Navigation – Plan du site
Identité culturelle et appartenance régionale

Les recherches récentes sur la culture ouvrière : une bibliographie

Michel Bozon
p. 46-56

Texte intégral

1Le groupe social le plus nombreux dans la société française est un de ceux dont on parle le moins, parce qu'il prend rarement la parole sur lui-même, mais aussi parce que littérature, cinéma, journalisme ne mettent presque jamais en scène des ouvriers. Peu présents dans l'univers des représentations, ces derniers constituent néanmoins un des objets d'étude favoris des sociologues et des ethnologues français. C'est sans doute la faible visibilité sociale de la classe, jointe à sa grande accessibilité1, qui attire les chercheurs en sciences sociales vers ce qu'ils croient être une terra incognita. Le grand nombre de travaux sur la culture ouvrière ne s'interprète pas uniquement comme intérêt désintéressé des chercheurs ; si la classe ouvrière est à la fois peu représentée et très étudiée, c'est aussi parce qu'elle constitue un groupe socialement, culturellement et matériellement dominé, peu en mesure de contester les représentations scientifiques qui sont données d'elle.

2A la demande de la mission du Patrimoine ethnologique, j'ai entrepris de recenser les travaux sociologiques et ethnologiques des quinze dernières années, portant sur la « culture et les relations sociales dans le monde ouvrier », sans me limiter aux publications les plus accessibles. De nombreux travaux de valeur n'existent encore que sous forme de thèse ou de rapport ; d'autres se trouvent dans des revues ou des publications confidentielles. J'ai décidé de regrouper les écrits par grands thèmes, pour faire apparaître les lignes de force de la recherche. A l'intérieur de chaque rubrique, j'ai distingué les publications faciles à consulter (A), les textes plus difficiles d'accès (B), les recherches en cours (C).

3Les résultats de ce travail bibliographique illustrent bien la situation sociale particulière du groupe ouvrier. On remarque ainsi que très rares sont les romans ou les œuvres de fiction où des ouvriers apparaissent comme personnages principaux (voir XI Romans, fiction). L'ouvrier ne peut être un héros de roman, ni servir de support à une image publicitaire. Dans le même ordre d'idées, on remarquera le faible nombre d'études portant sur la création culturelle ouvrière (voir IX Productions symboliques ouvrières) : une classe tout entière se trouve ainsi définie comme culturellement improductive. Son rapport à la culture « légitime », entendu comme rapport à l'école et aux institutions, est également et logiquement présenté comme malheureux : échec, ségrégation, exclusion, abstention, domination sont les termes qui, chacun dans un secteur différent, désignent la situation des ouvriers dans le domaine culturel (voir VIII Les ouvriers et la culture « légitime »).

4J'ai donc été tout « naturellement » conduit à retenir l'acception anthropologique plus large du terme culture : la culture ouvrière comme ensemble des composantes du mode de vie des ouvriers. Deux rubriques de la bibliographie se détachent par le nombre et la variété des études réalisées : la rubrique IV Organisation du travail, conditions de travail, et la rubrique VII Vie quotidienne, habitat, famille. C'est fondamentalement par sa place dans la division du travail que la classe est définie, dans la plupart des recherches. Les auteurs, qui utilisent volontiers des concepts marxistes, sont très attentifs à la diversité des situations selon les secteurs industriels et selon les types d'ouvriers. Des comparaisons sont parfois faites avec les pays voisins. Par ailleurs, de plus en plus nombreux sont les chercheurs qui veulent élucider le rapport particulier qu'entretiennent les ouvriers avec leur vie quotidienne : alimentation, goûts, loisirs, logement, relations familiales contribuent à définir un style de vie ouvrier, qui repose avant tout sur la capacité des individus à tirer le plus grand parti d'atouts et de ressources modestes.

5La place de la classe ouvrière dans les rapports de production fait d'elle l'actrice principale des conflits du travail. De nombreuses recherches portent sur les phénomènes de mobilisation collective, de grève, de syndicalisation, qui sont envisagés comme les résultats d'actions et de processus complexes, dans lesquels les membres de la classe sont inégalement engagés. Dans ces actions collectives, certains individus mettent en œuvre des savoir-faire très sophistiqués : le savoir-manifester, le savoir-lutter apparaissent comme des productions symboliques ouvrières spécifiques, qui servent peu ou prou de modèle aux autres groupes sociaux (voir V Actions collectives).

6Assez nombreuses sont les études que nous avons considérées comme monographies de métiers ou de secteurs (rubrique II) ou comme monographies de localités ou de régions ouvrières (rubrique III). Il y a une part d'arbitraire dans la décision de désigner certaines études comme monographiques, au lieu de les envisager à partir de leurs thèmes. Mais il était nécessaire de marquer la spécificité de l'approche monographique. Celle-ci paraît liée à la reconnaissance de la diversité des classes ouvrières locales. Différences d'origine, différences d'ancienneté, différences dans les rapports avec les autres classes sociales locales contribuent à façonner des ensembles très diversifiés. La classe la plus nombreuse se révèle la plus diverse, englobant à la fois les prolétariats les plus déracinés et les ouvriers les plus localistes.

7De même, on a tenu à mettre à part les quelques études consacrées explicitement aux femmes dans le monde ouvrier (rubrique VI). Les travaux sur la condition spécifique des femmes, ouvrières et/ou femmes d'ouvriers, à l'usine, au bureau et dans le cadre domestique, sont en plein développement. Elles refusent généralement les strictes dichotomies de disciplines, du type « sociologie du travail/sociologie de la famille ».

8Enfin, on a signalé de façon sans doute très incomplète des travaux se référant à une anthropologie historique de la classe ouvrière (rubrique X). On notera avec intérêt l'utilisation de plus en plus fréquente par les chercheurs des techniques de l'histoire orale : autobiographies, récits de vie, recueil de la mémoire. Les ouvriers sont interrogés en tant que témoins du quotidien, plus souvent que comme responsables ou comme militants : les « paroles congelées » sont les seules archives de valeur sur les humbles.

9Dans les thèmes qui se développent, on note beaucoup de travaux qui portent sur les conséquences de l'automatisation, de la robotisation et des nouvelles formes d'organisation du travail. Les recherches sur les femmes sont également en expansion. En revanche, peu de travaux ont porté jusqu'à présent sur la crise et ses effets déstructurants/restructurants sur la vie quotidienne ouvrière : tout se passe comme si l'on préférait décrire des classes ouvrières stabilisées.

I - Aspects généraux, définitions théoriques, données statistiques

A)

10Adam G., Bon F., Cadpevielle J., Mouriaux R., L'ouvrier français en 1970, Paris, Armand Colin, 1970.
Chenu A., « La classe ouvrière en mouvement : repères statistiques », La Pensée, n° 223, mai-juin 1983, pp. 22-36.
Collections de l'insee, série D (Démographie et Emploi), série M (Ménages). (Pour avoir de bons cadrages statistiques sur les pratiques des ouvriers, consulter régulièrement les volumes des séries D et M des Collections de l'insee).
Economie et Statistique, revue mensuelle d'information de l'insee. (De nombreux articles, que nous ne pouvons tous citer, concernent directement ou indirectement les ouvriers).
Lojkine J., « Décomposition et recomposition de la classe ouvrière », Société française, n° 2, 1982, pp. 5-10.
Maurice M., Arliaud M., « Une critique de la thèse de l'embourgeoisement de la nouvelle classe ouvrière : The Affluent Worker », Sociologie du travail, n° 1, janv.-mars 1970.
Ministère de la culture, service des études et recherches, Pratiques culturelles des Français. Description socio-démographique. Évolution 1973-1981, Paris, Dalloz, 1983.
Reynaud J.-D., « La nouvelle classe ouvrière, la technologie et l'histoire », Revue française de Science politique, XXIII, 3, 1972, pp. 529-543.
Terrail J.-P., « Connaître la classe ouvrière », Société française, n° 2, 1982, pp. 2-4.
Verret M., « Pour une définition distinctive de la classe ouvrière », L'Année sociologique, 1981, pp. 49-67.
Verret M., « Classe ouvrière, conscience ouvrière », in J.-D. Reynaud et Y. Grafmeyer, Français, qui êtes-vous ?, Paris, La Documentation française, 1981.

