Navigation – Plan du site

AccueilLa revueDirectives aux auteurs-es

Directives aux auteurs-es

Soumission d’un article

La revue utilise la communication par voie électronique. Cette option contribue à réduire les coûts d'opération et à accélérer le processus de traitement des articles soumis. En outre, elle permet de réduire l’utilisation du papier et l’empreinte environnementale sur l’ensemble de notre processus de publication.

Les articles doivent être soumis à l’adresse suivante : redacteur.adjoint@editionsvertigo.org

Lors de leur soumission, les auteurs-es doivent s’assurer que le texte correspond aux directives de la revue. La revue se réserve le droit de refuser un article ne correspondant pas aux normes de présentation de la revue, incluant les normes de présentation bibliographique. La soumission du texte doit être accompagnée du nom de trois personnes pouvant potentiellement réaliser l’évaluation – des scientifiques reconnus dans le domaine scientifique traité et qui ne sont pas en conflit d’intérêt avec les auteurs-es de l’article. La revue se réserve le droit de choisir les évaluateurs-trices du comité de lecture de l’article parmi ceux-ci.

Source des articles

Les articles retenus peuvent être soit sollicités, soit reçus en réponse à un appel ou soumis par les auteurs-es de leur propre initiative. Les numéros thématiques sont confiés à une personne jouant le rôle d’éditeur délégué et qui assume la planification et la direction du numéro avec le concours de l’équipe de rédaction. Celui-ci peut ou non être membre des comités de rédaction ou scientifique de la revue. Tous les articles sont soumis à une pré-sélection des Comité de lecture, puis les articles scientifiques à une évaluation par des pairs. Les comités de lecture sont composés d’au moins un membre du comité de rédaction et un membre de l’équipe de rédaction et se reposent sur les rapports d’évaluation effectués par au moins deux réviseurs externes.

Appels d'articles et commandes

Le rédacteur délégué d'un numéro thématique lance avec les rédacteurs associés au numéro des appels aux collaborateurs spécialisés dans un champ de compétence alors que des sollicitations spécifiques proviennent du Comité de rédaction. Ces appels précisent le sujet, la portée et les délais. Le suivi est assuré par le secrétariat permanent de la revue et l'article est soumis aux procédures de révisions et de production. Les thèmes à venir et les appels d'articles sont publiés sur le site Web de la revue et sont périodiquement expédiés, par courrier électronique, à une liste d’éventuels-les collaborateurs collaboratrices.

Articles soumis spontanément

Les articles soumis spontanément sont reçus par l’équipe de rédaction en collaboration avec le comité de rédaction de la revue et sont soumis au même processus d’évaluation par les pairs que ceux soumis dans le cadre d’un dossier thématique.

Recommandations aux auteurs-es

Format des textes

Les textes paginés doivent être présentés à simple interligne sur du papier 21,59 x 27,94 (format lettre), en utilisant des marges de 2,5 cm et un caractère d'imprimerie lisible (du type Times ou Times New Roman) de 12 points. Les textes sont envoyés sur support électronique, par courriel à l’adresse redacteur.adjoint@editionsvertigo.org. Les textes sur papier ne sont pas acceptés. Éviter tout travail de présentation, il nous complique la tâche. Le format de page ou de tabulation doit être le même pour l’ensemble du texte. Les styles (espacements automatiques, pré-formatage) ne doivent pas être utilisés.

Toutes les pages sont numérotées. Les encadrés ne sont pas acceptés.

Quelques consignes de mise en forme

Les titres et intertitres ne sont jamais numérotés. Les différents niveaux de titre devront être clairement identifiés en indiquant, pour les titres de section : Titre 1 : « nom de la section (introduction, méthodologie, …. , conclusion » ; pour les titres de sous-section : Titre 2 : « nom de la sous-section » ; pour les titres de sous-sections au sein des sous-sections : Titre 3 : « nom de la sous-section ».

Les niveaux de titre ne doivent pas dépasser le niveau de titre 3. Les niveaux de titre 2 et de titre 3 doivent être cohérents durant l’ensemble du manuscrit et doivent regrouper des parties conséquentes de l’article soumis (et non être composé d’un à deux paragraphes). En aucun cas, le titre ne devra être totalement en majuscule ou souligné.

