Navigation – Plan du site

AccueilNuméros58-59ChroniquesBibliographie courante des travau...

Chroniques

Bibliographie courante des travaux publiés en 2019

Pierre Piret et Élise Delchambre
p. 305-320

Principes d’édition1

  • 1 Je remercie Élise Delchambre pour son aide précieuse.

1° La bibliographie est conçue pour être utilisée conjointement avec l’index. Les entrées de la bibliographie sont constituées par les titres des ouvrages collectifs, ensuite par les auteurs des travaux. Pour une recherche à partir des noms des écrivains, on se reportera à l’index, qui renvoie aux entrées concernées au moyen de leur numéro et non, en ce cas, au moyen de la page. Les noms qui font l’objet d’une entrée bibliographique ne sont pas repris dans l’index de la revue, et inversement.

2° Les ouvrages collectifs et anonymes figurent à leur titre. Le cas échéant, les collaborations à ces volumes sont ensuite détaillées par auteur, selon une formule abrégée renvoyant au titre. Lorsque le sommaire d’un ouvrage est détaillé par la suite, son signalement principal est suivi de l’indice : [détail] ; le signalement s’arrête toutefois toujours à ce qui regarde les études des lettres belges. Seuls les ouvrages concernant spécifiquement les lettres belges ont été repris de cette manière ; un article paru isolément est donc signalé par une référence au seul nom de l’auteur.

3° À l’intérieur de la bibliographie, des renvois onomastiques sont pratiqués, pour autant que l’activité critique concernée regarde les lettres belges.

4° Le cas échéant, le signalement a été complété par un renvoi au compte rendu déjà paru dans Textyles. Dans la mesure du possible, l’imprécision du titre ou le défaut de compte rendu ont été compensés par une indication sur le contenu, qui figure entre crochets.

5° La bibliographie tend bien entendu à l’exhaustivité ; néanmoins, il n’a pas été tenu compte des notices de dictionnaires, des articles publiés dans les journaux ou revues d’intérêt général, ni des articles ou des ouvrages qui paraissaient sans réelle ambition critique (de tels ouvrages sont néanmoins signalés à leur titre, sans que leur contenu soit détaillé).
Il n’a pas été tenu compte des préfaces littéraires à des œuvres littéraires ; ni des éditions ou rééditions qui ne comportent pas d’élaboration critique (on se reportera, pour de telles publications, au Carnet et les Instants). N’ont pas été repris non plus les ouvrages que nous n’avions pu consulter ou dont nous ne connaissions pas la référence complète. Un complément pourra donc paraître ultérieurement.

6° Pour des raisons d’économie, les prénoms de certains écrivains connus ont été abrégés à l’initiale. On lira en outre : Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique dans l’abréviation arllf ; Université Libre de Bruxelles, dans ulb ; Société Internationale d’Études Yourcenariennes, dans siey ; Archives et Musée de la Littérature dans aml ; University Press dans up ; Presses universitaires dans pu.

7° Pour certaines œuvres (celles de Georges Simenon, de Henri Michaux et de Marguerite Yourcenar), nous renvoyons, pour complément, aux bibliographies spécialisées qui existent dans des périodiques qui leur sont entièrement consacrés.

8° Les auteurs remercient ceux qui leur ont envoyé et leur enverront encore toute information utile. Les lecteurs sont donc invités à faire part de leurs propres publications, mais aussi à signaler les parutions dont ils auraient connaissance et qui risquent de passer inaperçues, entre autres pour des raisons de lieu, de langue ou d’isolement au sein de publications non spécifiquement consacrées aux lettres belges.

Bibliographie

Supplément pour 2018

Henry Bauchau à l’épreuve du genre, sous la dir. de Marianne Froye, 2018 (= Revue internationale Henry Bauchau n° 9) 244 p. [détail].

Achard-Martino (Marine), « Le panache rouge : du souvenir biographique au récit mythique », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 50-61.

Anghel (Crina), « Autobiographie et poésie dans L’escalier bleu d’Henry Bauchau », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 62-72.

Bello (Anne-Claire), « Les échos transgénériques de l’épisode d’Élie sur le mont Horeb dans l’œuvre d’Henry Bauchau », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 73-88.

Civelekoglu (Tara), « Deux genres complémentaires, le journal et le roman : des jalons pour l’étude des langages poétiques dans Déluge d’Henry Bauchau », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 154-163.

Crisan (Sorin), « La théâtralité en tant que forme transgressive de la narrativité. Le cas Œdipe sur la route », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 164-178.

Crombois (Julie), « Unexpected free spaces? The Reception of Marie Gevers’s Work in the “Third Reich” », dans Cultural transfer(s) between Belgium and Germany, 1940-1944. Ruptures and Continuities, 2018 (= Journal of Dutch Literature vol. 9 (2), p. 60-75.

Crombois (Julie), « Kulturtransfer von einem Weltkrieg zum anderen: Zur Rezeption des literarischen Expressionismus im französischsprachigen Belgien », dans Expressionismus, vol. 7, 2018, p. 69-83.

D’Aligny (Marie-Claire), « Antigone et Lalla : le chemin d’un rouge incarné », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 209-225.

Frackowiak (Jean-François), « Le Journal d’Henry Bauchau : laboratoire central et exercice spirituel », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 89-104.

Froye (Marianne) – voir Henry Bauchau à l’épreuve du genre.

Froye (Marianne), « Antigone. Variations poétiques et romanesques », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 179-194.

Henrot Sostero (Geneviève), « Requiem pour une certitude défunte. La concession-opposition dans les journaux d’Henry Bauchau », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 133-153.

Klinkenberg (Jean-Marie), « Quelle “Belgique” avant la Belgique ? La littérature francophone du Regnum belgicum entre 1815 et 1839 », dans Taal, cultuur en politiek in het Verenigd Koninkrijk der Nederlanden (1815-1830), 2018, (= Revue belge de philologie et d’histoire, t. 96, fasc. 4), p. 1289-1312.

Mastroianni (Michele), « La première version inédite (sixième cahier ml9446/1) de La Déchirure. Un hypothexte du roman entre variation et réécriture », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 105-132.

Richir (Alice), Écriture du fantasme chez Jean-Philippe Toussaint et Tanguy Viel. Diffraction littéraire de l’identité, Boston-Leiden, Brill-Rodopi, coll. Faux titre, 2018, 288 p.

Wattier (Louise), « Dyades et triades dans Le Boulevard périphérique d’Henry Bauchau », dans Henry Bauchau à l’épreuve du genre, p. 197-208.

Bibliographie 2019

Archives : le futur du passé, sous la dir. de Myriam Watthée-Delmotte, 2019 (= Francophonie vivante n° 2019/1), 192 p. [détail pour les lettres belges].

