Navigation – Plan du site

AccueilNuméros61ChroniquesBibliographie courante des travau...

Chroniques

Bibliographie courante des travaux publiés en 2020

Pierre Piret et Élise Deschambre
p. 149-162

Principes d’édition

  1. La bibliographie est conçue pour être utilisée conjointement avec l’index nominum. Les entrées de la bibliographie sont constituées par les titres des ouvrages collectifs, ensuite par les auteurs des travaux. Pour une recherche à partir des noms des écrivains, on se reportera à l’index, qui renvoie aux entrées concernées au moyen de leur numéro et non, en ce cas, au moyen de la page. Les noms qui font l’objet d’une entrée bibliographique ne sont pas repris dans l’index de la revue, et inversement.

  2. Les ouvrages collectifs et anonymes figurent à leur titre. Le cas échéant, les collaborations à ces volumes sont ensuite détaillées par auteur, selon une formule abrégée renvoyant au titre. Lorsque le sommaire d’un ouvrage est détaillé par la suite, son signalement principal est suivi de l’indice  : [détail]  ; le signalement s’arrête toutefois toujours à ce qui regarde les études des lettres belges. Seuls les ouvrages concernant spécifiquement les lettres belges ont été repris de cette manière  ; un article paru isolément est donc signalé par une référence au seul nom de l’auteur.

  3. À l’intérieur de la bibliographie, des renvois onomastiques sont pratiqués, pour autant que l’activité critique concernée regarde les lettres belges.

  4. Le cas échéant, le signalement a été complété par un renvoi au compte rendu déjà paru dans Textyles. Dans la mesure du possible, l’imprécision du titre ou le défaut de compte rendu ont été compensés par une indication sur le contenu, qui figure entre crochets.

  5. La bibliographie tend bien entendu à l’exhaustivité  ; néanmoins, il n’a pas été tenu compte des notices de dictionnaires, des articles publiés dans les journaux ou revues d’intérêt général, ni des articles ou des ouvrages qui paraissaient sans réelle ambition critique (de tels ouvrages sont néanmoins signalés à leur titre, sans que leur contenu soit détaillé). Il n’a pas été tenu compte des préfaces littéraires à des œuvres littéraires  ; ni des éditions ou rééditions qui ne comportent pas d’élaboration critique (on se reportera, pour de telles publications, au Carnet et les Instants).
    N’ont pas été repris non plus les ouvrages que nous n’avions pu consulter ou dont nous ne connaissions pas la référence complète. Un complément pourra donc paraître ultérieurement.

  6. Pour des raisons d’économie, les prénoms de certains écrivains connus ont été abrégés à l’initiale. On lira en outre  : Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique dans l’abréviation arllf  ; Université Libre de Bruxelles, dans ulb  ; Société Internationale d’Études Yourcenariennes, dans siey  ; Archives et Musée de la Littérature dans aml  ; University Press dans up  ; Presses universitaires dans pu.

  7. Pour certaines œuvres (celles de Georges Simenon, de Henri Michaux et de Marguerite Yourcenar), nous renvoyons, pour complément, aux bibliographies spécialisées qui existent dans des périodiques qui leur sont entièrement consacrés.

  8. Les auteurs remercient ceux qui leur ont envoyé et leur enverront encore toute information utile. Les lecteurs sont donc invités à faire part de leurs propres publications, mais aussi à signaler les parutions dont ils auraient connaissance et qui risquent de passer inaperçues, entre autres pour des raisons de lieu, de langue ou d’isolement au sein de publications non spécifiquement consacrées aux lettres belges.

Bibliographie

Supplément pour 2019

Lahouste (Corentin), «  Régénérer pulsionnellement le sensible  : Bannière de bave de Marcel Moreau  », dans De l’esthésiologie. La réappropriation du sensible et du sensoriel dans la littérature des xxe et xxie siècles, mars 2019, p. 369-383 ( = Les Lettres Romanes, vol. 72/n°  3-4).

Lahouste (Corentin), «  Répondre à la crise par la crise. Scandale et débordement dans Neung conscience fiction de Marcel Moreau  », dans MethIS – Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences humaines, vol. 6 – Crises, novembre 2019, <https://popups.uliege.be  :443/2030-1456/index.php ?id =492>.

Lambert (Charline) – Bergen (Véronique), Kaspar Hauser ou la phrase préférée du vent, postface de Charline Lambert, Bruxelles, Impressions nouvelles, coll. Espace Nord, 2019, p. 273-293.

Bibliographie 2020

André Doms, l’anachronique, Charleville-Mézières, 2020 ( = Les Amis de l’Ardenne, n°  70), p. 45-48 [détail].

Belgique (La-). Un continent francophone à découvrir, sous la dir. de Marc Quaghebeur & Abdelouahad Mabrour, Rabat, Leric-Université Chouaïb Doukkali, 2020, 310 p. [détail].

Enjeux Olympiques, Louvain-la-Neuve, pu Louvain, 2020, ( = Revue générale, n°  3), 256 p. [détail pour les lettres belges].

