Navigation – Plan du site
2010

De la gestion intégrée des ressources vers une gestion intégrée des ressources et du territoire : dialogue autour des modes de gestion et des modes de gouvernance

Colloque thématique organisé dans le cadre du 78e Congrès de l’ACFAS, 11 et 12 mai 2010, Université de Montréal, Québec, Canada

Problématique et enjeux

Que ce soit sous l’appellation de gestion intégrée des ressources, gestion intégrée de la zone côtière, gestion intégrée des territoires ou gestion intégrée des ressources et du territoire, le passage de modèles de gestion traditionnels à des modes de gouvernance présente d’importants enjeux et pose des défis de taille pour les communautés et ce, surtout face aux changements climatiques et à l’exploitation des ressources. La rapidité avec laquelle des transformations induites par ces facteurs s’effectuent sur les territoires et les enjeux politiques associés à la gestion des ressources et des territoires demanderont que des stratégies d’adaptation et de gouvernance efficaces et novatrices soient élaborées.

Le développement d’approches intégrées dynamiques et adaptatives dans l’exploitation des ressources (foresterie, pêcheries, mines, eau, faune, etc.), la résolution de conflits (cohabitation, redécoupage territorial, etc.) et l’adaptation semble être une voie porteuse. Le passage d’un mode de gestion à un mode de gouvernance permet de démocratiser les enjeux sociaux et environnementaux (santé, aménagement des territoires, sécurité publique, etc.) pour lesquels la représentativité et la légitimité des acteurs sont essentielles. Cela exige de tenir compte des échelles différentes de juridiction et de prendre en compte la viabilité des collectivités évoluant dans un écosystème vulnérable d’une part, et la complexité des systèmes écologiques et sociaux qui sont concernés par la mise en valeur et le développement territorial, d’autre part. Dans ce contexte, la participation des acteurs publics, privés et associatifs aux mécanismes de prise de décision visant le développement, l’aménagement et l’adaptation des communautés représente une condition essentielle à la construction du savoir et à la mise en œuvre de démarches durables.

La complexité des systèmes sociaux et des phénomènes environnementaux oblige les acteurs du développement à tenir compte à la fois des connaissances scientifiques dites « expertes » et des connaissances locales aux échelles territoriales appropriées. L’intégration de ces deux types de connaissances permettrait-elle de mieux délimiter les niveaux de vulnérabilité des collectivités ? De quelle manière la mise en réseau des acteurs permet-t-elle de participer à la gestion intégrée au sein des commissions régionales sur les ressources naturelles et le territoire ? Est-il possible que la mise en commun d’expériences, de connaissances et d’expertises permettrait de combler le manque de ressources humaines et matérielles qui accentuent la vulnérabilité des communautés ? Comment favoriser le renforcement des capacités et des compétences des acteurs en matière de gouvernance participative ? Comment améliorer la gestion intégrée des ressources en tenant compte de leur ancrage territorial ? Comment le passage d’un mode de gestion à un mode de gouvernance s’effectuera-t-il ? Comment tenir compte des échelles dans cette optique ? Ce ne sont là que quelques exemples de questions qui seront explorées dans ce colloque.

Structuration des activités et du programme

Le colloque/ateliers réunit une vingtaine de conférencières et conférenciers spécialistes des sciences sociales, humaines et naturelles et rattachés à un très large éventail de disciplines, champs de formation, de recherche ou d’intervention au Québec, au Canada et à l’étranger. Des responsables publics participent également aux échanges et des périodes de questions et débats sont aussi prévues. Le colloque est aussi ouvert aux étudiants-chercheurs.

Le colloque, d’une durée de 1,5 jours (mardi 11 mai en PM et mercredi 12 mai toute la journée), sera structuré autour d’une séance d’ouverture avec conférence inaugurale, de 3 sessions plénières, de 4 sessions en ateliers simultanés et d’une activité table ronde faisant également office de synthèse.

Autre activité à souligner : le cocktail de colloque (5 à 7 en fin de 1e journée) avec activités officielles de lancements (livres, numéros spéciaux de revues, etc.).

Comité organisateur et scientifique

Steve PLANTE, CRDT, ARUC – Défis des communautés côtières de l’estuaire et du golfe Saint-Laurent à l’heure des changements climatiques, GRIDEQ, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Bruno JEAN, CRDT, Chaire de recherche du Canada en développement rural, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Luc SIROIS, Chaire de recherche sur la forêt habitée, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Marie-José FORTIN, CRDT, Chaire de recherche du Canada en Développement régional et territorial, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Pierre ANDRÉ, Université de Montréal

Hugo ASSELIN, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Darren BARDATI, Université de l’Île-du-Prince-Édouard

Serge BELLEY, École nationale d’administration publique (ÉNAP)

Anne CADORET, Université de Dijon

Guy CHIASSON, Université du Québec en Outaouais (UQO)

