Navigation – Plan du site

AccueilLa revueSoumettre un article à Travail et...

Soumettre un article à Travail et Emploi

Consignes aux auteurs et autrices
(avril 2022)

Texte intégral

Esprit et format des articles

1Revue pluridisciplinaire à vocation empirique, Travail et Emploi est ouverte à des démarches de recherche variées : il existe donc une diversité de structures possibles pour les articles publiés. Pour autant, un certain nombre d’éléments, attendus par le comité de rédaction, leur sont communs : la problématique et le cadre théorique, les données et les méthodes utilisées doivent être explicités de la manière la plus didactique possible ; les résultats doivent être très précisément présentés et faire l’objet d’une discussion. Les articles doivent être écrits dans un français clair, correct (cf. infra), en évitant tout jargon superflu, de façon qu’ils soient compréhensibles par des lecteurs et lectrices non spécialistes du sujet et des méthodes mobilisées.

2La revue n’examine que des textes originaux. Sont ainsi d’emblée exclus les textes déjà publiés ou proposés en parallèle à d’autres supports de publication. Les auteurs et autrices s’engagent à ne pas soumettre leur projet d’article à une autre publication tant que le comité de rédaction ne s’est pas prononcé définitivement.

3Les articles publiés sont de longueur variable. Lors de la soumission à la revue, la longueur d’un texte est rarement inférieure à 40 000 signes et ne doit pas dépasser 70 000 signes tout compris (texte, notes de bas de page, graphiques, tableaux, encadrés, bibliographies, annexes et espaces).

Présentation des articles

4Les articles, dont les pages doivent être numérotées, sont soumis au format électronique en utilisant un traitement de texte de type Microsoft Word ou un équivalent libre de droit. La revue n’accepte pas les soumissions en pdf ou en LateX par exemple. Les articles sont à envoyer à l’adresse de la revue : travail.emploi@travail.gouv.fr.

5L’évaluation des textes s’effectuant en double aveugle (cf. la procédure d’évaluation), nous les anonymisons avant leur envoi à des évaluateur·rices extérieur·es. C’est pourquoi, afin de nous faciliter la tâche, nous attendons des auteurs et autrices d’indiquer le renvoi à des publications personnelles en remplaçant leur(s) nom(s) par un X, suivi de l’année de publication. Un courrier séparé adressé à la rédaction précisera à quelles publications ces renvois font référence.

6Les articles doivent comprendre, dans l’ordre :

7- le titre et le sous-titre ;

8- le(s) prénom(s) et nom(s) de(s)(l’)auteur(s) et/ou autrice(s) ;

9- le résumé en français suivi de 5 ou 6 mots-clés ;

10- le titre en anglais de l’article ;

11- le résumé en anglais suivi de 5 ou 6 mots-clés ;

12- le corps du texte avec les hors-textes inclus (cf. infra) ;

13- la bibliographie ;

14- les annexes éventuelles.

Conseils rédactionnels

15Nous remercions les auteurs et autrices de veiller à la qualité rédactionnelle de leur écrit, à la syntaxe, la grammaire, l’orthographe et la conjugaison et ce, dès la soumission de leur proposition. En cas de doute sur une tournure grammaticale ou une forme orthographique, nous vous recommandons la Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française, outil aussi simple d’utilisation que pédagogique.

16Écriture non sexiste : les auteurs et autrices qui le souhaitent peuvent adopter une écriture non sexiste à condition de veiller à la maintenir de bout en bout. Travail et Emploi n’a pas de feuille de route gravée dans le marbre à ce sujet mais a adopté le point médian plutôt que le point bas et la graphie unique (employé·es plutôt que employé·e·s). L’article de Gwenaëlle Perrier, « Réflexions et propositions concrètes pour une écriture non sexiste dans les revues académiques  » (Cahiers du genre, n° 70, 2021, p. 215-224), donne des pistes très intéressantes.

