Navigation – Plan du site

AccueilLa revueComité de rédaction

Comité de rédaction

Définition du Comité de rédaction et mandat confié à ses membres

En collaboration avec le directeur, le comité de rédaction détermine le bien fondé des articles soumis à la revue. Ce comité s'assure aussi du bon fonctionnement général de la revue (édition, diffusion, rédaction des rubriques, recherche d'auteurs pour les dossiers, lecture d'ouvrages de référence, etc.). Dans le comité de rédaction quatre groupes de travail ont été établit soit le groupe diffusion (responsable de la liste de diffusion, des abonnements et de la publicité), le groupe des relations institutionnelles (relations avec l'ISE, les différentes universités offrant une formation en environnement), le groupe d'édition (responsable de l'édition pdf de la revue ainsi que du développement du site) et le groupe sur le financement (recherche de subvention et commandites).

Liste des membres

Eric Duchemin

Image 100000000000004C0000005A07BE2FDBF21CCEA6.jpg

Co-rédacteur en chef

Ph.D. en sciences de l'environnement, Professeur associé et chargé de cours à l’Institut des sciences de l’environnement de l'Université du Québec à Montréal. Spécialiste des changements climatiques, de l'agriculture urbaine et de la communication scientifique.

Eric Duchemin est professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement à l'Université du Québec à Montréal. Il intervient à titre de consultant pour divers organismes tel qu'Environmental Defense, Environnement Canada et la Nation Innue. En 2002 et 2003, il a été un des expert auteurs pour le Good Practice Guidance for land use, land use change and forestry de l’Intergouvenmental Panel on Climate Change (Instance de l’UNEP). Il a été (2004-2006) expert pour cette instance dans le cadre de la révision du 1996 Guidelines for National Greenhouse Gas Inventories. En tant qu’expert de l’IPCC, Il est co-récipiendaire du prix Nobel de la Paix 2007. Dans le cadre de ses recherches sur l'impact de l'inondation des sols sur les émissions de gaz à effet de serre, il a rédigé de nombreux articles scientifiques et rapports. Depuis 2007, il mène des recherches interdisciplinaires sur les questions autour de l'agriculture urbaine et est membre du collectif de recherche sur l'aménagement paysager et l'agriculture urbaine durable. Il est coordonateur de l'École d'été sur l'agriculture urbaine qui se tient à Montréal depuis 2009. Il est chercheur associé au Centre de recherche interdisciplinaire sur la biologie, la santé et l'environnement et membre de la Chaire d’études sur les écosystèmes urbains.

Il est le fondateur de [VertigO] – la revue électronique en sciences de l’environnement. Il est aussi directeur du webzine de vulgarisation environnementale FrancVert (www.francvert.org) publié conjointement par Nature Québec et les Éditions en environnement VertigO (www.editionsvertigo.org). Depuis 2002, il est membre du comité scientifique de la revue Développement Durable et Territoires. Il est membre des comités de rédaction des revues Field Actions Science Reports et Surveys and perspectives integrating environment and society, dont il est aussi éditeur. De 2001 à 2010, il a été membre du conseil d’administration de Nature Québec, l’un des plus importantes ONG environnementales du Québec, dont il fut vice-président de 2007 à 2010.

Courriel : duchemin.eric@uqam.ca
Adresse : 2669 Knox
Téléphone : 5146187046

Louise Vandelac

Image 100000000000004B0000005A5318035AD514D2B2.jpg

Co-rédactrice en chef

PhD en sociologie, Ma en économie politique, Professeure titulaire au Département de sociologie et à l'Institut des sciences de l'environnement (ex-Directrice 2013-2010), Université du Québec à Montréal. Chercheure au Centre de recherche interdisciplinaire sur la biologie, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE), Chercheure au TITNT (The International Team on Nanosafty), au Pôle risques MRSH de l'Université de Caen et membre du comité scientifique du CRIIGEN. Membre du Conseil international du Réseau des Maisons des sciences de l'Homme (CRNS et 22 universités) et Présidente de la Commission sciences naturelles, sociales et humaines de la Commission canadienne pour l'Unesco.

Christian Bouchard

Image 100000000000004B0000005AF1EB05E3B2A33D4D.jpg

Rédacteur

PhD en géographie, Professeur agrégé, Département de géographie de l'Université Laurentienne (Sudbury, Ontario). Spécialiste de l’océan Indien.