Bibliothèques d’écrivains. Lecture et création, histoire et transmission, sous la dir. de Olivier Belin, Catherine Mayaux et Anne Verdure-Mary, Turin, Rosenberg & Sellier, « Biblioteca di Studi Francesi », 2019, 536 p. [détail pour les lettres belges].

Christian Dotremont, Paris, 2019 (= Europe, n° 1079), 212 p. [détail].

Des prémices à la maturité : quelques jalons du champ culturel francophone belge, sous la dir. de Vanda Mikšić et Sarah Yigit, actes du colloque international Rencontres francophones à Zadar : la Belgique – littérature, langue, culture (Université de Zadar, 23-24 mai 2017), Zadar, MorePress, 2019, 277 p. [détail].

Écritures de femmes en Belgique francophone après 1945, sous la dir. de Marc Quaghebeur (avec la collaboration de Nicole Leclercq), Bruxelles-Berne, pie-Peter Lang, coll. Documents pour l’Histoire des Francophonies, 2019, 414 p. [détail].

Jacques Meuris. L’expérience photographique, sous la dir. de Adeline Rossion et Marc Quaghebeur, Charleroi-Bruxelles, Musée de la Photographie-Archives & Musée de la Littérature, 2019, 119 p. [détail]

J.-H. Rosny aîné, sous la dir. de Brigitte Diaz et Clément Hummel, Caen, pu Caen, 2019, 204 p. [détail].

Les Métamorphoses de Spirou, sous la dir. de David Vrydaghs, Gert Meesters et Frédéric Pâques, Liège, pu Liège, coll. Acme, 2019, 204 p. [détail].

Livres d’art, arts du livre, sous la dir. de Géraldine David et Perrine Estienne, 2019 (= Francophonie vivante n° 2019/2), 185 p. [détail pour les lettres belges].

Nouvel état des lieux des littératures francophones. Cadres conceptuels et création contemporaine, sous la dir. de Véronique Corinus et Mireille Hilsum, Lyon, pu Lyon, 2019, 242 p. [détail pour les lettres belges].

Œuvre de Jean-Philippe Toussaint (L’), sous la dir. de Claire Olivier, 2019 (= Quinzaines, n° 1216), 12 p.

Ouvrir l’album, sous la dir. de Denis Saint-Amand et David Vrydaghs, Hévillers, Ker, 2019 (= Textyles n° 57), 212 p. [détail].

Portraits de la Belgique, sous la dir. de Laurence Brogniez et David Martens, Hévillers, Ker, 2019 (= Textyles 56), 198 p. [détail].

Présence de Georges Simenon, sous la dir. de Jean-Baptiste Baronian, 2019 (= Revue générale : Réflexion et culture n° 1/2019), 250 p.

Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge de langue française, sous la dir. de Benedetta De Bonis et Fernando Funari, 2019 (= Interfrancophonies n° 10/2019), 132 p. [détail].

Rendez-nous la lune !, sous la dir. de Francis Delpérée, 2019 (= Revue générale : Réflexion et culture n° 4/2019), 256 p.

Tintin sous le regard des écrivains, Paris, 2019 (= Europe, n° 1085-1086), 181 p. [détail].

Thomas Owen, prince du fantastique, Charleville-Mézières, 2019 (= Les Amis de l’Ardenne, n° 65), 111 p. [détail].

Traces du sacré, sous la dir. de Myriam Watthee-Delmotte, 2019 (= Revue internationale Henry Bauchau n° 10), 216 p. [détail].

Transgressions : pour une histoire des pratiques contre-normatives dans les lettres belges francophones (1830-2018), sous la dir. de Agnieszka Kukuryk et Przemysław Szczur, 2019 (= Synergies Pologne n° 16), 160 p. [détail].

Vendredi. Une correspondance surréaliste, sous la direction de Xavier Canonne, Bruxelles, Ludion, 2019, 1056 p., ill.

Un vase clos par son immensité même. Mélanges francophones sur l’œuvre de Maurice Maeterlinck, sous la dir. de Maria de Jesus Cabral et Cristina Robalo Cordeiro, 2019 (= Confluências, série belge, n° 22), 184 p. [détail].

Accardi (Andrea), « La Princesse Maleine et Pelléas et Mélisande : un Shakespeare figé », dans Réécritures, traduction et adaptation dans le théâtre belge, p. 1-14.

Achard-Martino (Marine), « Du Temple rouge à la grotte d’Antigone : les allégories de la caverne », dans Traces du sacré, p. 141-154.

Allouache (Ferroudja), « Réception et fabrication du texte littéraire francophone (1921-1970) », dans Nouvel état des lieux des littératures francophones, p. 23-37.

Angelet (Christian), « Le thème de la marionnette dans la pensée critique de Maeterlinck », dans Un vase clos par son immensité même, p. 33-42.

Aron (Paul), « Droit et Lettres : les riches heures du Jeune Barreau belge », dans Droit et littérature, textes réunis par Judith Sarfati Lanter et Christine Baron, Nîmes, sflgc, coll. Poétiques comparatistes, 2019, p. 105-126.

Aron (Paul), « Edmond Picard, Firmin Gémier et le théâtre national populaire en Belgique », dans Mélanges offerts à Denis Saint-Jacques, sous la dir. de Marie-Andrée Beaudet, Micheline Cambron et Lucie Robert, Québec, Nota bene, 2019, p. 73-91.

Aron (Paul), « La reconversion des écrivains catholiques après-guerre en Belgique francophone : le cas de l’hebdomadaire Vrai », dans Les Disparitions, silences et réinventions de l’écrivain·e catholique (1945-2015), dirigé par Frédéric Gugelot, Cécile Vanderpelen-Diagre et Denis Saint-Jacques, COnTEXTES [En ligne], 23 | 2019.

Aron (Paul). – Van Lerberghe (Charles), Les Flaireurs et Pan, postface de Paul Aron, Bruxelles, Impressions nouvelles, coll. Espace Nord, 2019, p. 133-153.

Arraez (Jose Luis), « Mémoire et intertexte dans la littérature de la troisième génération de la Shoah : Max, en apparence de Nathalie Skowronek », dans Ouvrir l’album, p. 173-184.

Bacquelaine (Françoise), « La quantification universelle dans Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck », dans Un vase clos par son immensité même, p. 43-64.

Baetens (Jan), « Résider mobile dans le monde mobile. Entretien avec Vincent Tholomé », dans Place, n° 1, janvier 2019, <http ://www.place-plateforme.com>

Baetens (Jan), « Les leçons d’une sotie. Sur À l’entre-deux d’Yves Namur (et son éditeur-typographe) », dans Livres d’art, arts du livre, p. 93-99.