Eugène Savitzkaya. Pierre Peuchmaurd, novembre-décembre 2020, ( = Europe. Revue littéraire mensuelle, n°  1099-1100), p. 3-190 [détail].

Georges Eekhoud. Autres vies, autres vues, sous la dir. de Paul Aron & Clément Dessy, Hévillers, Ker, 2020 ( = Textyles n°  58-59), 330 p. [détail].

Flandre (La-), ici et maintenant, Louvain-la-Neuve, pu Louvain, 2020 ( = Revue Générale, n°  1), 248 p. [détail pour les lettres belges].

Il avait appris à écrire. Incipit des romans de Georges Simenon, sous la dir. de Jean-Louis Dumortier, Liège, pu Liège, 2020 ( = Traces, n°  24), 197 p.

Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, sous la dir. de Jean-Michel Devésa, Actes du colloque international de Bordeaux (18-21 juin 2019), Bruxelles, Les Impressions nouvelles, 2020, 440 p. [détail].

Littérature francophone belge en traduction (La-)  : méthodes, pratiques et histoire, sous la dir. de Catherine Gravet & Katrien Lievois, Genève, Université de Genève, avril 2020 ( = Parallèles vol. 32, n°  1), 207 p. [détail].

Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire. À partir des travaux de Marc Quaghebeur, sous la dir. de Jean de Dieu Itsieki Putu Basey & Christiane Kègle, 2020 ( = Études littéraires, vol. 49, n°  2-3) [détail].

Regard éclairé (Le-), Actes des rencontres organisées par le Journal des poètes et l’arllf, tome II, Châtelineau, Le Taillis Pré, coll. Essais & témoignages, 2020, 155 p. [détail pour les lettres belges].

Alavi (Farideh) & Ali Sadeghipur (Mohammad), «  Dans les dédales des récits labyrinthiques de Michel Butor et de Henry Bauchau  », dans Revue des études de la langue française, n°  12, 2020, p. 19-34.

Albright (Arcana), «  Jean-Philippe Toussaint  : la littérature à l’âge des écrans  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 237-246.

Ali Sadeghipur (Mohammad) – voir Alavi (Farideh).

Amuri Mpala-Lutebele (Maurice), Halen (Pierre), «  Italianité rhodiote et métissage africain dans Sang mêlé d’Albert Russo  », dans Des Italiens au Congo aux Italiens du Congo  : aspects d’une glocalité, sous la dir. de Daniele Comberiati, Rosaria Iounes-Vona & Pierre Halen, Paris, L’Harmattan, coll. Mémoires lieux de savoir, 2020, p. 247-262.

Arens (Sarah), «  Memory in crisis : commemoration, visual cultures, and (mis)representation in postcolonial Belgium  », dans The global crisis in memory : populism, decolonisation and how we remember in the twenty-first century, sous la dir. de Eva Spišiaková, Charles Forsdick, James Mark, 2020 (= Modern Languages Open, vol. 2020, n°  1 [En ligne]), p. 32 [sur Barly Baruti].

Arnold (Markus), «  (Imagined) spaces of migration in contemporary graphic literature : from testimony and naturalism to fabulation and satire  », dans (T)Räume der Migration, sous la dir. de Marina Ortrud M. Hertrampf & Beatrice Nickel, 2020 (= PhiN-Beiheft, n°  18), p. 191-214 [sur Jean-Philippe Stassen, Vincent Zabus et Hippolyte].

Aron (Paul) – voir Georges Eekhoud.

Aron (Paul), «  L’écrivain d’art  : pour une critique de l’émotion  », dans Georges Eekhoud, p. 47-57.

Baetens (Jan), Rebuilding Story Worlds : The Obscure Cities by Schuiten and Peeters, New Brunswick, Rutgers up, coll. Critical Graphics, 2020, 198 p.

Bainbrigge, Susan, «  Therapeutic Encounters in Francophone Belgian Writings : On Chaos and Creativity  », dans Narratives of the Therapeutic Encounter : Psychoanalysis, Talking Therapies and Creative Practice, sous la dir. de Susan Bainbrigge & Maren Scheurer, Newcastle, Cambridge Scholars Press, 2020, p. 102-127.

Bajomée (Danielle), Dewez (Nausicaa), et al., «  Regards pluriels (et pluri-elles) sur la collection “Femmes de Lettres oubliées” des Éditions Névrosée  », dans Enjeux Olympiques, 2020, p. 163-183.

Bajomée (Danièle), «  Joseph Orban, entre indigo et noirceur  », dans Le Regard éclairé, p. 91-103.

Baudelle (Yves), «  Toussaint poète  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 225-236.

Bayard (Pierre), «  L’art de la procrastination  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 43-52.

Bénit (André), Légendes, intrigues et médisances autour des «  archidupes  ». Charlotte de Saxe-Cobourg-Gotha, princesse de Belgique / Maximilien de Habsbourg, archiduc d’Autriche. Récits historique et fictionnel, postface de Marc Quaghebeur, Bruxelles, Peter Lang, 2020, 438 p. [cr dans Textyles, n°  60].