Les projets de recherche de Christian Bouchard portent, d’une part, sur les questions de développement dans les petits États et territoires insulaires (PETI) et, d’autre part, sur la géopolitique de l’espace indianocéanique. Il est particulièrement actif au sein de l’Indian Ocean Research Group (IORG) pour lequel il agit comme secrétaire du bureau de direction et est également responsable d’un projet de recherche sur le développement dans les PETI de l’océan Indien. Ses travaux récents ont notamment porté sur le contexte énergétique dans les petits espaces insulaires (bilan énergétique, contexte et enjeux, transition énergétique). Un autre de ses axes de recherche concerne les questions et enjeux liés au changement climatique et à la hausse du niveau marin dans les PETI, toujours dans l’océan Indien. Enfin, il travaille également sur les questions maritimes dans le sud-ouest de l’océan Indien (territorialisation, sécurité, ressources, transports, opérations navales). Depuis 2003, il a participé à de nombreuses conférences internationales dont les quatre premières conférences de l’IORG (Chandigarh, Téhéran, Kuala Lumpur et Oman) ainsi que des conférences à la Réunion (CREGUR, ARER, Projet RUPMER) et à Honolulu (APCSS). À l’Université Laurentienne, il enseigne en géographie humaine (introduction, géographie de la population, géopolitique) et en géographie régionale (Asie-Pacifique, Petits États et territoires insulaires).

Dominique Bourg

Image 100000000000004C0000005AA965CF6CB97F6FEC.jpg

Rédacteur

Philosophe, Professeur ordinaire à l’Université de Lausanne, Faculté des géosciences et de l’environnement, Institut de Géographie et de Durabilité.

Dominique Bourg est directeur avec Alain Papaux de la collection "L'écologie en questions" aux Presses universitaires de France. Ses domaines de recherche sont l'étude de la pensée écologique, les risques et principe de précaution, l'économie de fonctionnalité et le débat public et démocratie écologique.

Sandrine Glatron

Image 10000000000000440000005AB0BB4BBFA63EA08C.jpg

Rédactrice

Géographe et urbaniste, directrice de recherche au CNRS, membre du laboratoire DynamE (Strasbourg, France), spécialiste des questions de représentations de l'environnement urbain, notamment par les citadins. Dirige la ZAEU (Zone atelier environnementale urbaine - Long term social ecological research Network), un réseau de recherche-action qui associe 13 unités de recherche et des acteurs territoriaux tels que l'Eurométropole de Strasbourg ou Atmo-Grand Est.

Anne-Marie Laroche

Image 100000000000004C0000005AC8998174432872D6.jpg

Rédactrice

Ph. D. en sciences du sol. Professeure agrégée au Département de génie civil de l'Université de Moncton (Canada). Spécialistes en hydrologie et de la qualité eaux de surface et souterraines en milieu rural et urbain.

Nathalie Lewis

Image 100000000000004C0000005A98AE81A648AD6741.jpg

Rédactrice

Docteur en sociologie, Professeure régulier, Département Sociétés, territoires et développement de l’Université du Québec à Rimouski (Québec, Canada), chercheure au GRIDEQ et au Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT), chercheure à la Chaire de recherche sur la forêt habitée et co-responsable de l’axe Ressources naturelles, développement territorial durable et coopération de l’Alliance de recherche Université-Communauté (ARUC) Développement territorial et coopération.

Depuis 1993, Nathalie Lewis s’intéresse aux dynamiques sociales entre les sociétés locales et les ressources naturelles, particulièrement en milieu rural sur les questions forestières et de ressources partagées. D’un point de vue théorique, elle s’intéresse à la question du patrimoine naturel et à la gestion des biens communs ainsi qu’aux questions de justice environnementale.

Après une thèse (La gestion intégrée de l’eau en France…) en sociologie à l’Université d’Orléans (France) sous la direction de Jean-Paul Deléage soutenue en 2001 et un passage (2002-2006) à titre de chargée de recherche comme sociologue au Cemagref de Bordeaux, institut de recherche publique, elle est aujourd’hui professeure à l’Université du Québec à Rimouski.