Baetens (Jan), « Words and images in the Belgian Photobook », dans The Belgian Photobook, sous la dir. de Tamara Berghmans, Veurn/Antwerpen, Kanibaal/fomu, 2019, p. 137-143.

Bainbrigge (Susan), « Autrement dit, Autrement vu : portrait de l’artiste par Dominique Rolin dans L’Infini chez soi et L’Enragé, autographie et (auto)biographie fictive », dans Écritures de femmes, p. 136-156.

Baland (Lionel), Pierre Nothomb, Grez-sur-Loing, Pardès, coll. Qui suis-je ?, 2019, 128 p.

Baronian (Jean-Baptiste) – voir Présence de Georges Simenon.

Baronian (Jean-Baptiste), Maigret : Docteur ès crimes, Les impressions nouvelles, coll La fabrique des héros, 2019, 125 p.

Beauchamp (Hélène), « L’aveugle et la marionnette : le “dérèglement des sens” dans le théâtre de Maurice Maeterlinck », dans Un vase clos par son immensité même, p. 129-138.

Béguin (Paola), « Les marques d’une culture chrétienne dans La Déchirure », dans Traces du sacré, p. 171-184.

Belin (Olivier) – voir Bibliothèques d’écrivains.

Belin (Olivier), « Le Rimbaud voyant d’Henry Bauchau : un intercesseur ? », dans Traces du sacré, p. 85-100.

Bello (Anne-Claire), « Du personnalisme au messianisme dans l’œuvre d’Henry Bauchau », dans Traces du sacré, p. 51-70.

Bénit (André), « Des échos du 11/09/2001 dans le monde intellectuel et littéraire en Belgique. Le chant d’amour de Françoise Lalande », dans Dominique Faria, Alan Dobson, António Monteiro et Luís Nuno Rodrigues (dir.), L’Aviation et son impact sur le temps et l’espace, Paris, éd. Le Manuscrit, coll. Exotopies, 2019, p. 287-306.

Bénit (André), « D’Un monde sur mesure au tissage d’un monde à sa mesure. Le défi relevé de Nathalie Skowronek », dans Intercâmbio, Revue d’Études Françaises / French Studies Journal, 2e série, vol. 12, Faculdade de Letras da Universidade do Porto, 2019, p. 143-193.

Bénit (André), « Le parcours vertigineux d’une militante juive communiste, Rachel Eckstein. Quand la réalité dépasse la fiction (Relations d’incertitude d’Élisa Brune et Edgar Gunzig) », dans Thélème. Revista Complutense de Estudios Franceses, vol. 34, n° 2, 2019, p. 339-362.

Bertrand (Jean-Pierre) & Curreri (Luciano), Antologia essenziale dei poeti del Belgio francofono. Un esperimento (1835-2015) / Anthologie essentielle de la poésie francophone de Belgique. Une expérience (1835-2015), Amos Edizioni, 2019, 176 p.

Bianchi (Valentina), « La naissance de l’écriture poétique chez Claire Lejeune », dans Écritures de femmes, p. 129-135.

Bizek-Tatara (Renata), « De la transgression à la norme. Le fantastique belge », dans Transgressions, p. 101-111.

Bonnin-Ponnier (Joëlle), « L’amour dans les romans de J.-H. Rosny », dans J.-H. Rosny aîné, p. 101-116.

Boudart (Laurence). – Solovkine (Aïko), Rodéo, postface de Laurence Boudart, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, coll. Espace Nord, 2019, p. 157-178.

Boudart (Laurence), « De La vie des abeilles à El espíritu de la colmena : l’esthétique et la symbolique maeterlinckienne revues par le cinéma de Víctor Erice », dans Un vase clos par son immensité même, p. 81-100.

Boudart (Laurence), « L’espace du deuil dans Décidément je t’assassine de Corinne Hoex », dans Écritures de femmes, p. 305-321.

Boudart (Laurence), « “S’il est un beau pays, c’est le nôtre, c’est notre chère Belgique”. Portrait de la Belgique dans quelques manuels scolaires (1840-1940) », dans Portraits de la Belgique, p. 97-114.

Boudart (Laurence) & Meurée (Christophe), « Le futur de l’archive et l’archive de demain », dans Archives : le futur du passé, p. 29-34 [sur les aml].

Boulaire (Cécile), « Anne Herbauts, poète », dans Ouvrir l’album, p. 55-70.

Bozard (Laurent), « Le père, le fils et l’esprit du Chat. L’album jeunesse selon Philippe Geluck », dans Ouvrir l’album, p. 97-112.

Brémond (Mireille), Marguerite Yourcenar, une femme à l’Académie. Malgré eux, malgré elle…, Paris, Classiques Garnier, coll. Études de littérature des xxe et xxie siècles, 2019, 156 p.

Brogniez (Laurence) – voir Portraits de la Belgique.

Brogniez (Laurence) – voir Martens (David).

Brogniez (Laurence), Dessy (Clément) & Sadoun-Edouard (Clara), dir., L’Artiste en revues. Arts et discours en mode périodique, Rennes, pur, coll. Interférences, 2019, 498 p. [concerne divers écrivains et artistes belges].

Brogniez (Laurence), Debroux (Tatiana), Itinéraires des ateliers d’artistes à Bruxelles, Bruxelles, Société Royale Belge de Géographie, coll. Hommes et Paysages, 2019, 119 p.

Brogniez (Laurence), « En lisant, en dessinant. Mélanie Rutten, de la bibliothèque à l’album », dans Ouvrir l’album, p. 71-96.

Brogniez (Laurence), « De l’intérieur d’artiste à l’intérieur artiste : l’atelier d’artiste, entre pierre et papier, dans le Bruxelles fin de siècle », dans Dix-Neuf, Journal of the Society of Dix-Neuviémistes, vol. 22, n° 3-4, p. 245-261.

Brogniez (Laurence) & Martens (David), « Mythologie du plat pays. Entretien croisé avec Jan Baetens et Jean-Marie Klinkenberg », dans Portraits de la Belgique, p. 143-154.

Bursens (Saskia), « Le fonds Désiré-Joseph d’Orbaix », dans Portraits de la Belgique, p. 181-186.

Canonne (Xavier). ‒ Voir Vendredi. Une correspondance surréaliste.

Carlier (Stéphane), « Christian Dotremont, entre misère et innovations poétiques. Précarité de la position de l’écrivain belge », dans Existences précaires – Études de cas : xixe, xxe, xxie siècles, sous la dir. de Augustin Lefèbvre et Judit Maár, Paris, L’Harmattan, Cahiers de la Nouvelle Europe, coll. du Centre Interuniversitaire d’Études Hongroises et Finlandaises de la Sorbonne Nouvelle, 2019, p. 137-148.

