Navigation – Plan du site
Chroniques

Bibliographie courante des travaux publiés en 2017 (avec un supplément pour 2016)

Nathalie Gillain et Pierre Piret
p. 203-211

1° La bibliographie est conçue pour être utilisée conjointement avec l’index nominorum. Les entrées de la bibliographie sont constituées par les titres des ouvrages collectifs, ensuite par les auteurs des travaux. Pour une recherche à partir des noms des écrivains, on se reportera à l’index, qui renvoie aux entrées concernées au moyen de leur numéro et non, en ce cas, au moyen de la page. Les noms qui font l’objet d’une entrée bibliographique ne sont pas repris dans l’index de la revue, et inversement.

2° Les ouvrages collectifs et anonymes figurent à leur titre. Le cas échéant, les collaborations à ces volumes sont ensuite détaillées par auteur, selon une formule abrégée renvoyant au titre. Lorsque le sommaire d’un ouvrage est détaillé par la suite, son signalement principal est suivi de l’indice : [détail] ; le signalement s’arrête toutefois toujours à ce qui regarde les études des lettres belges. Seuls les ouvrages concernant spécifiquement les lettres belges ont été repris de cette manière ; un article paru isolément est donc signalé par une référence au seul nom de l’auteur.

3° À l’intérieur de la bibliographie, des renvois onomastiques sont pratiqués et indiqués par les petites capitales, pour autant que l’activité critique concernée regarde les lettres belges.

4° Le cas échéant, le signalement a été complété par un renvoi au compte rendu déjà paru dans Textyles. Dans la mesure du possible, l’imprécision du titre ou le défaut de compte rendu ont été compensés par une indication sur le contenu, qui figure entre crochets.

5° La bibliographie tend bien entendu à l’exhaustivité ; néanmoins, il n’a pas été tenu compte des notices de dictionnaires, des articles publiés dans les journaux ou revues d’intérêt général, ni des articles ou des ouvrages qui paraissaient sans réelle ambition critique (de tels ouvrages sont néanmoins signalés à leur titre, sans que leur contenu soit détaillé).
Il n’a pas été tenu compte des préfaces littéraires à des œuvres littéraires ; ni des éditions ou rééditions qui ne comportent pas d’élaboration critique (on se reportera, pour de telles publications, au Carnet et les Instants).
N’ont pas été repris non plus les ouvrages que nous n’avions pu consulter ou dont nous ne connaissions pas la référence complète. Un complément pourra donc paraître ultérieurement.

6° Pour des raisons d’économie, les prénoms de certains écrivains connus ont été abrégés à l’initiale. On lira en outre : Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique dans l’abréviation arllf ; Université Libre de Bruxelles, dans ulb ; Société Internationale d’Études Yourcenariennes, dans siey ; Archives et Musée de la Littérature dans aml ; University Press dans up ; Presses universitaires dans pu.

7° Pour certaines œuvres (celles de Georges Simenon, de Henri Michaux et de Marguerite Yourcenar), nous renvoyons, pour complément, aux bibliographies spécialisées qui existent dans des périodiques qui leur sont entièrement consacrés.

8° Les auteurs remercient ceux qui leur ont envoyé et leur enverront encore toute information utile. Les lecteurs sont donc invités à faire part de leurs propres publications, mais aussi à signaler les parutions dont ils auraient connaissance et qui risquent de passer inaperçues, entre autres pour des raisons de lieu, de langue ou d’isolement au sein de publications non spécifiquement consacrées aux lettres belges.

Bibliographie

Supplément pour 2016

Roland (Hubert), « Clément Pansaers et la traduction de la littérature expressionniste dans la revue Résurrection. Un transfert culturel franco-allemand en Belgique occupée », dans Traducteurs dans l’histoire, traducteurs en guerre, sous la dir. de Christine Lombez (= Atlantide, n°5/2016, p. 21-32), http://atlantide.univ-nantes.fr/IMG/pdf/roland-atlantide-5.pdf

Bibliographie 2017

Acta philologica, sous la direction d’Anna Gorajek et Judyta Zbierska-Moscicka, Varsovie, Uniwersytet Warszawski, Wydzial Neofilologii, n°51, 2017, 283 p. [détail pour la 2e section du volume : « Voyages belges. Formes du voyage dans les lettres belges de langue française (1970-2016) »].

Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, sous la direction de Renata Bizek-Tatara, Lublin, Wydawnictwo Uniwersystetu Marii Curie-Sklodowskiej, 2017, 202 p. [détail].

Belgiem Być ; Fikcja i Tożsamość we francuskojęzycznej literaturze belgii (od Końca XIX do początku xxi wieku) sous la direction de Renata Bizek-Tatara, Marc Quaghebeur, Joanna Teklik et Judyta Zbierska-Moscicka, Cracovie, Universitas, 2017, 393 p.

Cinquante nuances de rose. Les affinités électives du prince de Ligne, sous la direction de Valérie André et Manuel Couvreur, éd. de l’ulb, « Études sur le xviiie siècle », 2017, 211 p. [détail].

Cobra : Une explosion artistique et poétique au cœur du 20e siècle, Vanoosten (Victor) (dir.), Paris, Arteos, 2017, 322 p.

J.-H. Rosny. Bibliographie [en ligne], sous la direction de Jacques Detemmerman et Gilbert Stevens, Bruxelles, Arllfb, 2017, https://www.arllfb.be/ebibliotheque/livres/rosny/BibliographieRosny.pdf

Malédictions littéraires, sous la direction de Denis Saint-Amand et Gérald Purnelle, Bruxelles, Samsa, 2017, 200 p. (= Textyles, n°53) [détail].

Marcel Lecomte : entre présence et absence, sous la direction de Paul Aron et Philippe Dewolf, Bruxelles, Samsa, 2017, 186 p. (= Textyles, n°52) [détail].

Langue d’Henry Bauchau (La-), sous la direction de Myriam Watthée-Delmotte et Catherine Mayaux, Louvain-la-Neuve, pulouvain, 2016-2017, 232 p. (= La langue d’Henry Bauchau, n° 8) [détail].

Acke (Daniel), « “Tout est presque indifférent”. La double leçon de la vanité selon Charles-Joseph de Ligne », dans Cinquante nuances de rose, p. 31-40.

André (Valérie). – voir Cinquante nuances de rose.

André (Valérie), « “J’aime mieux sentir que juger”. Quand le prince de Ligne relisait la Correspondance littéraire de La Harpe », dans Cinquante nuances de rose, p. 177-192.

Aron (Paul) – voir Marcel Lecomte : entre présence et absence.

Aron (Paul), « Comment Constantin Brunner est-il apparu au firmament de Marcel Lecomte ? », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 55-63.

Béghin (Laurent) et Roland (Hubert), « La première série du Journal des poètes (1931-1935) de Pierre-Louis Flouquet et son réseau de médiateurs », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 93-110.

Belin (Olivier), « “On ne sait pas” : l’usage du pronom on chez Henry Bauchau », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 77-94.

Bello (Anne-Claire), « La poéthique du souffle et de l’essoufflement dans Le Boulevard périphérique d’Henry Bauchau », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 129-143.

Benit (André), Charlotte, princesse de Belgique et impératrice du Mexique (1840-1927). Un conte de fées qui tourne au délire…, Plougastel-Daoulas, éd. Historic’one, 2017, 220 p.

Benit (André), « André Malraux et Paul Nothomb : La rançon de la gloire », dans José Domingues de Almeida, Dominique Faria, Maria de Fatima Outeirinho et António Monteiro (dir.), Aviateurs - écrivains. Témoins de l’histoire, Paris, Le Manuscrit, coll. « Exotopies », 2017, p. 265-284.

Benit (André), « Charlotte de Belgique, impératrice du Mexique. Une plongée dans les ténèbres de la folie. Essai de reconstitution fictionnelle », dans Çédille, Revista de estudios franceses, n°7, 2017, p. 13-54.

Benit (André), « Voyage d’initiation et de mémoire historique dans Tu le leur diras (2005) et Anya (2007) de Clémentine Faïk-Nzuji », dans Flavia Aragon Rosano & José Antonio Lopez Sanchez (dir.), Historias de viajes. Una perspectiva plural, Bern, Peter Lang, coll. « Espacios literarios en contacto 14 », n° 1, 2017, p. 205-220.

Bernard (Bruno), « Le prince de Ligne, les Pays-Bas autrichiens et la Révolution brabançonne », dans Cinquante nuances de rose, p. 85-98.