Bénit (André), Mémoire féminine de la Shoah en Belgique. Un douloureux héritage à assumer  : récits autobiofictionnels et compositions photographiques de Lydia Flem, Bruxelles, Fondation Auschwitz, 2020, 30 p. <https://auschwitz.be/images/_inedits/2020-benit-lydia_flem.pdf>.

Bénit (André), «  Charlotte, princesse de Belgique et impératrice du Mexique. Un destin tragique  », dans Empire, empires, Louvain-la-Neuve, pu Louvain, 2020 ( = Revue générale, n°  2), p. 79-88.

Bénit (André), «  Mémoire féminine de la Shoah en Belgique  : Ciel avec trou noir, le témoignage de Caroline Alexander  », dans Cuadernos de Investigación Filológica, n°  47, 2020, p. 27-54.

Bennani (Fatiha), «  La question autobiographique dans Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 271-276.

Bianchi (Valentina), «  Paul Nougé  : une interrogation radicale de la question de l’objet et du langage  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 77-91.

Bianchi (Valentina), «  Brève histoire d’un surréalisme très radical  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 87-98.

Blanckeman (Bruno), «  Gémeaux contraires  », dans Eugène Savitzkaya, p. 121-130.

Blanckeman (Bruno), «  Marguerite Yourcenar ou la traduction comme exercice de sympathie  », dans La Signature en partage. Être écrivain-traducteur aux xxe et xxie siècles, 2020 ( = Revue des Sciences Humaines, n°  338), p. 63-73.

Bloch (Béatrice), «  Du suspense à la rétrospection : comment créer par l’écriture un suspens sur un temps distendu et plat ou sur un temps déjà passé  ?  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 205-214.

Blin (Richard), «  Une poésie de la déculture  », dans Eugène Savitzkaya, p. 23-27.

Bon (François), «  “Je me fous du monde”  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 385-390.

Boudart (Laurence), «  La revue Floréal (1892-1893). Entre amitié, cosmopolitisme et recherche esthétique  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 55-64.

Boudart (Laurence), «  Nouvelles archives Maurice Maeterlinck  », dans Contemporanea, t. XLII, n°  4, 2020 <https://www.contemporanea.be/fr/article/20204-archieven-kort-maeterlinck>

Brito (Luciano), «  L’antisocial  : pourquoi j’ai enlevé l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint de ma thèse  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 263-270.

Brogniet (Éric), «  André Schmitz  : le poème comme scrupule et parabole  », dans Le Regard éclairé, p. 139-150.

Canonne (Xavier) – Colinet (Paul), Vendredi. Une correspondance surréaliste [ = Een surrealistische briefwisseling = A surrealist correspondence], préface et notes de Xavier Canonne, Bruxelles, Ludion, 2020, 1056 p. [cr dans Textyles, n°  60].

Carlier Stéphane, «  Passages de “l’invisible frontière”  : espace et déshistoire dans Octobre long dimanche de Guy Vaes  », dans Les Lieux de la précaritéla précarité inscrite dans l’espace social et dans l’espace géographique (Actes du colloque organisé à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, sous la dir. d’Augustin Lefebvre et Judit Maar), Paris, L’Harmattan, coll. Cahiers de la nouvelle Europe, n°  27, 2020, p. 129-141.

Castanet (Hervé), «  Une nudité métaphysique  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 395-400.

Cedergren (Mickaëlle), «  La visibilité littéraire de la littérature belge francophone en Suède. Au sujet de quelques asymétries dans la circulation et la médiation littéraire  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 51-67.

Chomiszczak (Tomasz), Kukuryk (Agnieszka) & Szczur (Przemysław), Wędrujące tożsamości. Trzy studia o migracjach literackich we francuskojęzycznej Belgii [Les identités itinérantes. Trois études sur les migrations littéraires dans la littérature francophone de Belgique], Wydawnictwo Unum, Cracovie, 2020, 205 p. <https://unum.ptt.net.pl/product/Wedrujace-tozsamosci-Trzy-studia-o-migracjach-literackich-we-francuskojezycznej-Belgii-s100558 ?Keyword =szczur&>

Couvreur (Manuel), «  L’opéra français à Bruxelles  », dans Histoire de l’opéra français, sous la dir. de Hervé Lacombe, Paris, Fayard, tome 2, coll. Musique, 2020, p. 822-827.

Couvreur (Manuel), «  Le Théâtre de la Monnaie  : un nouveau lieu pour les créations françaises  », dans Histoire de l’opéra français, sous la dir. de Hervé Lacombe, Paris, Fayard, tome 2, coll. Musique, 2020, p. 863-864.

Crêteur (Stéphanie), «  Maurice Maeterlinck  : du théâtre de la perte au théâtre de la délivrance  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 63-76.

Cristea (Carmen), «  Épiphanie du visage et transcendance de l’œuvre  : d’Emmanuel Levinas à Marc Quaghebeur  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 199-209.

D’Ascenzo (Federica), «  La réception du “giovane e valoroso scrittore belga” dans l’Italie et la Belle Époque  », dans Georges Eekhoud, p. 153-167.

