Navigation – Plan du site

Feuille de style

Les articles en français suivent les règles énoncées ci-dessous. Pour les questions particulières non abordées dans ce document, nous invitons les auteur∙rices à consulter Le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale (Paris, Imprimerie nationale, 2002). Pour les questions liées à la présentation des références dans le corps du texte et dans les notes et pour la présentation des sources citées, nous invitons les auteur∙rices à consulter le MLA Handbook ou le site « Purdue Online Writing Lab » : https://owl.english.purdue.edu/owl/section/2/11/. Pour les articles rédigés en anglais, se référer à la version anglaise.

Remarques générales

Les articles soumis à Transatlantica comportent les éléments suivants :

  • titre

  • auteur∙rice, affiliation (université)

  • résumé en français

  • abstract en anglais

  • mots clés en français séparés par des virgules

  • keywords en anglais séparés par des virgules

  • texte avec notes de bas de page le cas échéant

  • sources citées

Les marges sont de 2,5 cm pour l’ensemble du document.

Les paragraphes sont séparés par un simple saut de ligne. Ils ne comportent ni alinéas, ni tabulations.

Le texte est rédigé en corps 12, avec un interligne continu. Il est justifié.

Les titres de parties sont composés en corps 14 et en gras. Les titres de sous-parties sont composés en corps 12 et en gras. Tous les titres sont précédés et suivis d’un saut de ligne. Ils ne sont pas suivis d’un point.

Merci de ne pas utiliser de styles personnalisés, ni pour le corps du texte, ni pour les titres, sous-titres, ni pour les notes de bas de page (qui sont donc rédigées en corps 12, interligne continu, justifié).

Citations

Les citations respectent les règles typographiques de la langue employée dans la citation.

Les citations courtes (moins de trois lignes) sont introduites dans le corps du texte par des « guillemets français ou chevrons ». Les “guillemets anglais” sont réservés aux citations de second rang. Les coupes sont indiquées par des points de suspension entre crochets : […]. Les ajouts, modifications ou commentaires se placent également entre crochets. Les points d’exclamation et d’interrogation sont intégrés à la citation, avant le guillemet fermant, seulement s’ils en sont indissociables ; dans ce cas, la référence entre parenthèses est suivie d’un point. Les autres signes de ponctuation se placent à l’extérieur de la citation, après la référence entre parenthèses.

L’œuvre d’Emerson reste pour beaucoup « le lieu géométrique des fictions du Nouveau Monde » (Pétillon 15).

Dorothea Brooke répond à sa sœur : « What a wonderful little almanac you are, Celia! » (Eliot 7).

Les citations longues (trois lignes et plus), sont séparées du corps du texte, précédées et suivies d’un saut de ligne, composées en corps 10, sans guillemets. La ponctuation finale est alors placée avant la référence.

Nantucket! Take out your map and look at it. See what a real corner of the world it occupies, how it stands there, away off shore, more lonely than the Eddystone lighthouse. Look at it—a mere hillock, and elbow of sand; all beach, without a background. (Melville 69)

Merci de veiller à ne pas mêler syntaxe française et anglaise dans une même phrase.

Références

Cette section reprend en les adaptant les normes préconisées par le MLA Handbook.

Suivre la méthode « auteur∙rice-page » : le nom de l’auteur∙rice de la citation ou de la référence et les numéros de pages auxquelles celle-ci renvoie doivent figurer dans le texte et toutes les citations et références donnent lieu à une entrée dans la liste des sources citées. Si plusieurs références sont incluses dans la même parenthèse, elles sont séparées par un point-virgule. Si plusieurs pages ou groupes de pages d’une même source sont référencés ensemble, les séparer par des virgules.

Les références apparaissent entre parenthèses dans le corps du texte ou dans les notes, juste après la citation, sous forme abrégée. Le nom de l’auteur∙rice peut figurer soit dans la phrase elle-même, soit entre parenthèses après la citation ou la référence, mais les numéros de page apparaissent toujours entre parenthèses :

Mais en s’absentant ainsi de sa propre vie, le sujet, l’écrivain, la laisse intégralement disponible pour la recréation par l’écriture : il se sera donc agi de « se préserver de façon à créer » (Green 154). Ou encore, dans les mots de Jean-Jacques Mayoux : pour James, vivre revient à « se retenir de vivre pour conserver intacte l’imagination illimitée de la vie » (112).

