Navigation – Plan du site

AccueilLa revueAppel aux propositionsEn cours(Dé)prédations marines ? État des...

En cours

(Dé)prédations marines ? État des recherches en sciences sociales et approches comparatives des territoires, des savoirs et des sociétés

Appel à soumission de textes

Coordination du numéro : Gaëlle Ronsin (socio-anthropologue : Centre Alexandre Koyré, EHESS et maitresse de conférence à l’Université Bourgogne-Franche-Comté ; gaelle.ronsin@gmail.com), Émilie Mariat-Roy (anthropologue : PALOC/MNHN), Nathalie Lewis (sociologue : UQAR et Geneviève Brisson (anthropologue : UQAR)

Le présent appel propose de rassembler des contributions autour de la prédation ou déprédation en milieux marins, mais en posant bien au préalable le sens de ces termes n’allant pas de soi en sciences sociales. Définis comme des processus de « compétition » pour l'accès et l'appropriation des mêmes ressources ; par l'occupation de mêmes zones ou la dégradation de moyens et équipements de travail, ces phénomènes – dont les termes et leurs sémantiques seront à discuter – provoquent de vifs débats associant sociétés, territoires, savoirs et espèces jugées prédatrices. Connus et étudiés depuis longtemps, ces enjeux semblent prendre une importance croissante en raison des changements environnementaux globaux, de l’écologisation des politiques publiques et de la transformation des modes de gouvernance des espaces maritimes.

La publication vise à proposer des discussions et échanges (consensuel ou non), disciplinaires ou interdisciplinaires, en ayant comme objectif de déterminer les processus sociaux et écologiques associés à la (dé)prédation, dans des contextes, échelles et temporalités variés. La façon d’identifier, dénombrer/quantifier, catégoriser l’interaction avec des espèces marines et/ou terrestres (phoques, cormorans, orques, congres) peut être discutée et exemplifiée à partir d’observations et de recherches empiriques. Il s’agira également de faire l’état des lieux et d’interroger les connaissances produites sur ces phénomènes et enjeux dans différentes disciplines, qui proposent des méthodes et cadres de recherche pluriels.

De grandes catégories (non limitatives) peuvent être envisagées afin de permettre une certaine organisation des idées sachant que toute proposition dans l’esprit de l’appel sera prise en considération.

- Théorisation

- Identification. (Se) représenter un phénomène : quelles évolutions pour les sociétés ?

- Appréhension. Comment se vit et se catégorise la (dé)prédation ?

- Production de connaissances. Caractériser les interactions et produire des connaissances : quelles méthodes et contextes de recherche ?

- Transfert. Perspectives comparatives

La publication pourra par ailleurs, dans une section complémentaire (mais socialement signifiante), insérer ces réflexions et travaux dans les débats et perspectives contemporains entourant notre rapport à la nature et à « l’invasif ». Faire remonter en un sens ces travaux d’un point de vue sociopolitique. À ce titre, le sens de la « prédation » devient polysémique et peut être discuté.

Échéancier

  • 30 novembre 2022 : date limite pour l’envoi d’une proposition comprenant un titre et un résumé d’au plus 600 mots.

  • 15 décembre 2022 (au plus tard): avis aux auteurs quant à l’acceptation ou au refus de leur proposition.

  • 28 février 2023: date limite pour l’envoi d’un texte complet respectant les conditions éditoriales précisées sur le site de la revue à l’adresse suivante: http://vertigo.revues.org

  • Évaluation du texte par un comité de lecture - réponse définitive de la revue au plus tard fin avril 2023 avec grille d'évaluation des évaluateurs.

  • Fin mai 2023 : réception des textes révisés.

  • Juin-juillet 2023 : mise en ligne du numéro.

  • Sauf pour les dates du 30 novembre, du 15 décembre et du 28 février, l'échéancier est fourni à titre indicatif.

Soumission des propositions

Les propositions et manuscrits (avec résumé, texte complet, figures, tables et bibliographie) doivent être soumis par courrier électronique à Nicolas Hubert (rédacteur en chef adjointe [VertigO]) à l’adresse courriel suivante : redacteur.adjoint@editionsvertigo.org

La soumission doit être bien identifiée au nom du dossier : « (Dé)prédations marines ? État des recherches en sciences sociales et approches comparatives des territoires, des savoirs et des sociétés ».

Pour soumettre un texte, prière de consulter les politiques de publication de la revue disponibles à l’adresse suivante : http://vertigo.revues.org

Lors de la soumission, les auteurs devront fournir les noms et les coordonnées de trois réviseurs potentiels pour leur article. L’équipe éditoriale se réserve le droit de choisir ou non les réviseurs proposés.

Vous pouvez aussi nous faire parvenir en tout temps des propositions de textes pour les différentes sections de la revue. La revue accepte la soumission de textes scientifiques en tout temps.

Rédaction de la revue

Éric Duchemin, Ph.D.

