Navigation – Plan du site

Présentation

TV/Series, lancée en 2012, est la première revue scientifique à accueillir des articles en français et en anglais sur les fictions sérielles audiovisuelles de tout pays. Ces fictions sont analysées comme œuvres narratives, esthétiques et idéologiques, se déployant sur de multiples supports de diffusion. La revue est pionnière dans son exploration pluridisciplinaire des enjeux culturels de sérialité et de reprise soulevés par la fiction audiovisuelle, avec un regard nourri de littérature, narratologie, philosophie, études visuelles, études culturelles, géographie, histoire, sociologie, etc.

Dernier numéro ouvert
Hors séries 1 | 2016 (numéro ouvert)
Lost: (re)garder l'île

Lost: Watching (over) the island
Sous la direction de Claire Cornillon et Sarah Hatchuel

Ce numéro ouvert, qui accueillera la recherche en marche sur Lost, explorera une philosophie immanente à la série, la fin controversée de l’œuvre, ou bien encore la tension qu’elle construit entre illusion et réalité. Les articles pourront également se focaliser sur un épisode de la série en particulier, afin de l’éclairer à travers des approches croisées.

Historique

Numéro en cours, ouvert le 15/10/2016

3 derniers textes

Dernier numéro en ligne
15 | 2019
La Sérialité en question(s)

Sous la direction de Florent Favard et Hélène Machinal

Ce numéro rassemble des contributions interrogeant la sérialité dans les séries télévisées des années 1980 à aujourd’hui. Dans un premier temps, il revient sur la notion de complexité narrative énoncée par Jason Mittell et explore les zones d’ombres qui subsistent lorsqu’il s’agit d’établir des typologies des multiples formats hybrides qui ont émergé au fil des dernières décennies, ou quand il devient nécessaire de qualifier sur le fil du rasoir les évolutions les plus récentes amenées par les plateformes de vidéo à la demande par abonnement. Une attention particulière est ensuite apportée aux espaces et aux réseaux, notamment pour analyser le tissage narratif (Breda) qui se noue entre les personnages de séries adaptées de romans. Une dernière partie s’interroge sur les limites du prisme narratologique dans l’analyse des séries télévisées, en convoquant la sémio-pragmatique, en envisageant les séries comme des systèmes complexes, ou encore en s’intéressant à leur dimension intermédiale, pour esquisser de nouvelles pistes d’exploration de ces objets en perpétuelle évolution.

  • Logo RIRRA21
  • Logo Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Logo Laboratoire du LARCA
  • Logo Université Paris Diderot
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals