Navigation – Plan du site
ACTUALITÉ DE LA RECHERCHE
Lectures critiques

Andrés Guzman-Sala, Innovations dans le secteur touristique au Mexique. Le Tabasco : analyse opérationnelle et perspectives

L’Harmattan, 2016
Samuel Jouault
Référence(s) :

Andrés Guzman-Sala, Innovations dans le secteur touristique au Mexique. Le Tabasco : analyse opérationnelle et perspectives, L’Harmattan, 2016

Texte intégral

1Si l’auteur affirme que le Tabasco est un surprenant État au cœur d’un extraordinaire pays, alors le titre ne peut être que plus surprenant. En effet, le Tabasco, État du sud-est mexicain, connu pour être le berceau de la civilisation olmèque mais aussi reconnu pour son réseau hydrologique – l´un des plus complexes du pays et dont les fleuves les plus connus sont les rios Grijalva et Uscumacinta – fait partie du monde Maya. Riche d’un potentiel naturel et culturel hors du commun, le Tabasco est donc plus connu pour les inondations de ses rivières (85 % de son territoire sous les eaux en 2007) que pour ses ressources touristiques, qui attirent moins de touristes que le Chiapas, le Yucatán ou encore le Quintana Roo (en 2004, 1 million de touristes contre 2,3 millions dans le Chiapas, 2,6 millions dans le Yucatán, et 6,6 millions dans le Quintana Roo). Dans cet ouvrage, l'auteur propose une série de stratégies visant à augmenter la demande touristique et pointe les mesures nécessaires pour développer l'attractivité du Tabasco.

2Cet ouvrage, paru aux éditions L’Harmattan, est tiré d’une thèse de doctorat en économie soutenue à l’Université de Perpignan en 2007. Il est donc fort dommage que ce texte paru en 2016 se base sur des données de 2004 et 2005 et des prévisions pour l’année 2007. Ce travail est organisé en quatre chapitres. Le premier est une contextualisation à l’échelle du Mexique. Le deuxième chapitre est un diagnostic du secteur touristique de l’État du Tabasco et manque cruellement de représentations cartographiques, qui sont situées en annexes, compliquant la lecture. Le troisième chapitre est consacré à l’analyse de l’offre et de la demande touristique. Enfin, le quatrième chapitre présente des mesures pour augmenter la demande touristique dans l’État du Tabasco. La lecture de ce chapitre, intitulé « Mesures pour augmenter la demande touristique de l’État du Tabasco » et les propositions énoncées tout au long de ce chapitre confirment que la rédaction du document répond à une demande et à des intérêts particuliers, certainement ceux du gouvernement de l’État du Tabasco.

3Je regrette, comme d’autres lecteurs certainement, l’absence d’une lecture géo-historique de ce territoire, du lien entre les activités pétrolières et touristiques mais aussi de la position géographique du Tabasco, sorte de trait d’union de la péninsule du Yucatán avec le centre du pays. Une approche qui permettrait certainement au lecteur de comprendre que les mobilités géographiques des habitants du Tabasco sont celles qui nourrissent le tourisme et que la ville de Villahermosa est une ville-étape entre Campeche, Mérida ou Cancún et le centre du Mexique.

4Mais ce travail a le mérite de rappeler que l’État du Tabasco se situe dans la région du monde Maya. Rappelons ici que le lancement du programme du monde Maya en 1988 avait pour objectif le renforcement et la promotion d’un tourisme durable grâce à la construction d’infrastructures de communication vers l’intérieur des terres, la restauration et la commercialisation de sites archéologiques ainsi que la promotion de la construction d’infrastructures touristiques dans des communautés rurales, comme des hôtels, des cabanes, des restaurants, des échoppes artisanales, etc. En cela, cet ouvrage devrait relativiser les bénéfices du programme monde Maya dans l’État du Tabasco.

5D’ailleurs, les statistiques du ministère du tourisme mexicain en 2015 remettent en cause le bien-fondé de cet ouvrage puisque face aux 1,1 million de touristes qui ont fréquenté les lieux touristiques du Tabasco, 1,9 million ont visité le Yucatán, 4,1 millions le Chiapas et 13,2 millions le Quintana Roo. L’évolution observée ces dernières années remet donc en cause les hypothèses de la thèse de l’auteur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Samuel Jouault, « Andrés Guzman-Sala, Innovations dans le secteur touristique au Mexique. Le Tabasco : analyse opérationnelle et perspectives », Mondes du Tourisme [En ligne], 14 | 2018, mis en ligne le 30 juin 2018, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/tourisme/1853

Haut de page

Auteur

Samuel Jouault

Université autonome du Yucatán

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Mondes du tourisme est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Portail Espaces
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals