Navigation – Plan du site

AccueilLa revueComité de rédaction

Comité de rédaction

Comité de rédaction : définition

En collaboration avec les co-rédacteurs-trices en chef, avec le-la rédacteur.trice en chef adjoint-e et l’équipe de rédaction, le comité de rédaction participe à la programmation et à la coordination des publications de la revue, à l’arbitrage de l’évaluation par les pairs et détermine le bien fondé et la pertinence des articles soumis à la revue.

Ce comité s'assure de l’évolution de la revue, de son financement et de son ancrage institutionnel, ainsi que de son bon fonctionnement général (édition, diffusion, rédaction des rubriques, recherche d'auteurs pour les dossiers, lecture d'ouvrages de référence, et cetera). Pour refléter la dimension interdisciplinaire de VertigO, son ancrage au Québec et son financement par des instances québécoises et canadiennes, ainsi que la portée internationale de cette première revue scientifique de la francophonie en termes de lectorat, le comité de rédaction doit témoigner des différentes thématiques et géographies caractérisant la revue.

Pour assurer l’implication de toutes et de tous, trois groupes de travail ont été créés :

1 Le groupe financement et relations institutionnelles soumet les demandes de subvention, supervise les commandites et les relations avec les organismes subventionnaires, les réseaux de revues, la francophonie, l’Université du Québec, l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l'Institut des Sciences de l’Environnement de l’UQAM, et les programmes universitaires en environnement. Ce groupe est sous la responsabilité des co-rédacteurs-rices en chef avec des membres de l’équipe et du comité de rédaction

2 Le groupe édition supervise l'édition PDF de la revue et du développement du site et des relations avec les plateformes Open Edition et Érudit. Ce groupe est coordonné par le-la rédacteur-trice en chef adjoint-e.

3 Le groupe diffusion et rayonnement est responsable de la liste de diffusion, des abonnements et de la publicité. Il est coordonné par un membre de l’équipe de rédaction en collaboration avec des membres du comité de rédaction.

Mandat

Chaque membre du comité de rédaction s’engage pour un mandat de 5 années, renouvelables au maximum 3 fois et il a pour responsabilité de :

  • participer à chacune des 3 rencontres annuelles du comité de rédaction,

  • participer à la rencontre générale annuelle de la revue,

  • participer à un des 3 groupes de travail du comité de rédaction,

  • participer à un comité de lecture (géographique, disciplinaire, thématique) en collaboration avec l’équipe de rédaction,

  • proposer et coordonner au moins un numéro thématique de la revue par mandat.

Liste des membres

Eric Duchemin, co-rédacteur en chef

Image 100000000000004C0000005A07BE2FDBF21CCEA6.jpg

Ph.D. en sciences de l'environnement, Professeur associé et chargé de cours à l’Institut des sciences de l’environnement de l'Université du Québec à Montréal. Spécialiste des changements climatiques, de l'agriculture urbaine et de la communication scientifique. Il est le fondateur de [VertigO] – la revue électronique en sciences de l’environnement. Il est aussi directeur du webzine de vulgarisation environnementale FrancVert (www.francvert.org) publié conjointement par Nature Québec et les Éditions en environnement VertigO (www.editionsvertigo.org). Depuis 2002, il est membre du comité scientifique de la revue Développement Durable et Territoires. Il est membre des comités de rédaction des revues Field Actions Science Reports et Surveys and perspectives integrating environment and society, dont il est aussi éditeur. De 2001 à 2010, il a été membre du conseil d’administration de Nature Québec, l’un des plus importantes ONG environnementales du Québec, dont il fut vice-président de 2007 à 2010.

Louise Vandelac, co-rédactrice en chef

Image 100000000000004B0000005A5318035AD514D2B2.jpg

PhD en sociologie, Ma en économie politique, Professeure titulaire au Département de sociologie et à l'Institut des sciences de l'environnement (ex-Directrice 2013-2010), Université du Québec à Montréal. Chercheure au Centre de recherche interdisciplinaire sur la biologie, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE), Chercheure au TITNT (The International Team on Nanosafty), au Pôle risques MRSH de l'Université de Caen et membre du comité scientifique du CRIIGEN. Membre du Conseil international du Réseau des Maisons des sciences de l'Homme (CRNS et 22 universités) et Présidente de la Commission sciences naturelles, sociales et humaines de la Commission canadienne pour l'Unesco.

Sandrine Glatron, rédactrice

Image 10000000000000440000005AB0BB4BBFA63EA08C.jpg

Géographe et urbaniste, directrice de recherche au CNRS, membre du laboratoire DynamE (Strasbourg, France), spécialiste des questions de représentations de l'environnement urbain, notamment par les citadins. Dirige la ZAEU (Zone atelier environnementale urbaine - Long term social ecological research Network), un réseau de recherche-action qui associe 15 unités de recherche et des acteurs territoriaux tels que l'Eurométropole de Strasbourg ou Atmo-Grand Est.

Anne-Marie Laroche, rédactrice

Image 100000000000004C0000005AC8998174432872D6.jpg

Ph. D. en sciences du sol. Professeure agrégée au Département de génie civil de l'Université de Moncton (Canada). Spécialistes en hydrologie et de la qualité eaux de surface et souterraines en milieu rural et urbain.