Lorsque l’article ou le paragraphe ne concerne qu’un∙e seul auteur∙rice, ou qu’un seul ouvrage, dans le cas d’un compte rendu par exemple, on peut se dispenser de répéter les informations redondantes et se contenter du numéro de page.

Quand la source citée ne dispose pas d’un∙e auteur∙rice identifiable, la référence comporte un titre abrégé en italiques ou entre guillemets selon le cas, suivi immédiatement du numéro de page sans virgule entre les deux :

« The parties mutually stipulate that each shall prepare, equip and maintain in service on the coast of Africa a sufficient and adequate squadron or naval force of vessels of suitable numbers and descriptions » (Treaties and Conventions 436).

La référence figure alors dans la liste des sources citées sous la forme :

Treaties and Conventions Concluded between the United States and Other Powers since July 4, 1776. Washington : Government Printing Office, 1889.

Lorsque la référence comporte deux auteur∙rices, indiquer le nom de chacun∙e des deux auteur∙rices soit dans le texte soit entre parenthèses. Si la référence compte trois auteur∙rices ou plus, indiquer dans la parenthèse le nom du ou de la premier∙e auteur∙rice suivi de et al. en italiques, puis du numéro de page. La référence complète figurera dans la liste des sources citées.

(Bosco et Myerson 12)

(Spiller et al. 26)

Si plusieurs auteur∙rices ont le même patronyme, ajouter l’initiale du prénom, voire le prénom entier s’ils ou elles partagent aussi la même initiale.

(C. Richard 154)

(J.-P. Richard 43)

Si vous citez plusieurs ouvrages ou articles du même auteur ou de la même autrice, faites suivre le nom de l’auteur∙rice de la date de publication, puis du numéro de page.

Dans Critique et Clinique Gilles Deleuze définit l’univers de Melville comme « un monde en processus, en archipel » (1993 110-111) ; dans L’Île déserte et autres textes, il va plus loin et a recours à la métaphore de l’archipel pour tenter de dépasser l’opposition entre les îles « continentales » et les îles « océaniques », les îles « dérivées » et les îles « originaires » (2002 17).

Jouant sur le double sens du mot « constitution », Emerson affirme : « the only right is what is after my constitution, the only wrong what is against it » ; « The tendencies of the times favor the idea of self-government, and leave the individual, for all code, to the rewards and penalties of his own constitution. » (1841 262 ; 1844 569)

Si le nom de l’auteur∙rice ne figure pas dans la phrase, il doit être inclus dans la référence entre parenthèses. Une virgule sépare alors le nom de l’auteur∙rice du titre abrégé.

Il y définit l’univers de Melville comme « un monde en processus, en archipel » (Deleuze, 1993 110-111) ; dans L’Île déserte et autres textes, il va plus loin et a recours à la métaphore de l’archipel pour tenter de dépasser l’opposition entre les îles « continentales » et les îles « océaniques », les îles « dérivées » et les îles « originaires » (Deleuze, 2002 17).

Dans le cas d’une œuvre qui comporte plusieurs volumes, veillez à inclure le numéro du volume précédé de « vol. » et suivi du numéro de page, sauf si vous ne citez qu’un seul volume dans l’ensemble de votre texte (le numéro de volume sera alors précisé dans la liste des sources citées).

L’essai est donc toujours adressé, fût-ce à personne en particulier : « Happy is he […] who writes always to the unknown friend. » (Emerson, 1973 vol. 10 315)

Les films et programmes télévisés sont identifiés par leur titre dans les références entre parenthèses comme dans les sources citées. Lorsqu’un film est mentionné pour la première fois, précisez le nom du studio (pour les films de la période hollywoodienne classique) et du réalisateur ou de la réalisatrice ainsi que la date de sortie. Lorsqu’un programme télévisé est mentionné pour la première fois, précisez la chaine et les dates de diffusion. Si l’œuvre est connue en français sous un titre traduit, employez celui-ci et précisez le titre original entre parenthèses lors de la première mention.

