Navigation – Plan du site
2004

Thomas Homer-Dixon, Le défi de l’imagination : Comment résoudre les problèmes de l’avenir?

Montréal, Canada, Édition Boréal, 592 p., 2002
Eric Duchemin
Référence(s) :

Thomas Homer-Dixon, Le défi de l’imagination : Comment résoudre les problèmes de l’avenir?, Traduction Gil Courtemanche, Montréal, Canada, Édition Boréal, 592 p., 2002

Texte intégral

1Auteur de Environment, Scarcity and Violence où il suivait la piste du lien entre les guerres et les conditions environnementales, Thomas Homer-Dixon nous invite ici à la poursuite d’une autre idée. Une aventure où il tente de démontrer que la société ne doit pas s’appuyer sur la technologie pour faire face aux crises environnementales mondiales. Pourtant, il ne peut être catalogué de technophobe puisqu’il avance que la science et la technologie réunies nous offrent des possibilités étonnantes qui ne cessent de croître. Toutefois il met un bémol à de telles illusions car selon lui, l’imagination nécessaire pour faire les avancées scientifiques se trouvent en quantité limitée et peut ne pas concorder avec les besoins actuels et/ou locaux. Sans cette conscience (celle de la conséquence de nos actions qui nous échappent de plus en plus), nous comprenons moins bien la quantité et le genre d’imagination qu’il nous faudra produire pour relever les défis que nous pose l’avenir. Selon Thomas Homer-Dixon l’imagination fera défaut et la complexité des problèmes ne permettra pas aux sociétés de développer les outils nécessaires pour s’adapter. Il nous faut disposer d’un capital immense et sans cesse croissant d’imagination technique et sociale. Alors que nous nous efforçons de maintenir- sinon d’augmenter- notre prospérité et d’améliorer notre qualité de vie nous devons faire des choix beaucoup plus complexes, et ce, beaucoup plus rapidement que par le passé. Pour Thomas Homer-Dixon l’imagination est tout autant nécessaire pour le développement des technologies que pour celui de la structure sociale des pays.

2Parcourant le monde en sa compagnie, visitant des chercheurs de renom, nous partageons l’évolution de sa réflexion sur le défi de l’imagination. Décousu pas moment, l’analyse contenue dans cet ouvrage de près de 600 pages pourrait certainement être resserrée, mais pourquoi se priver du plaisir de lire quelques pages de plus et surtout d’apprendre sur de multiples choses auxquelles nous n’avons pas ou difficilement accès? Parmi celles-ci notons le projet de recherche commandé par Al Gore sur le lien entre les facteurs environnementaux et les grandes éruptions de violence civile, l’effet des nouvelles technologies de la communication sur la production d’imagination sociale et la crise de l’eau à Las Vegas et en Chine.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/vertigo/docannexe/image/4799/img-1.png
Fichier image/png, 176 octets
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eric Duchemin, « Thomas Homer-Dixon, Le défi de l’imagination : Comment résoudre les problèmes de l’avenir? », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Lectures, mis en ligne le 01 septembre 2004, consulté le 29 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/vertigo/4799

Haut de page

Auteur

Eric Duchemin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de VertigO sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page