Cecovic (Svetlana), « “Under the breath of Asia”. Echoes of the 1917 revolution in French-speaking Belgium », dans Revolutionary, 2019, 28 p.

Chabot (Hugues), « Une œuvre sous l’emprise de la philosophie des sciences : le pluralisme de Rosny aîné », dans J.-H. Rosny aîné, p. 31-46.

Chehab (May), « La bibliothèque yourcenarienne : un creuset identitaire », dans Bibliothèques d’écrivains, p. 137-163.

Civelekoğlu (Tara), « Au croisement de l’art et de la religion : Henry Bauchau à la recherche du sacré dans Déluge », dans Traces du sacré, p. 115-124.

Clémens (Éric), « Les (dé)possessions du je », dans Écritures de femmes, p. 335-344 [sur Dominique Costermans].

Corillon (Patrick), Le Voyage en Belgique, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 2019, 1088 p.

Curreri (Luciano) – voir Bertrand (Jean-Pierre).

Cristea (Carmen), « Ethos et stratégies de légitimation dans l’œuvre essayistique de Suzanne Lilar », dans Écritures de femmes, p. 91-108.

Crucifix (Benoît) & Moura (Pedro), « L’archive Spirou revisitée par Émile Bravo, Yann et Olivier Schwartz », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 159-176.

Czerska (Karolina), Tadeusz Kantor i Maurice Maeterlinck : Dramaturgie istnienia [= Tadeusz Kantor et Maurice Maeterlinck : Dramaturgies de l’existence], Cracovie, Wydawnictwo Uniwersytetu Jagiellonskiego, coll. Teatr Konstelacje, 2019, 288 p.

Czerska (Karolina), « La marionnette et le mannequin à la lisière de la mort : Kantor, Ghelderode, Maeterlinck », dans Transgressions, p. 43-54.

Czerska (Karolina), « Tintagiles selon Tadeusz Kantor : des légendes aux marionnettes », dans Un vase clos par son immensité même, p. 173-182.

De Bonis (Benedetta) – voir Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge.

De Bonis (Benedetta), « Michèle Fabien à l’ombre de Sophocle. Utopie et désenchantement d’une écriture féminine », dans Écritures de femmes, p. 213-231.

De Bonis (Benedetta), « Réécritures au féminin d’Œdipe roi dans le théâtre francophone. Cixous, Fabien, Harpman, Huston », dans Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge, p. 43-59.

De Felici (Roberta), « J.-H. Rosny aîné et sa “poétique du devenir” », dans J.-H. Rosny aîné, p. 89-100.

De Reuse (Pieter), « Rimbaud, Apollinaire, Dotremont, de l’écrit à l’image », dans Christian Dotremont, p. 88-97.

Debroux (Tatiana) – voir Brogniez (Laurence).

Defourny (Michel), « Avec Élisabeth Ivanovsky », dans Ouvrir l’album, p. 13-26.

Dehout (Marie), « Dominique Costermans, nouvelliste contemporaine », dans Écritures de femmes, p. 323-334.

Dejasse (Erwin), « Ce Spirou qui m’emmerde », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 113-128.

Deleuze (Graziella), « Former des futurs instituteurs à la pratique de la lecture de l’album contemporain », dans Ouvrir l’album, p. 125-138.

Delisle (Philippe), La bd au crible de l’Histoire. Hergé, Maurras, les jésuites et quelques autres, Paris, Éditions Karthala, 2019, 200 p.

Della Casa (Martina), « Michèle Fabien et le théâtre de Pier Paolo Pasolini : “introduire les enjeux du texte dans son propre corps et les ressortir par la parole” », dans Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge, p. 97-114.

Demoulin (Laurent). – Toussaint (Jean-Philippe), La Patinoire, postface de Laurent Demoulin, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, 2019, p. 99-118.

Demoulin (Laurent), « N comme cornichon : pas même un pastiche », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 177-184.

Demoulin (Laurent), « Transgression paradoxale chez Eugène Savitzkaya », dans Transgressions, p. 55-67.

Déom (Laurent) – voir Faire lien.

Desorbay (Bernadette), « La maison du c(h)amp de la mort : métagnomie, psychanalyse et filiation chez les romancières belges Diane Meur et Lydia Flem », dans Écritures de femmes, p. 249-271.

Dessy (Clément) – voir Brogniez (Laurence).

Deutsch (Michel), « Tintin, “Oncle Walt”, Madame Clairmont… Le cinéma », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 38-48.

Diaz (Brigitte) – voir J.-H. Rosny aîné.

Domingues De Almeida (José), « Le minimalisme positif comme “célébration du quotidien” chez Colette Nys-Mazure », dans Écritures de femmes, p. 163-175.

Dopagne (Jean-Pierre), « La Littérature belge : une constante quête d’identité », dans Lettres de Belgique, 2019 (= Nouvelle revue pédagogique, n° 84), p. 16-23.

Douieb (Jasmina), « Moyens d’hier et moyens d’aujourd’hui », dans Un vase clos par son immensité même, p. 167-172.

Einman (Maria), « De l’événement social à l’événement intime : la réception critique de la première création de Pelléas et Mélisande aux Bouffes-Parisiens », dans Ouvrir l’album, p. 157-172.

Emery (Elizabeth), « “Un déjeuner avec M. Maeterlinck”. Intermedial Experimentation in Adolphe Brisson’s “Portraits intimes” », dans La portraitomanie. Intermediality and the Portrait in 19th-Century France, 2019 (= L’Esprit créateur vol. 59, n° 1), p. 95-110.

Ethuin (Philippe), « Aux deux extrémités du temps. L’abbé Bethléem critique du merveilleux-scientifique de J.-H. Rosny aîné », dans J.-H. Rosny aîné, p. 47-62.

Fatima Outeirinho (Maria, de), « Une déclinaison nouvelle en littératures francophones : l’écriture de Leïla Houari », dans Écritures de femmes, p. 201-212.

Frackowiak (Jean-François), La tentation symbolique du roman français au tournant du xxie siècle. Henry Bauchau, Sylvie Germain, Philippe Le Guillou, Paris, Honoré Champion, coll. Littérature de notre siècle », 2019, 436 p. [cr dans Textyles, n° 58-59].

Frackowiak (Jean-François), « Le sacré et le saint : étude de quelques figures de sainteté dans le Journal d’Henry Bauchau », dans Traces du sacré, p. 101-114.

Froye (Marianne), « Présence du monde. Présence au monde. De quelques poèmes d’Henry Bauchau », dans Traces du sacré, p. 71-84.

