Navigation – Plan du site

Revue de presse du numéro 26

Texte intégral

L'Homme, octobre 1997

1"Qu'une revue vouée à l'étude de notre patrimoine ethnologique consacre un numéro à l'ethnologie des rêves est un événement de première importance. Le mérite en revient à l'équipe d'ethnologues toulousains réunie par Giordana Charuty qui n'a pas hésité à prendre à revers les traditions les mieux établies de l'anthropologie sociale et culturelle […] Les études réunies ici nous invitent à une double révision en proposant pour commencer trois enquêtes de terrain aussi magistrales que passionnantes. Déborah Puccio nous présente, avec un mélange de détachement méthodique et d'affection non dissimulée, sa grand-mère Teresa, une vieille dame sicilienne émigrée dans le nord de l'Italie où elle jouit parmi les siens d'une réputation de "rêveuse"; elle est doué pour les rêves, qu'elle raconte et interprète lors de réunions de famille. Dans "Les couturières de la nuit", Marie-Claire Latry analyse la place des rêves dans le parler des ouvrières d'un atelier de couture bordelais. C'est en Macédoine que nous transporte Marie-Elisabeth Handmann pour nous montrer comment un village, Arnaia, vit au rythme des récits de rêves et de leur déchiffrement […]"

Esprit, décembre 1996

2"[…] Le numéro sur le rêve prend son thème dans le champ de la littérature, de la poésie, de la psychologie au sens large pour le faire évoluer au sein des sciences sociales: Giordana Charuty, dans son article introductif, ouvre une problématique dont on ne soupçonnait pas la valeur herméneutique, car le statut du rêve dans une culture donnée nous informe non pas seulement sur le rêve mais sur l'identité de cette culture. Les enquêtes de ce numéro montrent que "rêver" oblige à penser le sommeil, la mort et le corps de manière renouvelée […]"

Le Journal du CNRS, juin 1996

3"Par le biais d'études anthropologiques très fouillées, agrémentées de magnifiques photographies et reproductions, les textes ici rassemblés nous aident à approcher plusieurs statuts de la vie onirique de par le monde, et parfois au travers de pratiques tout à fait surprenantes. Prémonitoire, injonctif, télépathique ou sacré, le rêve est bien souvent, dans les sociétés traditionnelles, un moyen d'entrer en relation avec l'autre monde […]"

Psychiatrie française, mars 1997

4"[…] On y apprend, ou l'on est "éveillé" – car la tendance est grande de s'endormir sur les idées reçues – que les théories du rêve sont multiples et variées. Et que du coup, il n'est ni inutile, ni inefficace de s'éloigner des hypothèses et constructions de Freud, de sa théorie du rêve, pour changer la perspective et y revenir avec plus de profondeur et d précision […] "

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Revue de presse du numéro 26 », Terrain [En ligne], 26 | mars 1996, mis en ligne le 10 février 2006, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/terrain/3925

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Université Paris Lumière
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Université Paris Ouest
  • Logo MAE - Maison Archéologie Ethnologie
  • Logo FMSH-Diffusion
  • OpenEdition Journals