Les majuscules doivent être accentuées : É, È, À, etc.

Ne jamais utiliser le souligné.

Les sigles et acronymes s’écrivent en capitales sans point entre chaque lettre : INRS, CNRS, etc. Toutefois, lorsqu’un sigle forme un acronyme (lisible phonétiquement) et qu’il est de notoriété publique, on met une capitale uniquement à la première lettre : Unesco.

Tous les sigles et acronymes doivent être développés dès la première occurrence.

Les citations courtes sont insérées entre guillemets à l’intérieur du texte. Celles de plus de 5 lignes sont détachées dans un paragraphe à part, entre guillemets, avec retrait à gauche et espace avant et après. Les passages omis des citations sont indiqués par trois points de suspension entre crochets.

Les appels de notes figurent dans le texte en exposant en numérotation continue ; les notes sont placées en bas de la page concernée. Les notes de bas de page doivent être utilisées pour des compléments d’information sur le contenu de la phrase et non pour référencer un article ou un rapport.

Les notes de bas de page doivent également être utilisées pour introduire des références à des sites internet en suivant la formulation suivante : « Pour plus d'informations, voir le site internet de (insérer le nom du site internet ou de la source) [en ligne] URL : (insérer et activer l'url) »

Les manuscrits doivent comporter

Un titre significatif (15 mots maximum) en français. Les comités de lecture se réservent le droit de proposer des titres alternatifs.

Les coordonnées complètes du ou des auteurs-es (nom, prénom, discipline et/ou fonction, appartenance professionnelle ; adresse postale complète, téléphone, fax, courrier électronique) ; un astérisque signale l’auteur-e pour la correspondance. Si le manuscrit soumis est signé par plusieurs auteurs-es, il est entendu que l’auteur-e soumettant le texte a obtenu l'accord de tous pour agir en leur nom.

Un résumé en français et un résumé en anglais. Ils ne doivent pas dépasser 250 mots. La revue accepte aussi des résumés en d’autres langues, comme l’espagnol, le portugais, l’allemand, l’italien, le vietnamien, l’arabe, le chinois ou autres.

Une liste de 5 à 10 mots clés (en français et en anglais), identifiant le contenu de l'article. Si un résumé dans une autre langue est soumis, celui-ci doit être suivi des mots clefs appropriés.

Une section de remerciements qui doit fournir les informations sur les sources de soutien, et notamment les sources de financement ayant permis la réalisation de l'étude. Cette section permet aussi de remercier les personnes ayant collaboré à l’article mais non identifiés comme auteurs-es. Les auteurs-es peuvent de même remercier les évaluateurs-rices anonymes ayant contribué à l’amélioration de leur article.

Une section bibliographique regroupant l’ensemble des références utilisées dans le texte.

L’ordre de présentation est le suivant : titre, références complètes de l’auteur-e, des résumés en français et en anglais, mots-clés en français et en anglais, texte, remerciements, bibliographie, figures et tableaux, accompagnés de leur légende.

Les textes peuvent comporter une brève note biographique des auteurs-es de 200 signes maximum. Celle-ci doit être placée avant la bibliographie.

À titre indicatif, les articles de recherche scientifique font généralement entre 7 000 et 13 000 mots, incluant les notes, les références, les tableaux et les figures.

À titre indicatif, les articles de réflexion (perspectives et débats, Regard sur le monde) soumis comptent au maximum 5 000 mots, incluant les notes, les références, les tableaux et les figures.

Références

Les références doivent être mentionnées dans le corps du texte. Noter le nom de l'auteur-e et l'année (ex. : Jean, 2002). Pour les articles de 2 auteurs-es, noter les deux noms suivis de l’année (Jean et Pouchkine, 2007). Pour les articles ou ouvrages collectifs de plus de 2 auteurs-es, noter le nom de l’auteur-e principal-e et la mention et al. en italique (Petit et al., 2006). Lorsque plusieurs références sont utilisées pour la même information, celles-ci doivent être mises en ordre chronologique inversé (Jean et Pouchkine, 2007 ; Petit et al., 2006 ; Jean, 2002).

