Navigation – Plan du site

Présentation

TV/Series, lancée en 2012, est la première revue scientifique à accueillir des articles en français et en anglais sur les fictions sérielles audiovisuelles de tout pays. Ces fictions sont analysées comme œuvres narratives, esthétiques et idéologiques, se déployant sur de multiples supports de diffusion. La revue est pionnière dans son exploration pluridisciplinaire des enjeux culturels de sérialité et de reprise soulevés par la fiction audiovisuelle, avec un regard nourri de littérature, narratologie, philosophie, études visuelles, études culturelles, géographie, histoire, sociologie, etc.

Dernier numéro ouvert
Hors séries 1 | 2016 (numéro ouvert)
Lost: (re)garder l'île

Lost: Watching (over) the island
Sous la direction de Claire Cornillon et Sarah Hatchuel

Ce numéro ouvert, qui accueillera la recherche en marche sur Lost, explorera une philosophie immanente à la série, la fin controversée de l’œuvre, ou bien encore la tension qu’elle construit entre illusion et réalité. Les articles pourront également se focaliser sur un épisode de la série en particulier, afin de l’éclairer à travers des approches croisées.

Historique

Numéro en cours, ouvert le 15/10/2016

Derniers textes

Dernier numéro en ligne
14 | 2018
Posthumains en séries

Serial Posthumans
Sous la direction de Hélène Machinal et Monica Michlin

Ce numéro réunit des analyses des récits et représentations du posthumain – entendu ici au sens d’intelligence artificielle réussissant le test de Turing, de robots humanoïdes sentients et intelligents, et de cyborgs – dans quelques séries télévisées contemporaines, notamment Westworld, Black Mirror et Dollhouse. Les articles abordent tant les questions de production (adaptation et ré-adaptation, remake sériel, « machine » hollywoodienne et « production en série »), que de réception: intertextes littéraires, filmiques, artistiques, et télévisuels convoqués explicitement par les séries elles-mêmes ou allusions plus discrètes à « décoder » par des spectateurs-herméneutes. La question de la performance de l’identité posthumaine dans la diégèse (simulacre, simulation, mise en abyme de la performance de l’acteur ou de l’actrice, construction performative « réitérée » de manière sérielle) occupe une place importante dans ce recueil, tout comme celle de l’interface écranique (téléviseur, ordinateur, tablette, smartphone) au cœur du visionnage de ces fictions qui interrogent notre propre statut de spectateurs hyperconnectés… et peut-être déjà un peu posthumains.

  • Logo RIRRA21
  • Logo Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Logo Laboratoire du LARCA
  • Logo Université Paris Diderot
  • OpenEdition Journals