Navigation – Plan du site
2002

Serge Payette et Line Rochefort (dir.), Écologie des tourbières du Québec-Labrador

Les presses de l’Université Laval, 621 p., 2001
Eric Duchemin
Référence(s) :

Serge Payette et Line Rochefort (dir.), Écologie des tourbières du Québec-Labrador, Les presses de l’Université Laval, 621 p., 2001.

Texte intégral

1Serge Payette et Line Rochefort regroupent dans cet ouvrage les travaux de 21 chercheurs qui portent sur l’une ou l’autre des facettes des tourbières. On se retrouve avec une véritable mine d’informations offrant une synthèse des connaissances scientifiques sur un des écosystèmes les plus méconnus du Québec et du Canada. Pourtant les terres humides occuperaient respectivement 9% et 12% des milieux terrestres au Québec et 12% à 20% des milieux terrestres au Canada. Est-ce par leur éloignement (beaucoup des tourbières se trouvent dans des régions éloignées) ou par une trop grande utilisation (dans la vallée du Haut Saint-Laurent) que nous ne les voyons pas? Selon les auteurs, il semblerait plutôt qu’une mauvaise connaissance de cet écosystème, primordial pour la biodiversité d’une région, est à la base du peu d’intérêt de la population pour les milieux humides. Nettement axé sur les tourbières du territoire québécois, les différents auteurs abordent tant la structure (flore et faune), lefonctionnement (fixation de carbone, dégradation) que l’évolution des tourbières.

2Étant donné l’intérêt économique grandissant que représente ce type d’habitat, l’exploitation des tourbières représente un volet important, regroupant 6 chapitres. Plusieurs chapitres font état de l’utilisation historique et moderne des tourbières, principalement dans la vallée du Saint-Laurent. La restauration et la conservation des ces écosystèmes sont aussi abordés. En revanche, nous pouvons déplorer l’absence de chapitre permettant la comparaison avec d’autres milieux humides de part le monde (Canada, Finlande, Russie). En outre, certaines sections, dont celles sur le fonctionnement et sur l’évolution des tourbières, sont nettement moins approfondies que d’autres.

3Cet ouvrage est très scientifique, mais reste abordable par des personnes ayant seulement un intérêt pour ces milieux. Les concepts sont détaillés et compréhensibles. Ce livre deviendra sûrement une référence. Pour aller voir sur place toute la beauté des tourbières procurez vous le Guide des milieux humides du Québec – les sites à découvrir et à protéger publié par l’Union Québécoise pour la Conservation de la Nature). Il est possible de commander ce guide sur le site internet de l’UQCN (www.uqcn.qc.ca/prod/prod.htm#milieux ).

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/vertigo/docannexe/image/5165/img-1.png
Fichier image/png, 176 octets
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eric Duchemin, « Serge Payette et Line Rochefort (dir.), Écologie des tourbières du Québec-Labrador », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement [En ligne], Lectures, mis en ligne le 01 octobre 2002, consulté le 17 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/vertigo/5165

Haut de page

Auteur

Eric Duchemin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de VertigO sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page