B)

11Freyssenet F., Imbert M., Capital sidérurgique et classe ouvrière en Lorraine. Données statistiques, Paris, csu, 1976.
Frisch J., Les perspectives professionnelles des travailleurs manuels. Analyse des données statistiques disponibles, Paris, Centre d'études sociologiques, 1976.
Mainguet C., Les structures de la consommation ouvrière dans six pays de la Communauté européenne, thèse de 3e cycle de sociologie soutenue en mars 1981 à l'université de Nantes.
Morel A., « Orientations de recherche sur le monde industriel », Bulletin de la Société d'ethnologie française, n° 9, 1983, pp. 85-88.
« Savoir et créativité de l'ouvrier en milieu industriel d'hier et d'aujourd'hui », compte rendu du colloque de la Société d'ethnologie française à L'Isle-d'Abeau, dans Bulletin de la Société d'ethnologie française, n° 9, pp. 77-84. Compte rendu du même colloque dans Société française, n° 4, 1982, pp. 54-55. (Le ton du compte rendu est très différent d'une publication à l'autre.)

II - Monographies de métiers, de secteurs d'activité

A)

12Barbéris F., « Les ouvriers-paysans », Études rurales, n° 49-50, janv.-juin 1973.
Curie J., Le devenir des travailleurs d'origine agricole, Paris, Champion, 1974.
Ganne B., Gens du cuir, gens du papier, transformations d'Annonay depuis les années 20, Paris, cnrs, 1983.
Laquerrière J., « Les ouvriers du bâtiment et des travaux publics : conditions de vie et contexte sociofamilial », Documents d'information et de gestion, 1980, n° 44-45, p. 1-161.
Manteau D., « Un aspect du gigantisme industriel : le problème des travailleurs de chantiers à Dunkerque », Revue de géographie de Lyon, vol. 53, n° 2, pp. 126-138.
Pharo P., « Structures sociales et "mise en place" ». Le cas des salariés agricoles, Revue française de sociologie, 1982, oct.-déc. 1982, pp. 639-665.
Renucci-Arnaud D., « Les styles de vie des retraités du bâtiment en 1975 », Documents d'information et de gestion, 1979, n° 42, p. 1-166.
Sociologie du travail, n° 3, juillet-septembre 1972. Numéro spécial « Les travailleurs immigrés ».
Vallerant J., « Tisseurs lyonnais : de l'armure textile au tissu social », Ethnologie française, XI, 2, 1981.
Viguier M.-C., Carrières professionnelles des travailleurs du bâtiment d'origine algérienne dans la région Midi-Pyrénées, Toulouse, cnrs, 1977.

B)

13Danic G., Marins-pêcheurs en crise. La crise des pêches sur l'aire de Lorient, thèse de 3e cycle soutenue à l'université de Nantes en décembre 1982.
Gaudin P. et Reverchon C., « Mémoires d'un village de carriers du Midi », in Mémoire vivante. Dires et savoirs populaires, Association des amis de la bibliothèque de Lyon, 1982.
Leneveu C., Les ouvriers du bâtiment et des travaux publics en France. Accumulation du capital. Composition et dépense de la force de travail, thèse de 3e cycle de sociologie soutenue à l'université de Nantes en février 1983.
Mercier N., Les manœuvres en France, Paris, credoc, 1974.
Pharo P., Schaff J.-P., Simula P., Les emplois de salariés agricoles, Paris, cereq, juillet 1981.
Revon A., Les ouvriers des ateliers de la Compagnie générale d'entreprises automobiles. Leurs conditions de vie et de travail, Neuilly, Compagnie générale d'entreprises automobiles, 1977.

III - Monographies de localités ou de régions ouvrières

A)

14Auffray D., Baudoin T., Collin M., Guillerm A., Feux et lieux, histoire d'une famille et d'un pays face à la société industrielle, Paris, Galilée, 1980.
Bozon M., Rapports sociaux et vie quotidienne dans une petite ville de province. La mise en scène des différences, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1984.
Chadefaud M., Dalla Rosa G., Di Meo G., « Mauléon en automne » ; Laborie J.-P., « Graulhet », Cahiers de l'observation continue du changement social, vol. III, éd. du cnrs, 1982.
Daynac M., « Decazeville, structuration en longue période des rapports sociaux et caractéristiques actuelles d'une société locale », Société française, n° 4, 1982, pp. 20-29.
Delbos G., « A l'ombre des usines, comme si de rien n'était... Industrialisation et maintien d'une communauté paysanne en Lorraine », Études rurales, n° 76, 1979, pp. 83-96.
Desrosières A., Gollac M., « Trajectoires ouvrières, systèmes d'emplois et comportements sociaux », Économie et statistique, n° 147, 1982, pp. 43-66.
Eizner N., Hervieu B., Anciens paysans, nouveaux ouvriers, Paris, L'Harmattan, 1979.
Frémont A., « Ouvriers et ouvrières à Caen ; les lieux de la vie », Norois, vol. 28, n° 112, 1981, pp. 615-627.
Garnier J.-C., « Port-de-Bouc d'hier et d'aujourd'hui : une ville à renaître », Terrain, n° 2, mars 1984, pp. 62-71.
Köll L., Poulat E., Auboué en Lorraine du fer. Du village rural à la cité minière, Paris, éd. Karthala, 1981.
Molinari J.-P., Fleury J.-C., Morinière C., « Conditions de vie et de travail des ouvriers briérons », Cahiers de l'observation continue du changement social, vol. IV, éd. du cnrs, 1982.
Montlibert C. de, « Chômage et licenciements. La crise de la Lorraine sidérurgique. Longwy, 1978-1980 », Annales ESC, n° 5, sept.-oct. 1984, pp. 1044-1068.
Pinson D., L'indépendance confisquée d'une ville ouvrière, Nantes, éd. acl. 1982.
Portet F., « Systèmes associatifs et localité : l'exemple du Creusot », Cahiers de l'observation continue du changement social, vol. XI, 1982 ; Paris, cnrs, pp. 171-249.
Réault J., « Ouvriers de l'Ouest », L'Ouest bouge-t-il ? Son changement social et culturel depuis trente ans, Nantes, Reflets du passé, R. et M. Vivant, 1983, pp. 115-157.
Romain J.-L., « Alsthom-Belfort, l'usine et la cité », Société française, n° 2, 1982, pp. 23-29.
Rondeau J.-L., « Ouvriers d'usine et développement rural », Études rurales, n° 61, 1976, pp. 71-81.
Sélim M., « Rapports sociaux dans un quartier anciennement industriel. Un isolat social », L'Homme, n° 4, XXIII, 1982.

B)

15Barbichon G., Delbos G., Harmelle C., Cheminement des anciens agriculteurs et environnement communal, Paris, Centre d'ethnologie française, 1973.
Chenu A., Industrialisation, urbanisation et pratiques de classes. Le cas des ouvriers de la région marseillaise, thèse d'État, université de Toulouse-Le Mirail, 1983.
Desseix P., L'usine au bout du cheminement : essai sur une population ouvrière issue du milieu agricole, thèse de 3e cycle, université Paris VII, 1982.
Desseix P., « Mythologie et fonctions du mythe dans une communauté ouvrière », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Fleury J.-P., « Les Briérons ». Essai d'approche d'une communauté ouvrière et rurale. Ouvriers-paysans. Ouvriers ruraux de Brière, thèse de 3e cycle, université de Nantes, 1980.
Frémont A., Flabbée L., Ouvriers et ouvrières à Caen, université de Caen, 1981.
Hervieu B., Ouvriers ruraux du Perche. Industrialisation et conflits sociaux en milieu rural, rapport cordes, université de Paris X, 1976.
Mahieu C., Formation et transformations d'une classe ouvrière locale : le cas lillois, thèse de 3e cycle, ehess, 1982.
Marcadet C., « Articulation entre la résidence et le travail salarié dans l'Amiénois » in Les sociétés urbaines et industrielles, séminaire de Royaumont 2-3 déc. 1983, éd. MSH Paris, 1985.
Pinçon M., Nouzonville, Aciéries Thomé, Paris, csu, 1984.
Réault J., « Prolétarisation, communauté domestique et lieu de travail : les ouvriers de l'aire d'emploi de Saint-Nazaire », Bulletin de la Société française de sociologie, n° 10, 1977, pp. 26-31.