Au sein du Cemagref, Madame Lewis s’est, entre autres, intéressée au lien forêt et société. À ce titre, elle a coordonné (2002-2008) une enquête nationale financée par l’Office national des forêts (ONF) de France sur le lien forêt et société, Identification et compréhension des attentes sociales vis-à-vis de la forêt publique et contribution au bilan patrimonial de la forêt domaniale. En parallèle, elle a joint des travaux sur la biodiversité forestière et le bois mort (2005-2006) et fut membre du réseau européen Cost E-33 Forest Recreation and Nature Tourism, à titre de représentante des forêts publiques françaises.

Depuis janvier 2006, Nathalie Lewis est professeure de sociologie à l’UQAR elle poursuit ses travaux de réflexion sur la patrimonialisation de l’environnement et l’impact de cette nouvelle « injonction » sur les habitants. À titre d’enseignante en Développement social et analyse des problèmes sociaux (BA) ainsi qu’en Développement régional et territorial (Maîtrise et doctorat), elle s’intéresse particulièrement aux liens réels entre les communautés (humaines) locales et l’environnement qui les entoure. Des travaux de recherche sont lancés à cet effet sur le territoire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Dans cet esprit, elle est co-responsable de l’axe Ressources naturelles, développement territorial durable et coopération de l’Alliance de recherche Université-Communauté (ARUC) Développement territorial et coopération.

Frédérick Lemarchand

Image 100000000000004C0000005A8C6C36CC73246923.jpg

Rédacteur

Docteur en sociologie, Maître de Conférence en Sociologie, Chercheur au CERReV (Centre d'Etude et de Recherche sur les Risques et les Vulnérabilités), Université de Caen (France)

Frédérick Lemarchand est socio-anthropologue du risque et de l'environnement à l'Université de Caen Basse-Normandie. Ancien directeur du Laboratoire d'Analyse Sociologique et Anthropologique des Risques (LASAR), il est actuellement responsable de l'équipe Risques Technologiques et Industriels pour l'Environnement et la Santé (RITES) au Centre d'Etudes et de Recherches sur les Risques et les Vulnérabilités (CERReV) à l'Université de Caen. Cofondateur de l'Institut européen des risques, il est également co-directeur du Pôle interdisciplinaires Risques (CNRS) de la Maison de la Recherche et Sciences Humaines et membre du comité scientifique du Criigen (comité de recherche et d'information indépendante sur le génie génétique).

Yann Roche

Image 100000000000004C0000005A21BFDFB62468D892.jpg

Rédacteur

PhD en géographie (U. Laval, 1994), Professeur agrégé au Département de géographie de l'Université du Québec à Montréal. Membre de l'Institut Environnement, développement, sociétés (Université Laval). Spécialisation : Asie du Sud-Est, écotourisme, gestion des ressources naturelles, application des SIG à la gestion de l’environnement, géopolitique et cartographie.

Les activités de recherche de Yann Roche tournent autour de la gestion des ressources naturelles à l’aide des systèmes d’information géographique (SIG), incluant l’écotourisme. Il se spécialise sur l’Asie du Sud-Est, où il a mené plusieurs projets de recherche touchant à l’évolution du couvert forestier, y compris les mangroves, au Vietnam et au Laos. Il est actif depuis plusieurs années dans l’Association Canadienne des Études Asiatiques et est membre du Centre Interdisciplinaire de Recherche en Développement International et Société (CIRDIS) et du CIFORT (devenu CRT – Centre de Recherches en Tourisme) de l’UQAM, ainsi que de la Chaire Raoul Dandurand en Études Stratégiques. Il a participé à des formations en environnement en Afrique (Université Senghor, CERE de Conakry) et en Asie (Consortium AUF et projet MRI au Vietnam), portant notamment sur l’application des SIG à la gestion de l’environnement, au tourisme et à l’étude des risques naturels.

Sébastian Weissenberger

Rédacteur

PhD. en sciences de l'environnement, Professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Montréal

Jessica Onitsoa Andriamasinoro

Image 100000000000004C0000005A872FA463B72BA8C6.jpg

Rédactrice-adjointe

Étudiante au doctorat à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQÀM. Chercheure sur les questions d’adaptation aux changements climatiques à Madagascar.

Pierre Cayer

Responsable du site

Technicien, Institut des sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Montréal.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search