Dans La Chevauchée fantastique (Stagecoach Walter Wanger, John Ford, 1939), le personnage de Ringo est, comme on le sait, incarné par John Wayne.

Hill Street Blues (NBC, 1981-1987) reçut un succès d’audience au-delà des espérances de ses créateurs.

Les références entre parenthèses doivent inclure le minutage de la séquence citée (au format hh:mm:ss-hh:mm:ss), précédé du numéro de la saison et de l’épisode pour les séries télévisées. Préciser la date lorsque plusieurs versions d’un même film sont citées dans l’article : ex. (A Star is Born, 1937); (A Star Is Born, 1954).

(La Chevauchée fantastique 01:12:08-01:16:25)

(Une étoile est née, 1937 00:25:47-00:32:07)

(Une étoile est née, 1954 00:38:53-00:45:14)

(Ma sorcière bien aimée, 4.5 00:12:22-00:12:54)

Pour les cas qui ne figurent pas dans les exemples qui précèdent, on se reportera au MLA Handbook ou au site « Purdue Online Writing Lab » : https://owl.english.purdue.edu/owl/section/2/11/

Sources citées

La liste des sources citées reprend l’ensemble des références données dans le corps du texte. Elle est composée selon les exemples ci-dessous et, sauf indication contraire, reprend en les adaptant les recommandations du MLA Handbook.

On considère un titre comme une citation : s’il est en langue étrangère, on y emploie donc les règles typographiques de la langue étrangère (ex. pas d’espace avant les deux points en anglais) ; mais la référence bibliographique elle-même fait partie du texte : on y respecte donc les règles typographiques de la langue dans laquelle est rédigé l’article (ex. si l’article est en français : nom de la ville de publication en français ; espace avant les deux point entre ville de publication et éditeur).

Quand une source citée ne dispose pas d’un∙e auteur∙rice identifiable, la référence est classée alphabétiquement selon son titre (en italiques ou entre guillemets selon la nature de la source).

Ouvrages

Auteur∙rice unique

FARGE, Arlette. Quel bruit ferons-nous ? Entretiens avec Jean-Christophe Marti. Paris : Les Prairies Ordinaires, 2005.

MOON, Michael. A Small Boy and Others: Imitation and Initiation in American Culture from Henry James to Andy Warhol. Durham : Duke University Press, 1998.

DUVALL, John N., dir. The Cambridge Companion to Don DeLillo. Cambridge : Cambridge University Press, 2008.

Indiquez une seule ville de publication.

Indiquez le nom complet des maisons d’édition, hormis les précisions du type Company (Co.), Corporation (Corp.), Incorporated (Inc.), and Limited (Ltd.), qui sont omises.

Références multiples au même auteur ou à la même autrice

Si la liste des sources citées comporte plusieurs références pour un∙e même auteur∙rice, celles-ci apparaissent dans l’ordre alphabétique des titres. Après la première référence, le nom et le prénom de l’auteur∙rice sont remplacés par trois traits d’union suivis d’un point.

RAFFEL, Dawn. Carrying the Body. New York : Scribner, 2002.

---. In the Year of Long Division. New York : Knopf, 1994.

Auteur∙rices multiples

Indiquez la liste complète des auteur∙rices, directeur∙rices de publication ou responsables d’édition. On distinguera la mention « éd. » pour les responsables d’éditions critiques et la mention « dir. » pour les directeur∙rices de publication d’ouvrages collectifs rassemblant des contributions d’auteur∙rices divers∙es. On indiquera le patronyme avant le prénom uniquement pour le premier nom (le prénom sera suivi d’une virgule) ; les noms suivants seront donnés dans l’ordre habituel prénom suivi du patronyme.

LEE, Anthony W., et John PULTZ. Diane Arbus: Family Albums. New Haven : Yale University Press, 2003.