C)

16Réault J., La prolétarisation inachevée, les ouvriers de la Basse-Loire, thèse d'État en cours, université de Nantes, dir. M. Verret.

IV - Organisation du travail - Relations sociales de travail - Conditions de travail - Qualifications - Représentations du travail

A)

17Balazs G., « Les facteurs et les formes de l'expérience du chômage », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 50, 1983, pp. 69-83.
Barbier J.-C., L'organisation du travail, Paris, Le Sycomore, 1982.
Bernoux P., « Les O.S. face à l'organisation industrielle », Sociologie du travail n° 4, oct.-déc. 1972, pp. 410-436.
Bleitrach D., Chenu A., « Discipline d'usine et modes de vie », La Pensée, n° 193, 1977, pp. 3-30.
Bonnault-Cornu P. de, « Du charpentier-bois à l'ordinateur : le traçage des navires », Technologies, idéologies, pratiques, 1983-3, n° 2.
Bouffartigue P., Labruyère C., « La sollicitation de l'initiative ouvrière : quels enjeux ? », La Pensée, n° 240, 1984, pp. 93-107.
Bouvier P., « Pour une anthropologie de la quotidienneté du travail », Cahiers internationaux de Sociologie, juillet 1983.
Les Cahiers français, n° 209, janv.-fév., 1983. Numéro spécial sur le « travail ouvrier », Articles de Desrosières, Thévenot et Cézard, Molinié et Volkoff, Linhart (D) Kergoat. Comprend huit annexes. Publication Documentation française.
Coriat B., L'atelier et le chronomètre, Paris, Galilée, 1978.
Cornu R., « Comment accomoder les rivets de Port-de-Bouc ? », Technologies, idéologies, pratiques, 1980, vol. 2, nos 3-4, pp. 63-80.
Degenne A., Duplex J., « Une qualification industrielle actuelle : les ohq de Port-de-Bouc », Terrain, n° 2, 1984, pp. 51-62.
Deniot J., Usine et coopération ouvrière, Paris, éd. Anthropos, 1983.
La division du travail. Colloque de Dourdan, Paris, Galilée, 1978.
Dubar C., Mahieu C., « Expérience d'automatisation dans l'automobile », Société française, n° 6, 1983, pp. 32-38.
Dubois P., Le sabotage, Paris, Calmann-Lévy, 1976.
Dubois P., « L'absentéisme ouvrier dans l'industrie », Revue française des Affaires sociales, 1977, vol. 31, n° 2, pp. 15-37.
Dubois P., « Techniques et division des travailleurs », Sociologie du travail, n° 2, avril-juin 1978.
Dubois P., « Niveaux de main-d'œuvre et organisation du travail ouvrier. Étude de cas français et anglais », Sociologie du travail, n° 3, juil.-sept. 1980, pp. 257-275.
Durand C., Touraine A., « Le rôle compensateur des agents de maîtrise », Sociologie du travail, n° 2, avril-juin 1970.
Durand C., Prestat C., Willener A., Travail, salaire, production, Paris, La Haye, Mouton, 1972.
Durand C., Le travail enchaîné : organisation du travail et domination sociale, Paris, Le Seuil, 1978.
Durand C., « Les ouvriers et le progrès technique : Mont-Saint-Martin vingt ans après », Sociologie du travail, n° 1, janv.-mars 1980, pp. 4-21.
Eymard-Duvernay F., « Les secteurs de l'industrie et leurs ouvriers », Économie et statistique, n° 138, nov. 1981, pp. 49-69.
Freyssenet M., La division capitaliste du travail, Paris, Savelli, 1977.
Galle R., Vatin F., « Production fluide et ouvrier mobile », Sociologie du travail, n° 3, juil.-sept. 1981.
Gallie D., « Automatisation et légitimité de l'entreprise capitaliste », Sociologie du travail, n° 3, juil.-sept. 1977.
Gaudemar (présenté par J.-P. de), Usines et ouvriers. Figures du nouvel ordre productif, Paris, Maspero, 1980.
Hugues P. d', Petit G., Rerat G., Les emplois industriels : nature, formation, recrutement, Paris, puf, 1973.
Linhart D., L'appel de la sirène ou l'accoutumance au travail, Paris, Le Sycomore, 1981.
Lucas Y., L'automation, Paris, puf, 1982.
Maurice M., Sellier F., Silvestre J.-J., « La production de la hiérarchie dans l'entreprise. Recherche d'un effet sociétal. Comparaison France-Allemagne », Revue française de sociologie, n° 2, 1979, pp. 331-366.
Maurice M., Sellier F., Silvestre J.-J., Politique d'éducation et organisation industrielle en France et en Allemagne. Essai d'analyse sociétale, Paris, puf, 1982.
Molinié A.-F., Volkoff S., « Les conditions de travail des ouvriers... et des ouvrières », Économie et statistique, n° 118, janv. 1980.
Oddone Y., Re A., Briante G., Redécouvrir l'expérience ouvrière, Paris, éd. Sociales, 1981.
Pelata P., « La classe ouvrière et le fordisme, 1954-1974 », Société française, n° 2, 1982, pp. 11-17.
Pialoux M., « Force de travail et structure de classe. A propos d'Usines et ouvriers. Figures du nouvel ordre productif », Critiques de l'économie politique, nos 15-16, 1981, pp. 99-134.
Rerat F., « Vers une généralisation du travail d'os. De l'éclatement des métiers à l'éclatement des emplois », Société française, n° 8, 1983, pp. 11-16.
Rosanvallon A., Troussier J.-F., « Les primes dans le salaire ouvrier. Essai de typologie », Revue française des Affaires sociales, n° 3, 1974, pp. 17-43.
Silvestre J.-J., Les salaires ouvriers dans l'industrie française, Paris, Bordas, 1973.
Sociologie du travail, n° 2, avril-juin 1973, numéro spécial sur « la qualification du travail ».
Terrain, n° 2, mars 1984. Numéro spécial « Ethnologie, techniques, industries : vers une anthropologie industrielle ? » Articles d'A. Morel et J. Vallerant, de B. Ganne, de L. Bergeron, C.-L. Brelot, B. Cadoret, R. Cornu.
Verret M., Nugues P. collab., L'ouvrier français. Le travail ouvrier, Paris, Armand Colin, 1982.
Vlassenko E., « Mensualisation et absentéisme », Économie et statistique, n° 73, pp. 59-66.
Vlassenko E., Données complémentaires sur la structure des salaires dans l'industrie en 1972, Paris, insee, 1975.
B)
Bouvier P., Technologie et effets socio-professionnels, ces, cnrs, rapport à la mission de la Recherche du transport, 1983.
cereq, L'évolution des systèmes de travail dans l'économie moderne, Actes des journées d'études dgrst, cereq, cnrs, déc. 1980, Paris, 1981.
Desbrousses H., Peloille B., Pratique et connaissance ouvrières dans l'industrie capitaliste, Montpellier, Centre de sociologie historique, 1975.
Desbrousses H., Peloille B., Positions ouvrières à l'égard des conditions de travail et de l'organisation de la production, Paris, Centre de sociologie historique, 1978.
Dubois P., Durand C., Chave, Le Maître, L'autonomie ouvrière dans les industries de série, Paris, groupe de sociologie du travail, 1976, université Paris VII.
Dubois P., Monjardet D., La division du travail dans l'industrie. Étude de cas anglais et français. Paris, groupe de sociologie du travail, 1979, université Paris VII, Rapport cordes.
Dubois P., L'organisation du travail dans l'habillement, Paris, groupe de sociologie du travail, 1980, université Paris VII.
Freyssenet M., Le processus de déqualification-surqualification de la force de travail, Paris, csu, 1974.
Freyssenet M., Division du travail et mobilisation quotidienne de la main-d'œuvre, Paris, csu, 1979.
Harff Y., L'attitude des travailleurs à l'égard des produits, Centre de recherches en sciences sociales du travail, 1981.
Lescot J., Menahem G., Pharo P., Savoirs ouvriers, normes de production et représentations, Boulogne-sur-Seine, act, 1980, rapport cordes.
Linhart D., Les ouvriers et leur travail. Approche exploratoire, Paris, Centre de recherches sur le bien-être, 1980.
Lucas Y., « Les constructeurs de Caravelle ou la constitution des savoirs ouvriers dans l'aéronautique toulousaine », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Maclouf P., Paty D. collab., Travail non qualifié et pauvreté. Aspects de l'accès au marché du travail de manœuvres et d'ouvriers non qualifiés dans une zone rurale, Paris, credoc, 1977.
Martin D., Goetschy J., Participation et pouvoir dans l'entreprise, Sceaux, Centre de recherches en sciences sociales du travail, 1981, rapport cordes.
« On n'est que des ouvriers... » Le mépris vécu par les ouvriers à l'usine. Ce qu'ils en pensent. Ce qu'ils en disent, ouvrage collectif, Montrouge, Centre d'Ethnologie sociale et de psychosociologie, 1977, rapport cordes.
L'organisation des espaces de travail dans les ateliers industriels. Recherche exploratoire, rapport collectif, Paris, Centre d'études et de recherches architecturales, 1980, rapport cordes.
Poisat J., Les qualifications ouvrières dans l'industrie de la bonneterie à Roanne, thèse de 3e cycle d'économie, université Lyon II, 1982.
Poitou J.-P., « Savoir vif, savoir mort », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Reynaud J.-D., Recherche sur les entreprises sidérurgiques nouvelles : les salariés d'Usinor-Dunkerque, attitudes, perspectives et relations de travail, Paris, ceca, 1968.