De Wolf (Philippe), «  Marcel Piqueray  : un poème doit être fatal  », dans Le Regard éclairé, p. 107-119.

Di Manno (Yves), «  Paul Colinet, l’introuvable  », dans Eugène Savitzkaya, p. 324-333.

Dantinne (Alain), «  La poésie sauvage de Paul Neuhuys  », dans Feuilles d’automne, Charleville-Mézière, 2020, ( = Les Amis de l’Ardenne, n°  69), p. 86-89.

Dantinne (Alain), «  Pierres et fleuves  », dans André Doms, l’anachronique, p. 12-19.

Dantinne (Alain), «  Tirer au clair  », dans André Doms, l’anachronique, p. 20-25.

Delisle (Philippe), «  Un colonialisme “de gauche” dans le journal d’inspiration catholique Spirou  ? Le gorille a bonne mine de Franquin (1956)  », dans Georges Eekhoud, p. 241-255.

Demoulin (Laurent), «  La tension phrastique dans M.M.M.M.  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 299-308.

Demoulin (Laurent), «  Un Simenon moderne  ? Sur l’incipit de Les Trois Crimes de mes amis  », dans Il avait appris à écrire. Incipit des romans de Georges Simenon, p. 149-165.

Demoulin (Laurent), «  Savitzkaya féministe lubrique  ?  », dans Eugène Savitzkaya, p. 109-120.

Demoulin (Laurent), «  Savitzkaya, l’ordre et le désordre  », dans Georges Eekhoud, p. 257-270.

Desorbay (Bernadette), «  Le Congo des romanciers francophones de Belgique  : pour une histoire poïétique de la modernité congolaise  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 227-244.

Dessy (Clément) – voir Georges Eekhoud.

Dessy (Clément), «  Georges Eekhoud, éthologue du siècle de Shakespeare  », dans Georges Eekhoud, p. 169-194.

Detiège (Marcel), «  Yves Namur  », dans La Flandre, ici et maintenant, p. 189-198.

Devésa (Jean-Michel) – voir Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint.

Devésa (Jean-Michel), «  La voix “humaine, abandonnée” de Jean-Philippe Toussaint  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 13-17.

Dewez (Nausicaa) – voir Bajomée (Danielle).

Dimitroulia (Tikita) & Marcou (Loïc), «  Parcours grecs de deux écrivains populaires belges  : Georges Simenon et Stanislas-André Steeman  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 120-139.

Dirkx (Paul), «  Écrivains “francophones”, nationalisme et langue littéraire. Un exemple de l’entre-deux-guerres belge  », dans Le Nationalisme en littérature (II)  : le «  génie de la langue française  » (1870-1940), sous la dir. de Stéphanie Bertrand & Jean-Michel Wittmann, Bruxelles, PIE – Peter Lang, coll. Convergences, 2020, p. 181-192.

Douidier (Samira), «  Les littératures francophones des anciennes colonies belges d’Afrique subsaharienne  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 129-136.

Ducrey (Guy), «  “Heimweh” Belle Époque  : “La Petite Servante” de Georges Eekhoud (1895), et autres textes nostalgiques  », dans Georges Eekhoud, p. 197-211.

Dumortier (Jean-Louis) – voir Il avait appris à écrire.

Durand (Pascal), «  Un regard sur la production du livre imprimé en Belgique francophone  » (réponses à trois questions de Marc Slingeneyer), dans Vivre le français, n°  266, 2020, p. 6-9.

Faerber (Johan), «  Savitzkaya ou Le dur désir de salir les livres  », dans Eugène Savitzkaya, p. 40-49.

Ferrato-Combe (Brigitte), «  Le Projet Réticence  : faire vivre les archives de la création  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 167-176.

Fonteyn (Bertrand), «  Potentialités d’une réception bakhtinienne du théâtre de René Kalisky  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 175-190.

Gaillard (Aurélia), «  Jean-Philippe Toussaint écrivain-coloriste infinitésimal  ?  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 69-78.

Gillain (Nathalie), «  Des vertus du mensonge  : l’invention poétique selon Paul Nougé  », dans Toucher au «  vrai  »  : la poésie à l’épreuve des sciences et des savoirs, 2020, ( = Fabula-LhT, n°  24), <http://www.fabula.org/lht/24/gillain.html>.

Giraud-Claude-Lafontaine (Marie), «  Des ombres ambivalentes pour une histoire de la Seconde Guerre mondiale en mode mineur  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 135-150.

Gnocchi (Maria Chiara), «  Entre délire et simplicité  : la répétition dans le style d’André Baillon  », dans La Répétition dans les textes littéraires du Moyen Âge à nos jours, sous la dir. de Loula Abd-elrazak & Valérie Dusaillant-Fernandes, Bruxelles, Peter Lang, coll. Studies on themes and motifs in literature, 2020, p. 177-192.

Gonne (Maud), «  La Wallonie dans les “Chroniques de Bruxelles” de Georges Eekhoud. Une médiation sélective des lettres belges  », dans Georges Eekhoud, p. 105-124.

