Navigation – Plan du site
2012

Le développement durable : une réponse à une crise globale ?

Ellipses, Collection CQFD, 2011Paris, 212 p.
Jean-Pierre Husson

Texte intégral

1Les ouvrages sur ce thème à la fois rassembleur, porteur de dialogues féconds et d’inquiétudes sont nombreux. Celui-ci a pour avantage sa clarté et son choix de s’inscrire dans des grilles d’analyses systémiques et qui font consensus afin d’aborder différemment les échelles emboîtées de la mondialisation, sachant qu’il n’existe pas pour nous de planète de rechange (S. Brunel). Vingt ans après le Sommet de Rio, le propos de ce livre pose la question de notre avenir à partir d’une lecture des pratiques et utilisations de nos territoires. Il croise trois ambitions : l’émergence d’une nouvelle forme d’humanisme, la nécessité d’appliquer ou d’inventer des modèles économiques moins dispendieux que les actuels, enfin l’obligation qui s’impose à nous de revoir les rapports nord-sud. Le texte traite du développement durable à partir de trois principales entrées. La première traite d’économiser les espaces associés aux risques et à leur mémoire (chap.3). La seconde invite à gérer prudemment la ressource (les déchets, chap. 2 ; les ressources biogéographiques et tout particulièrement le couple eau et forêt, chap. 4 ; l’énergie, chap. 5). La dernière pose la question d’améliorer nos façons d’habiter et de vivre (l’optimum démographique, chap. 6 ; nourrir les hommes, chap.7). Le volume s’ordonne en huit chapitres assez courts, didactiques débutés par une présentation de l’émergence du concept depuis plus d’une génération (chap. 1). Ces chapitres sont tous ordonnés sur le même modèle qui est le choix de la collection CQFD. Ils débutent par des croquis et cartes qui, dans un souci de démonstration multiscalaire, se prêtent à traiter la question en systèmes et réciprocités, avec la mesure de l’effet d’entropie qui oblige à respecter la dynamique des évolutions. Le coeur du chapitre traite des questions épistémologiques portées ou générées par le sujet étudié (questionnement autour de quoi ? qui ?). Succède à cela le développement d’un cas pratique (par exemple la nature entre capital et patrimoine) et enfin une liste de dates représentatives de l’évolution en cours.

2Le dernier chapitre intitulé « Vivre et construire un territoire durable » clôture la démonstration en rassemblant la réflexion conduite autour des interactions, rétroactions, le tout en tenant compte de trois échelles : verticales (les successions et rythmes de temps), horizontales (les espaces) et transversales (les modèles économiques). À partir de ce cadrage, l’auteur associe la ville et les mobilités, certes nécessaires à la vie urbaine, mais énergivores, trop souvent bruyantes, délicates à faire évoluer dans le respect d’un Agenda 21 local de qualité, partagé, compris et accepté par la majorité,  et dont les résultats seront transmissibles. Face à ce défi, la ville doit assumer et dépasser par le haut l’équation densité (ce qui se traduit par son recompactage) et diversité pour créer et faire durer une dynamique durable ; bref harmoniser les logiques spatiales, écologiques et économiques et en reliant le local au global.

3L’ouvrage présenté est pratique, compréhensible par un public élargi qui y trouve des éléments de réponses mis en relations. Il prend la mesure des effets de dominos possibles et des cycles plus ou moins vertueux qui s’établissent, plutôt là où existent des démocraties actives complétées par de la participation au bon fonctionnement des pratiques de développement local. Le livre, amorcé avec un constat du moine Luis Alfonso de Carvallo (XVIe siècle) « La nature est déjà très fatiguée », se clôt sur une pensée de Thomas More (1516).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Husson, « Le développement durable : une réponse à une crise globale ? », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Lectures, mis en ligne le 17 février 2012, consulté le 28 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/vertigo/11537

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Husson

Professeur de géographie à Nancy, Université de Lorraine, Courriel : Jean-Pierre.Husson@univ-nancy2.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de VertigO sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page