Co-directeur de la publication - Rédacteur en Chef

[VertigO] - la revue électronique en sciences de l'environnement

Professeur associé et chargé de cours - Institut des sciences de l'environnement

Université du Québec à Montréal

Notre blogue : http://vertigo.hypotheses.org

Notre site: http://vertigo.revues.org

Nos veilles scientifiques : http://adaptationclimat.hypotheses.org / http://villeviable.hypotheses.org / http://agriurbain.hypotheses.org

Vous pouvez aussi suivre [VertigO] sur : Facebook / LinkedIn / Twitter

Université du Québec à Montréal, Institut des sciences de l’environnement

C.P. 8888, Succ. Centre-ville, Montréal, Québec

Canada, H3C 3P8

Courriel: eric.duchemin@editionsvertigo.org

Tél: (514) 987-3000 poste 3945

Bibliographie

Amelot, M., Plard, F., Guinet, C., Arnould, J. P., Gasco, N., & Tixier, P. (2022). Increasing numbers of killer whale individuals use fisheries as feeding opportunities within subantarctic populations. Biology Letters, 18(2), 20210328

Clouette, Fabien, Brugidou Jérémie, « Les travailleurs de la mer - Le nuisible en milieu hostile : Des logiques économiques aux intuitions cosmogoniques », in. Sales bêtes ! Mauvaises herbes ! "Nuisible", une notion en débat, Presses Universitaires de Rennes, Rennes (2018)

Danto, Anatole. « Kihnu, Manilaid et Ruhnu : au sujet des relations Homme-Nature sur les îles estoniennes du Golfe de Riga ». Dynamiques environnementales. Journal international de géosciences et de l’environnement, no 42 (2018)

Doré, Antoine. « L’exercice des biopolitiques. Conditions matérielles et ontologiques de la gestion gouvernementale d’une population animale ». Revue d’anthropologie des connaissances 7, no 7 4 (2013).

Einarson, Niels. “Global preservation and the creation of a pest: Marine mammals and local response to a moratorium in Arctic Iceland.” In Darrell A. Posey (ed.) Cultural and Spiritual Values of Biodiversity. UNEP: London, 1999, 431-433

Einarson, Niels.“Of Seals and Souls: Changes in the Positions of Seals in the World View of Icelandic Small-Scale Fishermen.” Maritime Anthropological Studies 3 (2), (1990), 35-48.

Einarsson, Níels (1993). “All animals are equal but some are cetaceans: conservation and culture conflict.” In Kay Milton (ed.) Environmentalism: The View from Anthropology. Routledge: London: 73-84.

Huijbens, E. and Einarsson, N. 2018. Feasting on friends: Whales, puffins and tourism in Iceland, in Appstate, C. (ed.): Tourism Experiences and Animal Consumption-Contested Values, Morality and Ethics. Routledge Ethics of Tourism Series, 10-27

Lefeuvre, C, C Laspougeas, Emilie Mariat Roy, et Aliette Geistdoerfer. « Interactions Pêche Mammifères marins » rapport INPECMAM Iroise, 2013.

Mariat-Roy, Emilie. « “The Grey Seal, an Animal without History(ies)? Research in Troubled Waters on a Rare Species in the Rise (Iroise Sea)” In Levain Alix, Artaud Hélène, Mariat-Roy Émilie, Chlous Frédérique (dir.), Elusive Partners. Contemporary Anthropological approaches to marine species, Publications Scientifiques du MNHN, Collection “Natures en Sociétés”, à paraître.

Méchin Colette, Wintz Maurice, 2005, Enjeux sociaux, politiques et culturels de la présence du Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo L.) dans le bassin rhénan et la zone des étangs lorrains. ⟨hal-00550845⟩

Rodary, Estienne. L’apartheid et l’animal: vers une politique de la connectivité. Marseille: Wildproject Editions, 2019.

Ronsin, Gaëlle, Nathalie Lewis, et Geneviève Brisson. « « Tuer en trois étapes » : trajectoire de normalisation de la chasse aux phoques canadienne face à la cause animale et aux adaptations locales ». Géographie et cultures, no 115 (2021).

Sanguinet, Florian. « Compter des phoques compter des morues. Une approche socio-historique de l’usage des nombres dans la gestion des océans de l’Est du Canada. » Mémoire de master 2, 2021.

Tixier, Paul, Mary-Anne Lea, Mark A. Hindell, Dirk Welsford, Camille Mazé, Sophie Gourguet, et John P. Y. Arnould. « When Large Marine Predators Feed on Fisheries Catches: Global Patterns of the Depredation Conflict and Directions for Coexistence ». Fish and Fisheries n/a, no n/a (2021). [En ligne] https://doi.org/10.1111/faf.12504.

Vincent, C., Ridoux, V., Fedak, M. A., McConnell, B. J., Sparling, C. E., Leaute, J. P., ... & Spitz, J. Foraging behaviour and prey consumption by grey seals (Halichoerus grypus)—spatial and trophic overlaps with fisheries in a marine protected area. ICES Journal of Marine Science, 73(10), 2653-2665. (2016)

Tixier, P., Barbraud, C., Pardo, D., Gasco, N., Duhamel, G., & Guinet, C. (2017). Demographic consequences of fisheries interaction within a killer whale (Orcinus orca) population. Marine Biology, 164(8), 1-16.

Tixier, P., Burch, P., Massiot-Granier, F., Ziegler, P., Welsford, D., Lea, M. A., ... & Arnould, J. P. (2020). Assessing the impact of toothed whale depredation on socio-ecosystems and fishery management in wide-ranging subantarctic fisheries. Reviews in Fish Biology and Fisheries, 30(1), 203-217.

Vincent, C., Huon, M., Caurant, F., Dabin, W., Deniau, A., Dixneuf, S., Dupuis, L., Elder, J.-F., Fremau, M.-H. Hassani, S., Hemon, A., Karpouzopoulos, J., Lefeuvre, C., McConnell, B.J., Moss, S.E.W., Provost, P., Spitz, J. Turpin, Y. Ridoux, V. 2017. Grey and harbour seals in France: Distribution at sea, connectivity and trends in abundance at haulout sites. Deep Sea Research Part II 141: 294-305.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search