ADAM, Barry, Jan Willem DUYVENDAK et André KROUWEL, dir. The Global Emergence of Gay and Lesbian Politics: National Imprints of a Worldwide Movement. Philadelphie : Temple University Press, 1999.

LABAREE, Leonard, Ralph L. KETCHAM, Helen C. BOATFIELD et Helene H. FINEMAN, éd. The Autobiography of Benjamin Franklin. New Haven : Yale University Press, 1964.

Éditions multiples

Indiquez la date de parution originale juste après le titre.

BUTLER, Judith. Gender Trouble: Feminism and the Subversion of Identity. 1990. New York : Routledge, 1999.

McCOY, Horace. No Pockets in a Shroud. 1937. New York : Midnight Classics, 1998.

Traductions

ELIAS, Norbert. La Société des individus. Traduit de l’allemand par Jeanne Étoré. Paris : Fayard, 1991.

Ouvrages consultés sur liseuse

Ne pas faire figurer de numéros de page (ils varient selon la liseuse utilisée)

THEILE, Verena, et Linda TREDENNICK, dir. New Formalism and Literary Theory. Édition Kindle, Basingstoke : Palgrave Macmillan, 2013.

Chapitres d’ouvrages

On distinguera la mention « Éd. » pour les responsables d’éditions critiques et la mention « Dir. » pour les directeur∙rices de publication d’ouvrages collectifs rassemblant des contributions d’auteur∙rices divers∙es.

La pagination des articles de revues et chapitres d’ouvrages est précédée de « p. » même lorsqu’on renvoie à plusieurs pages.

CAVELL, Stanley. « What’s the Use of Calling Emerson a Pragmatist? ». Emerson’s Transcendental Etudes. Dir. David J. Hodge. Stanford : Stanford University Press, 2003, p. 215-223.

COLE, Thomas. « Essay on American Scenery ». 1836. American Art, 1700-1960: Sources and Documents. Dir. John W. McCoubrey. Englewood Cliffs, NJ : Prentice-Hall, 1965, p. 98-109.

ARMSTRONG, Elizabeth A. « From Struggle to Settlement: The Crystallization of Lesbian/Gay Organizations in San Francisco, 1969-1973 ». Social Movements and Organization Theory. Dir. Gerald F. Davis, Doug McAdam, W. Richard Scott et Mayer N. Zald. Cambridge : Cambridge University Press, 2005, p. 161-187.

DOVE-RUMÉ, Janine. « La Lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne et la lettre écarlate d’Hester Prynne : la plume et l’aiguille ». Nathaniel Hawthorne : The Scarlet Letter. Dir. Bruno Monfort. Paris : Éditions du temps, 2005, p. 107-116.

Articles de revue

PLANCHOU, Céline. « Le Cas des enfants amérindiens : quand la protection de l’enfance fait évoluer les relations entre les tribus et les États ». Revue française d’études américaines, n° 144, 2015, p. 36-48.

ELLISON, Julie. « The Gender of Transparency: Masculinity and the Conduct of Life ». American Literary History, vol. 4, n° 4, 1992, p. 584-606.

LEWIS, Pericles. « “The Reality of the Unseen”: Shared Fictions and Religious Experience in the Ghost Stories of Henry James ». Arizona Quarterly, vol. 61, n° 2, 2005, p. 33-66.

VEEDER, William. « The Feminine Orphan and the Emergent Master: Self-Realization in Henry James ». The Henry James Review, vol. 12, n° 1, 1991, p. 20-54.

Sources en ligne

Pour les références provenant d’Internet, il convient de mentionner la date de mise en ligne (quand elle est disponible), l’URL (sans la séquence « http:// » ou « https:// ») suivi de la date de consultation. Vous pouvez aussi indiquer le DOI (digital object identifier).

TAX FOUNDATION, « US Federal Income Tax Rates History, 1862-2013 (Nominal and Inflation-Adjusted Brackets) ». 17 octobre 2013. taxfoundation.org/article/us-federal-individual-income-tax-rates-history-1913-2013-nominal-and-inflation-adjusted-brackets. Page consultée le 5 février 2018.

