Navigation – Plan du site

Éditorial

Thomas Amossé, Christelle Avril, Christine Erhel, Mathieu Grégoire, Odile Join-Lambert, Thierry Kirat, Véronique Simonnet et Magali Marcille
p. 5-6

Texte intégral

1À presque 40 ans, la revue Travail et Emploi était toujours parée des atours de ses 20 ans. Aussi avons-nous pensé qu’à l’âge de la plénitude, il était temps de lui insuffler une nouvelle énergie visuelle qui corresponde davantage à l’univers académique dans lequel elle s’inscrit. Fruit d’un travail collectif au sein du comité de rédaction, mais aussi avec la société qui l’a réalisée et a imaginé le graphisme de couverture, notre maquette modernisée marque une nouvelle étape dans la vie de la revue. Nous avons ainsi opté pour une présentation qui préserve son identité, marquée depuis plusieurs années par une vague montante cernée de bleu et d’orange. Rompant avec le format A4 originel et sa lecture en deux colonnes, nous avons choisi un format resserré mais plus aéré, avec des tableaux et graphiques épurés, qui, nous l’espérons, vous permettront une lecture plus fluide, à la fois en version papier et en version numérique. Cette modernisation se veut au service à la fois des auteurs et de vous, lecteurs. Elle consacre également l’évolution de la revue, qu’il s’agisse de son contenu ou de son fonctionnement. À l’origine support de l’administration visant à faire connaître les travaux statistiques ministériels sur le travail et l’emploi, elle est désormais une publication scientifique de référence sur ces thématiques.

2La parution du numéro 144 « nouvelle version » nous donne l’occasion de rappeler quelques-unes des principales orientations suivies ces dernières années par la revue : la mise en place d’un comité de rédaction resserré, composé de chercheurs spécialistes des thématiques de la revue et provenant de champs disciplinaires variés ; l’indépendance scientifique réaffirmée du comité de rédaction et le pilotage de la ligne éditoriale par des appels à contribution régulièrement ouverts à la communauté académique ; l’adoption de procédures standards d’évaluation des textes soumis (rapports de lecture commandés en double aveugle à des lecteurs externes et décision collégiale par le comité de rédaction) ; la professionnalisation du suivi et de l’édition des articles, avec un accès facilité à ses éditions numériques (le site de la revue, Revues.org, Cairn.info ; prochainement Jstor) ; enfin, une ouverture internationale accrue, avec l’édition de sélections bisannuelles d’articles traduits sous forme de numéros hors-série s’adressant au public anglophone.

3Nous souhaitons que ces évolutions, de présentation comme de contenu, attestent et renforcent la capacité de Travail et Emploi à attirer les productions scientifiques les plus originales sur son champ et à les amener à préciser leurs apports dans un dialogue exigeant avec les avancées théoriques et empiriques récentes. La singularité de la revue, soutenue financièrement et matériellement par le ministère en charge du travail et de l’emploi depuis sa création en 1979, réside plus que jamais dans son approche thématique riche et sa pluridisciplinarité : des économistes et des sociologues, mais aussi des historiens, juristes, politistes, statisticiens et gestionnaires y publient les résultats de leurs recherches. L’ambition d’une pluridisciplinarité qui ne sacrifie pas les spécificités méthodologiques s’y trouve par ailleurs affirmée : en plus de la place particulière qu’y occupent les articles s’appuyant sur des analyses statistiques, la revue est en effet ouverte aux approches historiques et monographiques.

4Nous espérons que par la poursuite de ces objectifs, Travail et Emploi continuera à occuper une position centrale dans l’animation du débat scientifique sur les questions qui l’intéressent, au cœur des préoccupations de nos sociétés ; et que vous, auteurs et lecteurs, que vous soyez chercheurs, étudiants, acteurs publics, journalistes ou professionnels, vous réjouirez avec nous des promesses qu’accompagne cette nouvelle parution.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thomas Amossé, Christelle Avril, Christine Erhel, Mathieu Grégoire, Odile Join-Lambert, Thierry Kirat, Véronique Simonnet et Magali Marcille, « Éditorial », Travail et Emploi, 144 | 2015, 5-6.

Référence électronique

Thomas Amossé, Christelle Avril, Christine Erhel, Mathieu Grégoire, Odile Join-Lambert, Thierry Kirat, Véronique Simonnet et Magali Marcille, « Éditorial », Travail et Emploi [En ligne], 144 | octobre-décembre 2015, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 17 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/6787

Haut de page

Auteurs

Thomas Amossé

Rédacteur en chef

Articles du même auteur

Christelle Avril

Membre du comité de rédaction

Articles du même auteur

Christine Erhel

Membre du comité de rédaction

Articles du même auteur

Mathieu Grégoire

Membre du comité de rédaction

Articles du même auteur

Odile Join-Lambert

Membre du comité de rédaction

Articles du même auteur

Thierry Kirat

Membre du comité de rédaction

Articles du même auteur

Véronique Simonnet

Membre du comité de rédaction

Articles du même auteur

Magali Marcille

Secrétaire de rédaction et responsable d’édition

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • OpenEdition Journals