Navigation – Plan du site

Les territoires de la GIZC : rénover la vision intégrée de la mer et du littoral

Introduction
Bernard Drobenko

Entrées d’index

Lieux d'étude :

Europe
Haut de page

Texte intégral

1La GIZC constitue une méthode promue par l’Union européenne dans le cadre de la stratégie développée en 2002, reprise par la politique maritime intégrée. Avec le Ch 18 de l’Agenda 21, la convention d’Abidjan et le protocole de Madrid de 2008 elle dispose d’un référentiel juridique particulier. Les travaux et les contacts établis au cours des années ont permis d’instaurer progressivement un réseau européen de recherche sur ce thème.

2C’est dans ce contexte que le colloque international de Boulogne sur mer a été organisé en janvier 2013 sous l’égide du Campus international de la mer et de l’environnement littoral. Dans une démarche pluridisciplinaire, les organisateurs ont associé des acteurs français et des partenaires européens ayant engagé des recherches et développant des formations sur la GIZC.

3Le thème retenu pour ce symposium « Les territoires de la GIZC », s’inscrit dans un cadre à la fois global et très localisé quant à la mise en œuvre de cette méthode de gouvernance. La territorialisation de cette dernière impose de valoriser les richesses littorales et marines, tout en conciliant la protection de l’environnement marin et l’exploitation de ses ressources minérales et halieutiques. Les questions maritimes et littorales ne peuvent plus être abordées de manière aussi sectorielle que dans le passé. L’environnement marin, les énergies marines, la prévention des risques maritimes, la pêche maritime, l’aquaculture, la construction navale, les ports, la sécurité maritime, la protection sociale des marins, la plaisance, le tourisme littoral, sont tous des défis maritimes et littoraux.

4La mer et le littoral doivent être envisagés comme un territoire continu et les travaux présentés visent à identifier à la fois le périmètre et les enjeux de cette nouvelle façon de l’envisager. Il s’agit de rénover la vision intégrée de la mer et du littoral. Ces travaux développés permettent de présenter la territorialisation de la GIZC autour de trois axes majeurs :

  • les frontières de la GIZC sont spatiales (terrestres et maritimes), plurisectorielles (pêche, tourisme, énergies, extractions de matériaux, etc..) mais aussi administratives et institutionnelles;

  • les défis de l’approche transfrontalière entre le terrestre et le marin se situent autant au niveau de la gouvernance que de l’écosystème terrestre et marin;

  • l’intérêt que présente l’approche territorialisée au regard de la protection de l’environnement littoral et marin, de la gestion des risques (pollutions, risques naturels) et de l’intégration environnementale et sociale dans le développement économique maritime. 

5Dans un contexte de mutations économiques, de mise en œuvre de la politique maritime intégrée par l’Union européenne et de l’évolution institutionnelle, de nouvelles perspectives territorialisées de la GIZC se dessinent peu à peu. Ainsi, la méthode initiée dans les années quatre-vingt révèle à la fois sa pertinence et ses potentiels, même si elle reste perfectible quant à ses effets opérationnels. Dans une approche à la fois internationale, régionale et européenne, mais aussi nationale et locale, les travaux développés visent à renforcer les connaissances en la matière et à susciter le partage des savoirs entre les disciplines interpellées par la GIZC. Les connaissances ainsi échangées contribuent à renforcer les possibilités de recherches et la coopération opérationnelle entre les acteurs étatiques, les collectivités territoriales, et leurs divers établissements publics, ainsi qu’avec les acteurs socio-économiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Drobenko, « Les territoires de la GIZC : rénover la vision intégrée de la mer et du littoral », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Hors-série 18 | décembre 2013, mis en ligne le 12 décembre 2013, consulté le 24 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/vertigo/14304 ; DOI : 10.4000/vertigo.14304

Haut de page

Auteur

Bernard Drobenko

Directeur Campus international de la mer et de l’environnement littoral, Centre universitaire Capécure, Bassin napoléon - Quai Masset - B.P. 120, 62327 Boulogne-sur-Mer cedex, France, Courriel : Bernard.Drobenko@univ-littoral.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de VertigO sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page