DUBOIS, Claire. « Les voyageurs anglais en Irlande au xviiie siècle ». Revue LISA/LISA e-journal, vol. 13, n° 3, 2015, journals.openedition.org/lisa/8708. Page consultée le 21 mars 2019.

SHALEV, Eran. « Mercy Otis Warren, the American Revolution and the Classical Imagination ». Transatlantica, n° 2 | 2015, journals.openedition.org/transatlantica/7713. Page consultée le 21 mars 2019.

JACKSON, Debra. « A Black Journalist in Civil War Virginia: Robert Hamilton and the Anglo-African ». Virginia Magazine of History and Biography, vol. 116, n° 1, 2008, p. 42-72. http://www.jstor.org/stable/27740409. Page consultée le 30 Décembre 2016.

DELAUNE, Benoît. « La métalepse filmique. De la transgression narrative à l’effet comique ». Poétique, n° 154, 2008, p. 147-160. DOI : 10.3917/poeti.154.0147.

Œuvres d’art

La référence doit préciser : nom, prénom de l’artiste ; titre de l’œuvre (en italiques) ; date de réalisation ; caractéristiques techniques (matériaux, supports, techniques) ; dimensions (en cm) ; lieu et ville de conservation.

Pour les titres en langue étrangère autre que l’anglais, on peut indiquer le titre original ou le titre traduit en français – notamment s’il est proposé par le musée qui abrite l’œuvre – mais on ne doit jamais traduire librement un titre en langue étrangère. Le titre est traduit en français pour les œuvres d’art anciennes connues, mais laissé dans la langue d’origine pour les œuvres d’art contemporaines anglophones. Il est recommandé, quand on opte pour la traduction française, d’indiquer le titre original (en italique) tout de suite après et entre crochets. Quand il s’agit d’œuvres très connues, on doit utiliser la traduction acceptée par l’ensemble de la communauté francophone. Pour les œuvres de la Renaissance italienne, le nom du peintre sera réduit au nom usuel et le titre sera traduit.

DELACROIX, Eugène. La Liberté guidant le peuple. 1830. Huile sur toile, 260 cm x 325 cm. Musée du Louvre, Paris.

RAIMONDI, Marcantonio. Il Morbetto. 1514-1515. Gravure, 19,5 x 24,8 cm. Davison Art Center, Middletown.

RIST, Pipilotti. Slip my ocean. 1996. Installation vidéo couleur sonore, 8’, Dimensions variables. Museum of Contemporary Art, Chicago.

TINTORET. Portrait de Luigi Groto. 1582. Huile sur toile, 91 x 101 cm. Administration municipale, Adria.

---. Saint Roch soignant les pestiférés. 1549. Huile sur toile, 307 x 673 cm. Église Saint-Roch, Venise.

Sont inclus les variantes de titres, les titres d’une série d’œuvres, les vues, les aspects et toute autre mention qui permet de décrire l’œuvre ou l’image.

DUCHAMP, Marcel. Prière de toucher. 1947. Sein en caoutchouc sur velours, présenté́ sous-verre. Emboitage pour l'édition de luxe du catalogue de l'exposition « Le Surréalisme en 1947 », galerie Maeght, Paris, 41,8 x 34,7 x 7,1 cm. Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris.

Torse du type du « Diadumène ». Œuvre romaine d'époque en bronze créée vers 440-430 av. J.-C. par Polyclète, Musée du Louvre, Paris.

Films et programmes télévisés

Les références cinématographiques incluent : titre du film ; nom du réalisateur ou de la réalisatrice, du ou de la scénariste, des principaux acteurs et des principales actrices (nom du personnage entre parenthèses) et du studio ; date de sortie. Si c’est pertinent, on peut préciser le nom du directeur ou de la directrice de la photographie, du monteur ou de la monteuse, et du compositeur ou de la compositrice. Les références télévisuelles incluent : titre ; nom des créateur∙rices, des principaux acteurs et des principales actrices (nom du personnage entre parenthèses) et de la chaine de diffusion ; dates de diffusion. Si le support consulté est un DVD, précisez la maison de production et la date de parution du DVD.