C)

18Terrain, n° 2, mars 1984. Comptes rendus de recherches achevées ou en cours sur la culture ouvrière et l'anthropologie industrielle. Projets acceptés pour appel d'offres 1983, pp. 72-90.
Pot M.-D., Fonctions et valeurs sociales de la couleur à l'usine, dea de sociologie, université de Nantes, janv. 1983.

V - Actions collectives - Conflits du travail - Grèves - Syndicalisme - Politique

A)

19Adam G. et Reynaud J.-D., Conflits du travail et changement social, Paris, puf, 1978.
Andrieux A., Lignon J., Le militant syndicaliste d'aujourd'hui, Paris, Denoël-Gonthier, 1973.
Auffray D., Baudoin T., Collin M., Guillerm A., La grève et la ville, Paris, Christian Bourgois, 1979.
Badie B., Stratégie de la grève. Pour une approche fonctionnaliste du parti communiste français, Paris, Presses de la fnsp, 1976.
Bernoux P., « La résistance ouvrière à la rationalisation : la réappropriation du travail », Sociologie du travail, n° 1, janv.-mars 1979.
Bleitrach D., Chenu A., L'usine et la vie, Paris, Maspero, 1979.
Bonnet S., Humbert R., La ligne rouge des hauts-fourneaux. Grèves dans le fer lorrain en 1905, Paris, Denoël, 1981.
Caire G., Les syndicats ouvriers, Paris, puf, 1971.
Dubois P., « La résistance des délégués du personnel aux moyens de pression patronaux », Sociologie du travail, n° 1, janv.-mars 1970.
Dubois P., Recours ouvrier, évolution technique, conjoncture sociale. L'action des délégués du personnel cfdt dans des entreprises textiles du Nord, Paris, Armand Colin, 1971.
Dubois P., « Recherches statistiques et démographiques sur les grèves », Revue française des Affaires sociales, avril-juin 1980, pp. 29-57.
Dubois P., Les ouvriers divisés, Paris, Presses de la fnsp, 1981.
Dupuy F., « Notes sur les lacunes de l'approche psychosociologique du militantisme syndical », Revue française de sociologie, n° 3, juil.-sept. 1974, pp. 405-412.
Durand C., Dubois P., La grève. Enquête sociologique, Paris, Armand Colin, Presses de la fnsp, 1975.
Durand C., Chômage et violence. Longwy en lutte, Paris, Galilée, 1981.
Ganne B., « Conflit du travail et changement urbain. Transformation d'un rapport local. Le cas du conflit des Tanneries d'Annonay », Sociologie du travail, n° 2, avril-juin 1983, pp. 127-146.
Gardin B., « Spécificités du discours syndical », Ethnologie française, n° 2, avril-juin 1984, pp. 131-151.
Kergoat D., Bulledor ou l'histoire d'une mobilisation ouvrière, Paris, Le Seuil, 1973.
Kourchid O., « L'action ouvrière dans la crise économique », Sociologie du travail, n° 4, oct.-déc. 1977.
Lenoir R., « La notion d'accident du travail : un enjeu de luttes », Actes de la recherche en sciences sociales, nos 32-33, 1980, pp. 77-88.
Mercier N. et Segrestin D., « L'effetterritoire dans la mobilisation ouvrière », Revue française de sociologie, n° 1, janv.-mars 1983, pp. 61-79.
Mercier N. et Segrestin D., « Les ouvriers sur leurs terres. Deux études de cas comparées », Sociologie du travail, n° 2, avril-juin 1983, pp. 147-159.
Montlibert C. de, « La construction sociale des revendications comme enjeu des luttes », Revue européenne des sciences sociales, n° 54-55, 1981, pp. 355-376.
Montlibert C. de, « Manifestations et violences à Longwy - 1979 », Revue des sciences sociales de la France de l'Est, nos 13-13 bis, 1984, pp. 73-96.
Reynaud J.-D., « Conflits du travail, classes sociales et contrôle social », Sociologie du travail, n° 1, janv.-mars 1980.
Segrestin D., « Les communautés pertinentes de l'action collective. Canevas pour l'étude des fondements sociaux des conflits du travail ». Revue française de sociologie, n° 2, avril-juin 1980, pp. 171-203.
Segrestin D., « Du syndicalisme de métier au syndicalisme de classe. Pour une sociologie de la cgt », Sociologie du travail, n° 2, avril-juin 1975.
Sociologie du travail, n° 3, juil.-sept. 1970, Numéro spécial : « Le mouvement ouvrier en mai 68 ».
Sociologie du travail, n° 4, oct.-déc. 1973. Numéro spécial « Les Grèves ». Articles de Michelle Durand et Yvette Harff, Claude Durand, Pierre Dubois, Nicole Abboud, Sabine Erbès-Seguin, Serge Bosc.
Touraine A., Wieviorka M., Dubet F., Le mouvement ouvrier, Paris, Fayard, 1984.
Tripier M., « Diversité ouvrière et action collective », Société française, n° 2, fév.-mars-avril 1982.

B)

20Borzeix A., Syndicats et organisations du travail, Paris, cnam, 1980.
Dubois P., Travail et conflit dans l'industrie, thèse d'État, université Paris VII, juin 1971.
Kergoat D., Les pratiques revendicatives ouvrières. Processus revendicatifs et dynamiques collectives, rapport de synthèse, Paris cnrs, Centre de sociologie des organisations, 1978, rapport cordes.
Kergoat D., La combativité ouvrière dans une usine de construction de camions. L'entrée en lutte des ouvriers spécialisés, Paris, cnrs, Centre de sociologie des organisations, 1977, rapport cordes.
Kourchid O., Crise économique et mode d'action ouvrière. Recherche exploratoire sur la vulnérabilité à l'emploi et les comportements ouvriers dans trois branches industrielles en 1975, Paris, cnrs, Paris VII (groupe de Sociologie du travail), 1976, rapport cordes.
Kourchid O., Action et défense ouvrière devant la crise, thèse de 3e cycle, université Paris VII, 1977.
Montlibert C. de, « Savoir, savoir dire, savoir faire : la mobilisation collective ouvrière », communication présentée au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Segrestin D., Les communautés pertinentes de l'action collective. Six études en perspective, Paris, cnam, 1981.

C)

21Lechat C., Ouvriers devant la crise. Analyse monographique d'usines nantaises. Étude d'un conflit, dea de sociologie, université de Nantes, 1983.

VI - Les femmes dans le monde ouvrier

A)

22« Aspects médicaux, sociaux et professionnels du travail en équipe chez les femmes », article collectif paru dans Archives des maladies professionnelles, de médecine du travail et de Sécurité sociale, n° 3, 1978, pp. 121-139.
Borzeix A., Maruani M., Le temps des chemises, Paris, Syros, 1978.
Chastand A., « Activités professionnelles et domestiques des femmes de milieu ouvrier », Economie et statistique, n° 138, 1981, pp. 49-68.
Chenal O., Kergoat D., « Production et reproduction. Les jeunes travailleuses, le salariat et la famille », Critiques de l'économie politique, n° 17, 1981, pp. 118-139.
Collectif cgt, sous la direction de Guilbert M., Femmes à l'usine et au bureau. Enquête sociologique sur la condition des femmes travailleuses (ouvrières et employées), Paris, Centre confédéral d'études économiques et sociales, cgt, 1976.
Fourcaut A., Femmes à l'usine. Ouvrières et surintendantes dans les entreprises françaises de l'entre-deux-guerres, Paris, Maspero, 1982.
Gadrey-Turpin N., Travail féminin, travail masculin. Pratiques et représentations en milieu ouvrier à Roubaix-Tourcoing, Paris, éd. Sociales, 1982.
Gallardo A., Mortagne N., Raffini A., « Femmes de travailleurs postés », Société française, n° 7, 1983, pp. 20-22.
Kergoat D., « Ouvriers = ouvrières ? »,
Critiques de l'économie politique, n° 5, 1978.
Kergoat D., Les ouvrières, Paris, Le Sycomore, 1982.
Maruani M., Les syndicats à l'épreuve du féminisme, Paris, Syros, 1979.
Mossuz-Lavau J., Sineau M., « L'ouvrière française et la politique », Sociologie du travail, n° 2, avril-juin 1980.
Le Mouvement social, n° 105, 1978, numéro spécial « Travaux de femmes dans la France du XIXe siècle ». Voir en particulier les articles de Zylberberg-Hocquard M.-H. sur les ouvrières d'État et de Strumingher L. sur les canutes de Lyon.
Le sexe du travail, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 1984, ouvrage collectif comprenant 20 contributions.
Zylberberg-Hocquard M.-H., Féminisme et syndicalisme en France, Paris, Anthropos, 1978.
Zylberberg-Hocquard M.-H., Femmes et féminisme dans le mouvement ouvrier français, Paris, éd. Ouvrières, 1981.

B)

23Dussuet A., La représentation du travail domestique chez les femmes salariées de milieu populaire. Étude sur un échantillon d'ouvrières et d'employées de l'agglomération du Mans, thèse de 3e cycle, université de Nantes, mars 1983.

VII - La culture « anthropologique » : vie quotidienne, modes de vie, habitat, sociabilité, famille, religion, classes d'âge

A)

24Babelon F., « Les cités ouvrières à Paris », Monuments historiques, n° 3, 1977.
Barbichon G., Prado P., avec le concours de Maguer A., « Territoires de relations, territoires d'identité. Sociabilité et identité locales dans un grand ensemble de Lorient », Cahiers de l'ocs, Paris, éd. du cnrs, vol VIII, pp. 384-482.
Belleville P., « Pratique des temps libres et utilisation des espaces », Temps libre, n° 2, 1981, pp. 69-89.
Bertaux D., Destins personnels et structure de classe, Paris, puf, 1977.
Bourdieu, La Distinction, Paris, Minuit, 1979.
Bozon M., « La fréquentation des cafés dans une petite ville ouvrière. Une sociabilité populaire autonome ? », Ethnologie française, n° 2, 1982, pp. 137-146.
Butler R., Noisette P., Le logement social en France : 1815-1981. De la cité ouvrière au grand ensemble, Paris, Maspero, 1973.
Campagnac E., « Mobilité et transformation des modes de vie ouvriers », Annales de la recherche urbaine, n° 1, 1978, pp. 80-89.
Campagnac E., Tabary-Taveau L., Modes de vie : nouveaux quotidiens ouvriers, Paris, Plan construction, 1980.
Cribier F., Rhein C., « Migrations et structures sociales. Une génération de provinciaux venus à Paris entre les deux guerres », Ethnologie française, n° 2, avril-juin 1980, pp. 137-146.
Dubost F., « Les jardins de Créteil », Traverses, n° 5/6, 1976.
Dubost F., « La scarole et le bégonia. Les nouveaux usages du jardin », Ethnologie française, n° 4, 1979, pp. 365-376.
Faure C., Backe J.-C., « Enquête sur les loisirs et mode de vie du personnel de la Régie nationale des usines Renault (1970) », Consommation, n° 2, 1971, pp. 3-35.
Favardin M., « Nécessité et limites des cités ouvrières en province », Monuments historiques, n° 3, 1977.
Frémontier J., La vie en bleu. Voyage en culture ouvrière, Paris, Fayard, 1980.
Gaboriau P., « Sport populaire et pratiques symboliques nouvelles », Ethnologie française, n° 2, avril-juin 1983, pp. 151-162.
Grignon C. et Ch., « Styles d'alimentation et goûts populaires », Revue française de sociologie, n° 4, oct.-déc. 1980, pp. 531-569.
Hissard J.-R., « L'expression populaire dans le cadre de vie : les jardins ouvriers de Belfort », Revue des sciences sociales de la France de l'Est, n° 5, 1976, pp. 202-214.
Isambert F.-A., « Les ouvriers et l'Église catholique », Revue française de sociologie, n° 4, 1974, pp. 529-551.
Jonas S., « Politique d'espaces verts et jardins ouvriers », Revue des sciences sociales de la France de l'Est, n° 10, 1981, pp. 84-99.
Kaufmann J.-C., Laigneau M., La vie hlm, usages et conflits, Paris, éd. Ouvrières, 1983.
Laks B., « Langage et pratiques sociales. Étude sociolinguistique d'un groupe d'adolescents », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 46, 1983, pp. 73-97.
Lalive d'Epinay C., « Persistance de la culture populaire dans les sociétés industrielles avancées », Revue française de sociologie, n° 1, janv.-mars 1982, pp. 87-111.
Lasserre H., « Ethique chrétienne et esprit de classe. Une enquête chez des ouvriers pratiquants », Archives de sociologie des religions, n° 34, 1972, pp. 25-37.
Liscia P., « L'habitat du pauvre », Sociologie du travail, n° 4, oct.-déc. 1976.
Loux F., Le passé dans l'avenir. Conduites économiques ouvrières en milieu rural, Paris, Maisonneuve et Larose, 1974.
Lucas P., « Les mauvais sujets », Cahiers de recherche, groupe de recherches sur le procès de socialisation, n° 3, 1978, pp. 95-104.
Mauger G., Fossé-Poliak C., « Les loubards », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 50, 1983, pp. 49-67.
Mayer N., « Une filière de la mobilité ouvrière : l'accès à la petite entreprise artisanale et commerciale », Revue française de sociologie, n° 1, janv.-mars 1977, pp. 25-45.
Mayol P., « Habiter », dans Certeau M. de, L'invention du quotidien, Paris, uge 1980, t. 2.
Molinari J.-P., Fleury J.-P., « Sur quelques aspects du changement dans les conditions de vie des ouvriers de Brière », Norois, n° 112, 1981, pp. 599-613.
Paradeise C., « Sociabilité et culture de classe », Revue française de sociologie, n° 4, oct.-déc. 1980, pp. 571-597.
Pétonnet C., Ces gens-là, Paris, Maspero, 1968.
Pétonnet C., On est tous dans le brouillard, Paris, Galilée, 1979.
Pétonnet C., Espaces habités, Paris, Galilée, 1982.
Pialoux M., « Jeunes sans avenir et travail intérimaire », Actes de la recherche en sciences sociales, nos 26-27, 1979, pp. 19-47.
Pinçon M., « Habitat et modes de vie : la cohabitation des groupes sociaux dans un ensemble hlm », Revue française de sociologie, n° 4, oct.-déc. 1981, pp. 523-547.
Pinçon M., Cohabiter, Groupes sociaux et modes de vie dans une cité hlm. Paris, Plan construction, 1982.
Portet F., Hissard J.-R., « Les jardins ouvriers de Belfort », Traverses, n° 5/6 : 1976.
Pouget B. du, Adolescents de banlieue, Lyon, Fédérop, 1976.
Poujol G., Labourie R. (sous la direction de), Les cultures populaires. Permanence et émergence des cultures minoritaires locales, ethniques, sociales et religieuses, Toulouse, Privat, 1979, ouvrage collectif comprenant 19 contributions.
Pronovost G. (sous la direction de), Cultures populaires et sociétés contemporaines, Québec, Presses de l'université du Québec, 1982, ouvrage collectif comprenant 15 contributions.
Scardigli V., Mercier P.-A., Ascension sociale et pauvreté. La différenciation d'une génération de fils d'ouvriers, Paris, cnrs, 1978.
Terrail J.-P., « Identité ouvrière, mouvement ouvrier : d'hier à aujourd'hui », Société française, n° 13, oct.-nov.-déc. 1984, pp. 13-22.
Terrail J.-P., « Boire et déboire. Sur les principes de la culture ouvrière », Société française, n° 5, 1982, pp. 38-47.
Thélot C., « Les fils des cadres qui deviennent ouvriers », Revue française de sociologie, n° 2, 1979, pp. 409-430.
Tricart R., « Les cités de transit et leur genèse », Revue française de sociologie, n° 4, oct.-déc. 1977, pp. 601-625.
Vant A., Contribution à une géohistoire des jardins ouvriers, Lyon, L'Hermès, 1977.
Verret M., « Sur la culture ouvrière », La Pensée, n° 163, 1972.
Verret M., L'espace ouvrier, Paris, Armand Colin, 1979.
Vrain P., Le devenir professionnel des ouvriers de la région parisienne et de leurs enfants, Paris, puf, Cahiers du cee, n° 21, 1980.
Vrain P., Gontier G., Les ouvriers vieillissant de la région parisienne. Activité professionnelle et conditions de travail, Paris, puf, Cahiers du cee, 1979.