Consignes élément par élément

Titre et sous-titre

17Le titre de l’article et le sous-titre éventuel doivent autant que possible être percutants, relativement courts et donner envie de lire l’article en suscitant si possible la curiosité. Les expressions qui, bien que souvent employées, ne sont ni françaises ni, ce faisant, porteuses de sens sont à proscrire (éviter par exemple « au prisme de »).

  • 1 Algava É., Cavalin C., Célérier S. (2012), « La singulière bonne santé des indépendants », Travail (...)
  • 2 Avril C., Marichalar P. (coord.) (2016), « Quand la pénibilité du travail s’invite à la maison. Per (...)

18Deux exemples de titres : « La singulière bonne santé des indépendants1 » ou « Quand la pénibilité du travail s’invite à la maison. Perspectives féministes en santé au travail2 ».

Auteurs et autrices

19Le texte doit être accompagné des références précises des auteurs et autrices : institution de rattachement et adresse mail. Celles-ci figureront sur les versions papier et en ligne (Cairn, OpenEdition Journals et site de la Dares) de l’article. Elles sont appelées par une note de bas de page et détaillées en note.

20Si les auteur·rices souhaitent inclure des remerciements, ceux-ci sont appelés à la fin du titre ou du sous-titre le cas échéant et développés en note de bas de page.

Résumés et mots-clés

21Écrits dans un style clair et précis, les résumés en français et en anglais doivent donner envie au lectorat de lire un article qui, une fois maquetté, fera une bonne vingtaine de pages. Ils doivent donc présenter brièvement les éléments permettant de comprendre la question abordée, les données et méthodes utilisées, ainsi que les principaux résultats et éventuelles implications.

22Le titre de l’article et le résumé en anglais : la revue n’ayant pas pour l’instant les moyens de faire traduire les résumés en anglais, nous invitons les auteur·rices à se faire relire et corriger si besoin par des personnes anglophones connaissant bien le vocabulaire de leur champ de recherche.

23Les mots-clés : 5 ou 6 dans les deux langues. Éviter les expressions trop longues. Privilégier si possible les expressions et mots courants et/ou susceptibles d’être mobilisés dans d’autres articles traitant de thématiques proches.

Intertitres

  • 3 Ils peuvent par exemple être en gras avec une taille de caractère 14 pour le premier niveau et 12 p (...)

24Les articles peuvent compter jusqu’à deux niveaux d’intertitres, non numérotés, à clairement identifier3 au moment de la soumission. Ils doivent être informatifs sur ce qui suit et aussi courts que possible.

Hors-textes

25Tous les hors-textes (tableaux, graphiques, encadrés, etc.) doivent être appelés dans le corps du texte et numérotés à partir du moment où l’article en compte deux de la même sorte. Ainsi, si un article comporte deux encadrés, ceux-ci seront numérotés ; s’il n’en contient qu’un, ce dernier ne le sera pas. Nous demandons aux auteurs et autrices de placer leurs hors-textes à l’endroit qui leur semble le plus pertinent dans le corps du texte. Tous les hors-textes ont un titre.

26Ex : « Nous lisons ici les premiers indices d’une variation des attentes des recruteurs en fonction du niveau de qualification du poste à pouvoir. Cela motive le recours à une analyse factorielle des correspondances (AFC), pour montrer comment se distribuent les repères de sélection en fonction des emplois regroupés en 6 grandes catégories socioprofessionnelles ou qualifications (encadré 3). »

  • 4 Larquier G. de, Marchal E. (2020), « Des compétences aux qualités professionnelles. Les repères de (...)

27Titre de l’encadré 3 : « L’analyse factorielle des correspondances et la classification4 ».

28Encadrés : ils présentent un point particulier du texte que l’auteur ou autrice décide de mettre en exergue, par exemple la méthodologie mise en œuvre dans l’article ou la/les source(s) exploitée(s).

