Navigation – Plan du site

Femmes salariées et non salariées : quelles différences de temps de travail ?

Self-Employed and Salaried Women: What Working Time Differences?
Amandine Barrois et François-Xavier Devetter
p. 101-130

Résumés

L’objectif de cet article est de mieux comprendre, à partir d’une analyse de l’enquête Conditions de travail 2013, les particularités des temps de travail des femmes non salariées. Bien que cette catégorie regroupe des situations très diverses, comparée à celle des salariées, elle se révèle en moyenne marquée par des durées quotidiennes et hebdomadaires longues, des horaires atypiques et imprévisibles. La disponibilité temporelle au travail des femmes non salariées est donc forte. Cette réalité apparaît paradoxale face aux discours mettant en exergue la souplesse et les possibilités de conciliation des temps personnels et professionnels que ce statut est censé permettre. Trois groupes sont distingués en fonction du niveau du diplôme le plus élevé obtenu. Si les contraintes temporelles sont importantes pour l’ensemble des non-salariées, les résultats soulignent également la position particulière des moins qualifiées. Elles cumulent horaires importants et faibles rémunérations, posant ainsi la question des frontières entre travail domestique et travail non salarié.

Haut de page

Notes de l’auteur

Ce travail a été réalisé dans le cadre du projet CLEAN-ANR-13-JSH1-0001-01.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Qui sont les femmes non salariées ?
Les femmes non salariées : une catégorie hétérogène
Caractéristiques socio-démographiques et professionnelles des non-salariées en fonction de leur niveau de diplôme
Une disponibilité temporelle au travail particulièrement élevée
Des durées plus longues
Des journées de travail plus étendues
Des temps plus atypiques
Des horaires moins prévisibles mais mieux maîtrisés
Des temps de travail contraints par l’activité
Liberté de temps de travail et difficultés d’articulation des temps : éléments de discussion
Les femmes non qualifiées : une « indépendance » économiquement très contrainte et aux frontières floues

Aperçu du texte

Les économies européennes du xxe siècle ont connu une extension continue du salariat : depuis les années 1950, la part du travail indépendant dans l’emploi total a considérablement diminué en France, comme dans les autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), en raison de la baisse du nombre d’exploitants agricoles et de la salarisation du secteur, ainsi que de la restructuration de certaines activités tertiaires. L’activité économique indépendante est ainsi passée du tiers de l’emploi total dans les années 1950 à moins de 10 % à la fin des années 1990 (Marchand, Thélot, 1997 ; COE, 2014). Ce déclin quantitatif peut expliquer que cette catégorie ait moins retenu l’attention des chercheurs. Elle apparaît en effet largement définie « par défaut », en référence au salariat : les non-salariés, selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), « se distinguent des salariés par l’absence de contrat de travail et par le f...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Amandine Barrois et François-Xavier Devetter, « Femmes salariées et non salariées : quelles différences de temps de travail ? », Travail et Emploi, 150 | 2017, 101-130.

Référence électronique

Amandine Barrois et François-Xavier Devetter, « Femmes salariées et non salariées : quelles différences de temps de travail ? », Travail et Emploi [En ligne], 150 | avril-juin 2017, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 22 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/7543 ; DOI : 10.4000/travailemploi.7543

Haut de page

Auteurs

Amandine Barrois

Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé), université Lille 1 ; amandine_barrois@live.fr

François-Xavier Devetter

Clersé, IMT Lille Douai ; francois-xavier.devetter@imt-lille-douai.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • OpenEdition Journals