Navigation – Plan du site

AccueilNuméros102Identités et pouvoirsCommunication institutionnelle dé...

Identités et pouvoirs

Communication institutionnelle dépolitisée ?

Guy Lacroix

Dans le dossier “Administration électronique” du précédent numéro, nous avons publié une étude1 faisant le point sur l’état d’avancement de l’e-administration dans 95 villes de plus de 10 000 habitants. Chaque site était évalué selon des critéres standardisés sur la possibilité d’accéder ou non à certains services administratifs en ligne.

Une des téches importantes de l’administration municipale est de répondre aux demandes cles habitants de la commune sur nombre de problémes de la vie de tous les jours (papier d’identité, éducation des enfants, logement...) et l’e-administration doit faciliter la vie des administrés en simplifiant leurs démarches.Une autre fonction des sites municipaux sur Internet est la communication de l’équipe municipale é l’adresse de ses concitoyens et on aborde alors la le champ de la communication politique locale, du moins pour les villes importantes.

Sébastien Rouquette s’est penché sur cet aspect des choses et contrairement aux attentes, il semblerait que la communication institutionnelle l’emporte sur la politique, la concurrence entre les collectivités sur les débats citoyens et que, de fait, la communication municipale tend a se standardiser quelle que soit la couleur politique de la municipalité.

Est-ce le résultat d’un efiet réseau propre a Internet, celui du marketing communicationnel qui tend “spontanément” à dépolitiser tout lieu de communication, voire de l’ére du temps ?

  • Logo Institut Mines-Télécom Business School
  • Logo CREIS-Terminal
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search