Omer CHOUINARD, Université de Moncton

Philippe DENOULT, Université de Lille I

Christiane GAGNON, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Nathalie LEWIS, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Maureen WOODROW, Université d’Ottawa

Stève DIONNE, Coordonnateur et agent de recherche, CRDT

Programme

Mardi, 11 mai 2010

Session 1 (plénière)

13h00 – 14h20

Présidence : Omer CHOUINARD (Université de Moncton)

13h00 – 13h20 Ouverture des activités du colloque/ateliers, Steve PLANTE (GRIDEQ, CRDT, UQAR), mot de bienvenue et propos introductifs

13h20 – 14h00 Conférence inaugurale, Jean-Eudes BEURET (École nationale supérieure agronomique de Rennes), Construire de nouvelles proximités pour favoriser une gestion intégrée des ressources et du territoire : intégration, concertation et gouvernance.

14h00 – 14h20 Période d’échanges

14h20 – 14h40 Pause d’après-midi

Session 2 (plénière)

14h40 – 16h20

Présidence : Hugo ASSELIN (UQAT)

Intégration et compétences des acteurs en matière de gouvernance participative

14h40 – 15h00 Guy CHIASSON, Mario GAUTHIER et Olivier ROY-BAILLARGEON (UQO) Territoires et ressources naturelles : vers un décloisonnement des ressources naturelles ?

15h00 – 15h20 Manuela Teresa FERNANDEZ, Jean RUEGG et Karen SUDMEIER-RIEUX (Université de Lausanne) De la mise en œuvre comme révélateur de la pertinence des systèmes de gestion de risques

15h20 – 15h40 Catherine CHOQUETTE (Université de Sherbrooke) Le rôle de l’État dans la gouvernance environnementale

15h40 – 16h00 Steve PLANTE (UQAR) Les défis de la gestion intégrée du Saint-Laurent (Québec) et de ses tributaires

16h00 – 16h20 Période d’échanges

16h20 – 16h40 Seconde pause d’après-midi

Session 3 (plénière)

16h40 – 18h00

Présidence : Omer CHOUINARD (Université de Moncton)

Outils de gouvernance et appropriation par les milieux

16h40 – 17h00 Chantale DOUCET, Louis FAVREAU et Martin ROBITAILLE (UQO) Une agriculture diversifiée et multifonctionnelle comme secteur stratégique de développement dans les plans quinquennaux des Conférences régionales des élus (CRÉ)

17h00 – 17h20 Olivier RIFFON et Christiane GAGNON (UQAC) La gouvernance territoriale du développement durable à travers l’exemple des Agendas 21 locaux

17h20 – 17h40 Serge BELLEY et Marie-Ève GABOURY-BONHOMME (ÉNAP) La gouvernance des services conseils agricoles : de la coordination des acteurs et des ressources à l'agriculture durable

17h40 – 18h00 Période d’échanges

18h00 – 19h00

Lancements d’ouvrages et activité sociale (5 à 7)

Mercredi, 12 mai 2010

Session 5 (ateliers)

Présidence : Guy CHIASSON (UQO)

Gestion intégrée des territoires forestiers

8h30 – 8h50 Hugo ASSELIN (UQAT) Langue de bois ? Détournements sémantiques en gestion intégrée des ressources forestières et impacts sur l'efficacité du processus

8h50 – 9h10 Julie HAGAN (Université de Montréal) La Commission Coulombe : Un moment charnière dans l’évolution vers la gouvernance des ressources forestières au Québec

9h10 – 9h30 Patrick MORIN, Luc SIROIS (UQAR) et Luc BOUTHILLIER (Université Laval) Comparaison des modes de tenure privés et publics de la forêt du Bas-Saint-Laurent en fonction d'indicateurs environnementaux et socio-économiques

9h30 – 9h50 Période d’échanges

Session 6 (ateliers)

Présidence : Pierre ANDRÉ (Université de Montréal)

Développement d’approches intégrées : l’écoutourisme visité par les acteurs territoriaux - I

8h30 – 8h50 Christiane GAGNON (UQAC) et Nathalie LAHAYE (Université P. Sabatier Toulouse) Tensions entre les acteurs et les fonctions de conservation, de développement touristique. Le cas du parc national du Mont-Orford (Québec, Canada)

8h50 – 9h10 Athanasia Koussoula BONNETON (Université des Antilles et de la Guyane) Patrimoine et écotourisme : dialectique controversée ? Les cas de la fondation Françoise Canez Auguste en Haïti et de la Vetre Vallée en Guadeloupe

9h10 – 9h30 Marie FALL (UQAC) Gouvernance participative de la réserve de la biosphère du delta du Saloum : enjeux et stratégies d’acteurs

9h30 – 9h50 Période d’échanges

9h50 – 10h10 Pause d’avant-midi

Session 7 (ateliers)