  • 5 Une fois l’article accepté, ils devront également être fournis dans un fichier séparé au format Exc (...)

29Tableaux et graphiques : ils doivent être en noir et blanc ou en dégradés de gris et ne pas être insérés au format image5. Leurs titres doivent être explicites, afin qu’un lecteur ou une lectrice non spécialiste du sujet ou de la méthode puisse en comprendre le contenu. Toutes les colonnes des tableaux doivent comporter un titre, si possible sans abréviation. La revue utilise les astérisques pour indiquer le seuil de représentativité des résultats statistiques (* pour 10 %, ** pour 5 %, *** pour 1 %). Ne pas utiliser plus que trois décimales pour les données numériques, sauf nécessité qui sera alors précisée en note.

30Tout tableau ou graphique comporte a minima et dans l’ordre les champs lecture, champ et source et doit faire l’objet d’un commentaire dans le corps du texte.

31Nous invitons les auteurs et autrices à choisir avec attention les tableaux et graphiques qu’ils et elles souhaitent voir insérer dans leur texte et à ne pas les multiplier : leur trop grand nombre ou leur trop grande ampleur s’agissant des tableaux peuvent gêner la lecture et le suivi du fil directeur de l’article.

32Concernant les analyses géométriques de données plus particulièrement, nous attirons l’attention des auteurs et autrices sur la nécessité de veiller à leur lisibilité en évitant tout chevauchement d’intitulés par exemple.

Ex : Tableau 4 – Répartition des lieux de travail ouvriers par secteurs et selon le zonage en aires urbaines en 1982

Ex : Tableau 4 – Répartition des lieux de travail ouvriers par secteurs et selon le zonage en aires urbaines en 1982
  • 6 Raimbault N. (2020), « Nouveaux emplois ouvriers, nouveaux territoires ouvriers ? Une comparaison d (...)

Lecture : en 1982, 19,2 % des emplois ouvriers de l’industrie sont localisés à Paris, 45,2 % en banlieue, au sein de la petite couronne.
Champ : personnes âgées de 15 à 64 ans, ouvriers de l’industrie, des entrepôts ou du transport (selon la définition du tableau en annexe, p. 102), occupant un emploi salarié ou à la recherche d’un emploi.
Source : Recensement de la population 1982 – tabulation sur mesure, Insee [producteur], Archives de données issues de la statistique publique (Adisp) [diffuseur].6

33Annexes : elles sont appelées dans le corps du texte et figurent après la bibliographie. Elles doivent autant que faire se peut être limitées en volume et en nombre et présenter un véritable apport, méthodologique notamment.

Données chiffrées

34Citées dans le corps du texte, elles doivent l’être avec les unités adéquates (précédées d’un espace insécable, par exemple 1,5 %) et toutes les indications nécessaires à leur compréhension (champ, source).

Matériaux qualitatifs (extraits d’entretiens, documents d’archives ou de terrain, textes réglementaires)

35Les extraits d’entretiens dont la longueur, en Times New Roman 12 par exemple, excède deux lignes sont reproduits sans italique à la ligne du texte principal entre guillemets avec un retrait de paragraphe et dans une taille de police plus petite. À la suite de l’extrait, ferrés à droite et entre parenthèses le nom et la fonction de la personne interviewée et la date de l’entretien. Merci d’indiquer, si cela a du sens, les mêmes informations (par exemple la fonction, l’âge, etc.) et dans le même ordre, pour tous les entretiens. Si les noms ont été modifiés pour les anonymiser, merci de le mentionner, en note de bas de page par exemple.

36Exemple d’extrait d’entretien :

37Ses délégués définissent d’abord leur mission comme un rôle d’accompagnement des salariés dans la formulation de demandes individuelles variées (mobilité, aménagement du temps de travail, salaires, etc.), mais aussi, et de manière inattendue, de coopération constructive avec l’employeur :

38« C’est un syndicat qui amène du plus aux salariés mais sans mettre en péril l’entreprise. […] Et c’est un truc que j’ai trouvé super, parce que voilà tout travail mérite salaire, les conditions de travail, c’est important aussi pour les salariés, mais il faut que l’usine vive quoi. Et donc je trouvais qu’il y avait de bons compromis, toujours des accords gagnant-gagnant. »

  • 7 Pohn-Weidinger A., Zimmermann B. (2020), « Les médiations institutionnelles de la confiance en entr (...)

39(Julien, compagnon et délégué FO, 37 ans, quinze ans d’ancienneté)7

40Sources d’archives : le référencement doit aller du général au particulier : lieu de dépôt (Archives nationales, Archives privées, etc.), nature du fonds (direction du personnel, service X), intitulé du document cité (lettre de X à Y), date.

41Exemple de renvoi à une source d’archives :

  • 8 Le Bihan J. (2011), « Fonctionnaires et mobilité géographique au XIXe siècle. L’exemple des percept (...)

42AEF 3 Mi 156. États de service des percepteurs. Fiche Leconte de Laverrerie (1848-1882).8

43Textes réglementaires : les références doivent mentionner toutes les indications nécessaires à leur identification (par exemple, l’intitulé et la date de la loi, le numéro de l’article).

Notes

44Les notes sont placées en bas de page et non à la fin du texte ; elles sont numérotées de façon continue.

Majuscules

45Elles sont accentuées.

Sigles et acronymes

46Lors de leur première utilisation, merci d’indiquer le développé dans le corps du texte et le sigle ou l’acronyme entre parenthèses. Par la suite, la mention du seul sigle ou acronyme suffit.

  • 9 Larquier G. de, Marchal E. (2020), « Des compétences aux qualités professionnelles. Les repères de (...)

47Ex : « L’importance que leur [NDLR : aux soft skills] accordent des institutions comme l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) s’inscrit dans cette logique.9 »

Références bibliographiques

  • 10 Après avoir surligné le texte :
    Dans Word : ctrl+D, ouverture de la boîte de dialogue « Police », cl (...)

48Renvois à la bibliographie : dans le corps du texte, les noms des auteur·rices sont indiqués en petites capitales10, entre parenthèses, et suivis de l’année de publication.

49Auteur·rice unique : (Marchal, 2015) ;

50Deux auteur·rices : (Larquier, Marchal, 2016) ;

51Trois auteur·rices et plus : (Marchal et al., 2017).

52Lorsqu’un·e auteur·rice est cité·e dans le corps d’une phrase pour la première fois : Prénom suivi du nom en petites capitales, année de publication entre parenthèses :

  • 11 Lhommeau B., Rémy R. (2020), « Quels liens entre tension sur le marché du travail, difficultés de r (...)

53Ex : « […] Steven J. Davis et ses co-auteurs (2013) ont mis en évidence que la baisse persistante de l’intensité agrégée de recrutement des employeurs pouvait être à l’origine de la relative atonie du taux d’embauche aux États-Unis après la crise de 2008 […].11 »

54À partir de la deuxième occurrence, on indique l’initiale du prénom suivi du nom en petites capitales et de l’année de publication entre parenthèses.

55Citations d’extraits d’articles et d’ouvrages : les numéros de page doivent être indiqués.

56Présentation des références bibliographiques en fin d’article :

57Seules les références appelées dans le corps du texte figurent en bibliographie. Les références bibliographiques sont présentées par ordre alphabétique d’auteur·rice(s), puis par ordre chronologique si plusieurs références d’un·e même auteur·rice sont citées. Les noms des auteur·rices sont en petites capitales. Les titres en anglais portent une majuscule sur les noms, les adjectifs, les verbes et les adverbes. Nous remercions les auteurs et autrices utilisant des logiciels de gestion de références bibliographiques de s’assurer d’avoir converti tous les codes de champs en texte simple.

58Ouvrage : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), Titre et sous-titre de l’ouvrage, Ville d’édition, éditeur.