Bizek-Tatara (Renata) – voir Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones.

Bizek-Tatara (Renata) – voir Belgiem Być ; Fikcja i Tożsamość we francuskojęzycznej literaturze belgii.

Bizek-Tatara (Renata), « A la recherche du père, à la recherche de Bruxelles. Porte Louise de Christopher Gérard », dans Acta philologica, p. 243-250.

Bizek-Tatara (Renata), « Entre l’étrange et le loufoque : les nouvelles fantastiques de Bernard Quiriny », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 153-164.

Bozedean (Corina), Henry Bauchau. Une poétique du minéral, Paris, Honoré Champion, 2017, 364 p.

Bozedean (Corina), « D’une langue à l’autre : l’empathie comme posture traductive chez Bauchau », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 145-159.

Brix (Michel), « Écarts et Fragments », dans Cinquante nuances de rose, p. 145-152.

Brogniet (Éric), Jacques Crickillon ou la littérature en instance d’oubli, suivi de La poésie est une guerre indienne, Bruxelles, Arllf & Éditions Samsa, coll. « Histoire littéraire », 2017, 162 p.

Brogniet (Éric), Christian Hubin : le poème, accélérateur de particules, Bruxelles, Arllf, 2017, 15 p. [disponible en ligne sur le site de l’Arllf].

Brogniet (Éric), Jean Tousseul : littérature et identité en Wallonie, Bruxelles, Arllf, 2017, 25 p. [disponible en ligne sur le site de l’Arllf].

Brogniez (Laurence), Debroux (Tatiana), Le Maire (Judith), « The rise of a small cultural capital : Brussels at the end of the 19th century », dans Richard Hibbitt (éd.), Other Capitals of the Nineteenth Century. An Alternative Mapping of Literary and Cultural Space, London, Palgrave Macmillan, coll. « Palgrave Studies in Modern European Literature », 2017, p. 129-157.

Brogniez (Laurence), « La légende d’Ensor ou l’invention d’un “grand peintre flamand” », dans Études germaniques, avril-juin 2017, n°2, p. 231-244.

Brogniez (Laurence), Debroux (Tatiana), « Une exposition à l’échelle de la ville. Sociabilités des espaces complémentaires aux Salons des XX et de La Libre Esthétique », dans Contextes, n°19, 2017 [revue en ligne].

Bugiac (Andreea), « D’autres langues : le langage du monde et la part de l’inconscient chez Henry Bauchau et Philippe Jaccottet », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 193-207.

Carion (Jacques), « Marcel Lecomte, Henri Michaux, Paul Desmeth : la lenteur et ses effets », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 21-27.

Chaouche (Sabine), « La scène au prisme de la critique “sentimentaire”. Charles-Joseph de Ligne et ses écrits sur la pratique théâtrale », dans Cinquante nuances de rose, p. 163-176.

Colson (Bruno), « Le prince de Ligne et les mutations de la guerre de 1792 à 1807 », dans Cinquante nuances de rose, p. 99-110.

Cornaz (Marie), « Les affinités musicales du Prince de Ligne », dans Cinquante nuances de rose, p. 153-162.

Couvreur (Manuel). – voir Cinquante nuances de rose.

Couvreur (Manuel), « Les humeurs noires du prince rose », dans Cinquante nuances de rose, p. 15-30.

Crisan (Sorin), « Le théâtre de Bauchau – langue ou langage ? La reine en amont ou la psychanalyse en miettes », dans Revue internationale Henry Bauchau, n° 8, p. 179-191.

Czerska (Karolina), « Dans les jardins imaginés de Paul Willems. Autour de La Chronique du cygne », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 97-104.

Daillere (Julien), « Théâtre et roman chez Henry Bauchau : la langue et l’action », dans Revue internationale Henry Bauchau, p. 161-177.

de Harlez de Deulin (Nathalie), « Les préceptes éclectiques d’un prince hortomane », dans Cinquante nuances de rose, p. 127-144.

de Montpellier (Mélanie), « Au pays de Manneken-Pis de Théodore Hannon », dans Malédictions littéraires, p. 141-152.

Demoulin (Laurent) et Klinkenberg (Jean-Marie), « Regards d’écrivains. Écrivains de Liège, Liège des écrivains », dans Bruno Demoulin (dir.), Histoire de Liège. Une cité, une capitale, une métropole, Bruxelles/Liège, Éditions Marot/Les Grandes Conférences Liégeoises, 2017, p. 317-321.