Présidence : Steve PLANTE (UQAR)

Gestion intégrée de l’eau : les bassins versants

10h10 – 10h30 Claude BALLEUX (UQAT) La gestion intégrée par bassin versant et les limites organisationnelles : Le cas d’un organisme de bassin versant

10h30 – 10h50 Gabriela Da Costa SILVA (UQÀM) Innovations sociopolitiques et approches participatives de la gestion intégrée de bassin versant. Le cas de Santo André à São Paulo, Brésil

10h50 – 11h10 Darren BARDATI (Université de l’Île-du-Prince-Edouard) Le rôle changeant des organismes de bassins versants à l’Ile du Prince Édouard: De la gestion d’une ressource à la gouvernance du territoire ?

11h10 – 11h30 Période d’échanges

Session 8 (ateliers)

Présidence : Pierre ANDRÉ (Université de Montréal)

Développement d’approches intégrées : l’écoutourisme visité par les acteurs territoriaux - II

10h10 – 10h30 Jean-Marie BRETON (Université des Antilles et de la Guyane) Espaces régionaux, identité patrimoniale et pratiques foncières : des handicaps au rôle de l’écotourisme comme outil de développement local durable et viable. Le cas de la Guadeloupe

10h30 – 10h50 Bruno SARASIN (UQÀM) Environnement, développement et lutte contre la pauvreté à Madagascar : entre tourisme et industrie minière

10h50 – 11h10 Abdoul Hameth BA (Université d’Évry Val d’Essonne) Gouvernance territoriale et co-développement dans l’immigration : La voie de la diaspora sahélienne

11h10 – 11h30 Période d’échanges

11h30 – 13h00 Dîner

Session 9 (plénière)

13h00 – 14h40

Présidence : Jean-Eudes BEURET (École nationale supérieure agronomique de Rennes)

Gestion intégrée de zones côtières et implications citoyennes

13h00 – 13h20 Omer CHOUINARD (Université de Moncton) La gestion intégrée des ressources et du territoire dans les collectivités du Littoral acadien

13h20 – 13h40 Anne FAURÉ (Université de Moncton) Une lecture grammaticale de la conflictualité en zone côtière

13h40 – 14h00 Nathalie LAHAYE (Université P. Sabatier Toulouse) Pour une participation significative des communautés hôtes en écotourisme : identification de conditions et principes d’action à partir d’un projet écotouristique en Guadeloupe

14h00 – 14h20 Geneviève BRISSON (Université Laval et INSPQ), Mary RICHARDSON (INSPQ) et Charlotte BRÉDA (Université catholique de Louvain) Érosion côtière et démocratisation de la gestion des risques sociosanitaires: une dynamique à construire sur la Côte-Nord

14h20 – 14h40 Période d’échanges

14h40 – 15h00 Pause d’après-midi

Session 10 (table ronde)

15h00 – 17h40

Présidence : Geneviève BRISSON (Institut nationale de la santé publique du Québec)

Gestion intégrée : points de vue d’acteurs

15h00 – 16h20 Table ronde

Lahouari SENOUCI et Jean-Philippe DÉTOLLE (Ministères des Ressources naturelles et de la Faune) Regard sur la stratégie du MRNF : exemple d'une approche intégrée de gestion et de gouvernance territoriale

Josée DION (SCHL) Initiative des collectivités EQuilibriumMC : stratégies de mise en œuvre de projets pancanadiens de gestion intégrée de systèmes

Martin SIMARD (UQAC) et Patrice LEBLANC (UQAT) Décentralisation, gouvernance intégrée et démocratie locale : l'expérience des villes regroupées

Violaine LAFORTUNE (ville de Rouyn-Noranda) Gestion intégrée des ressources forestières dans la Ville-MRC de Rouyn-Noranda

16h20 – 17h20 Période d’échanges

17h20 – 17h40 Synthèse et mot de clôture

17h40 Fin du colloque

Communications par affichage

11-12 mai 2010

Asmaa AIT BOUBKR et Brahim GABOUNE (Université Mohammed V Souissi, Maroc) La gouvernance des grands projets d’aménagement du territoire au Maroc : Cas du projet de la réalisation de la 1ère ligne de Tramway du Grand Casablanca

Bruno GUÉNETTE (UQÀM) Pactes ruraux : d’enjeux spatiaux à territoriaux ?

Évariste FEURTEY, Gilles CÔTÉ et Carol SAUCIER (UQAR) Des installations éoliennes socialement acceptables : élaboration d'une modèle d'évaluation de projets dans une perspective de développement territorial durable

Organisateurs

Le Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT),

L’ARUC – Défis des communautés côtières de l’estuaire et du golfe Saint-Laurent à l’heure des changements climatiques,

Le Groupe de recherche interdisciplinaire en développement régional de l’Est du Québec (GRIDEQ)