Funari (Fernando) – voir Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge.

Funari (Fernando), « Pour une “linguistique du fragment”. Notes sur deux inédits de Thomas Owen », dans Thomas Owen, prince du fantastique, p. 41-54.

Gaillard (André), Purnelle (Gérald) et al., « En remontant l’histoire. “Le Journal des Poètes”, année 1931 », dans Le Journal des Poètes, n° 2, 2019, p. 11-20.

Geoffroy (Jean-Luc) – voir Mathieu (Paul).

Giraud-Claude-Lafontaine (Marie), « Le chahut, “l’extase” et l’humour potache, de la représentation de la transgression des règles de l’institution scolaire à la contestation du monde réel », dans Transgressions, p. 69-79 [sur Muno, Detrez et Ancion].

Glaude (Benoît), « Franquin dialoguiste de Spirou et Fantasio : entre la tradition de Jijé et l’innovation de Greg », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 95-112.

Gobert (Catherine) – voir Vandevoorde (Hans).

Godet (Marie), Dotremont et les surréalistes : une jeunesse en guerre (1940-1948), Bruxelles, Fondation Roi Baudouin, coll. Fonds du Patrimoine, 2019, 62 p.

Godet (Marie), « L’importance d’être un artiste. Dotremont et l’invention du logogramme », dans Christian Dotremont, p. 106-114.

Gravet (Catherine), « Marie Delcourt nouvelliste. Quand l’écriture prend le pas sur l’érudition », dans Écritures de femmes, p. 51-61.

Gravet (Catherine), « Le “Roman de Renart” : une retraduction en vers du romancier Alexis Curvers », dans L’Erreur culturelle en traduction. Lectures littéraires, sous la dir. de Catherine Gravet, Stephanie Schwerter, Thomas Barège, pu Septentrion, 2019, p. 243-262.

Gravet (Catherine), « Une carrière en sciences humaines. Marie Delcourt à travers ses correspondances », dans Une fabrique des sciences humaines. L’université de Liège dans la mêlée (1817-2017), sous la dir. de Vincent Genin, Archives Générales du Royaume, 2019, p. 153-170.

Gravet (Catherine), « Les écrivains binchois » dans Histoire de la ville de Binche, de la genèse au temps présent, sous la dir. de Jean-Marie Cauchies, Société d’archéologie et des amis du Musée de Binche, 2019, p. 351-362.

Gravet (Catherine), « Entre deux “-isme” et histoire littéraire », dans Conversations, Revue des études brachylogiques, n° 8 (2), 2019, p. 81-96 [sur le naturalisme belge].

Greisch (Philippe), « Marcel Clébant ou les trésors d’écriture et d’humanisme d’un homme de plume et d’action, précurseur du combat écologiste », dans Quelques aspects du journalisme dans le Luxembourg belge, 2019 (= Cahiers de l’Académie luxembourgeoise, n° 31), p. 87-140.

Greisch (Philippe), « Stéphane Rey, critique d’art », dans Thomas Owen, prince du fantastique, p. 72-85.

Grutman (Rainier), « Léon Tolstoï et Charles De Coster : poétique et politique de l’hétéro-linguisme romanesque au xixe siècle », dans Olga Anokhina, Till Dembeck et Dirk Weissmann (dir.), Mapping Multilingualism in 19th-century European Literatures / Le plurilinguisme dans les littératures européennes du xixe siècle, Berlin, lit, 2019, p. 161-183.

Grutman (Rainier), « Les fictions linguistiques dans les Aventures de Tintin : voies et voix du bruxellois », dans Britta Benert et Rainier Grutman (dir.), Langue(s) et Littérature de jeunesse, Berlin, lit, 2019, p. 161-173.

Grutman (Rainier), « Belgique : théorie et traductologie », dans Bernard Banoun, Jean-Yves Masson et Isabelle Poulin (dir.), Histoire des traductions en langue française : xxe siècle (1914-2000), Lagrasse, Verdier, 2019, p. 305-312.

Guillaume (Marc), « Créer la Préhistoire : le roman préhistorique de J.-H. Rosny aîné », dans J.-H. Rosny aîné, p. 17-30.

Gullentops (David), « L’anarchisme d’Émile Verhaeren et l’avant-garde littéraire européenne », dans Des prémices à la maturité, p. 64-77.

Hagelstein (Maud), « Yves Chaland nous tend un piège. Tentatives Spirou », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 149-158.

Hemmerijckx (Rik), « Ai Qing and Émile Verhaeren », dans Ai Weiwei, 2019 (= Cahiers d’art n° spécial Ai Weiwei), p. 102-111.

Heusch (Luc, de), « Dotremont ou l’anti-scribe », dans Christian Dotremont, p. 98-102.

Hof (Flory-Jan), La Belgique et ses identités régionales : Pays d’Outre-Meuse et Pays d’Arlon (Fin du xixe et début du xxe siècle), Paris, L’Harmattan, 2019, 252 p.

Houtteman (Francis), « Notes sur une création », dans Un vase clos par son immensité même, p. 183-185.

Hummel (Clément) – voir J.-H. Rosny aîné.

Hummel (Clément), « Replonger dans l’inconnu pour y retrouver du connu », dans J.-H. Rosny aîné, p. 7-16.

Hummel (Clément), « Rosny aîné, un romancier anticipateur ? Une façon d’envisager l’avenir sans le “fil interminable d’une intrigue superflue” », dans J.-H. Rosny aîné, p. 75-88.

Huygen (Wendy), « Ernest et Célestine ou l’éloge de la simplicité », dans Ouvrir l’album, p. 43-54.

Jacquemin (Georges), « Thomas Owen ou le dépaysement enraciné », dans Thomas Owen, prince du fantastique, p. 60-63.

Jago-Antoine (Véronique), « Quand le livre sort de ses gonds. Images et collages transformistes chez Jean de Boschère », dans Livres d’art, arts du livre, p. 102-110.

Jesus Cabral (Maria de) – voir Un vase clos par son immensité même.

Jesus Cabral (Maria, de), « Maeterlinck, le drame du langage (d’après Mallarmé) », dans Un vase clos par son immensité même, p. 17-32.

Jourdan (Pierre), « Maeterlinck myrmécologue : sagesse et destinée des fourmis », dans Un vase clos par son immensité même, p. 65-80.

Kabeya Mukamba (Fabien), « Les Aveugles de Maurice Maeterlinck : une création de l’École de Théâtre de Lubumbashi, etl », dans Un vase clos par son immensité même, p. 161-166.

Klinkenberg (Jean-Marie), « Marie Gevers au pays des merveilles. Images d’un jeu de l’oie », dans Portraits de la Belgique, p. 77-96.

