Navigation – Plan du site
En cours

Préservation, conservation et exploitation : enjeux et perspectives pour un Océan mondial en santé

Appel à soumission de textes

Coordination du numéro :

Christian Bouchard (Université Laurentienne), Olivier Dupéré (Université de La Réunion), Frank Dolique (Université des Antilles), Jérôme Harlay (University of Seychelles), Erwann Lagabrielle (Université de La Réunion), Steve Plante (Université du Québec à Rimouski) et François Sabatier (Aix-Marseille Université).

Longtemps négligé en termes de gouvernance environnementale mondiale, encore assez méconnu sur le plan scientifique, l’Océan mondial apparaît désormais comme une nouvelle frontière économique qu’il s’agit d’exploiter à son plein potentiel. L’économie maritime (ou océanique) se diversifie et s’intensifie pour se muter en économie bleue et croissance bleue. Plus que jamais, les États côtiers se tournent vers la mer pour y exploiter pleinement l’ensemble des ressources vivantes et non vivantes sur lesquelles elles sont souveraines à travers leurs mer territoriale, zone économique exclusive et plateau continental. Cette volonté de tirer le maximum de bénéfices de la mer se prolonge également dans l’ensemble des zones marines situées au-delà des juridictions nationales (ZAJN), haute mer et zone internationale des fonds marins.

On peut légitimement s’inquiéter de cette intense « ruée vers la mer » qui, à bien des égards, reproduit les schémas de l’extractivisme qui a sévi sur les continents et ses impacts environnementaux néfastes. Comment ne pas s’inquiéter du développement des projets pétroliers et gaziers offshores au large de tous les continents (à l’exception de l’Antarctique), de la poursuite d’une pêche industrielle agressive et encore trop souvent destructrice sur la plupart des mers du monde, du développement de l’aquaculture et de la désalinisation ainsi que des espoirs désormais placés dans les nouvelles ressources telles que les énergies marines, les ressources minérales des grands fonds et les biotechnologies marines ? Et puis la mer est aussi de plus en plus intensément utilisée par la navigation commerciale alors que s’y développent également les activités de tourisme et de loisir, les activités scientifiques ainsi que les opérations de sécurité maritime.

Heureusement, on assiste actuellement à une sérieuse prise de conscience quant à l’état dégradé de l’Océan global, aux agressions qu’il subit (pollutions, destruction d’habitats, surexploitation, etc.), aux changements rapides et de grande ampleur qui l’affectent (réchauffement, acidification, hausse du niveau marin, etc.), mais aussi quant à ses contributions fondamentales au système climatique et à la biodiversité planétaires. Ainsi, il fait l’objet de l’objectif de développement durable no 14 (conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable) et il est désormais intégré à la lutte contre les changements climatiques (la COP 25 appelant un dialogue sur les océans et les changements climatiques) et aux efforts pour sauver la biodiversité (cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020).

Dans ce contexte, nous désirons nourrir et approfondir la réflexion critique sur la thématique de la protection, de la conservation et de l’exploitation de l’Océan mondial. Pour ce faire, nous appelons des contributions sur les thèmes suivants:

  • exploitation durable des ressources marines,

  • protection et conservation de la biodiversité et de l’environnement marins,

  • économie bleue et croissance bleue,

  • gouvernance de l’environnement marin, et

  • planification spatiale maritime.

Des textes portant sur les différentes échelles, du local au global, et sur différents espaces de l’Océan mondial sont souhaités afin de pouvoir constituer un regard croisé sur l’ensemble des grands enjeux et perspectives liés à la thématique.

Échéancier

  • 30 mai 2020: date limite pour l’envoi d’une proposition comprenant un titre et un résumé d’au plus 600 mots.

  • 15 juin 2020: avis aux auteurs quant à l’acceptation ou au refus de leur proposition.

  • 15 octobre 2020: date limite pour l’envoi d’un texte complet respectant les conditions éditoriales précisées sur le site de la revue à l’adresse suivante: http://vertigo.revues.org

  • Évaluation du texte par un comité de lecture — réponse définitive de la revue au plus tard fin avril 2021 avec grille d’évaluation des évaluateurs.

  • Avril-mai 2021: réception des textes révisés.

  • Mai 2021: mise en ligne du numéro.

Sauf pour les dates du 10 mai et du 15 octobre, l’échéancier est fourni à titre indicatif.

Soumission des propositions

Les propositions et manuscrits (avec résumé, texte complet, figures, tables et bibliographie) doivent être soumis par courrier électronique à Jessica Onitsoa Andriamasinoro (rédactrice-adjointe [VertigO]) à l’adresse courriel suivante: redacteur.adjoint@editionsvertigo.org

La soumission doit être bien identifiée au nom du dossier: « Préservation, conservation et exploitation: enjeux et perspectives pour un Océan mondial en santé ».

Pour soumettre un texte, prière de consulter les politiques de publication de la revue disponibles à l’adresse suivante: http://vertigo.revues.org

Lors de la soumission, les auteurs devront fournir les noms et les coordonnées de trois réviseurs potentiels pour leur article. L’équipe éditoriale se réserve le droit de choisir ou non les réviseurs proposés.

Vous pouvez aussi nous faire parvenir en tout temps des propositions de textes pour les différentes sections de la revue. La revue accepte la soumission de textes scientifiques en tout temps.

Rédaction de la revue

Éric Duchemin, Ph.D.
Co-directeur de la publication - Rédacteur en Chef

[VertigO] - la revue électronique en sciences de l'environnement
Professeur associé et chargé de cours - Institut des sciences de l'environnement
Université du Québec à Montréal
Notre blogue : http://vertigo.hypotheses.org
Notre site: http://vertigo.revues.org
Nos veilles scientifiques : http://adaptationclimat.hypotheses.org / http://villeviable.hypotheses.org / http://agriurbain.hypotheses.org

Vous pouvez aussi suivre [VertigO] sur : Facebook / LinkedIn / Twitter

Université du Québec à Montréal, Institut des sciences de l’environnement
C.P. 8888, Succ. Centre-ville, Montréal, Québec
Canada, H3C 3P8
Courriel: eric.duchemin@editionsvertigo.org
Tél: (514) 987-3000 poste 3945