Frédérick Lemarchand, rédacteur

Image 100000000000004C0000005A8C6C36CC73246923.jpg

Docteur en sociologie, Maître de Conférence en Sociologie, Chercheur au CERReV (Centre d'Etude et de Recherche sur les Risques et les Vulnérabilités), Université de Caen (France). Socio-anthropologue du risque et de l'environnement à l'Université de Caen Basse-Normandie, ancien directeur du Laboratoire d'Analyse Sociologique et Anthropologique des Risques (LASAR), il est actuellement responsable de l'équipe Risques Technologiques et Industriels pour l'Environnement et la Santé (RITES) au Centre d'Etudes et de Recherches sur les Risques et les Vulnérabilités (CERReV) à l'Université de Caen. Cofondateur de l'Institut européen des risques, il est également co-directeur du Pôle interdisciplinaires Risques (CNRS) de la Maison de la Recherche et Sciences Humaines et membre du comité scientifique du Criigen (comité de recherche et d'information indépendante sur le génie génétique).

Nathalie Lewis, rédactrice

Image 100000000000004C0000005A98AE81A648AD6741.jpg

Docteur en sociologie, Professeure régulier, Département Sociétés, territoires et développement de l’Université du Québec à Rimouski (Québec, Canada), chercheure au GRIDEQ et au Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT), chercheure à la Chaire de recherche sur la forêt habitée et co-responsable de l’axe Ressources naturelles, développement territorial durable et coopération de l’Alliance de recherche Université-Communauté (ARUC) Développement territorial et coopération.

Éric Pineault, rédacteur

Image 10000000000000440000005AA433DC90CEA76B63.jpg

Professeur à l’Institut des sciences de l’environnement et au département de sociologie de l’UQAM, il y enseigne l’économie écologique, l’écologie sociale et la sociologie économique. Ses recherches portent sur l’extractivisme, en particulier les projets d’extraction et de transport d'énergie fossile, le métabolisme social du capitalisme avancé et la transition écologique. Il collabore activement avec le Front commun pour la transition énergétique et son projet Québec ZÉN.

Yann Roche, rédacteur

Image 100000000000004C0000005A21BFDFB62468D892.jpg

PhD en géographie (U. Laval, 1994), Professeur agrégé au Département de géographie de l'Université du Québec à Montréal. Membre de l'Institut Environnement, développement, sociétés (Université Laval). Spécialisation : Asie du Sud-Est, écotourisme, gestion des ressources naturelles, application des SIG à la gestion de l’environnement, géopolitique et cartographie.

Sébastian Weissenberger, rédacteur

Image 100000000000004C000000381B9916D0AD0E0568.jpg

PhD. en sciences de l'environnement, Professeur en sciences de l'environnement à l'Université Téluq et professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Montréal. Spécialiste en adaptation aux changements climatiques et en gestion intégrée des zones côtières.

Lise Parent, rédactrice

Image 1000000000000066000000802B301E7897617983.jpg

Lise Parent, biologiste, est titulaire d’un doctorat en sciences de l’eau de l’Institut national de recherche scientifique de l’Université du Québec (INRS). Depuis 1994, elle est professeure à la TÉLUQ où elle est responsable du programme de certificat de premier cycle en sciences de l’environnement. Ses travaux se situent principalement sur le plan de la mesure et de l’estimation de l’exposition humaine et environnementale aux perturbateurs endocriniens ainsi qu’à leurs effets en lien avec la contamination de l’environnement.

Jessica Onitsoa Andriamasinoro, rédactrice

Image 100000000000004C0000005A872FA463B72BA8C6.jpg

PhD. en sciences de l'environnement, Professeure en développement durable et zones côtières à l’Université de Moncton. Chercheure sur les questions d’adaptation aux changements climatiques dans les pays en développement.

Gaëlle Ronsin, rédactrice

Image 100000000000006700000061B28EF2CCCDB0362D.jpg

Gaëlle Ronsin est maître de conférences en sociologie et anthropologie.  Elle est professeur associé à l’Université du Québec à Rimouski. Ses recherches s’intéressent aux politiques contemporaines de conservation de la nature, aux engagements scientifiques et politiques écologistes, ainsi qu'aux rapports entre justice et environnement. Elle a mené plusieurs enquêtes (France hexagonale et outre-mer, Amérique du Nord) sur les rapports aux animaux et sur les mondes ruraux.  Sa pratique de l’ethnographie de longue durée s’accompagne d’un travail avec les images (expositions photographiques, réalisation de court-métrage de recherche).

Florent Amat, rédacteur

Image 10000000000000750000007C6B257C19329EFA1D.jpg

Florent Amat est candidat au doctorat en cotutelle en géographie (Université de Rouen) et en sciences de l'environnement (UQAM). Il est membre de l'Institut des sciences de l'environnement et de l'UMR CNRS IDEES. Il est spécialiste sur les questions de cohabitation entre anciens et nouveaux habitants des espaces ruraux et sur les alternatives sociales et écologiques en milieu rural.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search