Demoulin (Laurent), « Jean-Philippe Toussaint, le voyageur immobile », dans Acta philologica, p. 231-241.

Demoulin (Laurent), « Le surnaturel au naturel d’Eugène Savitzkaya », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 165-176.

Demoulin (Laurent), « Jacques Bernimolin “soumis à la consécration comme à la dissolution” », dans Malédictions littéraires, p. 105-116.

Detemmerman (Jacques) – voir J.-H. Rosny. Bibliographie.

Dewolf (Linda), « Marcel Lecomte et Franz Kafka : une traduction discutée », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 65-78.

Dewolf (Philippe) – voir Marcel Lecomte : entre présence et absence.

Dewolf (Philippe), « Amis comme clef et serrure : quelques éléments de la correspondance entre Jean Paulhan et Marcel Lecomte », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 79-92.

D’hulst (Lieven), « Le discours sur l’art national : Van Hasselt et La Renaissance (1839-1854) », dans Études germaniques, n° 2, 2017, p. 255-265.

Froye (Marianne), « Dire le monde en matières et en couleurs. Essai de définition de l’idiolecte bauchalien », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 111-127.

Giraud-Claude-Lafontaine (Marie), « Kenan Görgün, enfant de l’exil et repriseur d’histoires dans Anatolia Rhapsody », dans Acta philologica, p. 271-282.

Gorajek (Anna) – voir Acta philologica.

Gnocchi (Maria Chiara), « Constant Malva, la miniera e l’estetica della verità », dans Marco Prandoni et Sonia Salsi (dir.), Minatori di memorie. Memoria culturale e culture della memoria delle miniere e della migrazione italiana in Limburgo (belga e olandese) e Vallonia, Bologna, Pàtron, 2017, p. 149-159.

Gnocchi (Maria Chiara), « Le récit de voyage au Maroc d’Edmond Picard : au carrefour des genres et au service de la haine », dans Revue italienne d’études françaises, n° 7, 2017.

Gnocchi (Maria Chiara), « Les malédictions d’André Baillon », dans Malédictions littéraires, p. 43-56.

Gnocchi (Maria Chiara), « Jean Tousseul. Postures de soumission et stratégies d’affirmation », dans Malédictions littéraires, p. 125-140.

Godet (Marie), « Lecomte et le surréalisme bruxellois aux alentours de la Seconde Guerre mondiale », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 29-40.

Goriely (Serge), « Lumumba et autres fantômes du Congo sur la scène théâtrale belge », dans Nouvelles Études Francophones, vol. 32, n°1, 2017, p. 144-155.

Gormally (Patrick), « Barcelona ! de Grégoire Polet : Ville imaginaire dans le centre est partout et les limites nulle part », dans Les Lettres romanes, tome 71, n°1-2, 2017, p. 135-153.

Goslar (Michèle), Yourcenar en images, Bruxelles, Arllf & Éditions Racine, 2017, 208 p.

Grabowska (Ewa), « Il y avait quelque chose dans le noir qu’on n’avait pas vu de Thomas Gunzig : une écriture de la peur postmoderne ? » dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 177-188.

Gravet (Catherine), « Thilde Barboni : sciences en bandes dessinées », dans Cahiers Internationaux de Symbolisme, n°146-147-148, 2017, p. 157-172.

Gravet (Catherine), « Dépouiller des archives pour éditer des textes “résiduels” : le cas Alexis Curvers », dans Caietele Echinox, vol. 33, 2017, p. 132-149.

Grutman (Rainier) « Babel in (Spite of) Belgium : Patterns of Self-Translation in a Bilingual Country », dans Olga Castro, Sergi Mainer et Svetlana Page (dir.), Self-Translation and Power : Negotiating Identities in European Multilingual Contexts, Londres, Palgrave MacMillan, 2017, p. 25-49.

Grutman (Rainier). – Voir Klinkenberg (Jean-Marie).

Guri (Shipé), « “On ne croit pas que je veille mes affaires, et sais compter”. Les finances et le train de vie de Charles-Joseph de Ligne à Bruxelles », dans Cinquante nuances de rose, p. 41-52.

