Navigation – Plan du site

L’insertion par l’activité économique

Comment les salariés sont-ils accompagnés et quelle perception en ont-ils ?
Work Integration Social Enterprises. How Are Their Beneficiaries Supported and What Is Their Feeling about Them?
Véronique Rémy
p. 29-51

Résumés

Cet article décrit la manière dont les bénéficiaires d’un dispositif de politique de l’emploi particulier, l’insertion par l’activité économique, sont accompagnés et formés, ainsi que leur ressenti à son égard. L’enquête de la Dares auprès de salariés et d’employeurs du secteur permet d’ouvrir la « boîte noire » de ce dispositif peu étudié. La typologie réalisée souligne la diversité des publics accueillis et l’adaptation du parcours d’insertion qui leur est proposé – l’accompagnement étant d’autant plus resserré que les difficultés sont grandes. Le regard porté sur le dispositif dépend des caractéristiques des bénéficiaires et du déroulement de leur parcours : les avantages qu’ils perçoivent sur un plan subjectif (acquisition de compétences, résolution des difficultés sociales, etc.) sont d’autant plus importants qu’ils sont éloignés de l’emploi et ont bénéficié d’un accompagnement intensif. En revanche, leur accès à l’emploi ne diffère pas de celui des salariés moins en difficulté.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Des publics et des parcours d’insertion très différents selon le type de structure
Des entrants dans l’IAE plus éloignés de l’emploi que les bénéficiaires de contrat aidé…
… et ayant un parcours très différent selon la SIAE vers laquelle ils sont orientés
Des accompagnements et des formations adaptés aux difficultés des salariés en insertion
Une première classe composée d’individus proches de l’emploi et peu accompagnés
Une classe de bénéficiaires de minima sociaux accompagnés selon leurs besoins
Une classe de bénéficiaires de minima sociaux systématiquement accompagnés
Une classe de jeunes plus qualifiés, qui sont accompagnés professionnellement
Une dernière classe composée de seniors accompagnés une fois sur deux
Des effets subjectifs plus marqués pour les salariés les plus éloignés de l’emploi

Aperçu du texte

Plusieurs dispositifs de politique de l’emploi existent pour lutter contre le chômage de longue durée et l’exclusion du marché du travail de certaines populations fragilisées : les contrats aidés marchands ou non marchands, les politiques de formation ou les programmes d’aide à la recherche d’emploi. Néanmoins, ils ne permettent pas de surmonter l’ensemble des obstacles rencontrés par les personnes en marge du marché du travail, qui cumulent freins à l’emploi (niveau de formation insuffisant, perte des habitudes de travail, illettrisme, etc.) et difficultés sociales (problèmes de santé, d’addiction, de logement, financiers, etc.). Le secteur de l’insertion par l’activité économique (IAE) cherche à répondre aux besoins de ces personnes en leur proposant un « parcours d’insertion », c’est-à-dire un emploi associé à un accompagnement social et professionnel personnalisé (pour une description détaillée, voir encadré 1). En France, comme dans d’autres pays, ce secteur s’est développé dan...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Véronique Rémy, « L’insertion par l’activité économique », Travail et Emploi, 151 | 2017, 29-51.

Référence électronique

Véronique Rémy, « L’insertion par l’activité économique », Travail et Emploi [En ligne], 151 | juillet-septembre 2017, mis en ligne le 01 juillet 2019, consulté le 16 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/7694 ; DOI : 10.4000/travailemploi.7694

Haut de page

Auteur

Véronique Rémy

Mission animation de la recherche (Mar), Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), Ministère du Travail ; veronique.remy@travail.gouv.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • OpenEdition Journals