B)

25Althabe G., Rapports sociaux dans l'espace de cohabitation d'immeubles hlm d'un grand ensemble urbain, rapport cordes, 1979.
Augereau P., Les événements dans la mémoire ouvrière, thèse de 3e cycle, université de Nantes, oct. 1981.
Barbichon G., Delbos G., Prado P., L'entrée dans la ville. Migrants d'origine rurale, migrants d'origine citadine dans deux situations de croissance urbaine, Paris, Centre d'ethnologie française, 1974.
Bonnault-Cornu P. de, « Le langage de travail : une composante de la culture du monde ouvrier », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Bouffartigue P., Donzel A., sous la direction de Bleitrach D., Chenu A., Espace urbain, transports et mode de vie. Déterminants sociaux des pratiques de déplacement des travailleurs marseillais : le cas des ouvriers du port, université d'Aix-Marseille, Centre de recherche d'économie des transports, 1980.
Caroux J., Évolution des milieux ouvriers et habitat. Étude exploratoire des relations mode de vie/habitat, Montrouge, Centre d'ethnologie sociale et de psychologie, 1975.
Chopart J.-N., Vivre pour travailler, travailler pour vivre ? Emplois, logements et vie quotidienne des travailleurs havrais, Paris, Centre de sociologie urbaine, 1978.
Cornu R., « Le corps et la mémoire du travail », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Cribier F., Une génération de Parisiens arrive à la retraite, laboratoire de géographie humaine, rapport cordes, 1978.
Deniot J., « Le décor ouvrier », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Freyssenet M., Les modalités de reproduction de la force de travail, Paris, CSU, 1975.
Gaboriau P., La classe ouvrière et le vélo, thèse de 3e cycle, université de Nantes, juin 1980.
Gaboriau P., Le vélo dans la mémoire ouvrière, Nantes, Cahiers du lersco, n° 3, 1982.
Grignon C. et Ch., Consommations alimentaires et styles de vie. Contribution à l'étude du goût populaire, Paris, inra, 1980.
Guibert J., La vieillesse ouvrière. Retraités du milieu nantais, thèse de 3e cycle, université de Nantes, 1982.
Guibert J., La vieillesse ouvrière, Nantes, Cahiers du lersco, n° 5, mars 1983.
Lamoureux C., Une pratique locale de la sociabilité ouvrière, Nantes, lersco, 1984.
Lefebvre B., Expression territoriale de l'habitant, thèse de 3e cycle, université Lyon II, 1982.
Magri S., Logement et reproduction de l'exploitation, Paris, csu, 1977.
Maguer A., « Marginalisation et/ou intégration des jeunes en milieu ouvrier : Ivry-sur-Seine », communication au séminaire de Royaumont sur les sociétés industrielles et urbaines contemporaines, déc. 1983.
Mauger G., Émergence de nouvelles pratiques sociales dans la « jeunesse marginale ». Marginalité petite-bourgeoise et marginalité populaire, Paris, convention cordes, 1976.
Mauger G., Fossé-Poliak C., « Le style Baba », communication au colloque de la société d'ethnologie française, Classes d'âge et sociétés de jeunesse, Le Creusot, 30-31 mai 1985.
Mouriaux R., Magniadas J., Piolot A., Les jeunes ouvriers, Paris, cgt, 1974.
Pinçon M., « Sur les conditions locales des cultures populaires », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Portet F., L'ouvrier, la terre, la petite propriété, écomusée du Creusot, 1978.
Portet F., « Un groupe de jeunesse : pratiques collectives et identités sociales », communication au colloque de la Société d'ethnologie française, Classes d'âge et sociétés de jeunesse, Le Creusot, 30-31 mai 1985.
Portet F., Jardins familiaux, jardins ouvriers, ministère de l'Agriculture, ministère de l'Environnement, Paris, sept. 1983.
Prado P., Barbichon G., Vivre sa ville. Migrants bretons et champ urbain, Paris, Centre d'ethnologie française, 1978.
Teitler J., Portet F., « Identité sociale et territorialité de deux villes industrielles de taille moyenne : bistrots et quartiers au Creusot et à Montceau-les-Mines », communication au séminaire de Royaumont sur Les sociétés industrielles et urbaines contemporaines, déc. 1983.

C)

26Lamoureux C., La culture sportive des ouvriers, thèse de 3e cycle en cours, université de Nantes, dir. M. Verret.

