Skip to navigation – Site map
Chroniques

Pour en lire plus : Perspectives on Rural Tourism Geographies. Case Studies from Developed Nations on the Exotic, the Fringe and the Boring Bits in Between

Rhonda L. Koster et Doris Carson (dir.), Perspectives on Rural Tourism Geographies. Case Studies from Developed Nations on the Exotic, the Fringe and the Boring Bits in Between, Cham, Springer, 2019, 271 p.
Fèmy A.D.D. Fagla and Amina Chebli
Bibliographical reference

Rhonda L. Koster et Doris Carson (dir.), Perspectives on Rural Tourism Geographies. Case Studies from Developed Nations on the Exotic, the Fringe and the Boring Bits in Between, Cham, Springer, 2019, 271 p.

Full text

1Perspectives on Rural Tourism Geographies apporte une plus-value à la compréhension de la complexité des études portant sur les espaces ruraux. Il met en avant les différences existantes entre études touristiques rurales et études géographiques rurales. Il est le résultat d’une collaboration entre plusieurs experts et chercheurs éminents en géographie du tourisme rural. Un regard porté aux études touristiques et aux études géographiques amène à se représenter le rural comme un ensemble d’espaces frontières jouissant d’une dialectique entre urbain et non urbain. Mais, en réalité, la géographie du tourisme rural est beaucoup plus complexe. Sa complexité peut être liée à la multitude des structures géographiques existantes et à la pluralité des regards des acteurs qui l’abordent (politiciens, planificateurs, chercheurs, etc.). Face à cela, l’ouvrage met en avant la problématique de l’affinage épistémologique à construire lorsqu’on étudie les espaces ruraux touristiques. Les connaissances apportées par ce livre appuient donc la clarification des regards géographiques et touristiques de la ruralité. Son objectif est d’aider les décideurs et les planificateurs à guider le développement rural et à construire une économie touristique adaptée aux différents contextes ruraux.

2Le tourisme rural est abordé dans le livre comme une opportunité de soutenir le développement autant sur le plan socioéconomique que le plan spatial. Mais pour arriver à un tel résultat positif, une bonne connaissance des structures géographiques rurales est fondamentale. Lorsqu’on aborde la géographie rurale en contexte touristique, l’absence de différenciation dans la typologie des espaces entraîne des difficultés. En effet, ces espaces sont souvent présentés de façon homogène, autant par le scientifique que le professionnel. Les différences socioculturelles couplées aux différences spatiales spécifiques à chaque milieu rural ne sont souvent guère prises en considération. Or, pour proposer des pratiques de développement adaptées, il faut se demander comment identifier et comprendre la diversité spatiale rurale.

3Le manque de conceptualisation de l’espace rural n’est pas sans risque en matière de politiques de planification, puisque ces espaces ont un rôle et un potentiel touristique importants à l’échelle régionale. Sur cette question, les auteurs se concentre sur la manière de favoriser l’efficacité des politiques du tourisme rural en tenant compte des opportunités, des défis et des besoins liés aux différences structurelles et typologiques des espaces ruraux. En répondant à la question « Why Differentiate Rural Tourism Geographies? » (chap. 1), les chercheurs mettent en place les fondements de leur réflexion sur le développement des espaces ruraux en contexte touristique.

4L’ouvrage se compose de quatorze chapitres, structurés en trois parties distinctes. Dans chacune, les auteurs s’appuient sur plusieurs travaux (dont ceux de Jan O.J. Lundgren et de l’Organisation de coopération et de développement économiques [OCDE]). En émettant une nuance sur l’espace géographique dans un continuum urbain rural, chaque partie du livre est consacrée à l’étude de cas de régions en Australie, au Canada et en Suède. Les auteurs proposent un recueil d’articles où chacun analyse un cas associé à un contexte spécifique et local. Cette démarche, globale à l’ensemble des cas étudiés, a été rendue possible grâce à l’emploi d’un cadre analytique conçu de manière participative, et constitué de cinq facteurs contextuels (spatial, historique, socioéconomique, institutionnel et touristique) qui sont utilisés comme éléments d’analyse et de comparaison. Le but de cette démarche est de révéler la configuration géographique intrinsèque de chaque région. L’analyse comparative a permis de faire ressortir les points communs qui existent entre les régions rurales et d’exposer les différents défis et enjeux auxquels ces régions sont confrontées. À l’issue de l’analyse comparative, il est devenu important de construire une classification typologique et géographique d’un tourisme rural.

5En effet, les données obtenues grâce à l’emploi du cadre analytique ont démontré le caractère hétérogène des espaces ruraux étudiés. Cette hétérogénéité émane de l’existence de trajectoires de développement variables, elles-mêmes liées aux caractéristiques économiques propres à chaque région. Le modèle analytique proposé par les auteurs permet d’évaluer le potentiel touristique des espaces ruraux. À l’issue de cette démarche, les auteurs proposent dans Perspectives on Rural Tourism Geographies une pléthore d’expressions qui qualifient la structure géographique rurale des différents cas étudiés. Cet exercice d’appellation (ou essai de classification typologique) a une base conceptuelle et épistémologique solide. La solidité de leur démarche s’appuie d’une part sur l’ensemble des hypothèses théoriques en géographie rurale et d’autre part sur les analyses empiriques des cas étudiés. Leur introduction permettra de provoquer une réflexion renouvelée sur un type particulier de la géographie du tourisme rural. Ils témoignent tous de la complexité typologique de la géographie rurale à aborder dans les études touristiques. La classification finale présentée repose sur trois grandes catégories définies par les termes « the fringe », « the exotic remote » et « the boring bits in between ».

6Enfin, la force de cet ouvrage réside dans la diversité des cas d’étude mis en avant par les divers auteurs et dans la solidité du cadre d’analyse comparatif. Cela le rend très intéressant et très instructif. La démarche d’analyse comparative est fondée sur une réflexion profonde qui permet de proposer une hiérarchisation spatiale et la prise en compte effective de l’existence d’une typologie rurale. L’ouvrage dirigé par Rhonda L. Koster et Doris Carson permet au lecteur d’acquérir une compréhension théorique de la différenciation géographique du tourisme rural. Il s’agit d’une référence attestée, qui jette les bases pour les étudiants, les chercheurs, les professionnels et les décideurs qui s’intéressent au tourisme rural comme une panacée pour contrer les économies rurales en crise.

Top of page

References

Electronic reference

Fèmy A.D.D. Fagla and Amina Chebli, « Pour en lire plus : Perspectives on Rural Tourism Geographies. Case Studies from Developed Nations on the Exotic, the Fringe and the Boring Bits in Between », Téoros [Online], 39-2 | 2020, Online since 15 June 2020, connection on 07 August 2020. URL : http://journals.openedition.org/teoros/4742

Top of page

About the authors

Fèmy A.D.D. Fagla

Doctorant en études urbaines, École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal ; fagla.dohny_arnaldo_femy_degnissede@courrier.uqam.ca

Amina Chebli

Doctorante en tourisme, Laboratoire Ville, urbanisme et développement durable de l’École polytechnique d’architecture et d’urbanisme (EPAU-Alger) ; a.chebli@epau-alger.edu.dz

Top of page
  • Logo UQAM | École des sciences de la gestion
  • OpenEdition Journals