Gravet (Catherine) – voir La Littérature francophone belge en traduction.

Gravet (Catherine), «  Mort rapprochée et mythe de Perséphone. Récits de romancières  », dans Limites de la vie, sous la dir. de Catherine Gravet & Pierre Gillis, 2020 ( = Cahiers Internationaux de Symbolisme, n°  155-156-157), p. 131-160.

Gravet Catherine, «  Un chanteur, Jacques Brel. Deux chanteuses, Anne Sylvestre et Brigitte Fontaine. Un thème, la vieillesse  : deux traitements pluriels  », dans Conversation et Nouvelle Brachylogie, sous la dir. de Martine Renouprez, Victoria Ferrety, Mons, CIPA, p. 251-258.

Gravet (Catherine) & Lievois (Katrien), «  La littérature francophone belge en traduction  : méthodes, pratiques et histoire  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 3-27.

Grutman (Rainier), «  Eekhoud le caméléon. Profil et parcours linguistique d’un médiateur (pour prolonger un livre récent)  », dans Georges Eekhoud, p. 127-151.

Grutman (Rainier), «  Tintin au pays des traductions  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 176-193.

Gyimesi (Timea), «  Inventions de la ligne. Faire du lisse à la Toussaint  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 107-116.

Halen (Pierre) – voir Amuri Mpala-Lutebele (Maurice).

Halen (Pierre), «  À propos d’un roman pour la jeunesse d’Angèle Lamotte  : L’Étrange Destin de Fumu Za (1964)  », dans Culture congolaise  : nouveau Musée national à Kinshasa, Bruxelles, 2020 ( = Mémoires du Congo, du Rwanda et du Burundi, n°  56), p. 31-33.

Hao (Yunfeng) & Henry (Kévin), «  La traduction de Maeterlinck dans la Chine républicaine (1911-1949) : vue panoramique  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 83-102.

Henry (Kévin) – voir Hao (Yunfeng).

Hordé (Tristan), «  Le mouvement de la vie  : Une lecture de “À la cyprine”  », dans Eugène Savitzkaya, p. 77-81.

Houppermans (Sjef), «  Le désir se magnifie, se méfie, se moque, se murmure… Différentes manifestations du désir dans le Cycle de Marie  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 271-280.

Itsieki Putu Basey (Jean de Dieu) – voir Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire.

Itsieki Putu Basey (Jean de Dieu), «  Le miroir de la raison  : déconstruction des mythes, assomption de l’humain, nouvel imaginaire du corps et du social dans le théâtre de Michel de Ghelderode  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 93-114.

Itsieki Putu Basey (Jean de Dieu), «  La lumière qui vient du passé  : Driss Chraibi et Henry Bauchau  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 137-146.

Janssens (Christian), «  Francis de Croisset, un “auteur de boulevard” dans le théâtre et le cinéma français (1898-1937)  : du succès à l’oubli  », dans Georges Eekhoud, p. 271-290.

Jemmoudi (Mouade), «  La figure du diable dans la littérature fantastique belge et québécoise  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 65-85.

Johansson (Franz), «  Germes, débris, métamorphoses  : parcours génétiques au sein de M.M.M.M.  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 285-298.

Kaas (Mariane), «  Traduire Jean-Philippe Toussaint  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 401-405.

Kalai (Sandor), «  Les traductions hongroises de Maigret  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 140-153.

Kègle (Christiane) – voir Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire.

Kègle (Christiane), «  Du réalisme magique à la figuration d’un impensable  : Le Pays noyé de Paul Willems  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 169-180.

Kègle (Christiane), «  Trois décennies d’amitié  », entretien avec Marc Quaghebeur, dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 259-304.

Kègle (Christiane), «  Dire l’infigurable des abjections du xxe siècle  : la transposition picturale dans Les Grands Masques de Marc Quaghebeur  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 217-232.

Kieffer (Morgane), «  La scène comme lieu de l’énergie romanesque dans la tétralogie M.M.M.M.  : autour de Zahir  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 315-324.

Klinkenberg (Jean-Marie), «  Pourquoi enseigner et apprendre les langues et les cultures étrangères en général, la langue française et les cultures francophones en particulier  ?  », dans Le FLE en questions. Enseigner le français langue étrangère et seconde, sous la dir. de Jean-Marc Defays, Bruxelles, Mardaga, 2000, p. 23-57.

Kukuryk (Agnieszka) – voir Chomiszczak (Tomasz).

Lahouste (Corentin), «  Grouillements anarcho-poétiques  : radicalité politique et expérimentations littéraires chez Antoine Boute  », dans Radicalités  : contestations et expérimentations littéraires, 2020 ( = Fixxion, n°  20), p. 39-49 <http://www.revue-critique-de-fixxion-francaise-contemporaine.org/rcffc/article/view/fx20.04/1440>.

Laimé (Arnaud), «  Membra disjecta ou le corps du texte  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 195-204.