Hoex (Corinne), Éloge de Françoise Mallet-Joris. Séance publique du 28 octobre 2017, Bruxelles, arllf, 2017, 14 p. [disponible en ligne sur le site de l’Arllf].

Itsieki Putu Basey (Jean de Dieu), De la mémoire de l’Histoire à la refonte des encyclopédies, Bruxelles, P.I.E.-Peter Lang, coll. « Documents pour l’Histoire des Francophonies : Théorie, 43 », 2017, 442 p. [entre autres, sur Henry Bauchau].

Jago-Antoine (Véronique), Dire et (contre)faire : Jean de Boschère, imagier rebelle des années vingt, Bruxelles, AML Editions, 2017, 378 p.

Klinkenberg (Jean-Marie), Style et archaïsme dans la Légende d’Ulenspiegel de Charles De Coster, préface de Rainier Grutman, Bruxelles, Arllf & Éditions Samsa, coll. « Langue et Linguistique », 2017, 724 p. [réédition revue et augmentée].

Klinkenberg (Jean-Marie). – Charles De Coster, La Légende et les aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d’Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays de Flandre et ailleurs, postface de Jean-Marie Klinkenberg, Bruxelles, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2017, p. 487-510.

Klinkenberg (Jean-Marie). – Charles De Coster, Légendes flamandes, postface de Jean-Marie Klinkenberg, Bruxelles, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2017, p. 223-255.

Kocik (Agnieszka), « La “traversée” auto-bio-graphique d’Ivan Alechine (Oldies, 2012) », dans Acta philologica, p. 221-230.

Komandera (Aleksandra), « Le récit de voyage imaginaire. Une lecture géocritique de La Belle étoile de Xavier Deutsch », dans Acta philologica, p. 251-260.

Komandera (Aleksandra), « Entre réel et irréel – l’univers insolite de Rêves fêlés d’André Praga », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 131-142.

Kukuryk (Agnieszka), « Voyageur, poète, peintre. Inspiration nordique dans la poésie logogrammatique de Christian Dotremont », dans Acta philologica, p. 201-212.

Lahouste (Corentin), « MM le maudit », dans Malédictions littéraires, p. 89-103.

Lamarche, Caroline, Accueil de Corinne Hoex. Séance publique du 28 octobre 2017, Bruxelles, arllf, 2017, 12 p. [disponible en ligne sur le site de l’Arllf].

Lambert (Jérémy), « Actualité scientifique. Bibliographie critique d’Henry Bauchau (2014-2016) », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 211-220.

Lambert (Jérémy), « L’année Bauchau 2015-2016 », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 221-227.

Lambert (Jérémy), « La parole doit être proférée et le poème “épique”. L’art poétique selon Henry Bauchau », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 61-76.

Laroche (Daniel), Modernité de Norge, Amay, Midis de la Poésie / L’arbre à paroles, 2017, coll. « Essais », 36 p.

Lekeuche (Philippe), Éloge de Liliane Wouters. Séance publique du 28 octobre 2017, Bruxelles, arllf, 2017, 14 p. [disponible en ligne sur le site de l’Arllf].

Lisse (Michel), « La scène primitive comme signature de l’œuvre : André Sempoux lu par Ginette Michaux », dans Les Lettres romanes, tome 71, n°1-2, 2017, p. 109-119.

Loir (Christophe) & Preyat (Fabrice), « À pied, à cheval, en voiture… Mobilité et modernité chez le prince de Ligne », dans Cinquante nuances de rose, p. 53-72.

Loska (Agnieszka), « Le fantastique féminin belge. L’identité du personnage féminin dans les récits d’Anne Duguël », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 143-152.

Lukasiak (Julia), « Les objets fantastiques dans la prose et le théâtre de Michel de Ghelderode. L’exemple des Sortilèges et de L’Ecole des Bouffons », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 87-96.

Martinet (Jean-Luc), « La malédiction de l’écrivain prolétarien : Constant Malva », dans Malédictions littéraires, p. 57-76.

Mayaux (Catherine) – voir La langue d’Henry Bauchau.

Mayaux (Catherine), « Approche lexicale de L’escalier bleu d’Henry Bauchau : une alter-genèse », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 95-110.

Maziarczyk (Anna), « Jean-Philippe Toussaint et la poétique de la déréalisation dans Fuir et La Vérité sur Marie », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 189-202.

