Navigation – Plan du site

Revue de presse du numéro 38

Texte intégral

Esprit, juillet 2002

1"[…] Il y a dans ce numéro une passion partagée entre les chercheurs pour leur entreprise, que le lecteur ressent et qui tient à cette sorte d'harmonie subtile, comme une chorégraphie en accord avec la musique, entre une entreprise scientifique et le monde tout autour, qui, pour la joie du lecteur, seraient ici en phase… Les articles sont ainsi irrigués, chacun dans son champ, par les effets diffractés de l'histoire contemporaine: la question "qu'est-ce qu'un événement?" est alors posée avec d'autant plus de sérieux que le contexte est grave […]"

Le Monde, 25 mai 2002

2"La revue Terrain ouvre, à travers l'exemple des attentats du 11 septembre, le débat sur la nature d'un événement dans l'histoire et la société. Et relance la discussion sur le rôle des médias […] Alban Bensa et Eric Fassin proposent une grille de lecture additionnelle qui verrait le 11 septembre comme "une page dans l'histoire nationale américaine". Il "marquerait non pas une fin, mais un début", avec "la revalorisation du domaine public" après deux décennies de recul du "Welfare State", dans le but de résister à la menace "terroriste". "Proposer ces quelques hypothèses de lecture, parmi bien d'autres, répétons-le, revient seulement à nous mettre en garde", concluent nos auteurs: "sans doute peut-on dire que, par lui-même, l'événement EST; mais l'important pour nous est ce qu'il DIT".

Sciences humaines, juillet 2002

3"[…] Les auteurs rappellent qu'il existe des manières plus douce de traiter l'événement, en lui conservant sa dimension de "ligne de partage du temps". C'est, en premier recours, en s'intéressant à l'expérience vécue des auteurs. Toutefois, laisser la parole aux acteurs ne suffit pas. Au-delà du simple témoignage, les sciences sociales ont pour ambitions de donner du sens à l'événement. Plutôt que de recourir à la structure, A. Bensa et E. Fassin proposent une démarche historienne qui consiste à "inscrire l'événement dans une ou plusieurs séries de faits". Ainsi, selon les analyses, on verra, dans les attentats du 11 septembre 2001, soit un des derniers événements de la guerre froide, soit un des premiers épisodes des guerres "postcoloniales" et culturelles du siècle prochain. Dans un cas comme dans l'autre, on donne sens à un événement vécu dans la stupeur et l'incompréhension."

Etudes rurales, janvier 2003

4"Qu'est-ce qu'un événement? Derrière cette question au premier abord insolite, se dissimule ce qui est actuellement l'une des interrogations majeures des sciences humaines, et plus particulièrement de l'histoire […] Dans une telle perspective, les "événements sexuels" eux-mêmes sont porteurs de sens (l'affaire Lewinsky, évoquée par Eric Fassin). Des faits aussi éloignés que les apparitions de la Vierge et le retour de "disparus" créent les conditions de la constitution d'une identité nationale en Bosnie (E. Claverie). Un ancrage décisif dans le "très contemporain" nous est fourni par l'analyse des relations perceptibles entre justice et temporalité à propos du procès Papon (Guillaume Mouralis). L'auteur montre notamment comment la constitution du procès en événement médiatique repose sur des règles d'intelligibilité qui "structurent la communication entre les acteurs à l'intérieur comme à l'extérieur su prétoire (en particulier les journalistes", ou débouche en revanche sur un brouillage de ces mêmes règles. Ces "microévénements" sont d'ordre aussi bien émotionnels (témoignages de survivants) que didactiques, voire procéduraux dans le deuxième cas (mise en liberté de l'accusé au début du procès et…, pourrait-on dire, plus récemment). La crise de la logique juridique traditionnelle (crime contre l'humanité) expliquerait ainsi la perception de ce procès comme événement médiatique mais également sociohistorique. La contribution suivante, celle d'Arlette Farge, prolonge cette analyse par une réflexion sur "Penser et définir l'événement en histoire. Approche des situations et des acteurs sociaux" […]"

Bulletin critique du livre en français, avril 2002

5"[…] L'illustration, toujours soignée et attrayante de la revue Terrain, aide à poursuivre et enrichir la réflexion en donnant des exemples de construction iconographique d'événements demeurés célèbres. Il faut saluer l'initiative de cette revue dans une discipline qui s'attache ordinairement plutôt à étudier le banal et le quotidien."

La Provence, 15 mars 2002

6"[…] Une revue remarquable à la fois par la singularité et l'éclectisme de son propos et par l'attrait de sa présentation iconographique et textuelle."

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Revue de presse du numéro 38 », Terrain [En ligne], 38 | mars 2002, mis en ligne le 05 octobre 2005, consulté le 23 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/terrain/3638

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Université Paris Lumière
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Université Paris Ouest
  • Logo MAE - Maison Archéologie Ethnologie
  • Logo FMSH-Diffusion
  • OpenEdition Journals