Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Tous les numéros

  • 36/2019
    Faire époque
    Couverture Tracés

    Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, Trente Glorieuses… Les époques structurent notre imaginaire temporel et notre appréhension du présent. Catégorie centrale des sciences humaines et sociales, l’époque régit aussi l’expérience ordinaire des acteurs et peut servir de fondement à l’action politique. Elle reste pourtant remarquablement peu interrogée. Au fond, qu’est-ce qu’une époque ? Comment en arrêter les contours ? De quoi est-on contemporain ? Et que produisent les tentat(...)

  • #18/2018
    Faire revue
    Les sciences humaines et sociales au travail (i)
    Couverture Tracés

    En considérant les chaînes du travail éditorial, les temporalités et les conditions sociales de production comme la place des différent-e-s actrices et acteurs dans l’élaboration des revues scientifiques, ce numéro hors-série de Tracés veut réfléchir aux effets du format revue sur la production et la réception du savoir en sciences humaines et sociales. Il invite des études réflexives par des membres de différentes revues, jeunes ou plus installées, ainsi que des analyses (...)

  • 35/2018
    Infrastructures, techniques et politiques
    Couverture

    Ce numéro de la revue Tracés cherche autant à présenter et à circonscrire les usages contemporains du terme « infrastructure », qu’à souligner, à partir d’une série de cas situés, les liens qui associent les agencements infrastructurels techniques à un certain nombre d’enjeux politiques et sociaux. À travers la question des infrastructures, il s’agit donc de penser comment des dispositifs technopolitiques induisent et produisent des structures sociales. En tant que structu(...)

  • 34/2018
    La singularité

     Ce numéro construit la notion de singularité, entre les sciences sociales, la philosophie et les arts, en prenant un double point d’appui. Le premier est celui des opérations analytiques consistant à produire un savoir généralisant et ouvert à la comparaison à partir d’objets réputés singuliers, uniques, irréductibles, contingents. Tout en s’inscrivant dans la continuité des débats fondateurs en sciences sociales sur l’articulation de la représentativité et du « cas limit(...)

  • #17/2017
    Traduire et introduire les sciences sociales d’Asie orientale
    Couverture

    Le numéro offre la traduction et l’analyse comparée de trois textes singuliers issus des sciences sociales d’Asie orientale. Écrite en japonais par l’architecte et l’ethnologue urbain Kon Wajirô en 1927, la première traduction revient sur l’expérience graphique et savante conduite par Kon dans les rues de la ville en cours de reconstruction après le séisme de 1923 pour étudier les pratiques quotidiennes de ses contemporains. Le dossier est l’occasion de replacer cette œuvr(...)

  • 33/2017
    Revenir à la terre ?
    Tracés no 33

    Right in this moment when global change takes on a clearer and more threatening appearance, there seems to be an echo between the becoming of the Earth and the coming-back of earth – or land. Pay attention to capitals! This is not about the Earth with a capital E, the singular planet, the large blue marble, but about a lower case version of earth, the humble, stained material that is the stuff of labour. It is about the land that one shares or conquers, the soil that one m(...)

  • 32/2017
    Déplacer les frontières du travail
    Tracés n° 32

    Les reconfigurations récentes du capitalisme industriel dans les sociétés occidentales ont jeté le trouble sur la définition même du travail et sa fonction dans la société. À partir des années 1970, ces métamorphoses ont suscité, dans le champ des sciences humaines et sociales, un mouvement d’extension consistant à qualifier de travail un nombre croissant d’activités considérées jusqu’alors comme relevant de la générosité, du partage, de la solidarité, du don, du plaisir, (...)

  • 31/2016
    Méfiance
    Tracés n° 31

    Alors que la confiance est de longue date un objet d’investigation légitime des sciences humaines et sociales, et que son invocation comme remède aux maux de la vie politique, économique ou psychique, est omniprésente dans la sphère publique, son antonyme, la méfiance, est relativement rarement analysé pour lui-même. Bien souvent, la méfiance est simplement considérée comme une absence ou un défaut de confiance, comme un manque à combler et elle n’est que très rarement app(...)

  • #16/2016
    Hors-série 2016. Traduire et introduire
    Autour de l’anthropologie linguistique de Charles Goodwin / L’histoire économique est-elle morte ? / L’Italie des biens communs
    Tracés hors-série 2016

    Ce hors-série de Tracés repose sur l’idée que si beaucoup de travaux étrangers sont (plus ou moins) accessibles aux chercheurs français, ils ne sont pas tous également lus et discutés. Ce numéro est ainsi construit autour de la traduction et la discussion de textes de chercheurs étrangers, sélectionnés par la revue pour leur caractère emblématique de ces réceptions manquées, et répartis dans trois dossiers thématiques distincts.(...)

  • 30/2016
    L’expérience minoritaire
    Tracés n° 30

    L’approche de la question minoritaire en termes d’expérience vise à se garder de toute présupposition de passivité des minoritaires. Ce numéro propose d’étudier non seulement la position sociale des minoritaires, mais aussi leur propre positionnement et vécu par rapport au cadre qui les stigmatise et par rapport à leur propre identité. En partant de la façon dont ces assignations sont vécues, et dont elles peuvent être rejetées, intériorisées, retournées, une approche en t(...)

