Navigation – Plan du site
2010

Santé et adaptation aux changements climatiques : quel transfert de connaissances intégré et comment?

Colloque thématique organisé dans le cadre du 78e Congrès de l’ACFAS, Lundi 10 mai 2010, Université de Montréal, Québec, Canada

Description de l’activité

Ce colloque porte sur le développement des écosavoirs et le transfert des écoapprentissages en santé dans la lutte contre les changements climatiques. Nous nous intéressons aux exigences et particularités d’un transfert de connaissances dit «trans-frontières» (transsectoriel, transdisciplinaire, transcognitif, transculturel) qui promeut une santé climatique factuelle. Pareil transfert de connaissances tiendrait compte de la complexité des effets sanitaires des changements climatiques ainsi que de la nécessité, pour les différents secteurs concernés (santé, transport, énergie, usages de l’eau, foresterie, tourisme, sécurité publique, agriculture et pêcheries) de collaborer et d’adresser une réponse intégrée dans l’adaptation aux impacts des changements climatiques.

Le réchauffement climatique correspond à un phénomène complexe dans ses impacts «en cascade», qui met en interrelation: (1) les populations, (2) l’environnement bâti et naturel, et (3) de nombreux secteurs dont celui de la santé. Au Québec, les scientifiques s’accordent à dire que les changements climatiques affectent la santé publique par le biais de six risques, eux-mêmes associés à huit effets-types sur la santé biopsychosociale.

L’activité proposée se partagera en deux premières sessions de communications offertes par des experts d’horizons divers, suivies d’une session finale de participation générale. La première session permettra d’apprécier le caractère prioritaire de la lutte contre les changements climatiques; les liens santé – climat ainsi que les défis propres à la santé d’origine climatique y seront présentés. La deuxième session explorera davantage les approches, modèles et conditions de transfert de connaissances adaptables à la santé climatique compte tenu de ses spécificités. Enfin, viendra le «forum d’idées» qui engagera tous les participants présents autour de la question de mise en œuvre effective d’un transfert des connaissances intégré pour une santé climatique factuelle durable.

Programme

13h00 : Mot de bienvenue (Véronique Lapaige)

Session 1 : À quoi correspond la crise climatique? Quelles sont les réponses proposées aux répercussions locales et globales des changements climatiques? Quels sont les enjeux sanitaires actuels et qui concernent-ils?

Président de session : Pierre Gosselin

  • 13h05 : François Cardinal, La Presse, Plus de transparence, moins de militantisme…

  • 13h25 : Philippe Le Prestre, Université Laval, Les leçons de Copenhague et l’avenir des négociations internationales sur les changements climatiques

  • 13h45 : Guylaine Chabot (Université Laval), Véronique Lapaige (Université Laval), Diane Bélanger (Université Laval), Le virage de l’anthropocène : quand climat rime avec dégât…Quels défis pour la santé publique?

  • 14h05 : Mr Pierre Gosselin, Université Laval, Santé, climat et comportements : l’enfer, c’est les autres

  • 14h25 : Pause

Session 2 : Qu’est-ce qu’une santé climatique factuelle? Quelles conditions ou perspectives prendre en compte pour envisager le transfert de connaissances intégré ou collaboratif dans l’adaptation des différents secteurs concernés aux impacts locaux et globaux?

Présidente de session : Véronique Lapaige

  • 14h40 : Véronique Lapaige (Université Laval), Guylaine Chabot (Université Laval), Diane Bélanger (Université Laval), Des écoapprentissages trans-frontières intégrés face aux changements climatiques :particularités et défis d’un transfert vert

  • 15h00 : Christian Dagenais, Université de Montréal, Les conditions d’utilisation des connaissances issues de la recherche : un état de la question

  • 15h20 : François Chiocchio, Université de Montréal, Climat de travail et changements climatiques : une intégration par la psychologie du travail

  • 15h40 : Hélène Essiembre, Apprentissage collaboratif chez les scientifiques à l’ère de la globalisation : obstacles et facilitateurs

  • 16h00 : Pause

Session 3 (table ronde): Intégrer les écoapprentissages et s’adapter «ensemble» aux changements climatiques : oui, mais… comment tisser par-delà les frontières sectorielles, disciplinaires et cognitives, des liens partenariaux individuels et collectifs pour un transfert vert?

Animatrice/présidente de session : Véronique Lapaige

Participants :

  • François Cardinal

  • Guylaine Chabot

  • Christian Dagenais

  • François Chiocchio

  • Hélène Essiembre

  • Pierre Gosselin

  • Philippe Le Prestre

16h40 : Mot de clôture

Comité d’organisation

Véronique Lapaige, Université Laval, courriel : veronique.lapaige@fsi.ulaval.ca

Pierre Gosselin, INSPQ, Université Laval, Ouranos : Courriel : pierre.gosselin@inspq.qc.ca

Diane Bélanger, Centre de recherche du CHUQ, Université Laval, Courriel : diane.belanger@crchul.ulaval.ca

Le partenaire officiel du colloque est l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).