À la fin du texte, rassembler toutes les références des titres cités (section bibliographie), en respectant les normes suivantes :

Ouvrage : Nom de l'auteur-e, initiales du prénom, initiales du prénom des autres auteurs-es, nom des autres auteurs-es (pour tous les auteurs-es), année d'édition, nom de l'ouvrage, maison d'édition, lieu d'édition, nombre de pages ou page exacte de la citation. (ex. : Degenne, A., M. Forse, 2004, Les réseaux sociaux. Une approche structurale en sociologie, Armand Colin, Paris, 2e ed., 295 p.)

Ouvrage collectif : Nom de l'auteur-e, initiales du prénom, initiales du prénom des autres auteurs, nom des autres auteurs-es (pour tous et toutes), année d’édition, nom de l’article, nombre de pages de l’article, nom du coordonnateur de l’ouvrage, nom de l’ouvrage, maison d’édition, lieu d’édition, pages exactes de l’article.

Article de revue : Nom de l’auteur-e, initiales du prénom, initiales du prénom des autres auteurs-es, nom des autres auteurs-es (pour tous les auteurs-es), année d'édition, nom de l'article, nom de la revue, numéro de la revue, pages. (ex : Redford, K. H., 1991, The Ecologically Noble Savage, Cultural Survival Quarterly, 15, 1, pp. 46-48.)

Article d’une revue électronique : Nom de l'auteur-e, initiales du prénom, initiales du prénom des autres auteurs-es, nom des autres auteurs-es (pour tous et toutes), année d'édition, titre de l'article, nom de la revue, numéro de la revue, pages, adresse électronique (ex. : Sénécal, G., 2008, L’analyse des métaphores et les modèles de la métropole nord-américaine : débat et proposition, Métropoles, 3, Varia, [En ligne] URL : http://metropoles.revues.org/document2082.html.)

Ne pas oublier d'expliciter les sigles et abréviations dans le texte.

Pour les personnes utilisant les logiciels de gestion bibliographique, type EndNote ou Zotero, il est important de bien vérifier qu’aucun lien ni aucune macro ne subsistent dans votre bibliographie. Pour ce faire, la plupart des logiciels proposent une fonctionnalité permettant d’annuler les liens existants entre votre bibliographie et la bibliothèque de votre logiciel.

Pour Zotero, il est nécessaire d’aller dans l’onglet « Zotero » de votre logiciel de traitement de texte et appuyer sur « Unlink Citations ». Attention, cette manipulation doit être réalisée à la fin du processus d’écriture ou en ayant pris soin de conserver une version de votre article, car il vous sera impossible de lier de nouveau votre bibliographie à votre bibliothèque Zotero. Pour EndNote, il est nécessaire d’accéder à la barre d'outils EndNote dans Word, puis de cliquer sur Convertir les citations et la bibliographie et enfin de sélectionner Convertir en citations non formatées.

Tableaux et figures

Les tableaux et figures sont placés à la fin du texte sur des pages séparées. Ils sont numérotés en chiffres arabes et accompagnés d’une courte légende en français. Toutes les illustrations doivent être appelées dans le texte (tableau, figure). Une liste des illustrations avec les légendes sera placée à la fin du texte. Si les tableaux et figures ont été réalisés avec un logiciel autre que celui utilisé pour le texte, les graphiques et figures seront aussi transmis par fichier au format .jpg avec une résolution minimale de 300 dpi.

Le lieu d'insertion potentiel est indiqué dans le corps du texte. Au total, un maximum de 10 figures et tableaux peut être intégré dans le corps du texte, les figures et tableaux supplémentaires, le cas échéant, doivent être présentés en Annexe. Les tableaux de plus de 15 entrées doivent également être présentés en Annexe et non dans le corps du texte.

