Skip to navigation – Site map

Mécanismes économiques expliquant les bas salaires dans les services à la personne

Une analyse centrée sur les aides à domicile
Economic Mechanisms Explaining Low Wages in Personal Services. An Analysis Focused on Home Helpers
François-Xavier Devetter and Emmanuelle Puissant
p. 31-64

Abstracts

The purpose of this article is to show how low wages in home care services, where jobs are considered “low skilled”, are due to a set of mechanisms resulting from a socio-political and socio-economic construction. These mechanisms are due to both public and private strategies that we seek to clarify, on the basis of a synthesis of empirical work on the field of personal services. Three mechanisms for the non-recognition of these occupations have been identified, each of which is present both in national policy orientations and in employers’ human resources strategies. It appears that the home help sector illustrates trends present in many other highly feminised service activities (such as cleaning, hotel and catering or retail).

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Négation des compétences et des pénibilités
La naturalisation des compétences
Des pénibilités niées et sans contrepartie
Construction d’un excès d’offre de travail
La mise au travail de catégories « sous-mobilisées » : mères de famille et immigrées
Rendre le travail « payant »
Segmentation et division de la main-d’œuvre
La concurrence entre différents types d’employeurs, de métiers et de conventions collectives
L’affaiblissement des collectifs de travail

First lines

Les mutations de l’emploi depuis trente ans ont été caractérisées par la croissance des inégalités des revenus et des qualifications. Le développement d’une « économie de la connaissance » s’est certes traduit par la croissance d’emplois très qualifiés (cadres et ingénieurs) mais il s’est également accompagné d’un maintien voire d’un renouveau d’emplois peu qualifiés (Méda, Vennat, 2004). Ce phénomène de polarisation des emplois a été étudié tant aux États-Unis qu’en Europe (Jolly, 2015), à la fois sous l’angle des transformations en termes de qualité des emplois (Fernandez-Macias, 2012) et en termes de qualifications (Oesch, Menes, 2011). Il a également été étudié plus précisément en France (Ast, 2015). Pour autant, ces travaux s’appuient souvent sur les transformations technologiques qui ont, notamment, touché l’industrie. À quelques exceptions près (Dwyer, 2013), les spécificités des métiers féminins, majoritairement dans les services, ne sont pas au cœur de l’analyse de la polar...

Top of page

References

Bibliographical reference

François-Xavier Devetter and Emmanuelle Puissant, « Mécanismes économiques expliquant les bas salaires dans les services à la personne », Travail et Emploi, 155-156 | 2018, 31-64.

Electronic reference

François-Xavier Devetter and Emmanuelle Puissant, « Mécanismes économiques expliquant les bas salaires dans les services à la personne », Travail et Emploi [Online], 155-156 | Juillet-décembre 2018, Online since 11 July 2019, connection on 15 September 2019. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/8826 ; DOI : 10.4000/travailemploi.8826

Top of page

About the authors

François-Xavier Devetter

Université Lille, Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé) ; Lille Douai ; francois-xavier.devetter@imt-lille-douai.fr

By this author

Emmanuelle Puissant

Université Grenoble Alpes, Centre de recherche en économie de Grenoble (Creg) ; emmanuelle.puissant@univ-grenoble-alpes.fr

Top of page

Copyright

© La documentation française

Top of page
  • OpenEdition Journals