Métayer (Michel), « Le ballet d’hypothèses », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 111-124.

Meurée (Christophe), « “Un mâle agissant” : les moustaches d’Émile Verhaeren », dans Corpographies auctoriales genrées, dir. Pérez Fondevila, 2017, p. 25-38 (= Interférences littéraires, n°21).

Meurée (Christophe), « “L’antisémitisme” d’Émile Verhaeren », dans Les Lettres romanes, vol. 71, n°3-4, 2017, p. 397-429.

Meuree (Christophe) & Thiry (Maxime), « Autoportrait de l’artiste en éternel décalé », dans Malédictions littéraires, p. 153-166.

Michaux (Marianne), « Émile Leclercq (1827-1907) », dans Malédictions littéraires, p. 25-42.

Moran Debraine (Gwendoline), « Le visible et l’invisible », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 41-54.

Mouriau de Meulenacker (Pierre), « Le prince de Ligne, bibliophile ? », dans Cinquante nuances de rose, p. 117-126.

Namur, Yves, Accueil de Philippe Lekeuche. Séance publique du 28 octobre 2017, Bruxelles, arllf, 2017, 10 p. [disponible en ligne sur le site de l’Arllf].

Ndemby Mamfoumby (Pierre), Le roman et son ombre. Étude et caractérisation du récit chez Henry Bauchau et Nancy Huston. Essai sur la théorie du double dans les textes littéraires, Paris, Bergame, 2017.

Niedokos (Judyta), La réalisation dramaturgique du pictural dans l’œuvre théâtrale de Michel de Ghelderode, Lublin, Wydawnictow KUL, 2017, 317 p.

Niedokos (Judyta), « Sire Halewyn de Michel de Ghelderode : entre le merveilleux et le fantastique », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 47-60.

Piret (Pierre), « Regard romanesque et écriture photographique : dispositif et perception dans Les Apparences de Guy Vaes », dans Création, intermédialité, dispositif, actes du colloque organisé par Philippe Ortel (Toulouse, 12-14 février 2014), Fabula / Les colloques, 2017, n.p., http://www.fabula.org/colloques/document4441.php.

Pop (Rodica), « Œdipe sur la route en roumain, projet de traduction », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 3-39.

Preyat (Fabrice). Voir Loir (Christophe).

Prouteau (Anne), Colette Nys-Mazure ou l’attention vive, Paris, Salvator, 2017, 188 p.

Purnelle (Gérald) – voir Malédictions littéraires.

Purnelle (Gérald), « Joseph Orban, ou le perdant maudit », dans Malédictions littéraires, p. 117-123.

Purnelle (Gérald), « Le poème en prose dans Applications de Marcel Lecomte : situation, comparaison », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 11-20.

Pychowska (Joanna), « Le fantastique réel d’Eugène Demolder nouvelliste », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 47-60.

Pychowska (Joanna), « Voyages en Italie de Nicole Malinconi et d’André Sempoux », dans Acta philologica, p. 185-192.

Quaghebeur (Marc), Histoire, forme et sens en Littérature. La Belgique francophone. Tome 2. L’Ébranlement (1914-1944), Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, 2017, 412 p.

Quaghebeur (Marc) – voir Belgiem Być ; Fikcja i Tożsamość we francuskojęzycznej literaturze belgii.

Quaghebeur (Marc), « De la Kabylie à la guerre d’Algérie, puis à Henry Bauchau, un incontournable passeur : Jean Amrouche », dans Mohammed Aït Rami, Abdelouahad Mabrour (dir.), Culture au Maghreb. Représentations et interactions, El Jadida, Université Chouaïb Doukkali (Faculté de Lettres et de Sciences humaines), 2017, p. 53-73.

Quaghebeur (Marc), « De la scène à la flore, un imaginaire foncier. L’Intelligence des fleurs de Maurice Maeterlinck », dans Le Mouvement symboliste dans la Littérature et dans les autres Arts, 2016, p. 39-48 (= Non Plus, ano 5, n°10).

Quaghebeur (Marc), « “De Maeterlinck à Guy Denis”, seize paroles sur des dramaturges typés et atpiques », dans Cahier de l’Académie luxembourgeoise (Quelques pas sur les planches), n°29, 2017, p. 11-26.