Il est rappelé que toute illustration doit être de très bonne qualité afin de permettre une reproduction directe. Aucune retouche ne sera effectuée par l’éditeur. Les illustrations sont publiées en couleur. Toutefois, il faut considérer que les lectrices et lecteurs imprimeront l’article en noir et blanc. Enfin, sachant que dans la revue la présentation des figures peut se faire sur une colonne (100 mm), les polices de caractères utilisées sur l’original au format lettre devront être suffisamment grosses pour rester lisibles après une réduction à la largeur de la colonne. Lorsque le sujet abordé s’y prête, il est souhaitable que le texte soit illustré par des photographies (fournies en fichier .JPG).

Dans la mesure du possible, les formules mathématiques doivent être rédigées en format Word et/ou intégrées en format Word dans le corps du texte. Si cela n’est pas possible, ou si la formule est d’une taille conséquente, l’intégrer sous la forme d’image incluant le texte associé à la formule et la placer sur une ligne dédiée.

Il est de la responsabilité de l’auteur-e de solliciter de l’éditeur et des auteurs-es concernés-es l’autorisation de reproduire toute photo, figure ou tableau déjà publié. La source doit impérativement être mentionnée.

Processus de sélection des articles

Sur réception des articles, les rédacteurs-trices associés-ées à un dossier, l’équipe de rédaction et les comités de lecture en font une première évaluation sur la base de leur pertinence par rapport aux objectifs du dossier prévu et aux normes de la revue et les soumettent par la suite à une révision par des pairs.

Évaluation par des pairs

Tous les articles, à l'exception des contenus dits éditoriaux, sont soumis à une évaluation par des pairs (2 évaluateurs-trices externes et les membres des comités de lecture). Les rapports d'évaluation sont reçus par l’équipe de rédaction. Les décisions relatives à la publication des articles sont sans appel.

Critères

Les articles soumis sont évalués selon les critères habituels :

Concernant le fond : leur valeur scientifique, incluant la contribution au champ de recherche étudié, l’intérêt et l’originalité de la problématique examinée, un cadre théorique pertinent, une méthodologie appropriée notamment pour une contribution fondée sur des résultats de recherche ;

Concernant le transfert de connaissance : l’intérêt de la problématique, l'exhaustivité et la qualité de synthèse dans un souci de compréhension globale et de clarté ;

Concernant la forme : la fluidité du propos, la correction de la langue et l'élégance de la présentation.

La grille d’évaluation scientifique des articles

La grille d'évaluation est disponible en document annexe (voir à la fin de cette page).

Procédures

Sur réception de l'article complet et répondant aux normes de présentation de la revue, un membre de l’équipe de rédaction, du comité de lecture et l'éditeur délégué au numéro en fait une lecture pour décider de son acceptabilité. Un accusé de réception est envoyé à l’auteur-e afin de l’aviser de la réception de l’article et de son acceptabilité ou non, pour qu’il soit soumis au processus d’évaluation par les pairs. Dans le cas d’un refus, l’évaluateur-trice interne peut suggérer des modifications souhaitées avant une nouvelle soumission de l’article. Dans le cas d'une acceptation, l'article est alors soumis à deux évaluateurs-trices scientifiques. En cas de contradiction entre les deux évaluateurs-trices, l'article sera soumis à un troisième. Dans l'éventualité où ce-tte troisième évaluateur-trice ne serait pas disponible, des membres du comité de rédaction trancheront.

Sur réception des recommandations des évaluateurs-trices, le comité de lecture prend l'une des décisions suivantes : publication de l'article, publication avec corrections mineures, publication avec corrections majeures, refus. Un courriel est envoyé à l’auteur-e afin de lui signifier l’acceptation de son article ou son refus. Une lettre de l’équipe de rédaction de la revue informera les auteurs-es de la décision motivée qui a été prise.

Les auteurs-es ont un certain délai (variable suivant les dossiers) pour procéder aux corrections.

La nouvelle version est alors transmise à l’équipe de rédaction qui l’a fait suivre au comité de lecture en charge de l’article, qui évalue une seconde fois le texte. Les auteurs-es peuvent alors être invités à procéder à de nouvelles corrections. Si les corrections ne sont pas apportées, le comité de rédaction se donne le droit de ne pas publier le texte concerné.

