Navigation – Plan du site
2013

Chimie verte et catalyse

Colloque dans le cadre du congrès annuel de l’ACFAS, 6 mai 2013, Université de Laval, Québec, Canada

Description

L’étude des catalyseurs représente un des grands courants de la recherche moderne. Les Prix Nobel en chimie de 2001, 2005, 2007 et 2010 étaient dans le domaine de la catalyse : 2001, Knowles, Noyori et Sharpless pour leur travail sur la catalyse homogène asymétrique; 2005, Chauvin, Grubbs et Schrock pour leur travail sur la catalyse homogène et hétérogène; 2007, Ertl pour ses études des pots catalytiques et de la synthèse d’ammoniac; 2010, Heck, Negishi et Noyori, pour la catalyse homogène. Ce n’est pas une coïncidence si les trois grandes maisons d’éditions scientifiques, ACS (American Chemical Society), Wiley-VCH et le RSC (Royal Society of Chemistry), ont lancé des journaux en catalyse en 2009 (Wiley-VCH, ChemCatChem) et en 2011 (ACS Catalysis et RSC, Catalysis Science & Technology). Ces nouveaux journaux reflètent l’épanouissement de la catalyse comme une science moléculaire.

La chimie verte et la catalyse constituent une nouvelle façon d’aborder la chimie dans son ensemble. La chimie verte est un domaine intrinsèquement multidisciplinaire. Elle fusionne des concepts allant de la chimie moléculaire (organocatalyse et catalyse homogène) à la physique et chimie de l’état solide (photocatalyse, catalyse hétérogène). La mise en œuvre de ces concepts demande une expertise dans la conception des réacteurs catalytiques, dans l’analyse environnementale, en génie chimie et génie agroalimentaire, et dans l’application de diverses techniques de spectroscopie, de microscopie et de diffraction.

Plusieurs aspects d’une chimie plus verte par voie de la catalyse seront abordés durant le colloque :

la catalyse hétérogène et la chimie verte;
le développement de réactions catalytiques hétérogènes par voie de la nanoscience;
les nouveaux outils pour la synthèse moléculaire verte;
les nouveaux outils numériques pour le développement de la chimie verte;
la conception des surfaces et interfaces : applications vertes;
études moléculaires de la chimie des surfaces

Responsables

Peter Mcbreen Université Laval,
Maria ILIUTA Université Laval,
Tomislav Friscic Université McGill,
Trong-on Do Université Laval

Programme

http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/81/200/230/c