59Ex : Boltanski L., Chiapello È. (1999), Le nouvel esprit du capitalisme, Paris, Gallimard.

60Article de périodique imprimé : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre de l’article », Titre périodique, vol. X, n° Y, p. X-Y.

61Ex : Briard K. (2020), « Temps partiel et ségrégation professionnelle femmes-hommes : une affaire individuelle ou de contexte professionnel ? », Travail et Emploi, n° 161, p. 31-60.

62Article de périodique électronique sans DOI : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre de l’article », Titre périodique, vol. X, n° Y [en ligne]. Lien hypertexte vers article, consulté le [date de consultation].

63Ex: Struna J., Curwin K., Elias E., Reese E., Roberts T., Bingle E. (2012), « Unsafe and Unfair: Labor Conditions in the Warehouse Industry », Policy Matters, vol. 5, n° 2 [en ligne]. http://www.warehouseworkers.org/​wp-content/​uploads/​UC-Riverside-Warehouse-Industry-Study_Summer-2012.pdf, consulté le 13 juillet 2021.

64Article de périodique électronique avec DOI : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre de l’article », Titre périodique, vol. X, n° Y [en ligne]. Lien hypertexte DOI

65Ex : Brugière F. (2019), « Faire face à la dépendance économique et au contrôle numérique : des résistances aux mobilisations professionnelles des chauffeurs des plateformes », La Nouvelle Revue du travail [en ligne], n° 15. https://doi.org/​10.4000/​nrt.5653

66Contribution à un ouvrage : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre de la contribution », in Nom directeur·rice(s) ouvrage Initiale Prénom. (mention de responsabilité), Titre de l’ouvrage, Ville d’édition, Éditeur, p. X-Y.

67Ex: Benvegnù C., Haidinger B., Sacchetto D. (2018), « Restructuring Labour Relations and Employment in the European Logistics Sector », in Doellgast V., Lillie N., Pulignano V. (eds.), Reconstructing Solidarity: Labour Unions, Precarious Work, and the Politics of Institutional Change in Europe, Oxford, Oxford University Press, p. 83-103.

68Contribution à des actes de colloques publiés : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre de la contribution », in Nom directeur·rice(s) ouvrage Initiale Prénom. (mention de responsabilité), Titre de l’ouvrage, Ville d’édition, Éditeur, p. X-Y.

69Ex : Dolbeau M. (2007), « Le feu de la forge : mythe structurant chez le maréchal-ferrant », in Vion-Delphin F., Lassus F. (dir.), Les hommes et le feu : de l’Antiquité à nos jours : du feu mythique et bienfaiteur au feu dévastateur : actes du 23e Colloque de l’Association interuniversitaire de l’Est, Besançon, 26-27 septembre 2003, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, p. 129-138.

70Communication à un colloque : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre de la communication », communication, Titre du colloque, Ville où s’est tenu le colloque, date.

71Ex : Berger M. (2004), « Mobilités résidentielles, mobilités quotidiennes : une approche des déterminants sociaux des aires de déplacement en région parisienne », communication, Colloque ESO, Rennes, octobre.

72Rapport de recherche ou document de travail :

73Sans numérotation : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), Titre et sous-titre du document, Rapport, Ville d’édition, Structure éditrice, mois de parution.

74Ex : Aboubadra-Pauly S., Afriat C. (2019), Les compétences transversales : quels usages sur le marché du travail ?, Rapport, Paris, France Stratégie, janvier.

75Avec numérotation : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre du document », Titre de la série, n° X, Structure éditrice.

76Ex : Fretel A. (2012), « Typologie des figures de l’intermédiation. Quelle relation à l’entreprise au-delà de l’impératif adressé aux opérateurs du SPE ? », Document de travail, n° 2, Ires.

77Thèse : Nom de l’auteur·rice Initiale Prénom. (année parution), Titre et sous-titre de la thèse, Thèse de doctorat en [discipline], Université [nom université].

