Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros1Article final

  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Article final

Sonia Goldblum et Mathieu Trachman

Texte intégral

I

1Il paraît important, à la fin de ce premier numéro, de nous livrer à une tentative de bilan, aussi bien par rapport au thème abordé que par rapport à la revue elle-même. Néanmoins, il paraît difficile de faire une synthèse des articles et de déterminer précisément le champ d’extension de la notion de « système concentrationnaire ». Des lignes de forces se dessinent, certes, qui mettent en jeu et en parallèle un vécu irréductible d’une part et une tentative de définition et de saisie globale du système d’autre part -deux déterminations qui s’opposent parfois. De même la prise en considération de la dimension spatiale de la concentration semble commune à tous les articles. Mais il serait probablement vain et fastidieux de les mettre en perspective. Pourquoi ?

II

2Nous pensions -et nous continuons de le penser- que l’intérêt de cette revue résidait dans la lecture croisée des articles et dans la confrontation d’approches apparemment irréductibles. Si une synthèse ne semble pas pertinente en dernier lieu, c’est en fait que la majeure partie des articles valent plus par la singularité des points de vue adoptés que par les lignes générales qu’on pourrait en dégager. Il paraît également difficile de tenir un discours à prétention générale, synthétique et conclusif sur une notion qui reste au final relativement polyvalente, et qui en tout cas n’est pas unifiée. Un nombre plus grand d’articles aurait peut-être permis d’y voir plus clair.

III

3L’absence de synthèse et le nombre des articles indiquent que ce premier numéro n’est qu’une ébauche de ce que la revue voudrait être. Le parti pris interdisciplinaire qui à été le nôtre reste pourtant une posture féconde. Si l’extension précise de la notion est loin d’être déterminée, il apparaît que les systèmes concentrationnaires ne sont pas les domaines d’étude exclusifs de l’histoire et de la philosophie, mais peuvent être soumis à une compréhension beaucoup plus vaste (littéraire en particulier). A cet égard, les articles peuvent être compris comme des pistes de recherche dont on ne sait pas exactement encore où elles vont.

4Ceci n’a donc rien d’un article final : il ne conclut ni sur le thème, ni sur ce que doit être la revue, les deux devant rester ouverts. Il s’agissait aussi de souligner l’indétermination et l’inaboutissement pour permettre à d’autres de se joindre à nous dans un cadre souple.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sonia Goldblum et Mathieu Trachman, « Article final », Tracés. Revue de Sciences humaines [En ligne], 1 | 2002, mis en ligne le 12 mai 2009, consulté le 04 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/traces/4171 ; DOI : https://doi.org/10.4000/traces.4171

Haut de page

Auteurs

Sonia Goldblum

Articles du même auteur

Mathieu Trachman

Articles du même auteur

  • Article final
    [Droits indisponibles]
    Paru dans Tracés. Revue de Sciences humaines, 1 | 2002
Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search