Navigation – Plan du site

Revue de presse du numéro 49

Texte intégral

1   

Sciences Humaines, octobre 2007

2« Prière de toucher » : l’invitation placée par Marcel Duchamp au bas du sein en mousse qui orne la couverture de cette livraison de Terrain, est déconcertante. Notre esprit s’empresse de rectifier : « ne pas » toucher, voilà qui nous est plus familier. Car, sein féminin ou œuvre d’art, voilà bien des choses dont le respect suppose qu’elles soient soustraites à l’exploration tactile du premier venu. Cet exemple révèle combien, dans nos sociétés, le toucher semble être le plus réglementé. On ne touche pas impunément car le toucher est contagieux : on devient ce que l’on touche. Toucher une relique, c’est tenter d’accaparer un peu de sacré. A l’inverse, l’article de Marie-Christine Pouchelle sur le toucher à l’hôpital montre que l’on évite le contact avec ceux qui ont pour tâche de manipuler les macchabées : il ne faut pas toucher ceux qui ont touché l’intouchable… Pourtant, ce numéro le montre bien, le toucher est au centre de nombreuses activités professionnelles. Il peut s’agir des chirurgiens, qui ont besoin de « sentir » leur patient avant de l’opérer. Mais aussi des céramistes, ébénistes, tapissiers et stylistes, dont les compétences tactiles qu’étudie Christel Sola sont au cœur de leurs métiers, et qui ont souvent du mal à verbaliser ces sensations tant ils les ont incorporées.
La philosophie, elle, a été confrontée, comme le rappelle notre collaboratrice Catherine Halpern, au « problème de Molyneux », du nom d’un savant irlandais qui se demandait si un aveugle parvenant à distinguer par le toucher une sphère et un cube pourrait les distinguer par la seule vue si jamais il la recouvrait. Olivier Morin propose une variante contemporaine de ce problème en tentant d’expliquer pourquoi et comment le cinéma pornographique hardcore rendrait la masturbation « plus stimulante ». A l’image de l’article de Jean-Marc de Grave sur l’apprentissage du toucher à Java, Terrain nous invite donc à un décentrage bienvenu. Ce dossier laisse imaginer ce que pourrait être une anthropologie du tactile, domaine auquel les sciences humaines ont jusqu’ici bien peu… touché.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Revue de presse du numéro 49 », Terrain [En ligne], 49 | août 2007, mis en ligne le 06 novembre 2013, consulté le 13 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/terrain/7403

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Université Paris Lumière
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Université Paris Ouest
  • Logo MAE - Maison Archéologie Ethnologie
  • Logo FMSH-Diffusion
  • OpenEdition Journals