915 : Le ministre de la Guerre, Enver Pacha, signe un décret ordonnant le désarmement des soldats arméniens.

151915 (mars) : Attaque et échec des forces navales alliées au détroit des Dardanelles qui sera suivi en avril du débarquement français et britannique dans les Dardanelles. Échec et lourdes pertes alliées. Victoire des armées turques parmi lesquelles se bat un jeune colonel nommé Mustafa Kemal.

161915 (24 avril) : Arrestation et déportation de plusieurs centaines d’intellectuels arméniens d’Istanbul. La très grande majorité sera tuée. À partir de mai, le pouvoir ottoman donne l’ordre de déportation des Arméniens. L’assassinat systématique des populations arméniennes se poursuit jusqu’en 1916. D’autres populations chrétiennes et juives sont également touchées par les exactions commises sous la responsabilité des Jeunes Turcs.

171918 : Attaque des forces britanniques en septembre contre l’armée ottomane dans la Syrie. Retrait de la septième armée ottomane dirigée par Mustafa Kemal jusqu’aux frontières actuelles de la Turquie. Armistice de Moudros. Défaite et démantèlement de l’Empire ottoman.

181919 : Occupation grecque d’Izmir, progression jusqu’en 1921 ; 1920-1922 : lutte de libération dirigée par Mustafa Kemal.

191920 : La République indépendante d’Arménie, créée en 1918, devient République soviétique d’Arménie.

201921 : Assassinat de Talat Pacha à Berlin par l’Arménien Sogomon Telhirian.

211922 : Mort d’Enver Pacha au Tadjikistan contre l’Armée rouge. Victoire kémaliste sur la Grèce.

221923 : Accord de paix entre la Turquie et les Alliés. Traité de Lausanne qui reconnaît les frontières actuelles de la Turquie sauf Alexandrette et remplace le traité de Sèvres de 1920 qui ne fut jamais ratifié. Proclamation de la République turque.

231924 : Le nom d’Istanbul devient officiel. Depuis l’Empire ottoman, le nom de Constantinople (Konstantiniye) continuait à être utilisé parallèlement à celui d’Istanbul (Istanpolis).

241940 : Mobilisation générale en Turquie.

251941 : Hitler envahit l’URSS.

261945 : Procès de Nuremberg.

271948 : Convention des Nations unies sur la prévention et la répression du crime de génocide.

281955 : Émeutes et pogroms principalement antigrecs, mais qui vont toucher aussi des Juifs et des Arméniens à Istanbul, et dans une moindre mesure à Izmir, manipulés par les services secrets turcs pour faire pression sur la Grèce à propos de Chypre.

291960 : Premier coup d’État militaire, condamnation et exécution du Premier ministre et de deux ministres un an après.

301968 : Convention des Nations unies sur l’imprescriptibilité du génocide.

311974 : Suppression par la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU du § 30 mentionnant le cas arménien dans une résolution sur le génocide.

321975 : Apparition et premier attentat de l’ASALA.

331999 : l’UE reconnaît la « vocation européenne » de la Turquie.

342005 : Début des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE.

352007 (janvier) : Assassinat du journaliste arméno-turc Hrant Dink à Istanbul.

362008 : Rencontre non officielle entre le président de la République de Turquie et le président de la République d’Arménie à Erevan à l’occasion d’un match de football Arménie-Turquie.

372008 (décembre) : Pétition des citoyens de Turquie pour s’excuser auprès des Arméniens de la Grande Catastrophe.

382009 (janvier) : Lettre de remerciement des Arméniens français et canadiens aux citoyens de Turquie.

392009 (avril) : Visite de Barack Obama en Turquie, qui appelle au travail de mémoire, et sa déclaration le 24 avril, qui situe la Grande Catastrophe (Metz Yegher) parmi les « grandes atrocités du siècle ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Chronologie partielle »Témoigner. Entre histoire et mémoire, 120 | 2015, 118-119.

Référence électronique

« Chronologie partielle »Témoigner. Entre histoire et mémoire [En ligne], 120 | 2015, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 20 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/temoigner/2151 ; DOI : https://doi.org/10.4000/temoigner.2151

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search