Kocik (Agnieszka), « Une littérature en émulation. La littérature française en Belgique vue par un médecin polygraphe au milieu du xixe siècle », dans Transgressions, p. 31-41.

Komandera (Aleksandra), « Entre continuation et rupture. Sur la transgression dans le roman policier Périls en ce royaume d’Alain Berenboom », dans Transgressions, p. 123-134.

Kroker (Wielsaw), « La transgression dans Charlot aime Monsieur de Stéphane Lambert », dans Transgressions, p. 81-88.

Kukuryk (Agnieszka) – voir Transgressions.

Kukuryk (Agnieszka), « La transgression des normes par le surréalisme bruxellois selon Paul Nougé », dans Transgressions, p. 113-122.

Laghouati (Sofiane), « La Réserve précieuse du Musée royal de Mariemont », dans Archives : le futur du passé, p. 53-60.

Lanuque (Jean-Guillaume), « La révolution chez Rosny aîné : poétique de l’écriture, politique du changement », dans J.-H. Rosny aîné, p. 117-128.

Laroche (Daniel), Une chanson bonne à mâcher. Vie et œuvre de Norge, préface de Pierre Piret, Louvain-la-Neuve, pu Louvain, 2019, 266 p.

Laroche (Daniel), « Écrivains belges expatriés en France. Le cas de Norge », dans Écrire l’exil, sous la direction de Jonathan Châtel et Pierre Piret, Louvain-la-Neuve, 2019 (= Les Lettres romanes, tome 73, n° 3-4), p. 363-375.

Lavenne (François-Xavier), « Les Belges et le Goncourt, une histoire mouvementée. Deuxième partie : Beck, Walder, Marceau, Weyergans », dans Rendez-nous la lune !, p. 137-147.

Lavenne (François-Xavier), « Les prix littéraires de la Fédération Wallonie-Bruxelles », dans Livres d’art, arts du livre, p. 246-251.

Lavenne (François-Xavier), « Somville [et] Carême : Unis dans la bataille de l’art », dans Archives : le futur du passé, p. 119-125.

Lemoine (Clément), « D’un Z à l’autre », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 137-148.

Limbos (Agnès) et Mabardi (Veronika), Tu l’as trouvé où, ce spectacle ? Précis de glanage théâtral, Montreuil, L’Œil, 2019, 270 p. [sur Agnès Limbos].

Llop (José Carlos), « Le regard qui traverse le temps », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 17-24.

Loreau (Max), « Déclinaison du logogramme », dans Christian Dotremont, p. 82-87.

Lourenço de Abreu (Leonor), « Les “Sixties” à l’heure brésilienne : Palmes dans l’azur d’Évelyne Heuffel », dans Écritures de femmes, p. 371-392.

Mabardi (Veronika) – voir Limbos (Agnès).

Majdalani (Charif), « Supplément au guide de nulle part », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 162-172.

Mariage (Céline), « Réconciliation des deux Viêt Nam. La trilogie de Tuyêt-Nga Nguyên : Le Journaliste français, Soleil fané et Les Guetteurs de vent », dans Écritures de femmes, p. 345-370.

Martens (David) – voir Portraits de la Belgique.

Martens (David) – voir Brogniez (Laurence)

Martin-Scherrer (Frédérique), « Un livre total : La Boule et le Trou de Pol Bury », dans Livres d’art, arts du livre, p. 111-118.

Massonet (Stéphane), « Écrire à l’ombre de Baudelaire : Dotremont, la peinture et les peintres », dans Christian Dotremont, p. 157-166.

Massonet (Stéphane), « Les lieux de Christian Dotremont », dans Christian Dotremont, p 3-7.

Mathieu (Paul), « Quand Thomas Owen prenait la pose », dans Thomas Owen, prince du fantastique, p. 86-87.

Mathieu (Paul) & Geoffroy (Jean-Luc), « Thomas Owen, trois en un », dans Thomas Owen, prince du fantastique, p. 13-25.

Mayaux (Catherine) – voir Bibliothèques d’écrivains.

Mayaux (Catherine), « Le fonds extrême-oriental de la bibliothèque de trois poètes : Paul Claudel, Saint-John Perse, Henry Bauchau », dans Bibliothèques d’écrivains, p. 450-454.

Meesters (Gert) – voir Les Métamorphoses de Spirou.

Meesters (Gert), « L’auteur ou le temps : les évolutions stylistiques dans la série Spirou depuis sa création », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 55-70.

Mendes Coelho (Paula), « Silence inquiet : la stasis maeterlinckienne chez Raul Brandão, Pedro Tamen et Manoel de Oliveira », dans Un vase clos par son immensité même, p. 113-128.

Mergeai (Jean), « Hommage à Thomas Owen », dans Thomas Owen, prince du fantastique, p. 7-12.

Meunier (Christophe), « Anne Brouillard et le génie des lieux », dans Ouvrir l’album, p. 27-42.

Meurée (Christophe) – voir Boudart (Laurence).

Meurée (Christophe), « Des fenêtres sur l’infini ? Usages du cahier dans la construction de la posture chez Henry Bauchau », dans Le Carnet pour lui-même, sous la dir. de François Dumon, 2019 (= Études littéraires vol. 48, n° 1-2), p. 103-118.

Meurée (Christophe), « Évanescentes limites de l’infamie. À partir des œuvres à caractère antisémite d’Edmond Picard », dans Paroles diffamantes, images infamantes, sous la dir. de Ania Wroblewski, 2019 (= Captures vol. 4, n° 1), <http://revuecaptures.org/node/3145>.

Meurée (Christophe) & Sergier (Matthieu), « L’imaginaire de la Belgique comme système de tenségrité », dans Faire lien. Autour de Myriam Watthee-Delmotte, sous la dir. de Laurent Déom, Sofiane Laghouati, Corentin Lahouste, Jérémy Lambert et Christophe Meurée, Louvain-la-Neuve, PUL, 2019, p. 69-77.

Michaux (Marianne), « Monumentale ou pittoresque, la Belgique illustrée », dans Portraits de la Belgique, p. 25-44.

Michelet (Mélanie), « Le fonds Adrien Jans », dans Ouvrir l’album, p. 185-190.

Mikšić (Vanda) – voir Des prémices à la maturité.

Mikšić (Vanda), « Émile Verhaeren traduit par Tin Ujević », dans Des prémices à la maturité, p. 78-114.

Montpellier d’Annevoie (Mélanie, de), « Bruxelles, la mal aimée d’Armand Bernier (1959) : un portrait poétique », dans Portraits de la Belgique, p. 115-132.