Laroche (Daniel), «  Impulsions nietzschéennes dans la poésie de Norge  », dans Le Regard éclairé, p. 63-87.

Lavenne (François Xavier), «  Lorsque les internationalistes se divisent. La scission linguistique du Pen Club. Première partie  », dans La Flandre, ici et maintenant, p. 174-187.

Le Beller (Elodie), «  Le Portrait de Georges Rodenbach par Lucien Lévy-Dhurmer. Du visage de l’écrivain à la vision de l’auteur  », dans Portraits d’auteurs  : l’écrivain mis en image, 2020 ( = Savoirs en prisme, n°  12), p. 167-179.

Lefort (Régis), «  Un petit peuple de sensations affinées  », dans Eugène Savitzkaya, p. 66-76.

Lievois (Katrien) – voir La Littérature francophone belge en traduction.

Lievois (Katrien) – voir Gravet (Catherine).

Loehr (Joël), «  Engins et génie du roman dans le Cycle de Marie  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 325-334.

Loska (Agnieszka), Le Néofantastique féminin d’Anne Duguël, Silésie, Université de Silésie, 2020, 226 p.

Mabrour (Abdelouahad) – voir La Belgique. Un continent francophone à découvrir.

Mabrour (Abdelouahad), «  Georges Simenon  : quel renouveau pour le roman policier  ?  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 121-128.

Marcou (Loïc) – voir Dimitroulia (Tikita).

Martonyi (Éva), «  “Étonnants voyageurs” – trois exemples de récits de voyage en tant que déplacement dans l’espace et en tant que quête spirituelle  », dans Verbum Analecta Neolatina, n°  21 (1-2), 2020, p. 121-132.

Marx (William), «  La Préface  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 7-12.

Mathieu (Paul), «  Continent Doms  », dans André Doms, l’anachronique, p. 29-33.

Mathy (Philippe), «  Franz Moreau, cueillir la rose solaire  », dans Le Regard éclairé, p. 49-62.

Mayaux (Catherine), «  Quand Henry Bauchau était un écrivain catholique…  », dans La Plume et le Goupillon. L’écrivain catholique en question aux xxe et xxie siècle, sous la dir. de Carole Auroy, Olivier Gallet, Denis Labouret & Aude Préta de Beaufort, Paris, Classiques Garnier, coll. Twentieth and twenty-first century literature, 2020, p. 303-317.

Mennor (Naïma), «  La figuration de la mort dans le dispositif photo-littéraire de Bruges-la-morte de Georges Rodenbach  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 47-54.

Messias (Caio Leal), «  Arte e psicanálise no tratamento da psicose  : proximidades e diferenças entre a proposta de Nise da Silveira e Henry Bauchau  » [ = Art et psychanalyse dans le traitement de la psychose  : similitudes et différences entre les propositions de Nise da Silveira et Henry Bauchau], dans Práticas médicas e terapêuticas, 2020 ( = Tematicas, vol. 28, n°  55), p. 195-226.

Meurée (Christophe), Nikou (Christos), Anthologie de jeunes poètes belges d’expression française, préface de Christophe Meurée et Christos Nikou, Athènes, Vakxikon, 2020, 212 p.

Meurée (Christophe) & Petrillo (Maria Giovanna), «  “Dire je sans le penser”  : qui es-tu, Monsieur Jean-Philippe Toussaint  ?  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 59-68.

Meurée (Christophe), «  Portraits à l’acide enrobés de miel. Le procès de la reconnaissance chez Jean-Philippe Toussaint  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 277-307.

Mével (Yann), «  Les météores dans l’imaginaire de Jean-Philippe Toussaint  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 347-356.

Michaux (Ginette) – Sempoux (André), Dévoration. Torquato, postface de Ginette Michaux, Bruxelles, éditions du Sablon, 2020, p. 147-204.

Mores (Louis), «  Contempler la nature et mysticiser la figure de l’arbre  : une pratique au cœur de l’ultime poésie de Pierre Nothomb  », dans Enjeux Olympiques, p. 127-138.

Mossu (Julien), «  Réfléchir le réel  : les représentations littéraire et télévisuelle dans La Télévision  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 97-106.

Motte (Warren), «  Au loin  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 125-130.

Moutal (Hind), «  Amours lilariennes  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 147-156.

Mouzon (Khadidja), «  Littérature “beur” et quête identitaire dans deux romans belges  : Zeida de Nulle part et Ti t’appelles Aïcha, pas Jouzifine  !… », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 251-256.

Nannoni (Catia), «  La réception de l’œuvre de Nicole Malinconi en Italie à travers ses traductions  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 194-207.

Nejjar (Najlae), «  Malinconi, l’auteure qui raconte “le parler impossible”  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 233-240.

Nikou (Christos) – voir Meurée (Christophe).

Ninanne (Dominique), «  Mystères du réel dans l’œuvre de Marie Gevers. Motif de l’enchantement arborescent et processus d’écriture poétique  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 151-168.

Ninanne (Dominique), «  Des mères et des filles dans trois romans de Corinne Hoex  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 257-270.

