Navigation – Plan du site
2005

Jean Lebel, La santé : Une approche écosystémique

Ottawa, Canada, CRDI, Un focus, 84 p., 2003
Chantal Godin
Référence(s) :

Jean Lebel,La santé : Une approche écosystémique, Ottawa, Canada, CRDI, Un focus, 84 p., 2003.

Texte intégral

1Spécialiste en santé environnementale, Jean Lebel, est actuellement directeur du programme Environnement et gestion des ressources naturelles (EGRN) au Centre de recherches pour le développement international (CRDI). Il dirigeait auparavant, pour le même Centre, l’initiative de programme Écosystème et santé humaine. En avril 2001, on le couronnait du premier Prix Reconnaissance UQAM, de la Faculté des sciences, pour avoir « fait œuvre de pionnier en aidant les pays en développement à préserver l’équilibre de leurs écosystèmes et à assurer la santé de leurs populations ».

2Son ouvrage, La santé : Une approche écosystémique, nous plonge dans un cadre de recherche qui se veut transdisciplinaire et qui questionne, à la fois, le regard que l’on peut poser sur des problèmes de santé environnementale. L’approche écosystémique ou Écosanté reconnaît qu’il y a des liens étroits entre les humains et leur environnement biophysique, social et économique et que ces liens ont des répercussions sur la santé des individus et des populations. L’approche nous renvoie à la coordination d’acteurs pluridisciplinaires : décideurs politiques, chercheurs scientifiques, organisations de base et communautés. En les réunissant ensemble autour d’un problème commun, le chercheur pourra trouver l’origine d’un problème de santé publique et mieux cerner ce dernier pour trouver des solutions adéquates pour y remédier.

3Le livre est agrémenté de plusieurs études de cas, le lecteur pourra non seulement comprendre les mécanismes d’appropriation de ce cadre de recherche, mais aussi comprendre les applications de cette méthode dans différents pays du monde. Les exemples renforcent cet ouvrage, mais le chercheur devra se référer aussi aux multiples documents sur la question en se référant au site Web du Centre de recherches pour le développement international pour compléter sa compréhension de l’approche écosystémique. L’ouvrage s’accompagnerait bien d’un deuxième tome qui aborderait la question de la communication interculturelle dans un contexte d’études scientifiques sur le terrain. Un chercheur qui n’a jamais mis pied dans des projets de développement international et qui veut adopter ce cadre de travail aurait tout à gagner de bien comprendre la culture du pays d’accueil pour exceller dans ses recherches. Cette connaissance de base sur la compréhension interculturelle est, sans contredit, le préalable pour être en mesure d’y mobiliser tous ces acteurs dans un objectif commun et mettre en application cette approche.

http://web.idrc.ca/​fr/​ev-29393-201-1-DO_TOPIC.html
Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/vertigo/docannexe/image/4726/img-1.png
Fichier image/png, 176 octets
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Chantal Godin, « Jean Lebel, La santé : Une approche écosystémique », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Lectures, mis en ligne le 01 septembre 2005, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/vertigo/4726

Haut de page

Auteur

Chantal Godin

Maîtrise en géographie, Université Laval

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de VertigO sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page