Moreels (Isabelle), « De Monique Watteau à Alika Lindbergh : un fantastique osmotique antispéciste », dans Écritures de femmes, p. 63-90.

Moreels (Isabelle), « Les animaux dans l’œuvre d’Anne Richter : la connivence d’un bestiaire hybride », dans Des animaux et des hommes, sous la dir. de Louise Van Brabant, 2019 (= Revue générale : Réflexion et culture n° 2/2019), p. 107-111.

Moura (Pedro) – voir Crucifix (Benoît).

Nattiez (Renaud), « Le comique de langage dans Tintin », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 120-132.

Nicolas-Teboul (Léa), « “Vers la vie quotidienne et la vie collective” : Christian Dotremont et la Main à plume », dans Christian Dotremont, p. 8-20.

Niedokos (Judyta), « Histoire de l’homme (tome 1 et 2) de Paul Emond : “espace de toutes les libertés” », dans Transgressions, p. 135-144.

Ninanne (Dominique), « Enjeux de la parole théâtre dans la réécriture de Cassandre de Christa Wolf par Michèle Fabien », dans Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge, p. 115-132.

Ninanne (Dominique), « Espaces de l’enfance dans l’œuvre de Corinne Hoex », dans Écritures de femmes, p. 273-304.

Odaert (Olivier), « La préhistoire de Spirou », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 71-80.

Olivier (Claire) – voir L’Œuvre de Jean-Philippe Toussaint.

Paques (Frédéric) – voir Les Métamorphoses de Spirou.

Paques (Frédéric), « Benoît Jacques. Tresser traits et sons », dans Ouvrir l’album, p. 113-124.

Paques (Frédéric), « Quand Jijé dessinait Spirou », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 81-94.

Pawlowski (Gaston, de), « J.-H. Rosny aîné – La Force mystérieuse » (1914), dans J.-H. Rosny aîné, p. 153-158.

Petit (Marc), « D’une étoile l’autre », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 49-52.

Piemme (Alice) – voir Quaghebeur (Marc).

Pieropan (Laurence), « Un infant portugais pour dire le fait colonial chez Simone Verdin », dans Écritures de femmes, p. 109-128.

Piret (Pierre) – voir Laroche (Daniel).

Poli (Gianni), « Una singolare “totalità” : Jocaste, di Michèle Fabien, dalla messa in scena alla traduzione italiana », dans Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge, p. 85-96.

Pottier (Jean-Michel), « J.-H. Rosny aîné, rédacteur du présent : le passage à La Revue indépendante », dans J.-H. Rosny aîné, p. 63-74.

Purnelle (Gérald) – voir Gaillard (André).

Purnelle (Gérald), Vivier (Robert) et al., « En remontant l’histoire. “Le Journal des poètes”, janvier 1932 », dans Le Journal des Poètes, n° 4, 2019, p. 11-19.

Purnelle (Gérald), Salinas (Pedro) et al., « En remontant l’histoire. “Le Journal des Poètes”, n° 9, mai 1931, et n° 10, juin 1931 », dans Le Journal des Poètes, n° 1, 2019, p. 9-16.

Puttemans (Pierre), « À propos de François Jacqmin », dans Cahiers François Jacqmin, n° 1, 2019, p. 54-60.

Quaghebeur (Marc) – voir Écritures de femmes.

Quaghebeur (Marc) – voir Jacques Meuris. L’expérience photographique.

Quaghebeur (Marc), « À l’unisson de l’histoire des genres, deux siècles d’écritures de femmes », dans Écritures de femmes, p. 17-49.

Quaghebeur (Marc), « Baroque et Brièveté. Un pays, une histoire », dans Conversations. La revue des Études brachylogiques, sous la dir. de Mansour M’Henni et Maria Giovanna Petrillo, n° 8, second semestre 2019, p. 25-35.

Quaghebeur (Marc), « Éléments structurants du champ culturel francophone belge de l’après-guerre », dans Des prémices à la maturité, p. 12-62.

Quaghebeur (Marc), « Jacques Meuris ou la morsure incertaine de la lumière », dans Jacques Meuris. L’expérience photographique, p. 42-49.

Quaghebeur (Marc), « L’Abbé Sétubal. Quand le miracle va de pair avec le surplomb janséniste », dans Un vase clos par son immensité même, p. 101-112.

Quaghebeur (Marc), « Multiple et d’autant plus secret – toujours préservé », dans Thomas Owen, prince du fantastique, p. 55-59.

Quaghebeur (Marc), « Transgression et Histoire », dans Transgressions, p. 11-30.

Quaghebeur (Marc) & Piemme (Alice), « À la pointe d’un théâtre belge et européen à la fin du xxe siècle », dans Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge, p. 61-84 [sur Michèle Fabien].

Ravey (Yves), « Chaque trait désigne son objet », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 139-147.

Renard (Maurice), « Du roman d’aventures et de J.-H. Rosny aîné » (1923), dans J.-H. Rosny aîné, p. 159-162.

Renouprez (Martine), « Le “convulsivisme” de Jean-Louis Lippert ou la dernière des avant-gardes pour dénoncer les fictions du monde contemporain », dans Cahiers internationaux de symbolisme, n° 152-153-154, 2019, p. 185-201.

Renouprez (Martine), « L’inclusion du tiers », dans Conversations, La Revue des Études Brachylogiques, n° 8, 2019, p. 127-134 [sur Claire Lejeune].

Renouprez (Martine), « Fernand Dumont, Dialectique du hasard au service du désir », dans Le Hasard dans les Arts et Lettres, sous la dir. de Parfait Bi Kacou Diandué et Martine Renouprez, Sarión, Muños Moya Editores, 2019, p. 133-143.

Reverseau (Anne), « Albert Guislain et Willy Kessels portraitistes de Bruxelles. Le livre photo-illustré entre exploration et démonstration dans les années 1930 », dans Portrait de la Belgique, p. 45-58.

Riffard (Claire), « Approche génétique et réévaluations critiques », dans Nouvel état des lieux des littératures francophones, p. 39-58.

Robaldo Cordeiro (Cristina) – voir Un vase clos par son immensité même.

Robaldo Cordeiro (Cristina), « Du symbolisme à la francophonie », dans Un vase clos par son immensité même, p. 11-15.

Robaldo Cordeiro (Cristina), « Vera Feyder ou la musique du désaccord. Notes sur “Piano Seul” », dans Écritures de femmes, p. 157-162.

Roland (Hubert), « Paul de Man (1919-1983). Le travail de traduction et de “médiation interculturelle” en Belgique occupée », dans Christine Lombez (éd.), Traduire, collaborer, résister. Traducteurs et traductrices sous l’Occupation, Tours, pu François-Rabelais, p. 239-267, 2019.