Nuyts (Tijl), «  Remembering Hadewijch  : The Mediated Memory of a Middle Dutch Mystic in the Works of the Flemish Francophone Author Suzanne Lilar  », dans Journal of Dutch Literature, vol. 11, n°  20, 2020, p. 1-28.

Olivier (Claire), «  Nouvelle / rêverie du promeneur [Cap Corse]  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 131-140.

Oster-Stierle (Patricia), «  Toussaint. Tisseur. Haute couture dans M.M.M.M.  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 339-346.

Öztürk Kasar (Sündüz), «  De la désignification en traduction littéraire  : Les Gens d’en face de Georges Simenon dans le contexte turc du point de vue de la sémiotique de la traduction  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 154-175.

Pagnier (Dominique), «  Souvenir d’un combinat des âmes  », dans André Doms, l’anachronique, p. 36-42.

Para (Jean-Baptiste), «  Eugène Savitzkaya  : une écriture en liberté  », dans Eugène Savitzkaya, p. 3-9.

Peeters (Benoît), «  La parole est à l’écrivain. Jean-Philippe Toussaint dialogue avec Benoît Peeters, puis avec la salle  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 363-382.

Peeters (Kris), «  Du national au transnational  : Escal-Vigor (1899) et sa traduction en néerlandais (2014)  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 103-119.

Peeters (Kris), «  Eekhoud et la peinture, dans et autour d’Escal-Vigor  : l’esthétique picturale comme révélation et comme légitimation de l’érotisme homosexuel  », dans Georges Eekhoud, p. 59-74.

Petrillo (Maria Giovanna) – voir Meurée (Christophe).

Piantoni (Antoine), «  L’adolescence poétique de Georges Eekhoud  », dans Georges Eekhoud, p. 23-44.

Pijcke (Gregory), «  Regard Au cœur des ténèbres  : une étude intermédiatique du point de vue (transposition, négociation, dissonance) dans les adaptations graphiques de l’œuvre de J. Conrad  », dans Bande dessinée et intermédialité, sous la dir. de Jan Baetens, Hugo Frey et Fabrice Leroy, 2020 ( = Études Francophones, n°  32), p. 184-212 [sur Jean-Philippe Stassen].

Portes (Lidwine), «  Voir à distance ou regarder la ville les yeux fermés. Expériences de Berlin et création littéraire dans La Télévision de Jean-Philippe Toussaint  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 141-152.

Poulot-Cazajous (Jimmy), «  Dans le combat entre toi et la phrase, sois décourageant  : étude de la ponctuation dans l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint  » dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 33-42.

Purnelle (Gérald), «  En remontant l’histoire  : Le Journal des Poètes, février 1932  », dans Le Journal des Poètes, n°  1, 2020, p. 11-19.

Purnelle (Gérald), «  En remontant l’histoire  : Le Journal des Poètes, février 1932  », dans Le Journal des Poètes, n°  2, 2020, p. 13-20.

Purnelle (Gérald), «  En remontant l’histoire  : Le Journal des Poètes n°  15, 5 mars 1932  », dans Le Journal des Poètes, n°  3, 2020, p. 11-19.

Purnelle (Gérald), «  Libres propos. De l’émotion poétique  », dans Le Journal des Poètes, n°  2, 2020, p. 127-132.

Quaghebeur (Marc) – voir Bénit (André).

Quaghebeur (Marc) – voir La Belgique. Un continent francophone à découvrir.

Quaghebeur (Marc), «  Langue et Histoire en Belgique. Un pas de deux typiquement francophone  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 7-23.

Quaghebeur (Marc) – Kangomba Lulamba (Jean-Claude), Misère au point, préface de Marc Quaghebeur, Paris, L’Harmattan, coll. Encres noires, 2020, p. 9-14.

Quaghebeur (Marc) – Louvet (Jean), Théâtre 5, préface de Marc Quaghebeur, Bruxelles, AML éditions, coll. Archives du futur, 2020, p. 5-11.

Quaghebeur (Marc), «  Langue, histoire et littérature en Belgique francophone, des origines à la belgitude  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 17-44.

Radermecker (Vincent), «  Jean Louvet face à Georges Simenon  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 191-208.

Rassov (Victor), «  De quelques mutations  », dans Eugène Savitzkaya, p. 103-108.

Ravindranathan (Thangam), «  Chrono-photo-mélancolie du cheval  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 405-414.

Renouprez (Martine), «  Construire une identité belge en dehors de l’Hexagone  », dans Philologia Hispalensis, n°  34, vol. 2, 2020, p. 53-65.

Renouprez (Martine), «  Transidentité et transfiction à l’heure de la postmodernité  », dans Planetary Spaces. The humanities at the crossroads of the local and the Post-global, Caietele Echinox, n°  38, 2020, p. 205-214.

Riad (Zahra), «  Regard et cécité dans Intérieur et Les Aveugles de Maurice Maeterlinck  », dans
La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 39-46.

Rifflart (Valériane), «  La poétique du jeu dans Le Passage des Anges d’Odilon-Jean Périer  », dans Georges Eekhoud, p. 229-239.