Saboteur. Réal. Alfred Hitchcock. Scénario de Peter Viertel, Joan Harrison et Dorothy Parker. Avec Priscilla Lane (Patricia Martin), Robert Cummings (Barry Kane), Otto Kruer (Charles Tobin) et Norman Lloyd (Frank Fry). Dir. photo. Joseph A. Valentine. Montage Otto Ludwig et Edward Curtiss. Musique de Frank Skinner. Frank Lloyd Productions / Universal, 1942. DVD. Universal Pictures France, 2017.

The Sopranos. Créé par David Chase. Avec James Gandolfini (Tony Soprano), Lorraine Bracco (Dr. Jennifer Melfi), Edie Falco (Carmela Soprano), Michael Imperioli (Christopher Moltisanti) et Jamie-Lynn Sigler (Meadow Soprano). HBO, 1999-2007. DVD. Warner Bros., 2010.

Notes

Les notes sont a priori réservées aux précisions et informations de type non bibliographique. Elles se placent en bas de page et non en fin de document. L’appel de note, en chiffres arabes, est placé en exposant immédiatement après le mot, l’expression ou la citation qu’il précise, après les guillemets s’il y en a, et avant tout autre signe de ponctuation.

« les usages sociaux, politiques et médiatiques »1 des photographies

Son monde est petit, mais il recèle bien des questions2.

Éléments de typographie

Accentuation

Les majuscules sont accentuées.

États-Unis

À partir de

Italiques

Les mots en langue étrangère sont composés en italique lorsqu’ils sont utilisés dans le texte (mais les citations en langue étrangère ne sont pas en italiques). On mettra en italiques les titres de livres, de périodiques, de tableaux etc. Il en va de même pour les noms de navire, de véhicule terrestre ou aérien, les titres d’arrêt juridique et de lois. En revanche, les noms d’associations ou d’organisations seront composés en romain.

a priori

Transatlantica

l’Organisation des nations unies

la National Association for the Advancement of Colored People

L’italique peut être utilisé pour mettre en relief un passage particulier. Dans ce cas, on le précise en note par la mention suivante : je souligne.

Merci de veiller à appliquer l’italique uniquement aux mots concernés et aux espaces entre eux, et PAS aux espaces qui précèdent ou suivent, car cela se traduirait à l’écran par une absence d’espace. Il en va de même pour le texte en gras, souligné ou en exposant.

Majuscules

L’usage des majuscules est réservé aux cas suivants :

  • noms propres et prénoms ;

  • noms de planètes, noms géographiques (Mars, Afrique de l’Ouest, Nouvelle-Zélande) ;

  • noms de peuples, tandis que les adjectifs correspondants conservent la minuscule initiale ;

  • noms de points cardinaux désignant une partie d’un pays (l’Amérique du Nord mais le vent du nord) ;

  • noms de sociétés ou de marques commerciales, ou d’organismes présentant un caractère d’unicité (la Cour d’appel, le groupe Walmart) ;

  • premier mot du nom complet d’une institution ou d’une organisation (Centre national de la recherche scientifique, Bibliothèque nationale de France, Cour suprême, Parti républicain) ;

  • Saint-Louis : la fête ou la ville, mais saint Louis : le personnage ;

  • président X, secrétaire d’État à la Guerre, ministre de l’Intérieur, général Y (sans capitale au premier mot) ;

  • l’Université (l’institution ou l’ensemble des universités d’un pays) ; mais l’université Harvard, l’université de Paris-IV : sans capitale ;

  • en botanique et en zoologie : noms de classes, d’ordres, de familles et de genres.

Nombres

On compose en chiffres romains, grandes capitales : les régimes politiques, les divisions principales d’ouvrages (tomes, volumes, livres, parties, actes, chants, planches ou illustrations).

la Ve République, les XIXe Jeux Olympiques

tome II, volume IV, acte I, planche V

On compose en chiffres romains, petites capitales : les siècles, les divisions secondaires d’ouvrages (chapitres, strophes, scènes, pages de préface, d’avant-propos, d’introduction).

le xixe siècle

introduction, vii-xix

Ponctuation

Point : pas d’espace avant, espace après.