Rosset (Christian), « Pour en finir avec Tintin », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 66-74.

Rossion (Adeline) – voir Jacques Meuris. L’expérience photographique.

Sadoun-Edouard (Clara) – voir Brogniez (Laurence).

Saenen (Frédéric) – voir De Decker (Jacques).

Saenen (Frédéric) – voir Deleclos (Camille).

Saint-Amand (Denis) – voir Ouvrir l’album.

Saint-Amand (Denis) & Vrydaghs (David), « Ouvrir l’album. L’album pour la jeunesse : façons de lire, manières de voir », dans Ouvrir l’album, p. 7-12.

Sanguinetti (Hélène), « L’aventure a commencé là », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 148-156.

Santos (Ana Clara), « La réception de Maeterlinck au Portugal et au Brésil », dans Un vase clos par son immensité même, p. 139-160.

Schmidt (Joël), « Mes rencontres à Vichy de trois personnages de Simenon », dans Présence de Georges Simenon, p. 19-25.

Schurmans (Fabrice), « Écrire contre la mère. Mémoires et identités dans La fille démantelée de Jacqueline Harpman », dans Écritures de femmes, p. 177-200.

Scibiorska (Marcela), « Regards croisés sur la “plaque tournante de l’Europe”. Belgique, pays de plusieurs mondes (la Guilde du Livre) de Franz Hellens et Maurice Blanc », dans Portraits de la Belgique, p. 59-76.

Semper (Johannes) – voir Purnelle (Gérald).

Šercer (Tony), « Vincent Engel – (en)jeux de mots dans sa nouvelle Sans chichis », dans Des prémices à la maturité, p. 163-175.

Sergier (Matthieu) – voir Meurée (Christophe).

Sofo (Giuseppe), « “Les liens qui rattachent”. R(é)écriture et (re)traduction de Dernier rêve / Rendre à César », dans Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge, p. 15-36.

Sofo (Giuseppe), « Una Yourcenar polifonica. Intervista a Stefania Ricciardi a proposito di Dernier rêve », dans Réécritures, traductions et adaptation dans le théâtre belge, p. 37-41.

Souvay (François), « La bibliothèque de Tintin », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 75-81.

Stan (Sorin C.), « Le corps et son image. Éveil tragique d’une conscience dans La Femme de Gilles de Madeleine Bourdouxhe », dans Des prémices à la maturité, p. 115-144.

Szczur (Przemysław) – voir Transgressions.

Szczur (Przemysław), « Contre l’homophobie religieuse. Les relations entre l’homosexualité masculine et la religion chez quelques écrivains belges francophones », dans Transgressions, p. 89-99 [autour de Eekhoud, Detrez, Jarfi et Hatzfeld].

Tasset (Mélanie), « Entre Spirou et Lagaffe, à la croisée des chemins », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 129-136.

Tilleuil (Jean-Louis), « Belgitude et bande dessinée belge, une histoire à géométrie variable », dans Des prémices à la maturité, p. 202-256.

Titus-Carmel (Gérard), « Le coup de sabre », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 88-96.

Tomasovic (Dick), « Spirou, une aventure du mouvement », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 11-24.

Turgeon (David), « Spirou et ses lecteurs », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 25-34.

Vandevoorde (Hans) & Gobert (Catherine), « Amour et maladie : un roman de Hugo Claus et Christian Dotremont », dans Christian Dotremont, p. 35-44.

Vanhaesebrouck (Karel), « It’s Tuesday, this must be Dinsdagland ! Bienvenue dans l’anus des basses contrées », dans Portraits de la Belgique, p. 133-142.

Vas-Deyres (Natacha), « De l’aube des temps au crépuscule du futur. La dialectique science-fiction-préhistoire chez Rosny aîné, Francis Carsac et Pierre Pelot », dans J.-H. Rosny aîné, p. 129-142.

Verdier (Caroline), « Les entre-deux d’Élisa Brune », dans Écritures de femmes, p. 233-248.

Verdure-Mary (Anne) – voir Bibliothèques d’écrivains.

Villard (Johanna), « Œdipe sur la route du non-savoir. De “l’expérience intérieure” à une expérience mystique du sacré », dans Traces du sacré, p. 125-140.

Vivier (Robert) – voir Purnelle (Gérald).

Vrydaghs (David) – voir Ouvrir l’album.

Vrydaghs (David) – voir Les Métamorphoses de Spirou.

Vrydaghs (David) – voir Saint-Amand (Denis).

Vrydaghs (David), « L’aventure en héritage », dans Les Métamorphoses de Spirou, p. 35-54.

Wandelère (Frédéric), « Du nouveau sur la Castafiore », dans Tintin sous le regard des écrivains, p. 106-119.

Watthee-Delmotte (Myriam) – voir Traces du sacré.

Watthee-Delmotte (Myriam) – voir Archives : le futur du passé.

Watthee-Delmotte (Myriam), Dépasser la mort : l’agir de la littérature, Arles, Actes Sud, 2019, 272 p. [notamment sur Henry Bauchau, Axel Cornil, Marc Dugardin, François Emmanuel, Caroline Lamarche, Yun Sun Limet] [cr dans Textyles, n° 55].

Watthee-Delmotte (Myriam), « L’indemne et l’intouchable. Le sens du sacré chez Henry Bauchau », dans Traces du sacré, p. 155-168.

Watthee-Delmotte (Myriam), « Me tourner beaucoup plus vers la prière, il y a à cela des résistances en moi. Extraits de la correspondance inédite entre Henry Bauchau et Jean-Pierre Jossua », dans Traces du sacré, p. 23-42.

Wenger (Murielle), « Les voyages de Maigret ou le commissaire en ethnographe », dans Présences de Georges Simenon, p. 49-55.

Willemart (Philippe), L’Écriture à l’ère de l’indétermination. Études sur la critique génétique, la psychanalyse et la littérature, Oxford, Peter Lang, coll. Modern French Identities, 2019, 218 p. [notamment sur Henry Bauchau].

Willemart (Philippe), « À propos du cri d’Antigone », dans Traces du sacré, p. 185-194.

Yigit (Sarah) – voir Des prémices à la maturité.

Yigit (Sarah), « Jean-Philippe Toussaint (La Salle de bain) – une esthétique du vide postmoderne ? », dans Des prémices à la maturité, p. 146-162.

Yuan (Wei), « La littérature belge francophone en Chine contemporaine : bilan, circuits et facteurs institutionnels », dans Portraits de la Belgique, p. 155-180.

Haut de page

Notes

1 Je remercie Élise Delchambre pour son aide précieuse.

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search