Robalo Cordeiro (Cristina), «  Le voyage des mots dans un verre d’Alvarinho. Lecture de Un voyage en automne de Jean-Claude Pirotte  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 209-216.

Romagné (Thierry), «  La sainte famille savitzkayenne  : sur quelques aspects inattendus d’“À la cyprine”  », dans Eugène Savitzkaya, p. 82-89.

Rouche (Louis), «  Souvenirs du Katanga durant la Seconde Guerre mondiale et de Gustave Van Herreweghe, alias Henri Drum  », dans 30 juin 1960  : naissance de la République démocratique du Congo, Bruxelles, 2020 ( = Mémoires du Congo, du Rwanda et du Burundi, n°  54), p. 30-33.

Rosenfeld (Michael), «  Subversion politique et sexuelle dans “Appol et Brouscard” et “Une mauvaise rencontre”  », dans Georges Eekhoud, p. 213-227.

Sadoun-Edouard (Clara), «  Les “Chroniques de Bruxelles” de Georges Eekhoud au Mercure de France (1897-1914). La construction d’“un espace-temps littéraire”  », dans Georges Eekhoud, p. 77-102.

Scepi (Henri), «  Le goût du réel. À propos de Fraudeur  », dans Eugène Savitzkaya, p. 90-99.

Schneider (Ulrike), «  “Quand je suis le narrateur de mes livres”. Les enjeux de l’intrusion de l’auteur-narrateur dans Made in China  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 181-194.

Schurmans (Fabrice), «  L’intuition de l’androïde. De la crise de l’acteur au théâtre pour marionnettes chez Maeterlinck  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 25-38.

Šotolová (Jovanka), «  Les mécanismes de séduction de Jean-Philippe Toussaint, écrivain  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 21-32.

Šotolová (Jovanka), «  La littérature belge francophone à travers les traductions tchèques  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 28-50.

Stan (Sorin C.), «  Du discours sur l’Histoire à la remise en Histoire  : la figure du Gueux et La Légende d’Ulenspiegel de Charles De Coster  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 45-61.

Stan (Sorin C.), «  Entre mise au monde et mise à mort. Hypostases de l’auteur et origines sociales du drame dans le théâtre de Ghelderode  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 99-120.

Steurer (Hannah), «  De la ligne d’écriture à l’écriture en ligne. De l’écriture en ligne à la ligne d’écriture  ? Jean-Philippe Toussaint et son site internet  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 247-256.

Surmonte (Emilia), «  Dualité épistémologique de la figure de l’“homme noir” dans l’œuvre d’Henry Bauchau  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 115-133.

Surmonte (Emilia), «  Gestations d’écriture dans Les Années difficiles d’Henry Bauchau  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 157-174.

Szczur (Przemysław) – voir Chomiszczak (Tomasz).

Tanimoto (Michiaki), «  La piscine imaginaire de Jean-Philippe Toussaint  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 415-424.

Teklik (Joanna), «  Une intrication singulière de l’imaginaire et de l’Histoire. La Peur du paradis de Vincent Engel  : un regard comparatiste  », dans La Belgique. Un continent francophone à découvrir, p. 241-249.

Tilleuil (Jean-Louis), «  La bande dessinée, une affaire de genre(s)  ? Éléments de réponse fournis par le magazine Spirou et les éditions Dupuis  », dans Littérature de jeunesse au présent. Genres littéraires en question(s) II, sous la dir. de Christiane Connan-Pintado & Gilles Béhotéguy, Bordeaux, pu Bordeaux, 2020, p. 117-138.

Toudoire-Surlapierre (Frédérique), «  L’échappée belle ou l’accélération comme processus d’écriture chez Jean-Philippe Toussaint  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 85-96.

Tschilschke (Christian von), «  Il était une fois la télévision  : La Télévision (1997) de Jean-Philippe Toussaint au miroir de La Lenteur (1995) de Milan Kundera  », dans Lire, voir, penser l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint, p. 157-165.

Vaucher (Pierre), «  La littérature belge sur le Rwanda  : récits et relations à l’Histoire  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 211-226.

Verstraete-Hanse (Lisbeth), «  Belge en temps de guerre, française en temps de paix  : la littérature belge francophone en traduction danoise 1942-1973  », dans La Littérature francophone belge en traduction, p. 68-82.

Vinclair (Pierre), «  À qui fou parles-tu  ?  », dans Eugène Savitzkaya, p. 131-141.

Virone (Carmelo), «  Ut pictura poesis. L’art de faire  », dans Eugène Savitzkaya, p. 142-158.

Vray (Jean-Bernard), «  “En nous, il vit encore”  », dans Eugène Savitzkaya, p. 178-191.

Wetzel (Marc), «  Bref abécédaire savitzkayen  », dans Eugène Savitzkaya, p. 159-165.

Yigit (Sarah), «  Fragmentation identitaire et énonciative dans Octobre long dimanche de Guy Vaes  », dans Littérature francophone de Belgique. Langue, Identité, Histoire, p. 181-198.

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search