Considérations légales et éthiques

VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement est reconnue depuis 2009 comme une revue institutionnelle de l’Université du Québec à Montréal. La revue est membre de la plate-forme française Open Edition et utilise le logiciel d’édition électronique « open source » Lodel. La revue est aussi répertoriée et diffusée par la plate-forme québécoise Érudit.

Financement de la revue

VertigO - La revue électronique en sciences de l'environnement est notamment soutenue par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC), le programme Fremium d’Open Edition, l’Institut des sciences de l’environnement et l’Université du Québec à Montréal (UQÀM, Canada). La revue est éditée conjointement par l'ISE/UQÀM et par les Éditions en environnement VertigO, un organisme sans but lucratif.

Le fondateur de la revue ainsi toute l’équipe considèrent que le savoir est un bien public et que les contenus de la revue doivent par conséquent être accessibles gratuitement tant pour les auteurs-es que pour le lectorat. La revue est signataire de l’Initiative de Budapest pour l'Accès Ouvert.

Droit d'auteur-e

La propriété intellectuelle et les droits d'auteurs-es sur le contenu original de tous les articles demeurent à leurs auteurs-es.

Ces auteurs-es cèdent, en contrepartie de la publication dans la revue VertigO, une licence exclusive de première publication donnant droit à la revue de produire et de diffuser, en toutes langues, pour tous les pays, individuellement ou regroupés à d'autres articles et sur tous médias connus ou à venir (dont, mais sans s'y limiter, l'impression ou la photocopie sur support physique avec ou sans reliure, reproduction analogique ou numérique sur bande magnétique, microfiche, disque optique, hébergement sur unités de stockage d'ordinateurs liés ou non à un réseau dont Internet, référence et indexation dans des banques de données, dans des moteurs de recherche, catalogues électroniques et sites Web).

Les auteurs-es gardent les droits d'utilisation dans leurs travaux ultérieurs, de production et diffusion à l'intérieur de leurs équipes de travail, dans les bibliothèques, centres de documentation et sites Web de leur institution ou organisation, ainsi que pour des conférences incluant la distribution de notes, d'extraits ou de versions complètes. La référence de première publication doit être donnée et doit préciser le titre de l'article, le nom de tous les auteurs-es, faire mention de la revue VertigO et de la date et du lieu de publication.

Toute autre reproduction complète ou partielle doit être préalablement autorisée par la revue, autorisation qui ne sera pas indûment refusée. La revue se réserve le droit d'imposer des droits de reproduction.

Définition de l'auteur-e

« Auteur-e » désigne toute personne ayant contribué de façon significative à la conception de l'article, à la recherche qui l'a précédée (conception du devis de l'étude, analyse et interprétation des données) et à sa rédaction.

Originalité des contenus

Les auteurs-es sont les seules personnes responsables de l'originalité de l'article.

Aucune partie significative de l'article ne doit avoir été déjà publiée sous forme d'article ou de chapitre ou n'ait été considérée pour publication. Les exceptions à cette règle concernent les publications internes et des articles déjà publiés, encore pertinents, mais déclarés épuisés (c'est-à-dire n'étant plus disponible à la communauté scientifique).

La reproduction d'extraits de publications est possible pourvu que les auteurs-es en citent la source et en aient obtenu la permission explicite du des personnes qui en détenteur détiennent les droits.

Éthique

La revue demande à ses auteurs-es de respecter avec rigueur les principes éthiques énoncés dans sa Politique éditoriale.

Politique de confidentialité

Les noms des auteurs-es, des réviseurs-es et des collaborateurs et collaboratrices, ceux de leurs organisations ou de leurs attaches institutionnelles, que la revue peut recueillir dans le cadre de ses opérations, demeurent confidentiels et ne seront utilisés à aucune fin commerciale ou public autres que la signature des articles publiés.

La revue pourra utiliser pour elle-même les listes ainsi compilées pour solliciter des articles, des collaborations ou des contributions, notamment par l'envoi occasionnel de courriers électroniques. Elle expédiera aussi périodiquement des avis de parutions. Toute personne le désirant pourra, par simple demande, se faire retirer de ces listes, par simple demande à cet effet.

Document annexe

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search