Quaghebeur (Marc), « Dotremont et Pirotte. Quand le voyage devient l’écriture et la recherche de l’impossible », dans Acta Philologica, p. 175-184.

Quaghebeur (Marc), « Du fantastique réel au réalisme magique ou d’une guerre mondiale à l’autre : Tout est réel ici de Paul Willems », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 15-44.

Roland (Hubert), « Identity Formation and the Gaze of the Other : Flanders and Belgium in German Travel Narratives, 1830-1850 », dans Alison E. Martin, Lut Missinne and Beatrix van Dam (éd.), Travel Writing in Dutch and German, 1790-1930, New York and London, Routledge, 2017, p. 19-38.

Saint-Amand (Denis) – voir Malédictions littéraires.

Saint-Amand (Denis), « Bohèmes, oubliés et maudits », dans Malédictions littéraires, p. 11-24.

Santana Villar (Marilia), « Marie de Vivier e André Baillon: da ficção à realidade », dans Nogueira Luciana Persice (dir.) Literaturas Francófonas I : o século XX em debate, Rio de Janeiro, Dialogarts, 2017, p. 143-156.

Santana Villar (Marilia), « Simbolismo e Sinestesia em Les Aveugles de Maurice Maeterlinck », dans Cadernos Neolatinos, vol. 2, n°1, Rio de Janeiro, Faculdade de Letras UFRJ, 2017, p. 65-71.

Siwek (Ryszard) « Ailleurs est ici – l’école belge de l’étrange », dans Acta philologica, p. 193-200.

Siwek (Ryszard), « Octobre long dimanche de Guy Vaes ou l’histoire de l’ermite », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 105-120.

Slusarska (Alicja), « “Comme une ombre dans un miroir, je me sépare de moi-même” : le surnaturel naturel dans Le château sur la mer. Contes fantastiques. Contes insolites de Maurice Carème », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 121-130.

Speeckaert (Jean-Charles), « “Le style léger n’est pas celui de notre métier” ? Le prince de Ligne et la diplomatie dans la seconde moitié du xviiie siècle », dans Cinquante nuances de rose, p. 73-84.

Stevens (Gilbert) – voir J.-H. Rosny. Bibliographie.

Symard (Laureen), « Le Boulevard périphérique et L’Enfant bleu : un manuscrit unique pour deux romans en gestation », dans La langue d’Henry Bauchau, n° 8, p. 11-35.

Szczur (Przemyslaw), « L’exil comme fabrique des identités dans Un fou noir au pays des Blancs de Pie Tshibanda », dans Acta philologica, p. 213-220.

Szczur (Przemyslaw), « Leurs corps se rencontrèrent : la scène d’intimité homosexuelle dans la littérature belge francophone », dans Marcel Lecomte : entre présence et absence, p. 125-148.

Teklik (Joanna) – voir Belgiem Być ; Fikcja i Tożsamość we francuskojęzycznej literaturze belgii.

Thiry (Maxime), « La tragédie de la chambre noire : Un réel iconisé par L’Appareil-photo de Jean-Philippe Toussaint », dans Les Lettres romanes, tome 71, n°1-2, 2017, p. 121-133.

Thiry (Maxime), voir Meuree (Christophe).

Vrydaghs (David), « Henri Michaux : une entrée en littérature sous le signe de la malédiction », dans Malédictions littéraires, p. 77-87.

Watthée-Delmotte (Myriam) – voir La langue d’Henry Bauchau.

Watthée-Delmotte (Myriam), « Pour une langue de l’affect. Écriture et résistance chez Henry Bauchau », dans La langue d’Henry Bauchau, p. 47-60.

Zbierska-Moscicka (Judyta) – voir Acta philologica.

Zbierska-Moscicka (Judyta) – voir Belgiem Być ; Fikcja i Tożsamość we francuskojęzycznej literaturze belgii.

Zbierska-Moscicka (Judyta), « Voyage, paysage, écriture. Serge Delaive, le poète-voyageur entre la Meuse et le Mekong », dans Acta philologica, p. 261-270.

Zbierska-Moscicka (Judyta), « Vers le réalisme magique ? Hector Chainaye et son Âme des choses », dans Au-delà du réel. Écritures du surnaturel dans les lettres belges francophones, p. 47-60.

Haut de page
  • OpenEdition Journals