78Ex : Benvegnù C. (2018), Dans les ateliers de la circulation. Une ethnographie du travail logistique entre le Grand Paris et la métropole diffuse vénitienne, Thèse de doctorat en sociologie, Université de Padoue et Université Paris 8.

79Publications institutionnelles : Nom de tou·tes les auteur·rices Initiale Prénom. (année parution), « Titre et sous-titre de la publication », Titre de la série, n° X.

80Ex : Bergeat M., Rémy V. (2017), « Comment les employeurs recrutent-ils leurs salariés ? », Dares analyses, n° 064.

Haut de page

Notes

1 Algava É., Cavalin C., Célérier S. (2012), « La singulière bonne santé des indépendants », Travail et Emploi, n° 132, p. 5-20.

2 Avril C., Marichalar P. (coord.) (2016), « Quand la pénibilité du travail s’invite à la maison. Perspectives féministes en santé au travail », Travail et Emploi, n° 147.

3 Ils peuvent par exemple être en gras avec une taille de caractère 14 pour le premier niveau et 12 pour le second.

4 Larquier G. de, Marchal E. (2020), « Des compétences aux qualités professionnelles. Les repères de la sélection des candidats à l’emploi et leur évaluation », Travail et Emploi, n° 163, p. 12-13.

5 Une fois l’article accepté, ils devront également être fournis dans un fichier séparé au format Excel ou dans un équivalent libre de droit.

6 Raimbault N. (2020), « Nouveaux emplois ouvriers, nouveaux territoires ouvriers ? Une comparaison des géographies professionnelles et résidentielles des ouvriers de l’industrie et des ouvriers de la logistique en Île-de-France », Travail et Emploi, n° 162, p. 71-102.

7 Pohn-Weidinger A., Zimmermann B. (2020), « Les médiations institutionnelles de la confiance en entreprise. Une comparaison franco-allemande », Travail et Emploi, n° 161, p. 20.

8 Le Bihan J. (2011), « Fonctionnaires et mobilité géographique au XIXe siècle. L’exemple des percepteurs des contributions directes », Travail et Emploi, n° 127, p. 18.

9 Larquier G. de, Marchal E. (2020), « Des compétences aux qualités professionnelles. Les repères de la sélection des candidats à l’emploi et leur évaluation », Travail et Emploi, n° 163, p. 9.

10 Après avoir surligné le texte :
Dans Word : ctrl+D, ouverture de la boîte de dialogue « Police », cliquer sur « Petites majuscules » ou faire un Alt+U> OK ;
Dans Libre Office : Format> Caractère> Effets de caractère> Effets, choisir « Petites majuscules » dans le menu déroulant> OK.

11 Lhommeau B., Rémy R. (2020), « Quels liens entre tension sur le marché du travail, difficultés de recrutement et efforts de recherche des employeurs ? », Travail et Emploi, n° 163, p. 47.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Ex : Tableau 4 – Répartition des lieux de travail ouvriers par secteurs et selon le zonage en aires urbaines en 1982
Légende Lecture : en 1982, 19,2 % des emplois ouvriers de l’industrie sont localisés à Paris, 45,2 % en banlieue, au sein de la petite couronne.Champ : personnes âgées de 15 à 64 ans, ouvriers de l’industrie, des entrepôts ou du transport (selon la définition du tableau en annexe, p. 102), occupant un emploi salarié ou à la recherche d’un emploi.Source : Recensement de la population 1982 – tabulation sur mesure, Insee [producteur], Archives de données issues de la statistique publique (Adisp) [diffuseur].6
URL http://journals.openedition.org/travailemploi/docannexe/image/3961/img-1.png
Fichier image/png, 60k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Soumettre un article à Travail et Emploi »Travail et Emploi [En ligne], mis en ligne le 20 avril 2022, consulté le 25 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/3961

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search