VIII - Les ouvriers et la « culture » : enseignement, culture « légitime », politique officielle, formation et enseignement technique

27A)
Bouvier P., Travail et expression ouvrière, Paris, Galilée, 1980.
Bouvier P., « La cgt à la recherche d'une stratégie culturelle », Politique aujourd'hui, nos 3-4, 1980, pp. 69-83.
Duclos D., « Classe ouvrière et environnement. Les travailleurs et l'impact de l'activité industrielle sur les milieux naturels et urbains », Sociologie du travail, n° 3, 1980, pp. 324-345.
« L'Éducation populaire 1920-1940 », Les Cahiers de l'Animation, n° 32, 1981, pp. 1-120. Ce numéro spécial reproduit les communications faites aux journées d'études sur l'éducation populaire (novembre 1979).
Girault J. et al., Sur l'implantation du pcf dans l'entre-deux-guerres, Paris, éd. Sociales, 1977.
Goldstein R., Jeunesse ouvrière et formation permanente. Contribution à l'approche socio-éducative de la jeunesse, thèse d'État, université de Lille III, mai 1978.
Grignon C., L'ordre des choses. Les fonctions sociales de l'enseignement technique, Paris, Minuit, 1971.
Herberich-Marx G., Raphaël F., « Culture ouvrière et culture technique. Le futur "Centre de l'énergie" de Mulhouse », Revue des sciences sociales de la France de l'Est, nos 12-12bis, 1983.
Klatzmann J., « Population ouvrière et vote communiste à Paris », Actes de la recherche en sciences sociales, nos 36-37, 1981, pp. 83-86.
Lasserre H., « Religion et ascension sociale : l'exemple des ouvriers chrétiens », Revue française de sociologie, n° 2, avril-juin 1972.
Legoux Y., Du compagnon au technicien. L'école Diderot et l'évolution des qualifications 1873-1972. Sociologie de l'enseignement technique français, Paris, Technique et vulgarisation, 1972.
Mathey-Pierre C., Kandel Y., Vrain P., Représentation et vécu du devenir professionnel, Paris, puf, 1980, Cahiers du cee.
Merllié D., « Remarques en marge de la note sur la population ouvrière et le vote communiste à Paris », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 38, 1981, pp. 63-67.
Michelat G., Simon M., Classe, religion, comportement politique, Paris, Presses de la fnsp, éd. Sociales, 1977.
Molinari J.-P., « Votes ouvriers dans la région de Saint-Nazaire », Société française, n° 4, 1982, pp. 30-39.
Peneff J., « Participation bourgeoise, abstention ouvrière aux élections à Nantes en 1977 et 1978 », Le Mouvement social, avril-juin 1981.
Pinçon-Charlot M., « Équipements et classes ouvrières au lieu de travail », dans De l'usine on peut voir la ville, Paris, Duclos, 1981.
Pinçon-Charlot M., Rendu P., « Distance spatiale, distance sociale aux équipements collectifs en Ile-de-France : des conditions de la pratique aux pratiques », Revue française de sociologie, n° 4, oct.-déc. 1982, pp. 667-696.
Poujol G., « Vie associative et culture ouvrière », Loisirs et sociétés, vol. 4, n° 1, Québec, puq, 1981, pp. 123-134.
Ragon M., Histoire de la littérature prolétarienne en France, Paris, Albin Michel, 1974.
Robine N., Les jeunes travailleurs et la lecture, Paris, La Documentation trançaise, 1984.
Tanguy L., « Les savoirs enseignés aux ouvriers », Sociologie du travail, n° 3, juin-sept. 1983.
Tanguy L., Le capital, les travailleurs et l'école : l'exemple de la Lorraine sidérurgique, Paris, Maspéro, 1976.
Terrail J.-P., « Les ouvriers et l'école : le sens de la réussite », Société française, n° 9, 1983, pp. 4-7.
Terrail J.-P., « Familles ouvrières, école, destin social, 1880-1980, Revue française de sociologie, n° 3, 1984, p. 421-436.
Zoberman N., « Les attentes des parents face à l'école », Centre de recherche de l'éducation spécialisée et de l'adaptation scolaire, n° 9, 1973, pp. 105-150.

B)

28Cam P., Sociologie des conseils de prud'hommes, s.l., s.n., 1979.
Capdevielle J., Mouriaux R., L'ouvrier conservateur, Cahiers du lersco, université de Nantes, n° 6, déc. 1983.
David M., La part de la formation générale dans l'éducation ouvrière et syndicale, France, Mexique, Suède. Bourg-la-Reine, Institut des sciences sociales du travail, 1980, rapport cordes.
Gossiaux J.-F., Salitot-Dion M., « Entre famille et société, jeunes sans culture : les "16-18 ans" sortis sans bagage du système scolaire », communication au colloque de la Société d'ethnologie française, Classes d'âge et sociétés de jeunesse, Le Creusot, 30-31 mai 1985.
Grignon C., Passeron J.-C., Sociologie de la culture et sociologie des cultures populaires, Documents du gides, n° 4, 1983.
Ion J., « Associativité et milieu ouvrier. L'espace de l'Amicale laïque », Communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Parizet M.-J., « Les jeunes ouvriers et la culture », Cahiers de l'adrac, n° 13, 1970.

IX - Les productions symboliques ouvrières

A)

29Autrement, n° 16, nov. 1978. Numéro spécial sur les cultures populaires. « Flagrants délits d'imaginaire. Cultures populaires, aujourd'hui : qui sont ces créateurs du quotidien ? »
Camy J., Vincent G., « Fêtes à Givors », dans Bernard R., Buisson M., Camy J., Roulleau-Berger L., Vincent G., Éducation, fête et culture, Lyon, pul, 1981, pp. 61-103.
Ethnologie française, n° 2, avril-juin 1984, numéro spécial sur « les productions symboliques ouvrières ». Présentation de Noëlle Gérôme. Articles de J. Rancière, B. Gardin, R. Cornu, Y. Guin, N. Gérôme.
Gérôme N., « La banlieue à la fête de l'Humanité », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Revue des sciences humaines, n° 190, 1983, numéro spécial « Des poissardes au réalisme socialiste ».

B)

30Marty L., Chanter pour survivre. Culture ouvrière, travail et techniques dans le textile à Roubaix (1850-1914), Lille, fédération Léo Lagrange, 1982.
Noiriel G., Recherches sur la culture ouvrière dans le bassin de Longwy, rapport à la mission du Patrimoine ethnologique du ministère de la Culture, 1983.
Noiriel G., « Savoir faire et pouvoir dire : le problème de l'écriture pour les ouvriers de la sidérurgie lorraine », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.

X - Anthropologie historique de la classe ouvrière, mémoire et autobiographies ouvrières, histoire orale et ouvriers

A)

