Navigation – Plan du site

Conditions de travail, emploi et consommation d’alcool : quelles interactions en France ?

Working Conditions, Employment and Alcohol Consumption: Which Interactions in France?
Corinne Mette
p. 75-99

Résumés

Le chômage ou des conditions de travail difficiles peuvent-ils être à l’origine de comportements à risque face à la consommation d’alcool ? Inversement, boire trop accroît-il le risque de chômage ? Les relations entre consommation excessive d’alcool et vie professionnelle sont complexes, car les causalités peuvent être multiples et renvoyer à des caractéristiques individuelles non observées. Pour la première fois en France, l’enquête Santé et itinéraire professionnel 2006-2010 permet d’éclairer les liens entre situation d’emploi, conditions de travail et consommation d’alcool. Ces interdépendances sont explorées grâce à des modèles à équations simultanées comportant des variables instrumentales. En 2010, toutes choses égales par ailleurs, les travailleurs qui sont exposés ou ont été durablement exposés à des pénibilités physiques au cours de leur carrière sont plus touchés par une consommation d’alcool excessive que les autres travailleurs, tandis qu’une exposition à des risques psychosociaux n’a pas de conséquence similaire. Si les travailleurs exposés à des pénibilités physiques ne sont pas particulièrement menacés par le chômage, ceux ayant une consommation d’alcool à risque le sont davantage (probabilité supérieure de 30 %).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Consommation d’alcool, chômage et conditions de travail : une revue de littérature
Quels liens entre consommation d’alcool et vie professionnelle ?
La double causalité entre consommation d’alcool et situation d’emploi
Données
L’échantillon sélectionné à partir de l’enquête Santé et itinéraire professionnel
La consommation d’alcool dans SIP
Consommation d’alcool et non emploi
Méthodologie
Le recours au modèle bivarié
L’instrument identifiant la consommation d’alcool en 2010
Résultats
Un risque de chômage fortement majoré pour les consommateurs à risque chronique
Les conditions de travail qui influencent les comportements de consommation d’alcool

Aperçu du texte

Au début des années 2000, cinq millions de Français connaissent des problèmes médicaux et des difficultés psychologiques ou sociales liés à une consommation d’alcool (Inserm, 2003). L’incidence de ces situations en matière de santé publique est bien connue : cancers, cirrhoses, complications cardiovasculaires, troubles neurologiques, dépendance sont liés à une surconsommation chronique. S’y ajoutent des conséquences économiques et sociales, moins connues, résultant des effets nocifs de l’alcool sur l’entourage et la vie sociale des buveurs (criminalité, accidents, frais de justice, etc.) (ibid.). Dans la sphère professionnelle, l’abus d’alcool accroît les risques d’absentéisme, d’accidents du travail, de perte de revenu ou encore de comportements inadaptés, et ainsi une baisse de productivité (OCDE, 2011).

Le phénomène est ancien, tout comme sa prise en charge par les pouvoirs publics, qui mènent des politiques de lutte contre l’alcoolisme au moins depuis le milieu du xixe siècle (Da...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corinne Mette, « Conditions de travail, emploi et consommation d’alcool : quelles interactions en France ? », Travail et Emploi, 151 | 2017, 75-99.

Référence électronique

Corinne Mette, « Conditions de travail, emploi et consommation d’alcool : quelles interactions en France ? », Travail et Emploi [En ligne], 151 | juillet-septembre 2017, mis en ligne le 01 juillet 2019, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/7749 ; DOI : 10.4000/travailemploi.7749

Haut de page

Auteur

Corinne Mette

Département conditions de travail et santé (CTS), Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), Ministère du Travail ; corinne.mette@travail.gouv.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • OpenEdition Journals