Navigation – Plan du site

Présentation

Histoire et objectifs de la revue

Histoire de la revue

Transalpina est une revue française d’études italiennes qui prend en compte l’ensemble du domaine disciplinaire des langues vivantes étrangères (langue, littérature, civilisation italienne). Publiée depuis 1996 par les Presses universitaires de Caen (PUC), la revue s’est trouvée rattachée aux équipes italianistes qui se sont succédées au fil des restructurations à l’université de Caen ; depuis 2008, elle est adossée à l’Équipe de recherche sur les littératures, les imaginaires et les sociétés (ERLIS). La direction est assurée depuis sa fondation par Mariella Colin, professeur de langue et littérature italiennes ; elle a été élargie en 2017 à une co-direction avec Laura Fournier-Finocchiaro (maîtresse de conférences HDR à l’université de Paris 8). Ce partenariat a impulsé une nouvelle dynamique à la publication, qui se veut un espace scientifique ouvert à la rencontre et la confrontation entre l’Italie et la France, et plus largement entre l’Italie et l’Europe.

Objectifs de la revue

La revue est bilingue (français et italien). Elle s’intéresse notamment aux échanges linguistiques, littéraires et culturels entre écrivains et entre intellectuels, en privilégiant la période contemporaine (du XIXe au XXIe siècle), avec une attention particulière pour le Risorgimento. S’appuyant sur plus de vingt ans d’expérience d’édition, Transalpina a ouvert de nouvelles pistes dans plusieurs domaines. Au fil des numéros, ont été explorés successivement les problématiques de la traduction littéraire et l’histoire de la réception de la littérature italienne en France et de la littérature française en Italie, les analyses littéraires thématiques (la représentation de la famille, de la mort et des défunts, la littérature de jeunesse) et les études d’auteurs (Bontempelli, Carducci, De Amicis, Verga, Pascoli) ; au croisement entre histoire et culture, ont été abordés avec un esprit novateur les rapports entre les écrivains et le pouvoir politique à la Renaissance, le fascisme et la critique littéraire, l’élaboration et la transmission de la mémoire du Risorgimento, les réseaux entre intellectuels italiens et français au XIXe siècle, le film politique et le film engagé dans le cinéma contemporain. Cette stratégie interdisciplinaire d’ouverture et d’approfondissement qui constitue la ligne éditoriale de la revue sera poursuivie ultérieurement, en ouvrant de nouveaux espaces de dialogue entre linguistes, littéraires et historiens travaillant sur l’Italie.

Équipe et fonctionnement éditorial de la revue

L’équipe

La revue est co-dirigée par les deux directrices, assistées par le comité de rédaction composé d’enseignants de l’université de Caen et de l’université de Paris 8, par un comité de lecture composé d’enseignants-chercheurs d’universités françaises et italiennes, et par un comité scientifique international qui assure la reconnaissance de la revue dans les disciplines concernées (langue et linguistique, littérature, histoire, civilisation et culture italiennes).

Le fonctionnement éditorial

La parution de la revue est annuelle. Chaque numéro comporte un dossier thématique, des Varia, des traductions inédites et une rubrique de recension bibliographique ; le dossier thématique est choisi après consultation du comité scientifique et fait l’objet d’un appel à contribution diffusé sur différentes plateformes selon le sujet choisi − Calenda, SIES (Société des italianistes de l’Enseignement supérieur), SEFRI (Société d’études françaises sur le Risorgimento italien), Fabula, ADI (Associazione degli Italianisti) − ou bien il correspond aux actes d’un colloque ou d’une journée d’études.

Au terme de l’appel à contribution, les responsables du numéro prennent connaissance des propositions des répondants, et donnent une réponse favorable ou non selon leur pertinence. Les articles, dont la longueur varie entre 35 000 et 45 000 signes, doivent être accompagnés d’un petit résumé en français et en italien, et respecter les normes éditoriales et la feuille de style (un protocole de composition et de saisie dans les deux langues, français et italien) qui sont alors communiquées aux auteurs. Les recommandations sont celles des Presses universitaires de Caen (PUC), consultables sur le site des PUC (http://www.unicaen.fr/services/puc), à la rubrique « Informations aux auteurs ».

Les articles reçus sont d’abord lus par les responsables du numéro et par les deux directrices, qui vérifient leur niveau de langue. Ensuite le comité de lecture les expertise (par une double expertise anonymée), mais selon les compétences requises par le sujet il est fait également appel aux membres du comité scientifique ou à des experts extérieurs. Les experts rédigent un rapport selon une grille préétablie et remettent un rapport écrit aux responsables du numéro, qui décident ou non de la publication de l’article, éventuellement sous réserve de corrections ou d’intégrations en fonction des avis.

  • Logo Presses universitaires de Caen
  • OpenEdition Journals