31Bleitrach D., Lojkine J., Oary F., Delacroix R., Mahieu C., Classe ouvrière et social-démocratie, Paris, éd. Sociales, 1981.
Besse J.-P., Histoire du mouvement ouvrier dans l'Oise : 1880-1914, Beauvais, cddp, 1984.
Bonnet S., Kagan E., Maigret M., L'homme du fer. Mineurs de fer et ouvriers sidérurgistes lorrains 1889-1930, Nancy, Centre lorrain d'études sociologiques, 1976.
Cohen Y., « Quand les masses viennent aux syndicats (moralité et représentativité). » Les Révoltes logiques, n° 10, 1979, pp. 28-51.
Corbin A., « Les paysans de Paris. Histoire des Limousins du bâtiment au xixe siècle », Ethnologie française, n° 2, avril-juin 1980, pp. 169-176.
Corouge C., Pialoux M., « Chronique Peugeot », Actes de la recherche en sciences sociales, nos 54, 55, 56, 57/58, 1984-85.
Debès J., Naissance de l'Action catholique ouvrière, Paris, éd. Ouvrières, 1982.
Destray J., La vie d'une famille ouvrière, Paris, Le Seuil, 1971.
Fridenson P., « Les premiers ouvriers français de l'automobile : 1890-1914 », Sociologie du travail, n° 3, juil.-sept. 1979, pp. 297-325.
Legendre B., « La vie d'un prolétariat ; les ouvriers de Fougères au début du xxe siècle », Le Mouvement social, n° 98, 1977, pp. 3-41.
Lengrand L., Craipeau M., Louis Legrand, mineur du Nord, Paris, Le Seuil, 1974.
Lequin Y., Les ouvriers de la région lyonnaise (1848-1914), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1977.
Lequin Y., « Jalons pour une histoire de la culture ouvrière en France », Milieux, n° 7-8, 1981.
Lequin Y.-Cl., « De crises en avancées : la croissance de la classe ouvrière », dans Histoire de la France contemporaine, Paris, éd. Sociales, 1982, pp. 259-303.
Metral J., Lequin Y., « A la recherche d'une mémoire collective : les métallurgistes retraités de Givors », Annales esc, n° 1, janv.-fév. 1980, pp. 149-166.
Le Mouvement social, numéro spécial « Ouvriers dans la ville », n° 118, 1982.
Le Mouvement social, numéro spécial « L'espace de l'usine », n° 125, 1983.
Murard L., Zylbermann P., Le petit travailleur infatigable, Paris, éd. Recherches, 1976.
Nadaud M., Léonard, maçon de la Creuse, Paris, Maspéro, 1976.
Peneff J., « Autobiographies de militants ouvriers », Revue française de science politique, n° 1, 1979, pp. 53-82.
Perrot M., Les ouvriers en grève - France, 1871-1890, Paris, Mouton, 1974.
Pierrard P., « Habitat ouvrier et démographie à Lille au xixe siècle et particulièrement sous le second Empire », Annales de démographie historique, 1975, pp. 37-48.
Pierre R., « Aux origines du mouvement ouvrier dans la Drôme : les ouvriers chapeliers de Bourg-de-Péage et de Romans (1850-1890) », Cahiers historiques, n° 4, 1972, pp. 333-360.
Poulot D., Le sublime, Paris, Maspéro, 1980, (rééd.), Préface d'Alain Cottereau.
Revue du Nord, numéro spécial « Sociabilité et mémoire collective », n° 253, avril-juin 1980. (Présentation des résultats d'une enquête pluridisciplinaire sur le changement social, les modes de vie et les représentations collectives dans le Nord de la France et en Belgique). Toute une série de monographies socio-historiques, portant sur des zones ouvrières, est rassemblée dans ce volume. Contributions de Gillet M., Lentacker F., Dubar C., Gayot G., Hédoux J., Dejonghe E., Thuillier J.-P., Thiebault J.-L., Wallon-Leducq C.-M., etc.
Scott J.-W., « Les verriers de Carmaux, 1856-1895 », le Mouvement social, n° 76, 1971, pp. 67-93.
Sewell H.-W., La classe ouvrière de Marseille sous la seconde République : structure sociale et comportement politique », Le Mouvement social, n° 76, 1971, pp. 27-65.
Théret A., Parole d'ouvrier, Paris, Grasset, 1978.
Thiesse A.-M., Le roman du quotidien, lecteurs et lectures populaires à la Belle Époque, Paris, Le Chemin Vert, 1984.
Vanderwielen L., Lise du plat pays, Presses universitaires de Lille, 1983. Présentation de Françoise Cribier.

B)

32Bonnault-Cornu P. de, « Éléments pour une histoire ouvrière de Port-de-Bouc », Cahiers de recueil de la mémoire du chantier naval de Port-de-Bouc, n° 5, juin 1981.
Depretto J.-P., Schweitzer S., Le communisme à l'usine. Vie ouvrière et mouvement ouvrier chez Renault, 1920-1939, Lille, edires, 1984.
Groshens M.-C., « Le loisir ouvrier à Lille et Roubaix (1870-1914). Contribution à une étude des goûts ouvriers », colloque d'archéologie industrielle de Beauvais, 1982.
Peneff J., Autobiographies de militants cgtu-cgt, Nantes, Cahiers du lersco, n° 1, déc. 1979.
Peneff J., Fevre B., Autobiographies de militants nantais de la cfdt, Nantes, Cahiers du lersco, n° 4, sept. 1982.
Pinol A., « Transformations du travail et histoire orale : l'exemple de la rationalisation aux usines Berliet pendant l'entre-deux-guerres », communication au 4e colloque international d'histoire orale, Aix-en-Provence, sept. 1982.
Rodriguez M., Discours et représentations du mouvement ouvrier : le 1er mai, thèse de 3e cycle, université Paris VII, 1983.
Rodriguez M., « Le 1er mai, une forme de la culture ouvrière », communication au colloque de Nantes sur les cultures populaires, juin 1983.
Veltz P., Travail, société et politique dans une région ouvrière : le Valenciennois de 1830 à 1980, thèse de 3e cycle, ehess, 1980.

XI - Romans, fiction (sélection)

33Bon F., Sortie d'usine, Paris, Minuit, 1982.
Guilloux L., La maison du peuple, Paris, Grasset, 1983 (première édition 1925).
Letessier D., Le voyage à Paimpol, Paris, Le Seuil, 1980.
Letessier D., Loica, Paris, Le Seuil, 1983.
Linhart R., L'établi, Paris, Minuit, 1978.
Navel G., Travaux, Paris, Gallimard, 1980, coll. Folio (première édition : Stock, 1945).
Oury L., Les prolos, Paris, Éditeurs français réunis, 1982.
Stil A., Beau comme un homme, Paris, Gallimard, 1977, coll. Folio.
Stil A., Qui ? Paris, Gallimard, 1980, coll. Folio.
Vailland R., Beau Masque, Paris, Gallimard, 1972, coll. Folio (première édition 1954).

XII - Rééditions de classiques

34Chevalier L., Classes laborieuses, classes dangereuses, à Paris pendant la première moitié du xixe siècle, Paris, Hachette, 1978, coll. Pluriel.
Chombart de Lauwe P.-H., La vie quotidienne des familles ouvrières, Paris, éd. du cnrs, 1977 (première édition, 1956).
Halbwachs M., La classe ouvrière et les niveaux de vie, Paris, Gordon et Breach, 1970.
Pelloutier F., La vie ouvrière en France, Paris, Maspéro, 1975 (première édition, 1900).
Villermé H., Tableau de l'état physique et moral des ouvriers et des employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie, Paris, Christian Bourgois, uge, 1971 (première édition 1839).

Haut de page

Notes

1Parce qu'ils sont les plus nombreux et les mieux répartis dans l'espace géographique, mais aussi parce qu'ils sont faciles d'accès. A l'inverse, les membres des classes supérieures diffusent sur eux-mêmes de nombreuses représentations littéraires, journalistiques, cinématographiques, mais se protègent soigneusement contre les tentatives des chercheurs pour les aborder d'une autre manière. Voir à ce sujet l'article de Béatrix Le Wita « Familles dans la ville », Terrain, n° 3, oct. 1984, pp. 32-37. La nouvelle classe moyenne, quant à elle, est une « classe dont on parle et qui se parle » selon les termes de Monique Pinçon-Charlot. Voir « Le prophétisme social et la nouvelle classe moyenne », Rapports de classe et sens des pratiques, (CSU, séminaire 1983-1984).
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bozon M., 1985, « Les recherches récentes sur la culture ouvrière : une bibliographie », Terrain, n° 5, pp. 46-56.

Référence électronique

Michel Bozon, « Les recherches récentes sur la culture ouvrière : une bibliographie », Terrain [En ligne], 5 | octobre 1985, mis en ligne le 24 juillet 2007, consulté le 27 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/terrain/2884 ; DOI : 10.4000/terrain.2884

Haut de page

Auteur

Michel Bozon

I.N.E.D.

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Université Paris Lumière
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Université Paris Ouest
  • Logo MAE - Maison Archéologie Ethnologie
  • Logo FMSH-Diffusion
  • OpenEdition Journals