Navigation – Plan du site
Bloc-notes

Que prouve la science-fiction ?

Jacques Vétois
Référence(s) :

Revue Alliage, numéro 60, juin 2007.

Texte intégral

1Une fois n’est pas coutume, une revue culturelle aborde les questions soulevées par la science-fiction sans considérer celle-ci comme une souslittérature pour adolescents attardés, bien que des auteurs prestigieux comme Doris Lessing ou Michel Houellebecq n’aient pas hésité à écrire dans cette veine littéraire. Ce numéro est né d’un colloque organisé à l’Université Lille-III “Que prouve la science-fiction ? Raisons et corps, mondes et machines”, par P. CassouNoguès et E. Barrot.

2Les organisateurs insistent sur le fait que si la science-fiction passe par la description de mondes qui entretiennent un rapport avec la science et souvent la science la plus pointue, elle reste d’abord une œuvre de fiction. Ce numéro comprend trois parties. La première confronte les classiques du genre, Philippe K. Dick, Isaac Asimov à la pensée de philosophes comme Simondon, Heidegger et Paul Ricoeur.

3La deuxième partie porte sur les rapports entre politique et science-fiction et la manière dont celle-ci réhabilite en quelque sorte l’utopie fort décriée ces derniers temps dans le politiquement correct. La troisième partie est plus éclectique : on s’éloigne quelque peu du sujet avec les tentatives de Marcel Duchamp d’entrer dans la quatrième dimension.

4Ce numéro est superbement illustré par les fictions expérimentales d’un artiste/photographe, Philippe Ramette.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacques Vétois, « Que prouve la science-fiction ? », Terminal [En ligne], 101 | 2008, mis en ligne le 05 septembre 2019, consulté le 15 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/terminal/4760

Haut de page

Auteur

Jacques Vétois

Comité de rédaction de Terminal

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Télécom École de Management
  • Logo CREIS terminal
  • OpenEdition Journals