Point-virgule : espace avant, espace après.

Point d’exclamation : espace avant, espace après.

Point d’interrogation : espace avant, espace après.

Deux points : espace avant, espace après.

Points de suspension : pas d’espace avant, espace après. Les points de suspension ne sont jamais suivis d’un point.

Guillemets : on utilise les « guillemets français », avec espaces après le guillemet ouvrant et avant le guillemet fermant. Pour les citations de second rang, on utilise les “guillemets anglais” sans espaces intérieures. Si les termes entre guillemets sont précédés d’une apostrophe, faire suivre l’apostrophe d’une espace insécable (CTRL + majuscule + espace) : ex. l’ « amour divin ».

Parenthèses : pas d’espaces intérieures.

Crochets : pas d’espaces intérieures.

Trait d’union : pas d’espaces si le trait d’union réunit deux mots simples (janv.-fév.), espaces avant et après s’il réunit des éléments complexes (12 janv. - 15 fév.).

Tiret : le tiret d’incise est un tiret demi-cadratin – et non un trait d’union. Il s’utilise avec des espaces à l’intérieur et des espaces à l’extérieur.

Ils sont filmés comme des danseurs sur les poutres suspendues – ce qui rappelle les premiers films de danse de Clarke – et la photographie magnifie leur silhouette noire sur fond de paysage.

Employez une espace insécable (CTRL + majuscule + espace) entre des éléments qui ne doivent pas être séparés.

30°décembre

F.°Scott Fitzgerald

vol.°39, no.°2

p.°12-41

Il ne doit pas y avoir de points à la fin des titres de l’article et de ses diverses sections.

Sigles

Les sigles sont composés en grandes capitales, sans espaces et sans points abréviatifs. NB : on prendra soin de développer le sigle entre parenthèses lors de la première occurrence.

NAACP

ANSWER

Contrairement aux sigles, les initiales multiples des noms de personnes sont séparées par des points sans espace.

W.E.B. Du Bois

Titres

Pour les œuvres en français, si le titre ne commence pas par un article défini, seul le premier mot s’écrit avec une majuscule : Tendre est la nuit, Loin du paradis, Tandis que j’agonise, Sur la route, À l’ombre des jeunes filles en fleurs

Si le titre commence par un article défini, le premier substantif prend une majuscule, ainsi que le ou les adjectifs qui le précèdent : La Divine Comédie, La Modification, Les Aventures de Tom Sawyer.

Les titres d’articles ou de chapitres sont indiqués entre guillemets, avec une majuscule au premier mot uniquement : « L’encre de la blancheur », « Le principe de la représentation ».

Les titres en anglais prennent une majuscule au premier mot ainsi qu’à tous les substantifs, adjectifs et verbes : The Scarlet Letter, Alice in Wonderland, Everything Is Illuminated, A Heartbreaking Work of Staggering Genius, The Last of the Mohicans, « My Kinsman, Major Molineux ».

Illustrations et images

Employez de préférence le format JPEG pour les images. L’auteur∙rice de l’article a la responsabilité de s’assurer que les images sont libres de droits ou d’en obtenir le droit (et de le préciser dans la liste des illustrations). Merci d’insérer les illustrations dans le texte à l’endroit où elles doivent apparaitre et de les envoyer aussi séparément en fichier JPEG avec la meilleure résolution possible.

Vérifications

Merci de vérifier les espacements grâce à la fonction rechercher/remplacer : pas d’espace en début de paragraphe, pas d’espaces doubles dans le corps du texte.

L’usage du correcteur orthographique intégré au logiciel permet d’éviter certaines coquilles, même s’il ne faut pas toujours en suivre toutes les recommandations à la lettre.

  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo AEFA - Association Française d'Etudes Américaines
  • OpenEdition Journals