  • 29/2015
    Convoquer les êtres collectifs
    Tracés n° 29

    Dans quelles situations les individus se retrouvent-ils confrontés à des êtres, des institutions ou des systèmes qui les dépassent ? Comment y font-ils référence ? Quelles solutions théoriques les sciences sociales mobilisent-elles pour en parler ? Ce numéro regroupe des contributions empiriques et théoriques qui étudient les modes d’existence et d’apparition des êtres collectifs quand ils sont envisagés comme des vecteurs d’action. Une tension centrale traverse toutes les(...)

  • #15/2015
    Hors-série 2015. Traduire et introduire
    Mahmood / Schmitz / Donaldson / Kymlicka
    Tracés, hors-série 2015
  • 28/2015
    Matières à jouer
    Tracés n° 28

    Du paquet de cartes à la console de jeux vidéo, en passant par la poupée, l’activité ludique s’appuie très souvent sur des supports matériels. Pourtant, le jeu a été généralement étudié au regard des règles, de l’imaginaire ou de la narration ludiques. Aujourd’hui les dimensions sensibles du jeu bénéficient d’un nouvel intérêt, auquel ce numéro de Tracés entend contribuer.(...)

  • 27/2014
    Penser avec le droit
    Tracés n° 27

    Volontiers entretenu par les juristes, le postulat de l’autonomie du droit et de son « isolement » absolu vis-à-vis du monde social, a longtemps dissuadé les sciences humaines d’appréhender la pensée juridique pour elle-même. Inversement, les facultés de droit – en France tout particulièrement – se montraient d’ordinaire réticentes à intégrer les apports de la sociologie, de l’anthropologie ou de l’historiographie dans leurs cursus. Depuis une vingtaine d’années environ, o(...)

  • #14/2014
    Hors-série 2014. Traduire et introduire
    Calveiro / Smail / Strathern
    Hors-série 2014

    Ce hors-série de Tracés repose sur l’idée que l’espace universitaire est mondialisé mais loin d’être homogène pour autant : si beaucoup de travaux étrangers sont (plus ou moins) accessibles aux chercheurs français, ils ne sont pas tous également lus et discutés. Il y a donc un intérêt à débattre spécifiquement de l’œuvre d’auteurs étrangers, qui occupent une place centrale dans leur sphère d’influence mais n’ont pas suscité l’attention qu’ils ou elles méritent en France. N(...)

  • 26/2014
    Pirater
    Tracés n° 26
  • 25/2013
    Éducation : émancipation ?
    Tracés n° 25
  • #13/2013
    Hors-série 2013. Philosophie et sciences sociales
    Tracés Hors-série 2013
  • 24/2013
    Réalité(s) du possible en sciences humaines et sociales
    Tracés n° 24
  • 23/2012
    Diasporas
    Couverture n° 23
  • #12/2012
    Hors-série 2012. À quoi servent les sciences humaines (IV), fin de partie
    Couverture hors-série 2012
  • 22/2012
    Écologiques. Enquêtes sur les milieux humains
  • #11/2011
    Hors-série 2011. À quoi servent les sciences humaines (III)
    Couverture hors-série 2011
  • 21/2011
    Contagions
    Couverture n°21
  • 20/2011
    Politiques de l’exception
    Couverture no 20
  • 19/2010
    Décrire la violence
    Couverture n° 19
  • #10/2010
    Hors-série 2010. À quoi servent les sciences humaines (II)
    Couverture Hors série 10
  • 18/2010
    Improviser. De l’art à l’action
    Couverture n° 18
  • #09/2009
    Hors-série 2009. À quoi servent les sciences humaines (I)
    Couverture Hors-série 09
  • 17/2009
    Que faire des institutions ?
    Couverture n° 17
  • 16/2009
    Techno-
    Couverture n° 16
  • #08/2008
    Hors-série 2008. Présent et futurs de la critique
    Couverture Hors-série 08
  • 15/2008
    Pragmatismes
    Couverture n° 15
  • 14/2008
    Consentir : domination, consentement et déni
    Couverture n° 14
  • 13/2007
    Où en est la critique ?
    Couverture n° 13
  • 12/2007
    Faut-il avoir peur du relativisme ?
    Couverture n° 12
  • 11/2006
    L’engagement
    Couverture n° 11
  • 10/2006
    Genres et Catégories
    Couverture n° 10
  • 9/2005
    Expérimenter
    Couverture n° 9
  • 8/2005
    L’illusion
    Couverture n° 8
  • 7/2004
    Pratiques et tactiques
    Couverture n° 7
  • 6/2004
    La folie
    Couverture n° 6
  • 5/2004
    La rue
    Couverture n° 5
  • 4/2003
    L’interprétation
    Couverture n° 4
  • 3/2003
    L’île
    Couverture n° 3
  • 2/2003
    Le corps
  • 1/2002
    Systèmes concentrationnaires